Abolir le travail car il coûte trop d’énergie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Abolir le travail car il coûte trop d’énergie ?

Jamais nous n’avions vu la problématique sous cet angle. Utilitaire. Fonctionnaliste. Calculs des bénéfices collectifs – juxtaposés, serrés, auprès des contraintes énergétiques, des épuisements de ressources non renouvelables, d’une désorganisation sociale par l’hyper inégalitarisme qui coûte bien trop cher à chacun de nous – et le tout (charadé !) oblige à toute une réorganisation sociale. Le travail tel que conçu doit disparaître d’une façon ou d’une autre. Pour un motif ou un autre !

..

Voyons voir !

Le travail gaspille l'énergie par sa désorganisation

..

L’énergie matérielle pourrait être remplacée par l’information- énergie Par exemple ? Les énergies servent à produite et produite à économiser !

Un baril de pétrole représente l'effort, à main nue, de 4 500 journées de travail humain.

..

Chaque jour, l'énergie consommée représente l'équivalent de 5 500 milliards de journées de travail humain.

..

Économiser le travail humain est devenu ce qu'il y a de plus réaliste. Pourquoi ? Nous allons le voir !.

Absurdités...Seuls les vieux travaillent...

..

Lorsque seuls les vieux travaillent : l’illogisme fait tourner le monde à l’envers ! Rappelons que les documents illustratifs ne reflètent pas du tout notre opinion - ils illustrent et au mieux un propos radicalement autre...

………………………..*************************************

..

C’est que le travail, tel qu’il existe, n’est pas sensé ni raisonnable. Il ne répond pas aux besoins réels des populations – mais il aura dévié vers l’exploitation de ce travail (faire travailler les autres pour extorquer les bénéfices et plus-values qu’ils obtiennent !), exploitation qui n’est défendable dans aucun vrai débat. Ce n’est pas sérieux du tout – mais bien une création très artificielle dont la société peut, facilement, se passer. De cette déviance malsaine où l’humanité était entrée. Afin de gérer au mieux ce qui existe – il faut donc abolir l’exploitation du travail des autres. Tout comme celle de faire des gains sur l’argent des autres. Et donc l’idée farfelue de « mesurer » le travail aux seuls bénéfices illégaux et non rationnels obtenus par l’exploitation injustifiable de ce travail – aura été une impasse que nous quittons. Il faut le « mesurer » le travail à l’énergie qu’il fait partir en fumée. S’il gaspille bien trop d’énergie ce n’est pas la bonne organisation sociale. Celle de faire passer en tout premier les besoins réels des populations et d’y répondre, à ces besoins, par les activités les plus économes en énergies - devient donc l’acte de santé mentale adéquat. Ces activités, contraintes de ne plus gaspiller de l’énergie devraient abandonner touts les idées stupides telle le taylorisme, etc. pour ne penser que dans l’équation :

..

** 1) - Il y a des besoins réels et prioritaires auxquels nous devons répondre. Les faux besoins de la consommation parasitaire ne répondent pas, de par leur frivolité superflue, à ces critères. Les besoins réels sont reconnus d’utilités publiques.

** 2) - Ces activités doivent être organisées de telle façon qu’elles « économisent » l’énergie commune. Dehors les têtes à faux profits (lorsque ces prétendus profits sont des coûts pour les autres, ils ne peuvent être nommés, sérieusement, profits ) - d’ailleurs la structure trop puérile du profit aurait dû aboutir, depuis longtemps, à ce que la société l’eût éliminée pour abus d’enfantillages ! Et l’organisation sociale qui gaspille le moins c’est l’autogestion. Et la fédération des autogestionnaires. Le retour des activités autour des valeurs d’usages. La valeur d’échange qui « esclavagise » tous les rapports humains est trop arriérée pour être maintenue. D’ailleurs, les « valeurs » réelles se situent toutes hors de l’argent : l’argent ne sait pas déterminer les véritables valeurs sociales. Les besoins réels de chacun-e le peuvent !

** 3) - Le débat doit se centrer autour de ces données (le travail pour faire des profits ne peut être un but collectif – il faut, à la place, répondre aux besoins réels des citoyens – donc une organisation des activités qui réponde aux 2 critères doit être mise en place ! ).

..

Comment ? Eh bien, ce n’est pas le cadre de l’article. Mais les pistes sont là – il parait donc salubre de les citer.

..

………………………………******************************

Mais-où-est-donc-passé le référendum d'initiative populaire ?

..

Nous pouvons organiser ce référendum sur internet.

