Comment nous sommes l’actualité ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment nous sommes l’actualité ?

Reconnaissance gratuite - Grateful thanks. C’est à nous de construire toute l’actualité. Faisons-le. Toutes les possibilités de l’Humanité nous sont dégagées, elles n’attendent que nous. Oui, nous ouvrent déjà grand les bras. Nous grandissent distinctement l’horizon collectif. C’est que, plus nous sommes dans le prétendu « haut » de la société, plus nous baignons dans des aliénations, des multiplications d’aliénations. Coincés de partout, immobilisés, corsetés, raidis, cloués, privés de toutes les possibilités, en fait - ils semblent si mécanisés à répéter toujours les mêmes rengaines du passé. Nous seuls sommes en situation de créer du nouveau. Eux, ne peuvent que ressasser de l’archi vieux si rouillé !

C’est à nous de construire l’actualité. De tout recréer. Quels effondrements, alors, que de leur laisser prendre toute la place, à ceux que nous considérons comme des obstacles têtus aux transformations nécessaires. Aucune nécessité de les laisser « envahir » notre espace intérieur. Tout ce qui nous est personnel, comme nos pages personnelles. Exit. « Leur » actualité n’est pas du tout la nôtre. D’ailleurs, elle n’est même plus d’actualité. Ne les relayons plus jamais. Ils profitent déjà de trop de publicités payées. Réinvestissons-tout. Reconquérons-tout.

Ici, c’est la possibilité de nous construire un site « d’actualité » où nous pourrions exprimer notre reconnaissance à celles et ceux que nous considérons comme les grands acteurs du changement. Ils n’auront rien à voir avec les clones statufiés imposés par les médias. Faire avancer les idées, faire avancer les personnes : en époque de « transition », les deux peuvent faire synergies. Nos hit-parades de « Reconnaissance gratuite » vont évacuer tous les falsifiés hits parades des hypocrisies et des classements payés par du vil argent. Chaque jour, nous faisons l’évènement. Tout compte afin de faire basculer leur vieux monde ! Nous seuls faisons l’actualité. Plus eux.

Dépourvus de toute marge de manœuvre, les prétendus dirigeants ne sont plus que dans la prison créée par tout ce qu’ils n’ont pas fait. Plus d’espace vers où (se) diriger – plus aucune initiative à portée de leurs mains, plus de liberté de mouvement etc. Ils sont devenus handicapés de la créativité : aucun nouveau ne peut plus accéder à leur fossilisation.

Ce qui n’est pas du tout notre cas. Le « no future » c’était le no « access » to future…nous le savons bien, c’est nous qui l’avons inventé ! Le no future c’est bien plus « d’accès au » futur (l’avenir continuant bien évidemment à exister !). Le sort réservé aux prétendus dirigeants c’est de ne jamais vivre…le noW future ! Par contre - tout l’espace social nous en devient :

accessible

manœuvrable

ouvert aux initiatives

semable et germable

assoiffé de nouveau nouveau

créativisable

jeune et joyeux

en claires libertés de mouvements

En faire la preuve, c’est offrir un projet en cours. Projet qu’il devient possible (copyleft) d’améliorer, (en citant juste son origine). D’amplifier, de faire rebondir, de démarrer, de multiplier, de rendre sociable et humanisé, oui…civilisé. Comme la nouvelle civilisation à laquelle il appartient. Voyons-le, d’abord, et parlons-en ensuite !

………………………*******************

RECONNAISSANCE GRATUITE ( GRATEFUL THANKS – THANKSFUL RECOGNIZE – THANKS YES ).

Site qui doit se faire un fichier alphabétique de nombreuses personnes œuvrant :

•dans tous les domaines scientifiques et intellectuels

•dans les secteurs de toutes les inventions

•dans tous les domaines artistiques

•dans tous les domaines sociaux et humanitaires

•dans tous les domaines de la diffusion et de tous les médias

bref, dans tout ce qui touche le tissu social.

Ce n'est pas une énième reconnaissance des médias dénaturés, pratiquant la censure, la malhonnêteté intellectuelle, les éloges "achetés" comme les blâmes "payés"...etc.

Bref, toutes ces "célébrités" imposées, matraquées, non désirées par la plupart des humains. Qui en préféreraient bien d'autres. Et qui ne peuvent jamais le dire.

RECONNAISSANCE GRATUITE. Chacune et chacun se trouvent libre d'exprimer sa gratitude vers qui, du fond du cœur, ses vœux la/le portent. Dans tous les domaines signalés ! Dans le plus intime de soi-même, hors de toute pression possible. La vraie expression des pensées profondes. Evidemment, ça ne recouvrira absolument

pas les "hit parades" des médias prétendus dominants. Le "palmarès" réel ne sera jamais dévoilé (c'est renforcer le dévoiement des « anti-médias-ennemis-des-humains » qui "occupent", indûment, l'espace public) mais il y aura un retour.

