Les jeunes adultes massivement prêts à un mouvement de révolte !

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les jeunes  adultes massivement prêts à un mouvement de révolte !

Non seulement, ils le pronostiquent mais sont prêts à y participer sur la durée pour 62 % d’entre eux. Cette information en devient tellement plus importante que des élections faussées : c’est une image directe d’un futur non filtré. Face à des élections, elles, faussées, parce que ce sont des politiques carriéristes qui s’imposent et sont imposés et non pas les candidats « naturels » des électeurs/trices qui y émergent d’eux-mêmes. Le background affectif et émotionnel de ces jeunes adultes est qu’ils ne perçoivent plus leur futur dans l’organisation sociale actuelle. Qu’ils en désespèrent et qu’ils ne voient pas d’autres solutions que de se révolter contre cet entêtement à ne pas changer la société. Tout en sachant, que le mot révolte reste, souvent, apposé en euphémisme à ce qui est plutôt révolution.

Quoi qu’il en soit leurs aspirations et leurs attentes sont tournées vers une transformation complète de la civilisation. Et que les rustines des réformettes n’apaiseront jamais leurs soifs. Ce qui, ajouté au fait explosif que les médias mainstream, ne leur font jamais de place : ils parlent d’eux mais ils ne les laissent absolument pas s‘exprimer par eux-mêmes. Ils les mettent en absence d’être eux-mêmes. Oui maintien en minorité prolongée, tutelle sociale renforcée : clair qu’il devient aisé de ressentir qu’ils se sentent comme dépourvus de toutes initiatives, coincés sans marges de manœuvres et démunis d’espérances dans un système si fermé. Tourné vers son seul passé. Pas à l’écoute de quasiment tout le monde : seulement du vacarme des oligarques illégitimes. L’horizon de ces plus jeunes demeure sombre en leurs pensées. Tandis que l’ensemble de leur vécu représente un cinglant échec de tous les dirigeants. Ce sont toujours les mêmes qui tournent en boucle. Et, à l’évidence, ils ne savent absolument pas gérer la société. Ayant lamentablement échoué et se maintenant de force, donc illégitimement, afin de causer encore plus de torts à la civilisation. Lui plaquant les mêmes fausses solutions routinières et trop superficielles. Prétendues solutions qui n’auront fait que créer problèmes sur problèmes. Sans même l’amorce d’un début d’amélioration. Ce qui en déduit qu’il faille quitter les mentalités qui ont abouti à de telles catastrophes, comme de quitter les porteurs de ces mentalités. Au minimum, la soif de ces jeunes adultes c’est celle…de beaucoup de nouvelles têtes ! Vraiment énormément.

Ne se sentant absolument pas à leur place dans cette société, se sentant plutôt n’y avoir aucune place. Ni aucunes prises en comptes concrètes de leurs vrais besoins. Ne se ressentant jamais accueillis, espérés, écoutés, compris. Ne voyant jamais que leurs idées puissent s’insérer dans les monologue au sommet – ils découvrent le pire pour des dirigeants sourds et entêtés. Oui, qu’il n’est plus possible de continuer dans une société si ennemie de la grande majorité des humains. Les abandonnant à eux-mêmes, ne répondant à leurs justes exigences qu’à coups de matraques (ce qui n’est certainement pas du dialogue social !). Et n’aidant que des oligarques qui n’ont absolument aucuns besoins d’aides. Plutôt de freins, de limites, de retours à la raison voire d’énergiques réprobations. Cela fait longtemps qu’ils ont l’impression que la société ne s’occupe plus d’eux puisqu’elles/ ils n’ont pas de gueule de comptes en banques !

