Ai-je assez guetté ta gaieté ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Ai-je assez guetté ta gaieté ?

Cet envoi d’un anonyme -  mais « anonyme bientôt unanime » est-il précisé - a pour but de prouver qu’il faut « être émerveillés - veiller à rester émerveillés – émerVeillés même - l’émerveillement étant une veille avouée qui nous protège de nos propres scories et énergies nocives »…Bien cela arrive, il faut des êtres courageux :

** - Qui résistent à toutes les pressions

** - Qui sachent se dégager des faux consensus puisqu’il commence à en tomber des paquets. Chez de prétendus contestataires aussi !

** - Qui restent francs et sincères dans leurs opinions, les formulent hautement et les présentent de façon à ce que nous nous fassions notre opinion sans sentir la moindre guidance. Chacun-e à sa vitesse et à son rythme…mais dans le même mouvement ! Le contraire de maintenant où tout le monde est dispersé, éparpillé, disséminé, émietté, dissipé – annulant, gaspillant tous les efforts au lieu de les additionner jusqu’à un total astronomique !

Oui tout à fait d’accord avec cet abordage massif des positions de l’individualisme fou (comme l’argent sale il y a de l’individualisme « sale » qu’il faudrait blanchir…). Exposer des idées « dites personnelles » sans changer le moindre de ses comportements ne parait plus très convaincant sur la profondeur des écrits précédents. Et, non seulement, ne parait pas mais ne l’est pas !

..

………………………………….******************************

..

Une bonne partie d’entre nous a transformé sa manière d’habiter, de manger, d’utiliser l’énergie, tout son environnement vécu…très très bien. Pas assez ses transports toutefois Une autre bonne partie n’attend plus « d’autorisation dominante » pour agir bien. Sans recevoir d’approbations ou d’encouragements préalables. Juste avec l’assemblée Constituante de sa propre conscience. C’est bon aussi…Mais…oui mais trop peu bouleversent tous leurs comportements sociaux. Aider à leurs risques les migrants en fait partie. Oui l’esprit de l’Humanité internationale, quoi qu’il arrive, y brille. Mais ailleurs ? Oui, assez de ces postures d’aigres rancœurs : il n’y a aucune raison de se réjouir des échecs politiques et sociaux d’en face. Comme nous sommes les RESPONSABLES concrets du futur commun (eux, ces prétendus politiques ou médias « professionnels » ont tout abandonné, au niveau intérêt général – sauf dans la vilenie indigne « d’occuper » illégitimement les scènes médiatiques. Non, pas de quoi se réjouir puisque c’est à nous…de réparer tous leurs dégâts. Qui ricane ou dégaine son ressentiment prouve qu’elle/il ne fait pas partie, à 100 %, de ces « responsables » que nous sommes, malgré nos volontés. Leurs attitudes, pétries d’immaturités, le signent pour eux/elles. Et sur internet, c’est 50 % (plus ou moins ?) qui seraient comme cela ? A s’amuser de tout, à jouer avec les informations, les gratuités et les biens communs ?).

..

Oui des « spectateurs d’inerties » pires que ceux de la société du spectacle ne cumulant que les mauvaises postures. Genre de ne pas comprendre qu’il n’y pas de gagnants ou de perdants pour les mauvaises décisions. Nous sommes tous…perdants. Si les dominants se …plantent – nous payons le prix fort. Eux pas (enfin pas tout de suite – leur note risque d‘être terrifiante, par contre !) Veillons à ce qu’ils ne se plantent pas dramatiquement pour tous. Donc reprenons déjà tous les rênes en main : le but demeurant de les écarter de tous les circuits de décisions. Pas de s’en prendre gaminement à leurs noms, réputations ou images. Que des foutaises. Jamais dans l’histoire de l’Humanité il n’y eu une telle situation. La majorité de nos contemporains A PERDU TOUT SENS DES REALITES. Face à toutes les menaces qui s’accumulent, ils ne…font …rien (sauf celles et ceux cités plus haut – cela va de soi). Pas un milligramme de changement. Aucune de leurs mauvaises habitudes qui disparaît. Non. Même « dans la tête » - là, où c’est gratos, où penser ne coûte rien sur la thune – rien. Ces « donneurs de leçons » (qui ne s’incluent jamais dans l’espace des leçons qu’ils donnent – eux, ce sont des tyrans « libertaires » sur leur montagne pelée. Qui ne font, de cette situation « privilégiée » (sic), que le refus injustifiable de tout engagement ou participation. Et l’obligation pour tous de rester aussi inertes qu’eux…Ah oui ! juste cracher de propos toujours hors sujet sur qui progresse !) - oui ces attitudes hors sujets sont…des fardeaux que nous devons traîner. Encore plus, des charges injustes… ces donneurs/ses de leçons que nous devons hâler derrière nous!

