Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?

Ce qui ne veut pas dire que les autres formes vivantes ne soient pas nos amies. Mais celles-ci, malgré le sens commun, bénéfiques plus que les autres. Parce qu’elles sont très méconnues. Et qu’elles veillent tant sur nous. Ce qui explique l’idée scientifique d’ensemencer l’espace sidéral par des…microbes terrestres afin d’y favoriser au maximum la naissance de la vie ailleurs. C’est dire.

..

Premières séries d’informations ? Les virus nous auraient créé tels que nous nous connaissons – laissant leurs empreintes à chaque étape de l’évolution, depuis le placenta jusqu’au cerveau – ils auraient même inventé …l’amour ! A l’avant-garde de l’évolution toujours : tout le futur est précédé par ces virus veillants…

..

Secondes séries d’informations ? Les microbes ont toujours été présents avant nous ! Tellement avant…Puisque ce sont eux qui ont créé toute la vie sur Terre… « Semant » l’atmosphère et toutes les conditions nécessaires à l’apparition de toutes les formes vivantes nées après ces conditions d’existence.

Troisièmes séries d’informations ? Ce qui constitue un des substrats essentiels de la vie sur Terre : les sols sont la partie terrestre qui contient le plus de vie. (Pour le moment). Ce pourquoi la terre a donné son nom à la… Terre. Même si les prétendus dirigeants ne veulent plus le savoir. Oui les champignons. Soutiens et fondations mêmes des forêts ! Grâce au réseau fongique : soit le réseau de minuscules poils absorbants et de partenaires fongiques filiformes appelés mycélium, les arbres dans une forêt sont connectés, en échangeant des nutriments et de l’information. Sans les champignons pas de forêts !

Bref – les fondations naturelles de notre culturelles sont toutes à revoir. Il y a 3 sortes de microbes : les bactéries, les virus et les parasites.

..

…………………..******************************************

……..

** 1) -- VIRUS

Les virus ne sont pas que des agents infectieux – ils auront contribué à la naissance des cellules complexes, à leur diversification, à la formation des embryons, fait la différence entre les hommes et leurs proches ancêtres animaux, créé des émotions et… l’amour. Et participé à la naissance du cerveau humain tel que nous le connaissons : puisque des virus bénéfiques ont été trouvés en abondance dans les placentas. Et que, de cette « centrale électrique », 70 % de l’énergie sert à alimenter la croissance du cerveau, sa puissance. Ces virus se retrouvent même dans les aires d’apprentissage et de langage. Ce qui dessine une nouvelle perception des virus comme jouant un rôle essentiel dans l’évolution. Évolution façonnée par le patrimoine génétique. Sur lequel les virus continuent de…veiller. Sans les virus la vie telle que nous la connaissons, du moins, n’aurait pas pu exister !.

..

Différentes expériences, bien menées, ont pu établir que par la suppression de ces virus dans le placenta naissant de brebis – l’embryon n’a pas pu s’implanter. Il ne le peut jamais. La présence virale de rétrovirus à deux noyaux est donc indispensable pour la gestation des embryons. Et le total des analyses démontre que notre code génétique actuel conserve des caractéristiques virales primitives. Les virus du début sont toujours en nous. Et leurs pouvoirs sur la vie demeurent encore ignorés – méconnaissance augmentée par la trop mauvaise réputation que gardent les virus. ..

..

