Fraudes aux appellations déradicalisations, complotistes, whistles, etc. ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Fraudes aux appellations déradicalisations, complotistes, whistles, etc. ?

Lorsque la « déradicalisation » devient un business trop lucratif ? Ce business peut faire perdre à cette opération toute validité politique. On ne mélange pas la politique et l’argent, c’est bien connu. Comment les croire quand ce n’est que pour le fric ? Où serait l’intérêt général lorsque seuls des intérêts particuliers en bénéficient ? Exactement comme la pitoyable « guerre contre la drogue », aux U.S.A., qui n’aura été qu’une entreprise factice pour faire gagner beaucoup d’argent à certains et pas à d’autres. De drogues, rarement question. Donc la « déradicalisation » risque de fonctionner de même – il n’en sera pas vraiment question. Ce qui fait perdre absolument toute crédibilité à ce « business plan ».

..

Autre grande victoire du droit allié au bon sens ? Oui, cette fois, contre les comportements illégaux de dénoncer autrui pour soi-disant « complotisme ». Cette déviance est, désormais, très écornée du fait qu’elle soit reconnue comme une « fraude ». Vous dites que quelqu’un serait complotiste, et bang c’est vous le « suspect ». Très approprié retournement des choses. ? Carrément. Puisque, méthodologiquement, nous recevons la preuve que nous pouvons multiplier les défaites du système, en apprenant toutes les formules qui le font perdre. Apprenons, apprenons.

..

« Oui la déradicalisation va faire d’énormes profits a des radicalisés de l’argent fou. A se demander si ce marché n’a pas été inventé de toutes pièces pour les seuls radicalisés que nous percevons tous les jours : les fanatiques de la religion folle du capitalisme.

Une enveloppe de 100 millions d’euros pendant les trois prochaines années pour le fonds de prévention de la délinquance. Mais comme le souligne une enquête de France Inter, cette manne financière a généré un marché dont les pratiques ne sont pas toujours très claires

 

Tâche sensible

Depuis les attentats de janvier 2015, la demande pour de la prévention a explosé, du coup aujourd’hui ce ne sont pas moins de 80 structures qui sont présentes sur ce nouveau marché. D’après les chiffres du gouvernement, plus de 2 200 personnes considérées comme « radicalisées » sont suivies par des associations. Une tâche sensible qui n’est pas toujours confiée à des structures très professionnelles. La sénatrice écologiste Esther Benbassa conduit une mission parlementaire sur le sujet, elle raconte : « plus on avançait, plus on se rendait compte qu’il y avait des associations qui s’étaient engouffrées dans le créneau parce que ça rapporte de l’argent, et que ces associations faisaient n’importe quoi. »

..

Le-business-lucratif-de-la-déradicalisation

……………………..*******************************************

..

Anti-lanceurs d’alertes et loi Sapin II…Oui, une fraude, désormais, que d’insinuer qu’un humain serait complotiste s’il ne l’a jamais déclaré de lui-même, s’il ne fait et rationnellement que rassembler des faits qui présagent d’une « entente illicite » (termes de la loi) derrière - et si les procédés utilisés dépassent en nuisances et en illégalismes tout ce qui pourrait être rassemblé contre donc l’appellation non contrôlée de complotiste. Un peu de patience et tout se retourne toujours contre les menteurs, calomniateurs, tricheurs et spoliateurs...

Ces sinistres personnages avaient donc tout à cacher et ils sont pris à leurs propres pièges. Clair, que le fiasco du complotisme est basé sur ceci : l’ex-possibilité d’accuser de complotisme signifiait un « je peux tout faire et vous ne pouvez le dénoncer. Je suis dans les inversions, oui un monde à l’envers où les coupables attaquent les innocents, où les délinquants font la leçon aux honnêtes citoyens, où est essayé de faire passer une vessie pour une lanterne, etc. ». Ceci est bien fini : ce n’était que de la dissuasion inadaptée – avec « pas un mot de vrai dedans » !

Il est donc devenu – dorénavant - « suspect » d’affubler les autres de l’appellation fantaisiste de « complotisme ». Les « ententes illicites ( termes de la loi qui veulent tout de même dire que cela « complote » pour ces « ententes », non ?) oui tout l’illicite de ces ententes complotées, elles, demeurent ! Tout tricheur du système se fait toujours coincer !

..