……………………………............*********************************

Le dommage c’est que le rejet de l’organisation sociale actuelle parait, lui, limpide. Mais que les causes des blocages actuels ne sont pas vraiment comprises par ces jeunes adultes. Pour eux/elles, ce sont les politiciens corrompus. Une étude même avance qu’à 99 % ces jeunes croiraient les politiciens corrompus. Ce qui demeure impossible que ces 99 % dans la réalité. Oui une telle unité. Mais ressemble plus à des réactions épidermiques qu’à une pensée bien réfléchie. Puisque ces politiciens carriéristes ne sont que le symptôme et pas la maladie. Ils représentent des effets non des causes. Ce n’est pas à eux qu’il faut s’en prendre mais à ce qui les a rendu ainsi Les causes, qui les auront corrompu, ce sont, par exemple, de laisser les lobbies à leurs lubies de faire les lois, les écrire et les imposer, ensuite, aux pays. Ce ne sont plus des lois, ce sont des coups d’états. Dans ce cas, où, sauf dans les pays anglo-saxons, les lobbies ne peuvent, constitutionnellement pas participer à la politique directe, il reste facile de dire « Non aux lobbies ». En France par exemple, les politiques pourraient dénoncer les pressions antirépublicaines des lobbies, donner les informations à des médias non vendus à l’argent. Bref, rendre impossible toute intrusion illégale d’un lobby dans les circuits législatifs – le maintenir au niveau de donneur d’informations. « Bien, vous me donnez l‘expression de vos besoins et attentes, je les introduirai dans les débats, mais je ne peux pas faire plus. » Ainsi, s’assécheraient rapidement nombres d’exigences illicites de ces lobbies en peines lubies !

Mais le lobbying, lui aussi, est plus symptôme que cause maîtresse. C’est l’argent illégal qui « achète les élections » (ce qui leur donne un aspect très…truqué et anti-citoyen à ces élections), qui achètent les informations – à travers la prise de possessions illicite des médias - et donc le fait que cet argent, devenu ennemi de la société, censure (dans le concret) tout. Même les jeunes adultes et leur parole. Nous avons, enfin bien là la cause efficiente des corruptions actuelles. Et, de ce fait, le réalisme c’est de ne pas s’en prendre, superficiellement, qu’aux politiques mais d’empêcher la privatisation des institutions, de démasquer l’argent sale qu’il y a derrière de telles opérations et de mettre en prison les initiateurs et commanditaires de cet argent…illégal. Or, il n’est guère compliqué de démontrer que cet argent est salement employé, que ses monopoles sont prohibés (c’est « une concurrence non libre et complètement faussée »). Que les banques sont dans l’illégalité flagrante (leurs fonctions ne sont pas de rançonner les pays – et la politique doit les remettre à leur place qui est de respecter les règles communes non d’imposer leurs délires monopolistiques). Et de nouveau oui…renationaliser les élections. Empêchant les médias de les formater, d’en faire du spectacle inacceptable, de s’en montrer uniques propriétaires qui ne respectent aucun droit des électeurs/trices allant jusqu’à se…privatiser ces élections. Si des politiques sont corrompus, le réalisme est de s’en prendre à qui les corrompt. Ces jeunes adultes ne peuvent que le comprendre et que détrôner, enfin, l’illégalité de l’argent-monopole de tout en République. Débarrassés de cette censure illégitime, toutes les solutions vont, alors, s’unir afin de transformer la civilisation de fonds en combles. Oui même combler tous ses accès à l’argent illégal.

……………Qu’est-ce du fera quand tu seras grand ? Me révolter !

..

……………………………….....*******************************

Contre ce qu’est-ce du fera quand tu seras grand ? Me révolter ! Oui contre ceci, tout dire. Du moins, oui pour qui veut approfondir ces réflexions, divers documents sont, ici, accessibles.

Nos-jeunes-sont-massivement-prêts-à-participer-à-un-mouvement-de-révolte

Les jeunes adultes sont massivement prêts à participer à un mouvement de révolte sur la durée. A 62 %. Comme 71 % sont prêts à quitter le pays et aller ailleurs ! Autre forme de révolte définitive…

« Vous voyez, il y a de l’espoir. Nos jeunes sont loin de l’image que les médias et la télévision nous en donnent, c’est pour cela que je vous avais pointé cette consultation (à laquelle vous pouvez encore participer).