..

Agissons, alors, en responsables – donc ne perdons pas une seconde à critiquer les images en…plastique. Entrons dans la chair du réel. Et reprenons tout en main. Décidons !

..

…………………………..*********************************************

Ce pourquoi – dans le cadre de briser le MUR de l’individualisme sans issue – afin que toutes les volontés regroupées se fondent dans le fleuve hyper puissant d’un mouvement décidé – oui, déjà, transformons toutes les sales habitudes. Accueillir les autres sur « sa » page c’est annuler une pseudo propriété sur « sa » page. Qui en devient « une » page (parfois « la » page) qui fait avancer le mouvement collectif. Pas du tout la même optique. Chaque comportement (une photo mouvante qui n’a pas de légende écrite au-dessous) nous définit terriblement Défendre d’autres sur « une » ou la page (plus jamais « sa » - ce qui participe aussi à la lutte antifasciste  du plus jamais « ça » oui, aussi, plus jamais « sa » !). Impacts ? Ne plus accorder plus de 20 % du temps collectif aux politiques, banquiers et stars. Ne jamais citer leur nom, ni mettre leur tronche – on s’en fout – résumer l’info en la déganguant de tout narcissisme : juste ce qui reste d’utile à tout le monde. Impact ? Le fait que, à 80 %, nous parlions :

** - * Des bonnes nouvelles (sans cacher les mauvaises mais en…rééquilibrant les comptes)

** - ** Des millions d’inconnus qui méritent de ne plus le rester (mais à la manière amérindienne du…temporaire et révocable…oui il faut des leaders parfois …oui il faut s’organiser et ils organisent !…Les amérindiens, dans un monde plus qu’hostile, ont toujours, tenu la tête hors de l’eau (malgré tout) n’ont pas dévié de leur route. Égalité et liberté pour tous (pas d’esclaves et de femmes au gynécée comme dans la fausse démocratie de la Grèce antique). Leur démocratie amérindienne, avec la première Constitution « véridique » du monde qui nous précéda de plus de 8 siècles….ils en ont fait une démocratie « fraternelle ». Tout est dit. Leur VICTOIRE est totale, universelle (ils ont été vaincu dans des apparences d’occidentaux pires que « sauvages et barbares » (sans parole ni honneur))… mais leur « méthode » triomphe mondialement. Cela ce sont de vrais libertaires qui n’ont pas besoin d’afficher ce mot – comme s’il c’était un «investissement» libertaire qui « doit rapporter » en « capital symbolique ». Non mais des fois

** - *** Voici gentillesses et générosités – les g.g. qui conviennent.

Fermetés aussi – meilleur de pulvériser les faux consensus. Ce 50 % (plus ou moins ?) d’internet qui « importent » toute la quincaillerie des procédés déloyaux des médias mercenaires. Et qui nous ont prouvé qu’ils ne sont que dans les « faux besoins » (d’identité pour être identifiable, de fausses communautés, de consensus fictifs, de sécurités bâclée, de protections et de berceuses pour les narcissismes stupides du je « m’ »ennuie. Le me, ma, mes qui « ennuie » le Je – il y en a un de trop. Et c’est le moi le très encombrant : plus de moi, le Je ne s’ennuie plus, Je qui n’a pas besoin d’égo pour s’affirmer !).

Le lien suivant nous a, d’ailleurs, « libéré » de ces foutaises. Vous voulez la clé ? Prenez donc ce lien :

http://www.imagiter.fr/2016/10/comment-nous-alimentons-nos-asservissements.html

………………………………..*********************************

Évidemment, qu’il y a tant de choses à dire : tout le refoulé psychique, tous les non-dits de l‘inexcusable INERTIE collective. Et pas de ces faux prétextes de prétendus contestataires du « on ne laisse pas passer, pas faire et qu’ils seraient impuissants etc. ». Foutaises. Glissons dans tous les interstices, toutes les failles, les fêlures, les lézardes - glissons nous partout où le domaine du possible s’avère gigantesque. Creusons…Changeons nos COMPORTEMENTS INDIVIDUELS. Dans le détail aussi. Le total de cette mutation commune récoltera déjà de  résultats immenses. Pourquoi ?