« Or, le paradoxe est le suivant : la totalité des auteurs anti-complotistes ont pour credo de recourir à tous les artifices les plus sales de la rhétorique : attaques ad hominem, mensonges factuels, procès d’intention, incitations à la haine, inversions accusatoires, métaphores renvoyant au domaine de la croyance, de la prolifération et de la maladie, refus d’entrer dans le détail des objections, amalgames grossiers entre toutes les différentes théories du complot et les « extrêmes » (droite et gauche), accusations de « révisionnisme » et de « négationnisme ». Sur les centaines et les centaines d’articles, d’ouvrages, discours anti-complotistes que je répertorie depuis un an, je ne suis quasiment jamais tombé sur une production pouvant mériter le qualificatif d’honnête.

La-propagande-anticonspirationniste-est-une...-fraude

[Le fraudisme ? Lorsque accuser de complotisme ne peut que devenir un délit ?] Les campagnes anti-complotistes dont le peuple français est régulièrement submergé ont une fonction bien différente de celle qu’elles affichent, qui est de masquer une authentique et vaste entente dont les acteurs anti-complotistes sont les participants. La fonction des dispositifs anti-complotistes, comme les cordons sanitaires et les barrières électriques, est de tenir aussi éloignée que possible des discours des sceptiques la majorité encore confiante, en brossant de ceux-ci à longueur d’articles et d’émissions des portraits propres à inspirer la plus sainte répulsion, en misant sur la mentalité anesthésiée du troupeau qui obéit sur le mode du réflexe conditionné aux aboiements savants des chiens de berger médiatiques et politiques. » Le but est donc bien de faire passer le frauduleux système si antirépublicain et les oligarchies illégales de n’être qu’antidémocratiques comme l’état normal et naturel du Droit. Ce qu’à l’évidence les deux ne sont pas du tout. Vu les moyens  déloyaux qu’ils emploient cela saute même aux yeux. Ce sont bien eux qui s’enfoncent dans les illégalismes ! La différence est que c’est devenu, désormais, de notoriété publique.

..

Croire jouer le bon rôle et se découvrir empêtrés dans le très mauvais rôle. Le pire ? Celui du fraudeur, du traître en douce, du pervers des moyens employés et (en même temps) de l’instrumentalisé ridicule, de l’utilisé et du gravement manipulé !

Le pet-d'une.patiente-déclenche-le feu-lors d'une-opération-chirurgicale

ROUSPÉTE PAS ! Exemple, de grave  erreur de diagnostic des si peu recommandables anti-justiciers anti-complotistes ? Ils auront ont trouvé dans cet incident de chirurgie, indépendante de sa volonté – et donc la nécessité d’en rendre compte…l’œuvre d’un complotiste. Grave erreur : ce sont uniquement les faits justement rapportés. Très hors du commun, très inhabituels. Mais qui n’ont rien à voir avec qui nous fait part de ces faits :

** 1) Il n’était pas présent lorsque ça s’est produit !

** 2)  de plus, il n’était même pas au courant des faits lorsqu’ils se sont produits. Seulement après

** 3 ) donc il ne dénonce rien du tout. Ce n’est pas parce que des personnages hyper narcissiques se sentent sans cesse…visés – qu’ils sont réellement visés pour si peu

** 4) les anti-complotistes sont bien de graves fraudeurs qui nuisent fortement à la tranquillité publique. En effet – ils mélangent des faits bruts, quels qu’ils soient, étranges, quasi impossibles, incongrus, chargés d’humour noir, etc. – avec leur état psychique intérieur. Grave bévue. Donc ces déviés et déviants (suite aux abus alcooliques de dérégulations qui font, qu’à un moment, nul ne sait plus conduire droit) accusent les faits de…complotisme. Les faits ne savent même pas que ce mot existe !

..

Et donc – contraints par leurs ridicules, vont-ils déformer tous les faits afin qu’ils rentrent de force dans leurs beuveries de paranoïas.

.............................................................................Sans glaçons !

..................................................%%%%%%%%%

>>>>>>>>>>>>>>> - APPROFONDISSONS - <<<<<<<<<<<<<<<<

..

En-Espagne-la-théorie-du-complot-médiatique-fait-des-adeptes

Notons que ce sont les milieux politiques, pas le citoyen lambda qui, repèrent ces « ententes illicites » (le terme juridique pour complot). Clair, que ces politiques ne seront pas traités avec les mêmes malveillances incompétentes que les citoyens de base. Faire passer toutes études sérieuses de faisceaux de faits concordants pour du complotisme est, en effet, une pure diffamation. Il suffit juste de prouver que ces organismes n’ont rien à voir avec ce rassemblement de preuves contre eux : - pas plus. Les attitudes de « comploter » (ententes illicites) sont dans ces faits pas dans qui les rassemble. Ce serait comme d’accuser le facteur d’être responsable du contenu de la lettre qu’il vient de mettre dans la boite. Comme si c’est lui qui, l’avait rédigé. Oui aussi ridicule et qui frise la démence, non ?