« Nos jeunes sont massivement prêts à... par folamour_dailymotion

Désintérêt croissant de la politique, sentiment de frustration et de ressentiment envers une société qui ne reconnaît pas leurs compétences, chômage… Une enquête de Sciences-Po révèle un malaise important chez les 18-35 ans en France et en Europe. Anne Muxel, directrice de recherche au centre de recherches politiques de Sciences Po était l'invitée de Bourdin Direct.

Les jeunes Français, comme leurs homologues européens d'ailleurs, sont pessimistes et se sentent une génération sacrifiée. Selon une enquête du centre de recherches politiques de Sciences Po, intitulé Génération What qui vient d'être publiée (et qui a recueilli les avis en ligne d'un million d'européens, dont 20.000 Français), 62 % des Français de 18 à 35 ans se disent même prêts à "participer à un grand mouvement de révolte dans les prochains mois".

Ainsi, on apprend que les 18-35 ans sont pessimistes sur leur avenir et ne font pas confiance aux politiques, aux institutions et aux médias. "C'est absolument massif, confirme ce vendredi dans Bourdin Direct Anne Muxel, directrice de recherche au centre de recherches politiques de Sciences Po. C'est huit jeunes sur dix qui n'ont pas confiance dans les politiques et 99% d'entre eux pensent qu'ils sont corrompus".

"Sentiment de frustration et beaucoup de ressentiment"

Mais pourquoi un tel pessimisme ? "Les jeunes sont confrontés au chômage, ont du mal à trouver du travail, quand ils en trouvent ils l'exercent dans des conditions difficiles. Ils ont intériorisé qu'ils sont les enfants de la crise, qu'ils sont une génération sacrifiée". "Les jeunes ne se sentent pas reconnus par rapport à leurs compétences et leur utilité sociale", ajoute-t-elle.

"Ça nourrit un sentiment de frustration et beaucoup de ressentiment. Ils rejoignent ce que l'on mesure sur l'ensemble de la population française : on sent bien qu'il y a un potentiel contestataire important. Six Français sur dix se disent prêts à descendre dans la rue pour un mouvement contestataire." [..les paris au pouvoir en deviennent des groupuscules très minoritaires. Qui insultent la loi anticasseurs !)

Si les jeunes rejettent la politique, ils sont par contre beaucoup plus attentifs aux questions environnementales. "Ce qui est intéressant, c'est qu'en trois ans (date de la précédente étude), on a vu l'écologie passer au premier plan de leurs préoccupations", explique Anne Muxel. » […l’écologie de terrain pas l’écologie politique ]. »

Crashdebug.fr : Generation What ? La grande enquête qui dresse le portrait de toute une génération : la tienne !

Sûr que les oligarques, les lobbies en lubies, l’argent sale et les politiques corrompus sont entièrement coupés d’au moins 7 adultes sur 10 (tout compris) déterminés à vivre tout de suite sans eux. Et, plus partiellement, de 9 sur 10...autant dire qu’ils ne représentent absolument plus personne. Une telle minorité, entêtée dans ses erreurs, ne peut qu’être dessaisie de toutes les décisions collectives. Pour mise en danger de la société !

..

……………………….......******************************************

http://generation-what.francetv.fr/#

La génération what (18 à 34 ans)..

Le-hold-up-des-pseudos-socialistes/

jusqu’à peuvent aller leurs délinquances ?

99%-des-jeunes-pensent-que-les-politiciens-sont-corrompus.!

et

10-sentiments-des-français-contre-le-système/

«Comment peut-on l'expliquer ? Expliquer quoi ? Cette aspiration à "renverser la table" semble être le résultat de dix sentiments particulièrement répandus au sein de la société française:

1. Le sentiment que les différents gouvernements qui se sont succédé ces dernières années sont dans l'incapacité à pouvoir maîtriser les grandes évolutions récentes (mondialisation, situation économique mondiale, montée en puissance des économies émergentes, exode fiscal, délocalisations, changement climatique, conflits au Moyen-Orient, chômage de masse, montée des inégalités et de la précarité, terrorisme, flux de réfugiés, montée des populismes, etc.), à influencer un certain nombre d'acteurs (marchés financiers, investisseurs, entreprises multinationales, Allemagne, etc.) et à agir pour répondre aux principales préoccupations des Français (chômage, pouvoir d'achat, sécurité, protection sociale, etc.). Cela génère à coup sûr chez les Français un sentiment global d'insécurité et d'impuissance.