….

Le juridique s'occupe des multinationales

..

Un tout autre regard sur les multinationales

..

Nous vivons dans un monde où les sociétés multinationales ont un pouvoir sans égal. Chaque jour, leurs activités et celles de leurs filiales et de leurs chaînes d’approvisionnement affectent la vie de milliards d’êtres humains et l’avenir de la planète. Elles le font en toute impunité car elles ont une capacité d’influence sans précédent sur les gouvernements et les décideurs politiques. Exploitation des travailleurs.ses, conditions de travail indignes, expulsions de populations, financement de milices, destructions environnementales et pollutions meurtrières... Quels que soient la gravité des faits et le nombre de victimes, actuellement aucun instrument juridique international ne s’applique aux entreprises multinationales ! Il s’agit de créer ce retour à l’endroit de la Société entière : juridicaliser et juridiciariser les multinationales et pénaliser leur activités. Le droit doit leur devenir contraignant !

..

L'argent-le-sang-et-la-démocratie.

..

Revenir à une organisation sociale de l’argent propre. Les inexcusables fraudes des trop riches (qui semblent leur activité…principale !) doivent être combattues : leur précis total représente bien ce qui manque à la vie…publique. Là où l’argent se trouve les grands changements collectifs s’amorcent !

..

Le-principe-de-responsabilité

..

La responsabilité serait le fondement de la démocratie ? Or, lorsque les responsables se prétendent …irresponsables et agissent comme tel – peut-il y avoir une véritable démocratie ? La démocratie détruite par ceux qui prétendent la défendre, allons donc… ! Ces personnages non crédibles se démissionnent…

demain-la-fin-du-travail- : en-Finlande-on-l'anticipe-déjà

La seule ouverture qu’il est possible de mettre fin à cette si arriérée organisation sociale enkystée autour de l’exploitation du travail des autres – nous suffit ici !

Celui-qui-détient-l'énergie-détient-le-pouvoir-politique-pour-une-europe-énergétique-et-sociale

..

C’est bien le thème du texte : et ce sont toutes les formes variées d’organisations qui tournent autour de l’autogestion qui reprennent ce pouvoir !

..

Tirage-au-sort comme élections-

..

Fin de la professionnalisation de la politique ? La Constitution interdit implicitement la professionnalisation de la politique puisque « aucune partie de la société ne peut se monopoliser sa direction » ! Il n’y adonc que des arguments pour !

« Rappelez-vous, c’était il y a très longtemps ! La révision constitutionnelle de juillet 2008 instituait le Référendum d’Initiative Populaire...

..

Huit ans plus tard, et même si les modalités d’application en ont été votées, en catimini et avec l’abstention des députés du PS le 10 Janvier de cette année, ce dispositif législatif est toujours en couveuse ! Le service de péri-natalité de l’Exécutif s’emploie à une garde bienveillante de l’enfant dans ses locaux stériles

..

Faudra-t-il attendre une nouvelle alternance pour baptiser enfin le rejeton ?

..

Paradoxalement on pourrait penser que l’obésité de notre démocratie, avec un mandat électif pour 108 habitants, n’a pas besoin d’un nouveau chemin vers la loi. En réalité c’est de cette hypertrophie congénitale que viennent nos maux républicains et le mal-supporter des citoyens, tout le temps déçus par leurs représentants. »

..

démocratie = responsabilité

..

Lorsqu'il faut s'organiser pour faire advenir tous les projets - sinon quels autres moyens ?

..

Ceci en horizontal sans hiérarchies mais en reconnaissances de... niveaux d’efficacités...idem sur l'origine des dessins qui n'est pas la nôtre de direction...

..

…………………......%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Le travail est devenu un obstacle entêté contre la bonne utilisation de l’organisation sociale. Où nous sommes toutes et tous utiles. L’écrasement à quelques pour cents – toujours moins de 10 %, en tout cas – de tout le potentiel de la société représente, clairement, un obstacle quasi mortel à notre futur. Solutions ? Co-créativités et coresponsabilités. La décentralisation des enjeux quitte les fausses (et superflues) hiérarchies des individus pour trouver l’urgence graduée des besoins collectifs (cela nous en avons besoin tout de suite, ceci plus tard, encore etc.…). Enfin, afin de condenser la pensée – d’admettre des zones de différentes évolutions et développements sociaux, permet de « débloquer » la société. Oui des rassemblements autour d’expérimentations novatrices. Et qui garderaient leur autonomie de mouvements et d’initiatives. Permaculture en grand. Villes en autonomies alimentaires. Circuits courts - Reminéralisations des sols. L’après grande distribution. Comment dompter les banques et les ramener à la raison ? Raison qu’elles sont incapables de trouver par elles- mêmes – et pourtant dans raison il y a…ratio, comme rationnel !), etc.

..

Bref, nous avons toutes les cartes en main !

La démocratie Rip ?

..

Nous avons les outils, utilisons-les. Qui n’a plus rien dans sa tête des vieilleries des ex-dirigeants – est à même d’inventer sans cesse notre futur. Les RIP ? Pourquoi ne pas les utiliser entre nous ? Par exemple un questionnaire genre « quelles sont les urgences pour la vie en société ? » avec de 20 ou 30 items nous aurions une base suffisante pour un plan politique global. Plan dans le sens pluriannuel, à mettre en pratique sur le moyen terme. Les moyens à rassembler. Les obstacles à affronter. Les difficultés de compréhension rencontrées. Mobilisations de nombreuses qualifications diverses. Effets rassembleurs et facilitateurs très grands. Etc.

..

Et le tout à l’avenant. Tout ce qui existe utilisé de toutes autres façons. L’auto-organisation c’est très bien : mais encore faut-il l’alimenter. Puis la ressentir, détecter ses ondes, ses pulsions directionnelles, ses clairs désirs d’aller dans cette direction. Un coup la partie « auto » et l’autre partie…l’organisation. Organisation, mot qui fait peur aux lâches et aux fainéants ?

..

……..Oui auto-organisation mais les… 2 ensembles - et pas un seul !

..

..

……………………………******************************************

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - ANNEXES - <<<<<<<<<

Pétrole -- Liberté-égalité-responsabilité/

..

Lorsque la prétendue économie « n’ignore » plus l’écologie ?

Les USA sont-ils-immunisés-contre-la-dictature ?

L’exemple à ne surtout pas suivre : les USA. . Le plus grand gaspilleur illégal du futur de l’Humanité. Pour ses puérilités répétitives il consume tout le concret, le pratique et le rationnel de l’organisation des sociétés. Au départ, ce sera donc sans lui que de réorganiser le monde.

..

Wikipedia - /Désorganisation_sociale

..

Comment on ne comprend pas : la délinquance qui désorganise la société c’est celle de la finance internationale et de l’économie qui ne connaît que les malsaines déviances du profit puéril qui ne veut pas connaître « sa » vérité (ce faux profit reporte juste les coûts sur les autres !). D’où les désorganisantes fraudes fiscales, les paradis fiscaux, les tropismes maladifs des multinationales à ne jamais payer ce qu’elles doivent, la sécession des trop riches d’avec le fonctionnement de la société, etc. Si ce n’est la désorganiser cela ? Ne se concentrer que sur la très petite délinquance pour le concept de « désorganisation sociale » ne parait pas, alors, sérieux du tout !

……………………………%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

……………. tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L'ECONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

…..Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la …..situation

….. Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

….les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

se réveiller

se réveiller

se soulager de sa désorganisation intéreure...

se soulager de sa désorganisation intéreure...

la politique c’est notre affaire – et surtout pas celle de professionnels qui en ont fait une « affaire ». Après une si vile trahison ils doivent être interdits de…politique

la politique c’est notre affaire – et surtout pas celle de professionnels qui en ont fait une « affaire ». Après une si vile trahison ils doivent être interdits de…politique

lorsque l'incompétence devient collective - notre travail nuit...

lorsque l'incompétence devient collective - notre travail nuit...

imaginons un social en phase…

imaginons un social en phase…

sous quelle forme absorbons –nous les changements ? et les restituons-nous socialement ?

sous quelle forme absorbons –nous les changements ? et les restituons-nous socialement ?

s’unir c’est se prémunir…

s’unir c’est se prémunir…

Abolir le travail car il coûte trop d’énergie ?
demain – la fin de « ce » travail aliéné, exploité, sous-utilisé qui ne représente qu’un scandaleux gaspillage des énergies non renouvelables…

demain – la fin de « ce » travail aliéné, exploité, sous-utilisé qui ne représente qu’un scandaleux gaspillage des énergies non renouvelables…

Abolir le travail car il coûte trop d’énergie ?
s'unir c'est le plus raisonnable

s'unir c'est le plus raisonnable

le loup n’est pas un homme pour l’homme ?

Démocratie, RIP!

Commenter cet article

voyance gratuite par mail 12/10/2016 13:56

Bravo pour le blog et vos articles.