J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?

Vitre vite vite vitre…notre papier d’hier nous a valu les pires des engueulades, nous an avons encore des étoiles dans les yeux. D’être un peu pâteux, d’avoir été trop gourmands (est-ce pour cela que l’on nous gourmande ?), rend plus difficile la tâche de comprendre et de répondre à bon escient. Comme sur des essieux. Et qu’on nous tance avec insistance, qu’on nous rabroue la brouette, oui qu’on nous morigène nos cœurs indigènes. Que l’on nous semonce la semence, sermonne le monôme, blâme la flamme, houspille et nous pille ou rembarre la barre – voici qui ne fait pas affluer le plaisir, Et que tu nous grondes à la ronde ; qu’il nous chapitre et pas de voix au chapitre ; qu’elle nous réprimande à la demande. Que tout nous déleste, moleste, funeste (pas fun !), séquestre équestre, oui admoneste jusqu’à la saint Sylvestre- y a-t-il de quoi ? Est-ce bien raisonnable, justifié, fondé, acceptable, légitime ? N’y a-t-il pas abus, exagération, outrance ? Est-ce proportionné au soi-disant objet du proche reproche ? Et n’était-ce pas plutôt un net service rendu à tout le monde? Ne serions-nous pas objets des grandes injustices ? Que faire afin de réparer ?

Déjà faire connaître les faits. Le texte critiqué, reproché oui en désapprobation jusqu’à sa probation ? En toute simplicité, le voici… « On nous dit, partout, « Bonnes Fêtes » comme si tout le monde ne pouvait penser qu’à cela. Le son de l’évidence. On nous dit « Bonnes Fêtes » comme si c’était une quantité extérieure qui va déferler sur nous, démunis de cette quantité. Et que tout le monde en veut sa dose quantitative. Ou ne peut que la vouloir. Toujours selon les graves diffamations (afin de justifier, si absurdement, les illégales inégalités financières) où des élites autoproclamées diffament la société, en osant « tout le monde en veut toujours plus ». Alors que, sous leur nez, les pauvres du non-recours ne vont même pas toucher leurs droits en argent. Ils préfèrent leur dignité à ce toujours plus qui ne les concerne vraiment pas. Oui il nous est dit « Bonnes Fêtes » parce que c’est une si lourde période de gêne sociale (à part cela, nul ne sait quoi dire : heureuses fêtes, heureuses, heu, heu…). Du grand faire semblant. Tout le monde si empoté, si empêtré de ses « Bonnes Fêtes ». Alors que c’est juste l’étalée fête indécente de la richesse…sans les autres (plus il y a d’argent, plus il y a de cadeaux mais « pris où », et plus il y « aurait » de fête). Cette richesse si illégale qui fait semblant d’être débonnaire (je vous permets d’être quantitativement heureux), partageur (je multiplie mes vœux que je me garderai de tenir) et mégalomane (tout le monde ne peut qu’être enchanté que je sois toujours plus riche même en appauvrissant, si inutilement, les autres).Oui c’est la fête du partage où tout le monde s’enferme chez soi afin d’en être sûr. Heureusement qu’un…nouveau jour est né. D’autres disent qu’un nouveau né est à jour.