..

>> - Des résultats très restrictifs et assez ennemis des humains concernés, donnent – tout de même – la certitude que 1 humain sur 3 est prêt à beaucoup pour changer la société. Et que donc (omission que ce genre de statistique) n’est pas incluse une « estimation de l’effet de traîne » (des personnes en cours d’être convaincues et dont les exemples perçus encouragent et entraînent très fort).

..

>> - D’autres sources  font dépasser les 50 %. Et le mouvement N.R.V. Noir Rouge Vert va jusqu’au 2/3 de l’Humanité mondiale qui serait concernée directement par ce « mouvement le plus unitaire possible ».

>> - Plus, les 99 % pillés par le 1 % - mais, là, nous savons (l‘exemple des classes moyennes) à quel point de « ne pas savoir penser vous rend ennemis de vos propres intérêts et de vous-mêmes ». Et elles ont « perdu » (où ça ?) 40 % de leur patrimoine (énorme à côté des revenus !) en si peu de temps. Donc un « marqueur informatif » que ces 99 % mais une partie de ces 99 % peut rester si figée et bien inerte.

..

Bref, que ce soient des calculs très restrictifs ou « normaux » nous pouvons agir. Nous sommes manifestement les plus nombreux. Les mouvements des années 1970 ont prouvé que…tout a commencé par de petits gestes personnels, des comportements individuels casseurs de routines (casseurs d’habitudes c’est plus fort que casseurs de pubs), des initiatives paraissant minimes. Etc. Et nous avons les résultats massifs ! Bref, que c’est par les comportements, les attitudes, les postures que tout a…démarré. C’est ainsi !

..

Faire entrer dans sa « la » page les autres en devient la partie émergée de cet iceberg qui a déjà commencé aujourd’hui !

D’autant plus (pour nous)

– que le texte joint et les collages photographiques et vidéotesques nous conviennent. Et que donc nous prenons les risques de le placer ici…

………………….*****************************************

L'ardeur sociale... - "L’ardeur sociale ou les techniques pour se désincarcérer de l’individualisme !" (voir le fichier en fin de texte ou sur le site cité en cliquant, dès qu'ouvert , sur l'onglet 2)

….

« Il y avait la Nature, maintenant, il y a, substitué à elle, sa reproduction humaine : quelle est donc la place de cette reproduction de la réalité dans la perpétuation de l'espèce humaine ? Pour la reproduction de l'espèce faites-le en nature. Quelle économie peut produire et re-produire sans pensées de créations : pour créer pro-créez, c'est-à-dire pour la création. Pro-duire de même, duire étant plaire, convenir...con- duire, nous avions oublié ? Au fait, QUAND pensons – nous en vrai ? ah ! c’est donc cela : JAMAIS !!! »

http://www.imagiter.fr/article-nous-sommes-ecrits-2-2-119029114.html

..

« Ah l'alchimie 2016 ? Le métier à tisser les goûts et les couleurs. Nous pouvons distiller patiemment tous les sentiments et émotions...à volonté. Et ...décanter (cantos) ce sont oui les chants du futur que nous chantons à pleine voix/e à l'intérieur de nous. Nous "ne pensons pas" - et nous ne ressentons pas, non plus ? En plus ? Qui oblige à de tels masochismes lorsque TOUT est sans cesse possible ? »

..

Plus-de-800-000-étourneaux-rassemblés-au-Danemark

..

Si les animaux sont capables d’être 800 000 et de tous s’envoler à l’unisson et dans la même direction – nous sommes capables de le faire, faisons-le et tout de suite ! …« Tant que nous n’admettrons pas notre « part de responsabilité » (même si elle semble infime elle bloque beaucoup car le total de ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes + ces infimes suffisent à bloquer !)…Le commentaire lucide suivant nous ouvre la voie… « Si nous avons l'impression d'être impuissants, c'est que nous ne faisons pas beaucoup d'efforts non plus. Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on boycotte toutes les grandes surfaces, et leur contenu, les marques et le vote (qui, soi-dit en passant n'est fait que pour donner l'illusion au peuple d'être décideur et acteur de son destin), boycotter aussi tout ce qui fait souffrir les humains, les animaux et la planète, on avance, sans violence en affaiblissant les trolls et leur commerce de mort. Le principe fait des émules, de plus en plus. C'est la « théorie du petit monde ».