Tout porte à croire que ces premiers virus précurseurs ont dû apparaître dans les sources chaudes d’un si grande richesse. Plusieurs dizaines de virus datant du tout début de la vie y ont été découvert (3,9 milliards d’années). Et de cette origine existent, ensuite, de nombreuses étapes successives – dont celle de la constitution des mammifères qui nous concerne en tout premier lieu. Ce sont les bactéries qui auraient introduit les premiers programmes de transformations des noyaux cellulaires en ébauches de mammifères. Ce court historique juste afin de faire bien saisir l’intimité permanente des virus avec nous – le principe basique de leur action : la modification d’un gène par un virus entraîne de visibles transformations de comportements. Ainsi l’amour tel que nous le connaissons a, aussi, été sculpté par les virus. Par le biais des trois hormones secrétées dès que l’amour parait. Et qui le pare, cet amour, de ses trois caractéristiques principales : un grand bien être (la dopamine) la certitude que c’est l’autre, et personne d’autre, qui nous apporte cet état de bien être (aires de l’attachement) et la « récompense » de vivre ce ressenti. Les deux premiers reliés par ce qui est nommé le «circuit de récompense ». Qui prolonge cet état si agréable et renforce ce qui est nécessaire à la prolongation de l’espèce humains : soit l’attachement et le bien-être physique procuré par l’attachement même. Donc ? Les virus ne portent pas du tout un nom adapté ou c’est ce nom qui inspire trop de défiances et de répulsions inadéquates. Clair que ces virus veillent (selon leurs propres critères mais d’une manière efficace !) sur l’espèce humaine. Et son évolution. A nous de ressentir ce que cette vision complètement neuve et bien plus réaliste apporte !

La face cachée des virus ? Soit la première vidéo. Qui va nous emmener dans l'univers microscopique à la rencontre des virus. Ces derniers sont pour la plupart synonymes de maladies, voir de mort et engendrent donc un sentiment de crainte. Pourtant, de récentes découvertes dans le domaine scientifique montrent que ces parasites seraient en fait responsables de la vie telle que nous la connaissons et que l'humanité n'aurait jamais pu voir le jour sans eux. C'est ce que cette vidéo tente de comprendre...Avec en prime des phénomènes : des fleurs avec des bouches – et des yeux…tout a toujours été déclenchés par un…virus…

…………………..******************************************

……..

** 2) -- …MICROBES

La Terre a 4,5 d’années. Les bactéries 4,2 milliards. Elles ont créé la couche d’ozone, l‘oxygène – soit toute l’atmosphère nécessaire à la vie. Les bactéries digèrent les pierres. Nous dévoilent donc les processus complets de recyclages de toutes les matières vivantes. Les fossiles retrouvés jusqu’à très récemment c’était 3,5 milliards d’années terrestres. Des traces microbiennes de 3,7 milliards d’années de vie viennent d’être découvertes.

..

« Des géologues australiens viennent de découvrir au Groenland des traces d’une activité microbienne remontant à 3,7 milliards d’années, soit 200 millions d’années de plus que les records précédents trouvés dans des roches d’Australie ou d’Afrique du Sud. Et 800 millions d’années environ seulement après la formation de la planète.

..

« C’est fou ! Nous ne pensions pas que de tels indices aient pu subsister aussi longtemps », souligne Allen Nutman, professeur de l’université Wollongong,premier auteur de l’étude parue dans Nature jeudi 1er septembre relatant la découverte. »

..
Les-plus-anciennes-traces-de-vie-découvertes-au-groenland

Reprendre les microbes par le bon bout ? Les conflits de fonctionnements des microbes entre eux permettent tant de miracles. Le paludisme vainc la syphilis. C’est que la vigilance des microbes par rapport à nos adaptations successives est sans faille. Les microbes sont nos amis. Même si les conformismes butés ne l’admettent pas. C’est qu’il y a 10 fois plus de microbes dans le corps que de cellules : il est plus réaliste de l’accepter. Que le microbe soit partout à l’extérieur comme un l’intérieur. Où la flore intestinale serait même plus complexe que le cerveau ? C’est dire ! Et c’est en cours de démonstration. Les microbes c’est l’équilibre protecteur en nous. D’où les conflits de fonctionnements afin de rétablir l’équilibre.

..

Les microbes peuvent nous apprendre à changer de méthodes de penser et…d’agir. Les antibiotiques (soit littéralement les « anti-vies ») tuent 5 fois plus que les accidents de la route. L’allopathie a aussi ses limites. Désormais atteintes. Elle doit évoluer non se crisper de refus têtus. Les « diathèses » des microbes peuvent aider à remplacer les antibiotiques. Le principe reste que nous savons soigner sans toujours tout comprendre. Sauf le comment évidemment – sinon pas de soins rationnels. Et le comment dit fermement : plus nous stérilisons, plus nous sommes malades et affaiblis…

..