C’est tout ? Bien, oui nous n’avions fait que dire la vérité. Tant clairs sont les liens de causalités. Tels ? Dès que les revenus des trop riches augmentent, mécaniquement (oui mécaniquement), les maigres revenus des pauvres (essorés de partout) diminuent. C’est automatique : il est donc pris aux uns (les pauvres si donateurs à toute la société) pour le donner à ceux qui n’en ont absolument pas besoin – les trop riches. Ils en sont conscients, ils connaissent très bien ces mécanismes automatiques. Et ils ne font rien. Ce sont bien eux qu’il faille engueuler, admonester, tancer, critiquer, rabrouer, morigéner, tancer, blâmer, gronder, chapitrer oui sermonner. Que ces trop riches arrêtent seulement d’augmenter leurs revenus et, automatiquement mécanique – les revenus des pauvres (qui ne méritent pas de l’être) ne vont plus diminuer. Et, sans doute, vont augmenter. Voici des monceaux de problèmes, des faits flagrants qui portent à porter plaintes, des embouteillages de complications, des obstacles qui taclent …des peines, gênes et difficultés, oui des embarras qui pourraient être mis au débarras – qui pourraient avoir une solution, définitive solution. Aussi simple que cela. Tant ils apparaissent comme les troublions, les fauteurs de troubles, ceux qui bloquent la société sur la manette « toujours plus de problèmes », ce sont eux les émeutiers, les frénétiques déraisonnables , les irréalistes, les ploucs du cœur, etc. (nous pouvons continuer jusqu’au prochain Réveillons-nous). Et ils n’ont qu’UNE chose à faire. Pas compliqué, ne créant aucune fatigue, ne provoquant aucun encrassage des tuyaux sociaux, trouvant du répondant partout : arrêter d’augmenter sans cesse leurs revenus. L’acte étant aussi simple, il ne serait pas trop excusé de ne pas le concrétiser.

J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ? Après les années Mollande les jours Guirlande …festons des fêtes, passementeries qui passent au-dessus des menteries, enroulements des garnitures et ornements. Ce qui festoie, ce qui banquète (banques ramenées, aussi, à la raison) et il faut bien avoir un vrai motif de motif pour tant festoyer et savourer. Oui. Il est tout trouvé, il est immense, il en devient gigantesque : la fin concrète de toute pauvreté par ruptures des mécanismes de création automatiques de pauvretés. La machine sociétale est révisée, la mécanique désenrayée, les rouages remis en ouvrages, etc. Et tout fonctionne de nouveau BIEN. Il n’y a plus richesse abusive (et illégale) de quelques uns. Mais ABONDANCE pour tous. Donc « pauvreté » très relative (et uniquement du point de vue distordu de ces trop riches trop déréglés) de tous. Oui de tous. Tout le monde à 2 000 € par mois, ceci peut être dit…une pauvreté très tempérée. Un confort financier suffisant.

De quoi, en tout cas, vivre paisiblement l’abondance de toutes les créativités, tous les trésors colossaux de la vie en société. Chacun-e n’ayant plus qu’à montrer le meilleur de soi-même. Du gagnant-gagnant pour toute et tous. Il n’y aura plus que de millionnaires de la vie intérieure –

…………………………..ce qui ne peut gêner personne.

……………………….*************************

https://fr.wiktionary.org/wiki/enguirlander

Tu enguirlandais irlandais, c’est dire…(Par antiphrase) Réprimander, engueuler, gourmander. Ce qui peut éclaircir cette phrase intrigante :

  • On s’est fait enguirlander par le patron parce qu’on avait discuté avec un journaliste.
  • Et afin de mieux le fil et sa bobine : Méfiez-vous, ils vous enguirlandent pour mieux vous embobiner!

Un flatteur ne vit qu’aux dépens d’un appartement : son flat en sait quelque chose !

…………………………*********************************

Le nombre total de valeurs qu’une personne possède est relativement petit ; voilà qui semble contre-intuitif ! Mais si nous rassemblons le fourmillement des détails autour des solives des valeurs morales rassemblées, le nombre final en devient nettement plus restreint. Et si ces valeurs ne sont plus utilisées (ou trop peu), encore plus !

Tout individu possède les mêmes valeurs à différents degrés ; voici qui met du climat dans la société. Il y a des valeurs morales tropicales et des valeurs morales nordiques, etc. Voilà tout !

Les valeurs sont organisées en systèmes ;

>>>> les antécédents des valeurs humaines viennent de la culture, de la société et de ses institutions et de la personnalité ;

>>>> les conséquences des valeurs humaines se manifestent dans presque tous les phénomènes étudiés en sciences sociales.