Seront, ainsi, "décaché(e)s" des talents carrément censurés, diffamés, empêchés d'expression et de visibilité sociale. La collectivité verra, de ce simple fait, son niveau de conscience globale fortement s'élever. Autour de vous, vous apercevrez certains êtres entièrement s'épanouir. Les vrai(e)s créatifs vibreront à leur maximum, puisque – absolument tout le monde le sait – l'argent n'est certainement pas un incitateur à la création. Principalement de se rendre compte que l'on est socialement utile, que l'on soulève la reconnaissance vraie (ouverte dans le secret, les esprits et les cœurs!). Et nous nous extrairons tous de l'ornière d'incommunicabilité qu'a produite l'épidémie capitaliste, un des parasites les plus toxiques qui soit.

En cliquant sur tel nom dans un des domaines des apports sociaux, portés par le site (fichiers alphabétiques)

En apportant à la connaissance de la collectivité (fichiers interactifs) l'identité et les actions de telles ou telles personnes, toujours dans un des domaines des apports sociaux portés par le site, vous permettez à tout le monde d'entrer dans un des sentiments les moins utilisés depuis quelques siècles : la gratitude. La gratitude reste thérapeutique, vous nettoyant – en même temps que votre élan – de nombres de toxines, vous libérant de l'enkystement de certains circuits de pensée, amenant à

émergence un certain nombre d'émotions et de sentiments sous-utilisés. Et qui permettent l'épanouissement global de la personne. Par alignement complet du cerveau, du cœur, de l'équivalent laïc de l'âme, et du corps.

Un saut quantique pour l'Humanité. Une mutation globale. Un changement d'ère !

..

……Nous mutons mutuels, c'est déjà engendré dans le mot. »

………………………………*********************************

« Internet connect – start up -

GRATEFUL THANKS – FREE WISHFULL SAYING – FREE THANKFULNESS – THANKFUL RECOGNIZE – THANK YES – DANKBAR – AGRADECIDO - GRATUITY GRATITUDE – FREE BONANZA

Base on alphabetical card index of numerous persons

(one example) in

•scientist § intellectual

•inventions in any ways

•artistical sectors

•socials mains

•medias § broadcastings including free § alternative ones

•free economics § shares between people in the real of social woven.

 

It's not like the bought panegyrics, the purchases praises or the bought blames – where nothing is true, the killer receives full of congratulations § the real helpful all insults. No value upon nothing in fact : the betrayed one is claiming to betray etc etc. All that celebrities not desired by the most people – but forced all around as mental rapes. The great number of us can't express on their truest tastes and freest choices.

Here they can. Find the best way for it.

In the very secret of each selves, out of any pression – each can express the very bottom of its/her/his heart § mind – and say thanks to the very person she/he wants really. Exactly the contrary of commercial grading, including money’s hit parades where all is fake and said in the wrong.

And make us know wonderful people the system never reveal (on the contrary) – and that, in our intimacy, we are sure they are the most important people of the true society.

But the honors lists will not either been shown (that's feed exactly the medias who had turned to gangsta decay!!!).

So many people (but not all) defamed, slandered § censored will AT LEAST appear. The collective level of conscience will quickly raises. And many new social ways will open. Many news relationships will be discovered. Because money is not the good incite or instigation to great creativity. The prove : the biggest ones always in revolution ages where no money can drive anything!!!

Also, break the misunderstood and in-communication as ex- sounds of silence.

..

New technique new human !!!

RECONNAISSANCE GRATUITE ( GRATEFUL THANKS – THANKSFUL RECOGNIZE – THANKS YES ).

……..................*********************

Une nouvelle manière de se comporter ? Désormais, nous faisons les éloges sans en être corsetés par des intrus qui nous imposent des choix qui ne sont pas du tout les nôtres : les faux hit-parades sociaux trafiqués par l’argent perdent tout respect. Les nôtres le gagnent. Nous faisons l’accueil : il n’y plus concordances du tout entre qui est mis en avant par les oligarchies illégales et qui émerge (temporairement et révocablement – mais sans obligation que le mécanisme s’enclenche, simplement il existe et assainit, pour cela, toute ambiance sociale) oui émerge du peuple. Partout le monde nouveau se rend visible. Plus aucun média parallèle ne montre un seul individu vanté par le système. Internet ne sert plus de relais (souvent inconscient et involontaire) à ceux qui nous sont déjà trop matraqués par le système. Mais – bien au contraire – nous extrait et nous font parvenir tant de méconnu(e)s. Les nouvelles têtes vont enfin apparaître. La congélation de la société qui a commencé dans les années 1980 est finie : tous les comportements changent. La grande sociabilité est une qualité et l’égoïsme un objet de répulsion. Puisqu’il a été très démontré que nous pouvons avoir un Je sans égo, un Je sans moi, pas un « moi je », un Je tout simple et démuni de toutes les casseroles du mon, mien, ma, mes, moi et tien et son son et leurs leurres, etc.

