Les portraits-robots

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les portraits-robots

Domaine, aussi, où les vieilles routines sont secouées. D’abord, par des interrogations ! Maintenant, si même les portraits sont des robots – nous faudra-t-il tous devenir des robottines ? Comment résumer un portrait ? Un trait pour trait – un très portait. Il importrait que vous y fissiez attention. Bon importerait. Admettons. N’empêche que le portrait dit le trait précis et précieux. Que son verbe ancien de « portraire » dont le portrait est le participe passé substantivé de « traire » et qui signifie (en 1160)….tirer ! Rien n’est perdu puisque même aujourd’hui nous persistons à affirmer de tirer le portrait ! Ce que nous allons parcourir.

Commençons par découvrir des virtuoses mais qui usent de l’image mouvante. Comme dans la vidéo jointe ici :

Vidéo/:-silhouettes-animales-et-maquillage-fous tout aussi mouvants

….

Modifier notre vision envers le portrait, l’intégrer dans toutes les dimensions, toutes les échelles, toutes les mesures et toutes les démesures. Ainsi, s’il est admis que les économies d’échelles fonctionnent pour les entreprises – pourquoi les esprits bornés et obtus qui prétendent nous diriger, ne voient pas que, au niveau de la société globale – ces économies d’échelles atteindraient un impact grandiose ? Tout le monde pouvant y vivre dans la prospérité. Prospérité qui est le contraire méticuleux de la richesse pour un seul. Échelles ? Seuls 0,04 % de l’humanité profitent de paradis fiscaux. Les milliardaires c’est 0,00000000012 %. Et leur augmentation annuelle de l’ordre de  0,0000000000000000001 % de cette même humanité (on voit d’ici l’importance – comme le ridicule et l’indécence autour du battage de ce non évènement.) Désormais, tout le monde sait que 1 % se monopolisent – très illégalement – la moitié des avoirs humains. Produits par tous. Vous n’allez tout de même pas dire que ce 1 % FAIT TOUT sur terre (extractions, traitements, agricultures, industries, transformations, laboratoires, recherches, tertiaires et libéraux, etc. etc. ) oui tout ! Soyez donc un peu sérieux : ils ne font, au contraire, …rien ! Rien que le détournement « systémique » des plus-values des autres. Tout ceci ne représente-t-il pas le plus bestial et le plus bête Gaspillage ? La signature de la plus grande incompétence ? L’escroquerie en grand ? L’imposture partout ?  Que des économies d’échelles sociales permettraient – justement – de supprimer !

..

Que voici un portrait fidèle. Trop de richesse d’un seul prive l’écrasante majorité du sentiment de prospérité. Sentiment de prospérité que tout le monde peut vivre dès que le partage …équitable des richesses collectives sera commencé. Notons le goût très prononcé (et articulé) de ces mêmes riches pour le mot équité…qu’ils mettent aussi peu en pratique que celui d’égalité. Alors que l’étymologie d’équité est le latin aequitas, aequus, soit…égalité. Oui c’est le même sens du mot. Celui qui permet de dresser un portrait moral et social de ces grands fauteurs de troubles antisociaux dont ces trop riches sont les effigies. Effigies qui semblent TANT épouvantées par le seul mot…égalité. Pourquoi ont-ils peur de ne pas égaler égaler ?

..

…………………………........*******************************************

..

Pas très robots ces portraits ? Et lorsque c’est notre trop oubliée Terre qui se fait tirer le portrait ? Le fait que nous « l’ignorions » 23 h 59 par jour est, en effet, devenu inexcusable. La Terre c’est le futur et aucun pays mégalomaniaque ne peut lui ravir ce gigantisme ! La hiérarchie du réel (la seule qui soit sérieuse !) c’est la Terre d’abord. Et, une fois celle-ci installée dans le partage de tous les peuples – et uniquement, pour les loisirs, les pays déclinés. Dans leurs juxtapositions non concurrentes, non agressives et non comparables. Mais juxtapositions pacifiques des plénitudes. Dont le visage souriant complet est terrien et terrestre !

..

Vidéo:-quand-la-Terre-se-fait-tirer-le-portrait-depuis-l'espace

..

Et vient même prés de chez vous. Quasiment à la porte.

..

La-machine-à-tirer-le-portrait-?

 ..

Déambulons aux archives les plus drues : celles de la Bibliothèque nationale. Tout un voyage par onglets successifs dans le portrait. Voilà ce qu’un robottin ne saurait savourer !

..

Bnf.fr/portrait/

..

Enfin, entrons dans l’apprentissage lui-même. Comment dessiner une tête – ce qui se fait souvent dans le portrait ? Réponses en cliquant ici…

Comment-apprendre-à-dessiner-une-tête ?

..

Graves interrogations ? La ressemblance ? Ce qui exclurait les portraits de l’ADN, de la musique de Beethoven ou de notre humeur de ce jour ? Tous ces phénomènes n’ont pas de visage à portraiturer. Même robotiquement. Ils en ont plusieurs flottants et si changeants. Ressemblance serait trop semblance ? Un état arrêté arbitraire du flot énergétique de la vie ? Ressemble il semble ? Semblable à ses semblables ? Ou seulement semblant, faisant semblant ? Or, pour qu’il y ait ressemblance, il est nécessaire que nous restions en présence d’objets qui ne sont pas identiques. Autrement dit, il n’y a ressemblances qu’entre des objets qui sont par ailleurs différents, entre lesquels il y a des dissemblances. Mais où l’union se parfait avec les…ressemblances de vraisemblances. Très serviable que tout cet innombrable : le semblant ne serait donc que meublant ? Ou la semblante ne le serait que troublante ? Voyons voir.

Ressemblances-perçues-...-différemment ?

..

Les diverses perceptions des ressemblances ? Eh non ! là, comme ailleurs la « pensée unique » ne pourra jamais exister que comme dérégulation grave de la santé mentale !

Il y a donc des regards qui ne sont pas difficiles sur les ressemblances ? Parfois il y en a si peu.  Vraiment La ressemblance décalcomanique oui décalquée  ne peut être que dans l’esprit et pas dans la lettre

..

Ce qui nous fait sauter, à pieds joints, dans la… différenciation ? Se différencier pour booster son projet. Sauf que si la différence est honnie comment donc se…différencier ? Comment ne pas voir, aussi, qu’est perçue comme réussite (puisque pourchassée !) de …se rendre différent ?

..

……………….************************************************

..

Oublier toute éducation – des sens, de la raison, de l’intelligence, de la logique, des apprentissages, du langage, des pensées, des émotions, etc. L’avant du portrait ? Et tirer la chaine du puits des voca(b)les afin d’en raconter l’histoire. Histoire des prolêpsis !

..

 « La prolepse (substantif féminin), mot savant formé à partir du verbe grec προλαμϐάνω prolambanô (prendre et porter en avant, avancer, prendre les devants, prendre en remontant à l'origine, reprendre dès l'origine, présumer, préjuger), et du terme grec () πρόληψις (ê) prolêpsis (pour les philosophes : action de prendre d'avance, notion acquise par les sens ; chez les Epicuriens : notion antérieure à toute perception par les sens ou à toute éducation de l'esprit, idée innée), est un procédé littéraire possédant quatre acceptions :

  1. En syntaxe, il s'agit d'une expression anticipée, dans le COD de la principale, du sujet de la subordonnée comme dans « Regarde cette auto, comme elle est belle »
  2. En rhétorique, la prolepse est une figure par laquelle on prévient une objection, en la refusant d'avance comme dans « Cela serait trop long à expliquer ».
  3. En stylistique, c'est une attribution anticipée, au sujet ou à l'objet d'un verbe, d'une propriété qu'ils n'acquerront qu'une fois accomplie l'action exprimée par le verbe : « Résolu d'accomplir ce cruel sacrifice, / J'y voulus préparer la triste Bérénice » (Racine, Bérénice)
  4. En narratologie, la prolepse - ou anticipation - est une figure de style par laquelle sont mentionnés des faits qui se produiront bien plus tard dans l'intrigue : « Cet hiver 1657 était notre première « mauvaise saison » et il ne fut pas des plus cléments. [...] Début avril, les jours commencèrent à rallonger sensiblement. » (M. Piquemal, Le Pionnier du Nouveau Monde) ; la célèbre première phrase de Cent ans de solitude, de Gabriel García Márquez, est à cet égard très éclairante : « Bien des années plus tard, face au peloton d’exécution, le colonel Aureliano Buendia devait se rappeler ce lointain après-midi au cours duquel son père l’emmena faire connaissance avec la glace. »

 

[Le portrait-non-robot prend toutes les avances, les avancées avec ce qui se déchiffre comme …toute ressemblance ne serait qu’un effet hasardé du hasard. Et voilà - les ressemblances ce ne sera jamais pour …imiter. Et imiter c’est limiter. L’imiter même ses limites imitées !].

...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prolepse

..

Définitions

En narratologie

Appelée également anticipation, la prolepse dite temporelle est une anticipation narrative qui vient rompre le parallélisme entre l'ordre du récit (ou diégèse) et celui des événements qui constituent l'histoire. Globalement la prolepse permet de transporter le lecteur […n’oubliez pas de mettre les patins…] dans un autre moment de l'histoire en sautant [et hop !] une étape chronologique par une ellipse provisoire, parfois jusqu'à l'anachronisme lorsque la construction est mal conduite.

..

L'analepse appelée communément « flashback » est l'inverse de la prolepse, qui est nommée flashforward dans le monde cinématographique. Par exemple, au début de Boulevard du Crépuscule de Billy Wilder, nous voyons par anticipation que le protagoniste Joe Gillis va finir à l'état de cadavre dans une piscine, avant de [ne pas en…] revenir au début du récit.

C'est aussi le cas au début du Tombeau des Lucioles de Takahata Isao : On y apprend que Seita va mourir, de même que sa petite sœur Setsuko, avant de revenir en arrière [rare, de revenir en avant ?] dans le temps pour raconter comment on en arrive à cette triste fin. Un autre exemple de film entièrement construit par des flashs-forward imbriqués est Memento, de Christopher Nolan. Le débat reste cependant ouvert, car dans une narration non-chronologique, une même scène peut autant être considérée comme un flashback qu'un flash-forward selon le point de vue.

On distingue par ailleurs les prolepses répétitives introduites par des expressions comme « nous verrons » ou encore « pour anticiper », qui marquent énonciativement la présence du narrateur ou de l'auteur (par épiphrase) et qui jouent un rôle d'annonce à destination du lecteur, prévenu de l'ellipse temporelle qui va survenir. Genette cite ainsi Marcel Proust, dans La Recherche du temps perdu:

« On verra plus tard que, pour de toutes autres raisons, le souvenir de cette impression devait jouer un rôle important dans ma vie »

parlant de l'épisode de la « madeleine », cas littéraire de synesthésie (rhétorique).

En linguistique

La prolepse consiste à extraire un mot d'une proposition à l'intérieur de laquelle il devrait normalement se trouver, et à placer ce mot avant elle pour le mettre en relief comme dans le célèbre exemple de Blaise Pascal :

« Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, la face de la terre en eût été changée »

(Pensées, 162)

Le sujet proleptique le nez de Cléopâtre est repris dans la proposition conditionnelle par le pronom il.

Très employée dans la langue courante, la prolepse permet de ne pas répéter le sujet, par ellipse : « Ce bouquin, je n' y comprends rien! ».

Le mot proleptique peut être jeté en avant de la phrase :

« Un corps qui s'écrase au sol, sa masse n'est pas la cause de ce qu'il reçoit en retour de sa force vive »

— Jacques Lacan, Séminaire XI

..

Le groupe de mots anticipés un corps qui s'écrase au sol représente ici le complément du nom masse qui permet de reproduire le sens canonique de la phrase. L'adjectif possessif sa assure la reprise de ce complément du nom proleptique.

Sur le plan syntaxique, « la prolepse est une illustration parfaite de l'idée que tout énoncé de la langue se décompose en thème et prédicat » (Patrick Bacry). Lorsque le thème est mis en relief notamment par prolepse on parle de thématisation. En effet la construction proleptique vise le thème de l'énoncé, qu'elle permet de mettre en avant. Notons que l'analepse réalise la même fonction mais en rejetant le thème après sa place attendue [est-ce au moins à l’arrêt de bus ?] ; on parle alors de reprise comme dans « Elle m'en a filé, des conseils ! » (Louis Ferdinand Céline, Mort à crédit).

L'effet stylistique est davantage connoté, ce que permet le procédé de reprise, qui ajoute une information sur l'état d'esprit du locuteur, marqué notamment par le point exclamatif. ( ! - ?)

En rhétorique

Appelée occupation ou prolepse argumentative par Robrieux, la prolepse désigne une figure de style rhétorique qui dépasse largement le cadre de la phrase et qui consiste à s'adresser à soi-même, au cours d'un raisonnement, une objection à laquelle on va s'empresser de répondre ; c'est donc une figure de l'organisation générale du discours que Reboul classe parmi les figures d’argument puisqu'elle devance l’argument (réel ou fictif) de l’adversaire pour le retourner contre lui. […même s’il n’a rien dit ? Rien dire est donc toujours dangereux !].

..

Considérée comme une figure argumentative, elle consiste dans le discours à aller au-devant […bonjour, bienvenue, entrez donc !] des objections de l'interlocuteur en énonçant en premier lieu la thèse qu'il pourrait soutenir, afin de mieux l'éliminer ou pour la réfuter avant même sa production par l'adversaire. La prolepse est souvent amenée par des expressions telles que : "on dira que…", "on objectera que…", "vous me direz que…" ou "…me direz-vous…". Comme pour son sens narratologique, on peut employer le terme d'anticipation.

..

Dupriez précise qu’il y a deux parties dans la prolepse : dans la première, on fait parler l’adversaire, en insérant par exemple une expression figée comme "direz-vous" dans l’énoncé de l’objection, c’est la prolepse proprement dite. Dans la seconde partie, on réfute, c’est l’upobole. Pougeoise, également, décompose la figure en deux parties:

  • l’objection anticipée ou prolepse proprement dite d'une part introduite par une formule ci-dessus,
  • la réfutation d'autre part à laquelle il donne le même nom que Dupriez : upobole.

..

Figures proches

·  Figure "mère": ellipse

·  Figures "filles": aucune

·  Paronymes: aucun

·  Synonymes: ellipse, reprise, anticipation, flashforward

Notes et références

Flash-back, flash-forward, flash-sideway

..

Toute ressemblance avec des faits passés ne pourrait être mise en avant, en prolepse toute. Ni, d’ailleurs, analogie similitude proximité rapport affinité parenté conformité accord concordance harmonie unisson euphonie consonance écho rime, etc. Et la lecture si dansée des passages précédents

..

…………… atteint un réel comique très très dissemblant !

..

………………………   **********************************

..

Images de la beauté. Beauté qui submerge, beauté qui convainc, beauté qui émeut, beauté qui meut. Beauté qui touche…

Légendesducoeur/photos/

Les-légendes-du-coeur-?

Beautés-du-coeur

Pourquoi-des-légendes-du-coeur-?

Le-coeur-dit-je-suis-une-légende

Autres-légendes-du-coeur/photos/

… et beauté qui dessine le portrait de …nos cœurs !

..

………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

..

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

….les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

effets d’échelles

effets d’échelles

et ensembles ?

et ensembles ?

Les portraits-robots
changeons d’échelles – oui toutes à la fois.

changeons d’échelles – oui toutes à la fois.

wall all – all is not walls

wall all – all is not walls

portrait dit robot

portrait dit robot

et des robots non dits portraits ?

et des robots non dits portraits ?

Absolutismes des fausses visions

Absolutismes des fausses visions

Les portraits-robots
portrait-robot de Beethoven - ressemblant ?

portrait-robot de Beethoven - ressemblant ?

être différent - Ressemblant ?...//…La différenciation ? Se différencier pour booster son projet. Sauf que si la différence est honnie comment donc se…différencier ? Comment ne pas voir, aussi, qu’est perçue comme réussite de …se rendre différent ?

être différent - Ressemblant ?...//…La différenciation ? Se différencier pour booster son projet. Sauf que si la différence est honnie comment donc se…différencier ? Comment ne pas voir, aussi, qu’est perçue comme réussite de …se rendre différent ?

portrait-robot de son ADN – ressemblant ?

portrait-robot de son ADN – ressemblant ?

qui ressemble à ce qui n'existe pas encore ?

qui ressemble à ce qui n'existe pas encore ?

Les portraits-robots

Participez à la conversation #WeAreBeautiful

ressemblances ?

ressemblances ?

oublier toute éducation – des sens, de la raison, de l’intelligence, de la logique, des apprentissages, du langage, des pensées, des émotions, etc. nf 1 fait de prévenir une objection en la réfutant d'avance 2 (grammaire) fait de placer un mot dans la proposition précédant celle où il devrait se trouver - prolepse

un portrait ne dit pas tous les portraits précédents...et oui, en fait...il les dit !

alors, ressemblances ? mais à quoi ?

sosies saisis

Il y a donc des regards qui ne sont pas difficiles sur les ressemblances ? Parfois il y en a si peu. La ressemblance décalcomanique oui décalquée ne peut être que dans l’esprit pas dans la lettre

Water from the source - La ressemblance de la ressemblance ? L’ultime ressemblance ?

Commenter cet article