..

Débat-: le-journalisme-contre-la-théorie-du-complot

Ce contre-feu semble particulièrement dépourvu du moindre argument adulte et sérieux. Ce qui raffermit encore la décision de faire passer la dénonciation de « complotisme » comme un délit calomniateur...tellement il n’existe aucun argument qui prouve le réel danger social de faire apercevoir « la possibilité seulement qu’il puisse y avoir complot ». C’est, bien au contraire, lorsque nul-le ne peut plus dénoncer les « ententes illicites » que tout ceci devient très dangereux pour toute la civilisation.

..

Comment-fabriquer-des-citoyens-sans-l'école

…et ils veulent, en plus, exporter notre modèle plus que défaillant ? Le non-dit c’est « l’évidente » supériorité occidentale. Celle qui ne discute même pas. Nous avons prouvé que c’est tout le contraire : modèle à ne surtout pas exporter ! Mise en danger des jeunesses des autres pays !

..

Lost-in-taxation :- les effets si pervers de couver les riches ?

à force de traiter les trop riches comme des enfants fragiles, de le placer sous couveuses fiscales, de les exonérer sans raison, de les subventionner avec torts, etc. – voici le résultats. La perte intégrale du sens de la justice. D’où la corruption morale se dénude comme « croire se débarrasser des résultats d’un problème dont on est la cause flagrante»…en faisant juste semblant de dénoncer qui se montre capable de vous imputer le problème, les résultats catastrophiques et l’obstruction patente à ce que vous répariez et payez tous les frais de vos conduites trop évidemment illégales ! Mazette ! Oui, avant c’est qui prouvait tout ceci qui allait en prison – et qui commettaient ces braquages en plein jour qui étaient décorés. Oui mazette gazette ! oui nos petits enfants à qui nous raconterons cette entourloupe dérisoire n’en reviendront pas.

Les trop riches sont les seuls Assistés !

Les trop riches en grands assistés ? Une fois pour toutes : La "fraude" des pauvres aux diverses allocations est estimée à 1% du total de toutes les fraudes. Les sommes versées aux pauvres ne sont que de 30 Milliards €/an. Par contre, la FRAUDE FISCALE (connue) atteint des plafonds impunis de 164 Milliards d’€ ! Avant, ils auraient fait passé ces chiffres pour du complotisme – désormais ce sont des faits bien établis qui…accusent les trop riches. Et plus les…pauvres. Cui prodest, cui bono.

..

……………(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et"L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

blocus

blocus

Fraudes aux appellations déradicalisations, complotistes, whistles, etc. ?
Fraudes aux appellations déradicalisations, complotistes, whistles, etc. ?
Est-ce au chauffard d’écrire le code de la route ? Est-ce aux « dérégulés » (ces déRèglés de la beuverie capitaliste) d’écrire la loi de l’intérêt général ? Est-ce à qui ne procède qu’à des « ententes illicites » à accuser, diffamatoirement, quiconque d’être un complotiste (rappelons que ce mot « accusateur », mis exprès à l’envers, signifie juste qui « montre qu’il peut y avoir complot », et pas plus !) ?

Est-ce au chauffard d’écrire le code de la route ? Est-ce aux « dérégulés » (ces déRèglés de la beuverie capitaliste) d’écrire la loi de l’intérêt général ? Est-ce à qui ne procède qu’à des « ententes illicites » à accuser, diffamatoirement, quiconque d’être un complotiste (rappelons que ce mot « accusateur », mis exprès à l’envers, signifie juste qui « montre qu’il peut y avoir complot », et pas plus !) ?

Selon le Conseil d’Etat, un lanceur d’alerte est « un acteur civique qui signale, de bonne foi, librement et dans l’intérêt général, des manquements graves à la loi ou des risques graves menaçant des intérêts publics ou privés, dont il n’est pas l’auteur ». Certes, mais de là à lui éviter toute mesure de rétorsion et à l’encourager dans sa démarche, il y a un pas que la Loi Sapin II n’a pas franchi !

Selon le Conseil d’Etat, un lanceur d’alerte est « un acteur civique qui signale, de bonne foi, librement et dans l’intérêt général, des manquements graves à la loi ou des risques graves menaçant des intérêts publics ou privés, dont il n’est pas l’auteur ». Certes, mais de là à lui éviter toute mesure de rétorsion et à l’encourager dans sa démarche, il y a un pas que la Loi Sapin II n’a pas franchi !

La vérité n’est pas un délit – c’est qui l’empêche qui doit aller en prison. Et prouver un complot n’est pas le commettre : c’est qui se met hors la loi qui est le criminel social. Voici un monde juste remis à l’endroit.