C’est que stériliser c’est tuer la vie. Et que la vraie vie c’est microbes, virus et champignons. Les tuer ne parait absolument pas…raisonnable. En plus que nier et renier que les microbes soient de vrais amis…Les « agents microbiens », à la Pasteur, ce n’est plus scientifique du tout.

..

………………Dans ce cas c’est changer de science qu’il faut !

…………………..******************************************

……..

** 3) --…CHAMPIGNONS

Arrivés sur Terre il y a 1,3 milliards d’années…Et les arbres ? Les forêts ? « Ils peuvent…compter, apprendre et mémoriser, s’avertir mutuellement de danger en envoyant des signaux électriques à travers un réseau fongique connu sous le nom “Wood Wide Web” et, pour des raisons inconnues, gardent les anciennes souches de compagnons abattus, vivantes pendant des siècles en les nourrissant d’une solution de sucre par leurs racines.

Grâce à un réseau de minuscules poils absorbants et de partenaires (symbiose) fongiques filiformes appelés mycélium, les arbres dans une forêt sont connectés, en échangeant des nutriments et de l’information. Les biologistes le savent depuis des années et une nouvelle recherche suggère également qu’une fraction significative de l’approvisionnement alimentaire d’un arbre peut provenir d’autres arbres. » Et tout cela grâce à quoi ? Qui ou quoi les a précédé ? Eh bien l’intelligence des champignons !

..

Une intelligence mycélienne

« Les champignons occupant quasiment tous les écosystèmes terrestres (les champignons aquatiques sont rares) en faisant preuve d’une adaptabilité et de stratégies extrêmement efficaces, on s’est posé la question d’une intelligence mycélienne… et on l’a mise à l’épreuve. »

..

Nous vous proposons cette lecture passionnante de la revue « Nexus » qui aborde la question de l’intelligence dans le règne des fungis, les champignons.

Article: Une-intelligence-mycélienne_-NEXUS-n°94

..

Et donc des Magic mushrooms - Les champignons sont omniprésents dans nos vies et nous ne le savions mêmes pas….Si les champignons sont si utiles (même si nous n’en avons pas conscience) - ils peuvent même offrir de nombreux autres services aux hommes dont nous n’avons pas encore conscience. Vu tout ce que nous ne savons pas – notre futur (si nous sortons du système du refus de l’intelligence – nommé l’arriération capitaliste !) ne peut qu’être immensément…différent ! Dans le très bon sens du terme.

Vidéo : --au-microscope-plongée-au-coeur-d'un-champignon

..

Mycologie-la-menace-champignons

..

…………………..******************************************

……..

** 4) --…AMIS DANS QUELS BUTS ?

L'agriculture-ou-la-pire-erreur-de-l'histoire-de-lhumanité ?

L’agriculture est peut-être une catastrophe. Labourer n’es pas bon pour la vie. Sans doute, eût-il été plus bénéfique de ne jamais dépasser le semi-cultivé avec interventions humaines minimum (laisser la nature quasiment tout faire)…et l’agro- sylvestre – laisser au maximum arbres et forêts nous nourrir. C’est fait le mal de l’agriculture – mais au moins supprimer toute chimie fertilisante, pestes des pesticides, fongicides (contre les champignons alors qu’ils sont si… essentiels). Etc.

..

Ils peuvent réparer tous les dégâts causés par l’agriculture coupée de la réalité ? En très grosse partie oui. Et très grosse partie trop méconnue, rejetée, oui censurée avec toujours la bêtise bestiale des censures (qui ne réparent jamais les désastres qu’elles créent si futilement mais en rajoutent d’autres – encore aux « censurés » de réparer toute cette société…pensante et vivant…si à l’envers !) pour rendre tout plus difficile.

..

Lorsqu’il n’y aura plus de Nature naturante que deviendrons-nous ? Nous serins bien obligés d’être plus proches de nos vrais amis : virus, microbes et champignons ?

..

Le-sol-le-milieu-le-plus-vivant-de-la-planète

..

Le sol, un milieu organo-minéral complexe à l’équilibre subtil et fragile.