Nous possédons, là, les « briques élémentaires » de la science de vivre en société. Oui cela se fait ! Nous en pouvons comme en construire la maison complète.

http://www.imagiter.fr/article-dans-la-foule-parmi-nous-marche-notre-vrai-ami-mais-nous-ne-voulons-rien-en-savoir-121603071.html

………………………************************************

« Rejetons parfaits des piliers actuels du rock garage américain (Ty Segall, Thee Oh Sees ou Black Lips...), les trublions français de Johnny Mafia électrisent le public partout où ils jouent. Nous les avons rencontrés avant leur prestation enlevée – forcément – aux Bars en Trans pendant les Trans Musicales de Rennes.

Age : environ 23 ans en moyenne.

Signes particuliers : Ils aiment rigoler et ça s'entend. Ils répètent à longueur de concert ou d'interview qu'ils viennent de Sens, « la capitale du monde ». Les Johnny Mafia ont une histoire banale, celle de quatre gamins – Théo (guitare et chant), William (basse et chant), Fabio (guitare et tignasse) et Nicolas (batteur et petit nouveau) – qui se sont connus dans la cour du lycée, ont décidé de faire de la musique et de le faire sérieusement, sans toutefois se prendre trop au sérieux. Leur musique est à l'avenant : sincère, généreuse, directe et sans effets de manche, sous influence directe des piliers du rock garage US. Le groupe tourne sur les routes de France depuis 2010 et, malgré son jeune âge, il fait montre d'une aisance de vieux briscards, doublée d'une fraîcheur juvénile. Leur premier album, Michel-Michel Michel (« un hommage à une vidéo de François Damiens », dont ils sont fans), est sorti récemment. S'il s'avère moins percutant sur disque que sur scène, le groupe est pris dans une spirale ascendante et dispose déjà « de pas mal de nouvelles chansons » en boîte en vue d'un deuxième album, possiblement pour « la rentrée 2017 ».

Johnny-mafia-nos-chansons-parlent-d'insomnies-de-"secret-story"-et-de-mensonges

Observations L'énergie potache et le talent du groupe ont tapé dans l'œil de nombreux programmateurs, lors de leur récents concerts. Et s'ils continuent à faire leurs armes sur les petites scènes de France et de Navarre – ils ont électrisé celle du Bar'Hic lors du dernier festival des Bars en Trans à Rennes –, on devrait aussi les retrouver dans quelques gros festivals cet été. Dans cette optique, le groupe est récemment entré en résidence technique au Port Franc de Sion, en Suisse. »

http://www.imagiter.fr/article-etre-humain-123115152.html

………………….***************************************

Ce-que-l'art-fait-à-notre-cerveau.

Pour se fêter nous-mêmes, offrons de l’art, pour de l’art offrons de l’offre –

………………………………………………………………la parfaite réversibilité !

 

………(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?
fin des enguirlandages ?

fin des enguirlandages ?

non cela recommence

non cela recommence

les lions sont même repeints en blanc…

les lions sont même repeints en blanc…

ne pas égarer la direction

ne pas égarer la direction

J’aime noël parce qu’il m’enguirlande ?
ramener le soleil dans son matin nouveau !

ramener le soleil dans son matin nouveau !

changements de costumes

papa noël capitaliste (le vrai a été kid-nappé sous les yeux des enfants !)

d’où viennent les bûches ? Eh oui, de ce bûcheron précis !

plus d’acheteurs spontanés de $ les chinois sont obligés d’acheter des $ dont personne ne veut – Pas vraiment un cadeau !

on est pas là pour se faire engueuler – même si le Claviola toutes les règles…

peut-on recevoir des aides ?

A Bruxelles, un artiste de rue reggae était en train de jouer derrière la Place de la Bourse lorsque deux inconnus sont venus le rejoindre pour s’éclater avec lui. Un moment très noël (le vrai !) !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tromper sa femme 04/01/2017 23:31

super

imagiter.fr 31/12/2016 11:12

Bonjour, merci pour vos appréciations bien vues
et
meilleurs vœux pour 2017

voyance gratuite en ligne par mail 27/12/2016 11:07

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !