Nous serions à 99 % faits de vide ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Nous serions à 99 % faits de vide ?

Sauf que ce vide c’est de l’énergie de l’énergie si puissante qu’elle en devient …pure information. Alors pourquoi voyons-nous le vide vide ? C’est que nous n’avons jamais appris – sauf par initiatives personnelles. Et que donc, le comble est que qui est avance, actuellement, est qui aura désobéi consciemment aux ordres-désordres et d’une bêtise insupportable des prétendues élites - en fait, des anti-élites ! Oui pour apprendre il faut…apprendre, donc sortir des chemins du connu, improviser, expérimenter et enregistrer sur du nouveau, bref, ne pas rester conformiste. Ce que les conformistes enkystés mettront, sans doute, des millénaires à…comprendre/-apprendre !

..

Le vide n'est pas vide. il y a l'énergie du…vide, superbe découverte,
le vide est énergie. En fait, ce sont nos yeux qui nous trompent comme référents uniques de la compréhension. La compréhension reste trop visuelle ( afin de progresser faut toujours agiter les images !) toujours enfermée dans les concepts visuels. Et si nos yeux sont oui bien adaptés à notre environnement minuscule ( par rapport à la taille de l’univers) – ils ne le sont pas pour comprendre l’immensité et l’invisible. Ils nous égarent – il n’y a aucune équivalence, le « savoir des yeux » n’apporte plus rien. Comprendre l’univers c’’est, alors, entrer dans l’invisible (matière noire, énergie sombre)… « Voir » cette énergie quantique est impossible. Il y a juste perceptions de vibrations qui donnent l'illusion d'une matière dure. De solide. Ce qui n’est donc pas la…réalité. Juste notre aveuglement par rapport à elle.

..

En effet, rien n’est solide, compact, dur, mais juste un tourbillon incessant d’énergie. Pour notre vie de tous les jours il reste utile de voir tout en solide – mais pour prévoir notre futur, non. Le vide domine donc à 99 % - cela c’est la réalité. Mais ce vide n’est pas ce que notre œil peut voir. Cette catégorie de savoir (savoir c’est voir, tout est à la mesure de notre œil, je ne crois que ce que je vois) est fausse à…100 %. Inutile d’insister ! Il nous fait changer de regard.

Nous serions à 99 % faits de vide ? Voici un changement de regard à…99 % !

……………………………….*********************************

..

Sauf que ce vide c’est de l’énergie de l’énergie si puissante qu’elle en devient …pure information. Ce qui veut dire ? Que les prétendus hommes d’affaires ne connaissent rien aux affaires. Puisque, d’user et d’abuser de l’énergie matérielle, solide, matériaux physique, qui omet de penser que l’information enfin bien utilisée peut faire accéder à de l’énergie non destructrice de la vie. Puisque l’énergie brûlée si stupidement détruit, elle, tous les grands équilibres qui permettent la vie humaine sur terre. Et que, pour de l’argent sale, sourd et aveugle, ils détruisent toutes les possibilités futures de …gains. Plus cons, hein ? Il est donc temps de retirer les « affaires humaines » des mains inaptes des ex-hommes d’affaires et d’entrer dans le comment l’information pure devient énergie…

Oui comment le vide c’est le plus d’énergie ?

….

« Des révélations étonnantes ont été récemment réalisées par un scientifique, qui a déclaré dans un article que l’homme était principalement composé de vide.

..

Ali Sundermier affirme que l’homme et la plupart des objets qui l’entourent sont composés de vide à plus de 99%, lit-on dans un article publié dans le magazine Business Insider.

..

Comment nous sommes à 99 % du vide ?

..

Le scientifique précise que l’atome est principalement composé du…vide qui entoure le noyau. Le noyau de l’atome est 100 000 fois plus petit que l’atome dans lequel il se trouve. Tout le reste est donc constitué de vide. Pour illustrer cette différence, M. Sundermier compare le noyau avec une cacahuète et l’atome entier avec un stade. […et tout ça, tout ce que nous vivons….pour des cacahuètes ?].

..

Car nos corps étant composés d’atomes, nous sommes donc principalement du vide, selon le scientifique. Il s’agit de 99,9999999 % du corps humain. Selon ce point de vue, l’homme n’existe pas. Il n’est qu’une collection d’atomes vides.

..

Mais si le corps est composé de vide, pourquoi l’homme et tous les objets qui l’entourent semblent-ils si solides ? Parce qu’en réalité, le vide n’est pas vide. Ce que nous appelons « vide » est composé de champs quantiques et de fonctions d’ondes toutefois invisible à nos yeux. »

Les images qui agitent le mieux, et le plus complètement, sont toujours…dans les mots…les mots vont toujours infiniment plus loin que les simples images ! Tellement plus loin. Ainsi, en ne gardant que les noyaux d’atomes (une tête d’épingle perdue dans la place du Trocadéro) l’espèce humaine entière se contiendrait dans un morceau sucre. Celui qui nous sert à sucrer notre café… Mais - encore plus fou, si on enlève le vide de chaque atome de cette planète, la Terre ne mesurerait qu'une petite… centaine de mètres cubes. Nous rendant donc invisible à l'œil nu ! Imperceptibles – des modèles d’infiniment petit !

Poursuivons : Notre intelligence potentielle ne représente, tout au plus, que 1 / 1000 en matière neuronale de notre matière corporelle qui, elle-même, matière ordinaire (cellulaire - moléculaire - atomique donc matière ordinaire) ne représente que… 1 % de la matière monadaire, celle de même espèce que le substrat cosmique.
Ce n'est donc pas un scoop, mais seulement conforme à ce que les scientifiques commencent à réaliser, dès qu'ils évoquent "matière noire ou énergie sombre » (ce qui sont 2 faces équivalentes de la même réalité° telles la matière du substrat cosmique. Substrat cosmique composé d’une infinité de monades anciennement appelé éther ! Puis champs, oui « champs » électromagnétiques !

..

Une visualisation de nous, humains, dans le vide à 99 % (voir plus en cliquant sur la version anglaise de l'article, mis en lien plus haut...): - Cliquer oui sur « Business insider ». Et puis, une fois ouvert, cliquer de nouveau sur « In Symmetry » :

..

Corps humain dans le vide !

…………………………….***************************************

..

Du fait, qu’en mécanique quantique, iI ne soit pas possible de connaître à la fois la vitesse de la particule et sa position – exclut beaucoup de nos habitudes mentales. Nous ne pouvons dire que la particule oscille, bouge. Qu’elle possède une trajectoire (ce qui suppose un point et une tangente simultanées – ce qu’elle ne possède pas). Etc. Mais et c’est cela la notion de « vide » quantique : cette particule ne peut jamais être au repos. Elle est en état de fluctuations mais de fluctuations…statistiques permanentes. Ce n’est pas du visuel mais du chiffré. Comme la traînée des chiffres, traînée en activité perpétuelle. Ces états d’énergies… possibles ne constituent pas, eux-mêmes, un continuum, dans l’espace. Comme une voiture sur la route. Mais un paquet de quantums discontinus. Des apparitions séparées de la voiture, si nous pouvons dire. Soit comme un état fondamental de la particule et un premier état excité, un second état excité, etc. Ces fluctuations ne bougent pas – mais concernent les écarts types et les dispersions des valeurs « possibles »…des positions de la particule. Que nous ne voyons pas donc – au sens de la pâte poursuivie d’une trajectoire comme cela serait rendu dans une bande dessiné. Ce sont des traces statistiques - jamais une vision globale. Et c’est cela ce « vide » est toujours très animé et très habité - mais qu’il nous est difficile de le « fixer » dans notre attention. Il existe bien mais ne nous est pas …saisissable ! Ce pourquoi le mot « vide » est…adéquat. Mais n’a rien à voir avec les vieilles habitudes du passé !!!

..

Ceci colle très bien tant que nous demeurons dans la mécanique quantique de l’infiniment petit. Mais si nous entrons dans l’infiniment grand ? Soit l’expansion de l’univers qui est devenu certaine par les observations de Hubble et les calculs. L’univers n’est jamais, non plus, au repos. Mais le « sens » de son expansion ? Au nombre de 2 possibilités. Soit il se rétracte jusqu’à s’arrêter au big crunch. Soit il devient de moins dense et de plus en plus froid : le big chill ? Or, c’est ni l’un ni l’autre mais une troisième version. Et la « constante cosmologique », dont Einstein disait que c’était la plus grosse « erreur » de sa vie, n’en est pas du tout une. Pourquoi ?

..

En 1997, par deux équipes séparées, il a été observé que l’univers s’agrandit mais en…accélérant – le big rip. Or, seule l’équation d’Einstein avec sa. « constante cosmologique » explique très bien le sens de cette expansion. Ce qui s’insère, aussi, avec le principe d’incertitude d’Heisenberg pour l’infiniment petit – vu plus haut. Qui parvient à la conclusion qu’aucune particule de peut avoir une énergie complètement nulle. Que le vide c’est l’énergie. Et que non le vide n’est jamais vide ni jamais au repos – tout comme l’infiniment grand, d’ailleurs. Or – les observations de l’énergie de la particule offre un…10(-)13 Joule/ cm3 comme la mesure de cette énergie. Mais ce que mesure la même énergie quantique, calculée pour la densité moyenne de tout l’univers, ne colle pas du tout…puisque c’est 10 puissance 107 Joule/ cm3. Soit 10 puissance 120 fois… trop grosse. Une telle différence est incompréhensible, et à ce jour, nul-le ne l’explique. C’est toujours la même problématique causée par les différences entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, l’incertitude vitesse et position, etc.…que seule une théorie du Tout pourrait unifier. Sans avoir commencé de le faire. L’énergie du vide ne signant pas le vide de l’énergie.

..

Nous voici avec un univers de pensée où le VIDE vide, même conceptuel, est impossible. Tout rayonne et tout est matière rayonnante dans l’univers. Comment ce rayonnement se propage ? Pas comme une propagation des ondes telles le son, la lumière, etc. avec une espèce « d’éther » qui faisait que la vie n’est pas vide. Mais, selon Maxwell et ses champs électromagnétiques, où tout se déplace à la même vitesse dans toutes les directions – la notion d’éther comme support unifiant n’est plus nécessaire. Plus - le concept relativiste où la lumière est une vitesse, et n’est donc pas instantanée, mais une vitesse limite que rien ne peut dépasser. La notion de « vide » devient, ainsi, de plus en plus abstraite et ne peut se permettre des simplismes comme rien et quelque chose, néant et existence, tout et absences, etc. Ce qui l’intelligence tellement plus constructive que la bêtise qui dirige !. Des notions encore difficiles à vivre telle l’équivalence énergie- matière – puisque les « choses solides qui nous entourent » ne sont que de l’énergie en mouvement, que tout bouge que rien « n’est en place », etc.. Qui permet d’entrer dans des lois scientifiques inattendues telle « la nature des choses dépend du temps que nous mettons à la regarder ». Plus les flashes sont courts et plus est violé le principe de la conservation de l’énergie. A condition de rester dans le même espace. Plus c’est court plus cela fourmille de fluctuations donc présentes mais insaisissables. Le temps c’est du véloce, de la vitesse accélérée…

..

C’est dans ce cadre entièrement reconçu et vécu autrement (ce qui n’est pas le cas de la majorité de nos contemporains) que nous pouvons recevoir cette information de nous sommes fait à 99 % de vide. Soit – en fait – que nous ne sommes pas constitués de solidités permanentes mais de fluctuations incessantes. Oui d’énergie toujours en mouvement, que tout bouge en nous et autour de nous. Et que rien « n’est en place », ne reste en place – façades pleines et les pièces derrière. La nature réelle des choses n’est pas celle que nous avions rêvée. Mais qu’importe puisque de le savoir - l’avoir compris et l’admettre – nous permet de continuer à vivre. En n’ayant changé que nos mentalités et nos sensibilités ! Mais, pas obligatoirement, toutes nos traditions !

..

…………………………….....**********************************

..

99 % de vide. Donc le 1 % de non vide ? Ce 1 % intrigant qui ricoche partout – l’humain n’aura (avec toutes ses trajectoires de survies dessinées sur un diagramme) pas occupé plus de 1 % de la vie de l’univers. Ce 1 % de son intelligence très éveillée – rapproché du 1 % non vide de l’univers – aide à comprendre que ce « vide » n'est, assurément, que de l'information pure....associée (à chaque élément) et qui crée une sorte d’hologramme sur une structure matérielle (masse) qui est l'atome.

..

Et ce nous sommes à 99 % (et même 99,9999999 % selon Ali Sundermier) du vide rejoint son « sens ». Ce vide restant gavé d’énergies, de rayonnements, de plénitudes, d’activités intenses. Les génies ce sont ceux qui vivent les lois de l’univers, qui participent de la nature et de la structure même des choses (la physique quantique) Etc.. Qui sont dans la cohérence du son. En exemple. La cohérence du son, c’est non seulement son unisson parfait, l’harmonie de cet envol énergétique, mais, aussi, la participation de tout. Les murs qui vibrent nos corps mêmes, la pulpe de la matière qui rythme ces arrivées successives, les sons qui se spatialisent, soit qui se font des effets d’éloignements verbérés et réverbérés à une distance de sons différente, à chaque fois. Le tout nous parvenant comme un océan de sons « tactiles » parfumés oui « gustatifs » dont les vagues, sans cesse recommencées, ne nous lassent jamais !

..

Très utile, alors, de savoir que nous sommes à 99 % du vide. L’énergie du vide (donc qui n’est pas vide) demeure un des plus congruente, propice, cohérente que nous pouvons contrôler… donc vivre. Oui comme les vrais génies rejetés, illégalement, par la vulgarité bourgeoise. Ce qui se rapproche le plus du quantisme ? Que grâce aux « neurones-miroirs » nous pouvons moduler nos émotions et sentiments. Nous faire des menus à volonté ! Soit augmenter les circuits dits « de récompense » et, à la fois, diminuer les circuits dits « de douleurs ». Que le génie est, au fond, la maîtrise maximum des circuits neurophysiques. Qu’il/elle peut nous transmettre si nous les laissons être... eux-mêmes. Pas dur à comprendre ! Que le génie change sa vie en se moulant dans les lois universelles. Plus réaliste qu’un génie – non impossible ! Quel gâchis que l’esprit bourgeois – l’esprit de l’inculture incarné.

Là, nous comprenons à quel point comprendre (donc prendre apprendre s’éprendre entreprendre oui reprendre) la réalité – permet de la vivre, non à 99 % mais bien à 100 %...

……..en nous arrachant à toutes les vulgarités d’où qu’elle vienne !

..

…..………………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

..

(à suivre)

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Nous serions à 99 % faits de vide ?
notre cerveau et l’univers se ressemblent à ce point ?

notre cerveau et l’univers se ressemblent à ce point ?

notre réalité ultime est plutôt comme cela

notre réalité ultime est plutôt comme cela

ou comme cela

ou comme cela

parce que....

parce que....

les 4 forces de l’univers et notre impossibilité de les unifier !

les 4 forces de l’univers et notre impossibilité de les unifier !

masse = énergie

masse = énergie

comment « danse » le vide quantique

comment « danse » le vide quantique

Nous serions à 99 % faits de vide ?
Électromagnétisme et vide quantique

Électromagnétisme et vide quantique

surtout un pré-jugé qui juge à l'avance sans jamais rien savoir ! Le comble de la vulgarité des classes moyennes.

surtout un pré-jugé qui juge à l'avance sans jamais rien savoir ! Le comble de la vulgarité des classes moyennes.

mauvaise visualisation du noyau de l'atome

mauvaise visualisation du noyau de l'atome

plutôt comme ceci – une tête d’épingle au milieu d’une immense place…

plutôt comme ceci – une tête d’épingle au milieu d’une immense place…

esthétiques

Il n’existe que 7 formes d’énergies : nucléaire, thermique, chimique, mécanique, gravitationnelle, électrique et lumineuse. Le second principe de la cosmologie explique pourquoi il n’y a pas d’autres sources d’énergie.

le vide c’est l’énergie

Autre découverte d'Ali Sundermier

être dans le cerveau droit…

La physique quantique nous a permis d'accéder au monde de l'infiniment petit - un monde peuplé d'atomes, de photons, de neutrinos, de quarks et autres particules aux noms exotiques... Utilisée dans des domaines aussi variées que la chimie, la physique, ou les mathématiques, elle a ouvert la voie à de nombreuses applications technologiques. Elle est notamment à l'origine de l'énergie nucléaire, de l'imagerie médicale, des diodes, des transistors, des microscopes électroniques, ou encore des lasers... Les objets électroniques ont su alors tirer profit des paradoxes fondamentaux offert par la matière.

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article

voyance gratuite par telephone 14/10/2016 13:38

Tres bon article, ca fait plaisir de lire ce genre de site! bonne continuation.