..

Face aux sols, si détruits par la stupide agriculture chimique, il s’agit de revenir à 5 principes de base :

..

- Ne plus travailler le sol et réensemencer des vers de terre

– Mettre à profit leurs galeries pour remplacer le travail du sol, optimiser l’irrigation et favoriser la prospection des racines

– Les nourrir en amenant de la cellulose (par exemple : un mulch de foin)

– Ramener au sol les matières vertes produites

– Mettre à profit leurs déjections pour optimiser la fertilisation des cultures.

..

Les-cinq-enseignements-que-j'aurais-aimé-recevoir-de-Charles-Darwin-pour-favoriser-les-vers-de-terre-dans-mon-jardin

..

Troisième enseignement : nourrir les vers de terre en amenant de la cellulose (foin, feuilles…)

..

La nourriture préférée des vers de terre se compose de matériaux riches en cellulose, comme de herbes ou des feuilles. Afin de les nourrir efficacement, il faut leur apporter cette nourriture en abondance, cela peut être facilement réalisé avec un apport de foin ou de feuilles mortes. En revanche, de la paille ou du BRF sont beaucoup plus ligneux et donc moins intéressant pour nourrir les vers de terre. Il se peut toutefois que vous observiez plus de vers de terre sur un sol paillé avec ces matériaux que sur un sol nu avoisinant, mais c’est plus dû à un meilleur maintien de l’humidité par ces matériaux qu’à leur capacité à être consommés par les vers.

..

Bref - un mulch de foin : rien de tel pour nourrir tout élevage souterrain de vers de terre !

..

Si ces matériaux naturels venaient à faire défaut chez vous, vous avez également la possibilité d’utiliser des papiers et des cartons (les choisir marron et sans inscription et en retirer les scotchs éventuels). Ces matériaux sont de la cellulose quasiment pure et peuvent donc nous aider à nourrir les vers de terre en plus de nous aider à limiter l’enherbement sans aucun travail du sol. »

….

En-vingt-ans-la-Terre-a-perdu-un-dixième-de-ses-espaces-sauvages

..

« Répartis en majorité en Amérique du Nord, dans le nord de l’Asie, en Afrique du Nord et sur le continent australien, ils ne couvrent aujourd’hui que 30,1 millions de km2 – soit moins d’un quart de la surface terrestre. « La perte du caractère sauvage de la planète en seulement deux décennies est stupéfiante », alerte James Watson, professeur de conservation de la biodiversité à l’université du Queensland.

..

Or, les milieux sauvages sont indispensables à la biodiversité mais aussi à l’absorption du carbone atmosphérique, à la régulation du climat à l’échelle locale ou encore à la vie de certaines populations humaines. « Leur valeur écologique est indéniable, confirme James Watson. Avec l’être humain qui altère une grande partie des processus naturels, ces zones servent aussi d’observatoires naturels pour étudier les impacts écologiques du changement climatique. »

Dimanche 4 septembre, la mise à jour de la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a également montré que les zones sauvages de la Terre sont des refuges pour de nombreuses espèces en péril, comme les zèbres des plaines, les éléphants d’Afrique ou encore les lions. « L‘habitat d’un tiers des espèces mammifères terrestres se chevauche avec des milieux sauvages, indique James Watson. La perte de ces zones augmente donc le risque d’extinction des espèces déjà menacées. »

..
Une transformation définitive

Toutes les régions du monde ne sont pas égales face au déclin de ces milieux. En Amazonie et en Afrique centrale, la situation vire à la catastrophe. Avec des pertes respectives de 30 % et 14 %, la dégradation des territoires sauvages s’y est accélérée significativement ces deux dernières décennies. « L’exploitation forestière et l’agriculture sont plus importantes dans ces zones, explique James Watson. Et la mise en place des espaces protégés prend du temps. »

..

astronomie-: les-aurores-boréales-dansent-au-rythme-du-champ-magnétique-terrestre

..

Tant de découvertes merveilleuses doivent patienter que les cons se fatiguent enfin – et daignent passer aux choses vraiment sérieuses !

révolution-lente.- coerrance.org/

..