La vérité n’est pas un délit – c’est qui l’empêche qui doit aller en prison. Et prouver un complot n’est pas le commettre : c’est qui se met hors la loi qui est le criminel social. Voici un monde juste remis à l’endroit.

Fraudes aux appellations déradicalisations, complotistes, whistles, etc. ?
   Les infos sont-elles assez vérifiables pour ne pas semer partout les soupçons ?  Accuser les infos falsifiées reste tellement plus utile que du semer du complotisme n’importe comment.

Les infos sont-elles assez vérifiables pour ne pas semer partout les soupçons ? Accuser les infos falsifiées reste tellement plus utile que du semer du complotisme n’importe comment.

Nous nous demandons où ils vont COPIER (comme sans-gêne) tout cela ?

Nous nous demandons où ils vont COPIER (comme sans-gêne) tout cela ?

En radicalisant plus encore ?

En radicalisant plus encore ?

 encore des complotistes…évidemment - mais non, il n’y a aucune fraude fiscale des trop riches – les 164 milliards d’€ annuel ? Oh, c’est juste le pourboire que leur a remis leur chauffeur de taxi « pour leur avoir fait l’honneur de monter dans son taxi ». Vous voyez tout est simple. Pourquoi avoir ainsi l’esprit mal tourné ? Mais pourquoi annuel ? Simple, ils prennent toujours le mê

encore des complotistes…évidemment - mais non, il n’y a aucune fraude fiscale des trop riches – les 164 milliards d’€ annuel ? Oh, c’est juste le pourboire que leur a remis leur chauffeur de taxi « pour leur avoir fait l’honneur de monter dans son taxi ». Vous voyez tout est simple. Pourquoi avoir ainsi l’esprit mal tourné ? Mais pourquoi annuel ? Simple, ils prennent toujours le mê

qui cela dérange que de juste montrer leurs ententes illicites ?

qui cela dérange que de juste montrer leurs ententes illicites ?

 Cette anti-loi peut-elle être admise légale ? Aucun juriste ne s’y risquerait.

Cette anti-loi peut-elle être admise légale ? Aucun juriste ne s’y risquerait.

 ce n’est, tout de même, pas les complotistes et lanceurs d’alertes les…graves corrompus ?

ce n’est, tout de même, pas les complotistes et lanceurs d’alertes les…graves corrompus ?

Selon une étude récente, plus d’un Français sur deux se déclare sensible au discours conspirationniste. Un groupe de journalistes et de scientifiques a mené l'expérience en inventant de toute pièce une théorie du complot, visionnée plus de 10.000 fois sur youtube. Le lien est http://dai.ly/x3rcyl2

Vous remarquez que tout ce qui est offert en vidéos – ce sont des visions qui ramènent la théorie du complot dans des rails rationnels. En fait, ce ne sont que des extravagances, des dossiers pas sérieux, des analyses infondées, le manque de faits vérifiables, etc. – dont il est parlé dans ces vidéos. Ce qui est sain. Mais de là à tenter de jeter le droit de lancer des alertes, de présenter de réelles et fondées analyses « avec contradicteurs » avec l’eau du bain sale – il y a un pas que jamais ces vidéos n’abordent. A vouloir faire gober que nous ne serions « submergés « que » des vidéos complotistes - ceci omet, maladroitement, de citer les très illégales agressions publicitaires, leurs monologues imposés par les dominants, les mensonges flagrants des médias vendus et tant de faits concrets par lesquels, nous nous sentons tellement plus… submergés.

sans les lanceurs d’alertes il n’y plus de démocratie

Nous savons que le parcours du lanceur d’alerte est plus compliqué (obligation de l’annoncer à ses supérieurs hiérarchiques, etc.) avec la loi Sapin II – mais la simple reconnaissance des liens « communauté humaine-lanceur d’alerte-pressions anormales contre celui-ci » a la vertu, également, de nous débarrasser de nombre de mensonges sur les soi-disant complotistes. Dont une bonne partie sont, aussi,…très utiles à la civilisation et à la société

La base est pourtant simple : si les dominants disaient un peu plus la vérité sur tous les sujets. Et si, la disant, ils conformaient leurs comportements avec ce qu’ils osent imposer aux autres. En s’en…exonérant exagérément !...il y aurait, sans doute, tellement moins de radicalisations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite par email 17/11/2016 16:48

Vous ne pouvez pas savoir comme cela fait plaisir de tomber sur un joli et intéressant blog. Cela fait du bien au moral.

swenn 18/11/2016 01:42

hihihi