Quelle cohorte de pieds-cassés. Un Je de simplicité rayonne de sociabilité. Pas de Nous adulte sans un Je qui commence à l’être ! Cette « transition » accouchant d’une véritable société nouvelle. Avec des rapports sociaux et humains transformés.

..

Et évidemment de nouveaux projets, organisations, rassemblements, collectifs, etc.…transitoires. Temporaires et révocables afin d’assurer le passage entre la fin du système, oui l’abolition complète du si nuisible capitalisme parasitaire et la nouvelle civilisation. Cela semble aller de soi.

Lorsque nous lisions  un  « qui paie lorsque c’est gratuit » - nous nous rendions compte que déraisonner ainsi c’est se tromper entièrement de réalité. Ils parlent à côté du réel. Ils se fourvoient vers le néant. Ce n’est pas ça du tout - ce n’est pas là où ça « se » passe. Ils se trompent de siècle. Leur maigre raisonnement, sans substance, sans cœur, sans horizon c’est « dans le commerce rien n’est gratuit ». Quel immense savoir ! Comme s’il n’y avait « que » du commerce sur la Terre. La phrase réelle et tellement magnifique c’est  « qui donne lorsque c’est gratuit ». Oui donne – c’est hors commerce, c’est tellement plus grand, c’est la nouvelle civilisation qui pointe. Et ces arriérés ne savent, dans leurs compulsions maniaques, que tout « rabaisser » au niveau commerce, inaptes à la vraie réalité. Oui le gratuit c’est donner (et pas faire payer sus la table !). Gratuit ce n’est pas…vendre. Des êtres extraordinaires sont derrière. Leurs profits ce sont pas de profits. Ils/elles ne voient pas les autres comme des tas sales et indifférents, où il faut arracher le fric – mais comme des humains brillants, qui résonnent purs d’avenir. NoW future !

Non « écrire ce n’est pas vendre » mais écrire c’est donner. Donner un son plus pur aux mots. Donner leur fin aux parasites qui s’enrichissent sur l’argent…des autres. Bientôt, tout le monde va voir et entendre tous ces concepts corrompus tels qu’ils sont – d’immenses oui de gigantesques stupidités. Qui ne tiennent même pas le premier pas du voyage !

Il n’y pas de destruction juste le feu ardent de la création qui supplante toutes les scories. Donc nous faisons eux-mêmes nos ex- hit-parades : et il n’y a plus de hit-parades, de parades du fric morne mais la reconnaissance. Cette gratitude gorgée d’amour. Comme la connaissance de ce qui est et le…reconnaît. Oui cette reconnaissance là. L’argent sale soulève de nausées. Les nouveaux hits « parés » c’est la gratitude envers le Gentillesse et la Générosité. Les 2 G. qui nous découvrent leur si longue descendance. Et nous en sommes soulevés hautement de joies. Générosité c’est Gratuit. Et Gratuit c’est Gratitude. Hautement autrement.

..

………………….Et à si immense Valeur ajoutée…

..

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - AUSSI - <<<<<<<<<<<<<<<<

Plus-les-médias-sont-tapageurs-plus-notre-vie-intellectuelle-se-dégrade/

Ils doivent donc baisser, ces médias vendus, pour que nous montions, nous élevions ! Nous sommes l’actualité.

..

Tout-va-de-mieux-en-mieux !

…………………(à suivre)

 

…………………………***************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre", onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et "Rien de plus solide que le solidaire", sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
Comment nous sommes l’actualité ?
impasses

impasses

Comment nous sommes l’actualité ?

La reconnaissance est encore dans la salle d’attente – mais tous ces amours distillés, décantés vont faire une irruption énorme dans cette société à l’envers. Et qui ne pourra y…résider. Pas comme nous – trop dure comme l’avoue son aveugle dureté « en bloc » elle n’est guère…résistante. Comme nous ! La dureté ne peut que se casser en milles morceaux…

La reconnaissance des vrais besoins (dont le besoin de reconnaissance ne fait pas parie)…niqué car pour te reconnaitre il faut, d’abord, te connaitre. Ce pourquoi les starisations se « trompent d’objets comme de sujets »…jamais les fans ne connaissent qui elles reconnaissent… donc si peu ! Ce n’est « l’objet immobilisé » de leur adoration à sens unique – c’est en électron libre qui a une route lorsque, en cours, une œuvre !

Les deux restent inséparables

Le simplisme de l’image c’est l’image. Elle doit être même marquée par une marque, comme d’un chien sa pisse. Penser et aimer font tellement plus haut et loin !

La société c'est tout le monde : droit à la reconnaissance de chacun-e

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article