Du-couple-lignine-champignons-dans-la-vie-du-sol ?..

..

« En forêt, les champignons colonisent rapidement branchages, brindilles et feuilles tombés au sol, et en transforment la lignine décrite : ils sont les seuls à pouvoir le faire en quantités considérables, dans les conditions édaphiques [1] courantes, cela grâce à leur système enzymatique particulier [2].

..

[1] Les facteurs édaphiques sont les facteurs liés au sol. Ils peuvent être chimiques (acidité, salinité, etc.) ou physiques (structure et porosité du sol, etc.).

[2] Cette transformation n’a pas lieu tant que les branches, et le bois en général, sont sur pied où on ne retrouve pas les conditions édaphiques qui lui sont nécessaires. »

………………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?
ce que ne voulons pas voir ?

ce que ne voulons pas voir ?

Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?
Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?
Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?
Nos vrais amis : virus, bactéries et champignons ?
- Ne plus travailler le sol ; – Mettre à profit leurs galeries pour remplacer le travail du sol, optimiser l’irrigation et favoriser la prospection des racines ; – Les nourrir en amenant de la cellulose ; – Ramener au sol les matières vertes produites ; – Mettre à profit leurs déjections pour optimiser la fertilisation des cultures. Troisième enseignement : nourrir les vers de terre en amenant de la cellulose (foin, feuilles…)

- Ne plus travailler le sol ; – Mettre à profit leurs galeries pour remplacer le travail du sol, optimiser l’irrigation et favoriser la prospection des racines ; – Les nourrir en amenant de la cellulose ; – Ramener au sol les matières vertes produites ; – Mettre à profit leurs déjections pour optimiser la fertilisation des cultures. Troisième enseignement : nourrir les vers de terre en amenant de la cellulose (foin, feuilles…)

Un mulch de foin : rien de tel pour nourrir notre élevage souterrain de vers de terre !

Un mulch de foin : rien de tel pour nourrir notre élevage souterrain de vers de terre !

intelligence des virus pour le virus de l'intelligence ?

intelligence des virus pour le virus de l'intelligence ?

les virus nous auraient créé – laissant leur empreintes à chaque étape de l’évolution – ils auraient même inventé …l’amour ! A l’avant-garde de l’évolution : tout le futur est précédé par ces virus veillants…

Les microbes ont créé la vie sur terre. De l'énergie à la matière vivante

les réseaux de champignons et leur intelligence

Le mycologue Paul Stamets dresse la liste des 6 moyens de sauver le monde avec le mycélium des champignons : dépolluer les sols, créer des insecticides, traiter la variole etc.

apprendre de la nature

Le zoo «Micropia» ressemble à un laboratoire-musée. Il a ouvert ses portes mardi, à Amsterdam (Pays-Bas). C'est le seul lieu au monde à mettre en avant les microbes. Ces minuscules créatures sont indispensables pour l'avenir de notre planète

Vous avez une gueule de prélèvement l’atmosphère ? De prélèvement de nuages alors ?

Tous les services méconnus que les champignons peuvent rendre aux hommes?

L’artificialisation s’accélère - Un département en moins tous les 7 ans contre un tous les 10 ans sur 1992-2003 : http://www.lepoint.fr/societe/les-nouvelles-constructions-grignotent-l-equivalent-d-un-departement-tous-les-7-ans-21-07-2010-1217205_23.php Cela représente 86.000 hectares par an en moyenne, soit 236 hectares par jour, soit encore "la superficie d'un département français moyen (610.000 ha) tous les 7 ans". Entre 1992 et 2003, la progression moyenne des espaces artificialisés était de 61.000 ha par an, soit un département tous les 10 ans, selon Agreste.

Lorsqu’une info utile est perdue par suppression de tout ce qui a été considéré… comme inutile et qui donc ne l’était pas. Ce qui est vrai en maths l’est encore plus pour la société complète. Les prétendus dirigeants ne savent vraiment...rien d'utile…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne par mail 14/10/2016 13:46

Je trouve c’est article hyper intéressants , des notions de base qui peuvent aider ..
Merci à la personne.
Bonne journée !