..

Théorie du-petit-monde

..

Dit autrement soit autrement dit ? Et la réponse cherra ? … « c'est exactement cela ...avec de la patience : nous sapons toutes les bases de leurs mensonges pour que "qui ne fait jamais aucun effort et empêche toute évolution" soit (tout de même) emporté par ce mouvement qui mouvemente tout. Tellement de phrases sculptées par ces patiences l’encerclent toujours plus. Et le convainquent comme malgré lui/elle ! »…

..

………………et voilà une immense et complète évolution sans violences !

..

………………………..*********************************

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

….les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Livre cité dans le corps de l'article !

Ai-je assez guetté ta gaieté ?
Ai-je assez guetté ta gaieté ?
nous voyons tout venir avenir

nous voyons tout venir avenir

avons-nous assez guetté ?

avons-nous assez guetté ?

Ai-je assez guetté ta gaieté ?
L'envol

L'envol

Ai-je assez guetté ta gaieté ?
voir de plus haut ?

voir de plus haut ?

y’a pas le feu...

y’a pas le feu...

Ai-je assez guetté ta gaieté ?
ce sont les jeunes qui ont appris

ce sont les jeunes qui ont appris

Grimace ? pas de quoi - plus il apprend tôt plus il sait gai…

Grimace ? pas de quoi - plus il apprend tôt plus il sait gai…

même quand il dort

même quand il dort

Ai-je assez guetté ta gaieté ?
Les six degrés de séparation (aussi appelée Théorie des 6 poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons...-  Avec le développement des technologies de l’information et de la communication, le degré de séparation a été mesuré de 4,74 sur le réseau social Facebook à 6,6 sur l’échange de plusieurs milliards de messages instantanés étudiés en 2008 par Eric Horvitz (en) et Jure Leskovec, chercheurs chez Microsoft, en analysant des discussions de Windows Live Messenger...-. Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram à travers l'étude du petit monde.

Les six degrés de séparation (aussi appelée Théorie des 6 poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons...- Avec le développement des technologies de l’information et de la communication, le degré de séparation a été mesuré de 4,74 sur le réseau social Facebook à 6,6 sur l’échange de plusieurs milliards de messages instantanés étudiés en 2008 par Eric Horvitz (en) et Jure Leskovec, chercheurs chez Microsoft, en analysant des discussions de Windows Live Messenger...-. Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram à travers l'étude du petit monde.

VDR Vivant De Rire pourquoi Mort – puisque nous n’en savons rien - alors - que nous rions et destrions ?

VDR Vivant De Rire pourquoi Mort – puisque nous n’en savons rien - alors - que nous rions et destrions ?

évidemment si nous ne connaissons même pas le mot. Comment il se prononce de pronom ? S’énonce de ce qu’il annonce ? Renonce donc à se prononcer !

Et gratifier, gratification combien d’autres ne savent pas qu’il existe ? alors que -gratifions et gratitudes seront !

Footons-nous pas de lui !

et à propos : nous voilà propres !

au moins nous pouvons compter sur lui… car… « C'est pas un carré magique, c'est un carré diabolique. Un carré magique ne donne la densité (ici la densité vaut 60) que dans la somme des colonnes, lignes et diagonales, tandis qu'un carré diabolique permet de retrouver la densité dans une multitude de configurations : alors apprendre 50 tableaux par cœur, bien c'est pas non plus extraordinaire ce n'est toujours "que" 50*16 = 800 emplacements de nombre par cœur, ça reste pas mal. Bref c'est quand même bien joué et il mérite ses applaudissements”

comme sur eux – à croire qu’ils sont plus sages que nous mais qu’ils n’arrivent pas à nous le dire !

avant la musique des… sons animés

la locomotive motive bien

guetteurs de gaietés...

La preuve ? La vie est une vraie danse – carrément que nous nous sentons tellement plus…légers ! Grâce à eux !

Publié dans lifestyle

Commenter cet article