2. Le sentiment que la situation, en particulier économique et sociale, s'est globalement dégradée ces dernières décennies et que le pays est en déclin avec la crainte insidieuse de se retrouver à un moment donné dans la situation économique catastrophique d'un pays comme la Grèce. Cela se traduit par un pessimisme généralisé et l'idée de plus en plus répandue selon laquelle les jeunes générations vivront moins bien que celles de leurs parents.

3. Le sentiment que les gouvernants et les politiques sont sourds aux préoccupations d'une large partie des Français et qu'il existe un grand décalage entre, d'une part, la façon dont les institutions officielles (comme l'INSEE) et les médias perçoivent la réalité et, d'autre part, ce que vivent les Français au quotidien. Cela vaut en particulier pour la hausse des prix, l'évolution du chômage, des inégalités ou de l'insécurité physique, le nombre d'immigrés, la situation des quartiers déshérités ou des zones périurbaines, etc.

4. Le sentiment que les disparités au sein de la société française sont de plus en plus grandes et que la situation actuelle ne profite pas à tous, mais seulement à des minorités de trop riches. Un rapport publié en octobre 2016 par France Stratégie mentionnait six formes de disparités aux yeux des Français: entre riches et pauvres, ascension et déclin social, France de l'emploi et France du chômage, les jeunes générations et les autres, territoires prospères et territoires en déshérence et entre Français de différentes origines.

5. Le sentiment que la société française est totalement "bloquée" [par le haut…par ses anti-dirigeants mêmes !] et le pays "irréformable". Pour certains, cela s'explique par le poids d'un certain nombre de corporatismes […voir les politiques carriéristes et les médias vendus], la faiblesse du dialogue social, une culture intrinsèquement conflictuelle excluant toute forme de compromis et de consensus. Pour d'autres, cela correspond au sentiment selon lequel l'"ascenseur social" est totalement bloqué et que l'on ne peut rien obtenir sans relations et passe-droits, etc. Cela aboutit à l'idée de plus en plus partagée selon laquelle la solution la plus raisonnable est de partir s'installer à l'étranger. L'enquête Génération What?, dont les résultats ont été divulgués en décembre, montre ainsi que 71% des 210.000 jeunes interrogés seraient prêts à partir vivre à l'étranger.

6. Le sentiment que la démocratie ne fonctionne pas bien en France.

7. Le sentiment que les politiques ne tiennent jamais leurs promesses.

8. Le sentiment que les élites politiques sont corrompues.

9. Le sentiment que le pays est au bord de l'implosion.

10. Le sentiment que les gouvernements sont incapables d'amener les Français à se projeter dans l'avenir de façon confiante et positive et qu'il n'existe plus de "contrat d'objectifs" commun entre les élites politiques, le monde économique et les Français. Durant la période des Trente Glorieuses, il y avait un accord au moins implicite entre les trois autour de l'objectif de modernisation du pays. Les Français le soutenaient d'autant plus que celui-ci se traduisait par une nette amélioration de leurs conditions de vie. Or, à partir du premier choc pétrolier et surtout des années 1980, les élites politiques et le monde économique ont promu d'autres objectifs, celui de l'accélération de l'intégration européenne (ouverture politique), de la globalisation (ouverture économique) et de la société multiculturelle (ouverture culturelle). Et tout ceci, par crainte des réactions de l'opinion, les dirigeants politiques n'ont pas recherché l'approbation des Français sur ces sujets. Voire l’ont rejeté puérilement –(pensons au non à la Constitution européenne dénié si hystériquement. « Vous faites nos caprices, sinon on hurle », aura été la réponse de ces si peu élites)…C'est ce que Philip Gordon et Sophie Meunier ont appelé la "mondialisation furtive".

Cela a donné aux Français le double sentiment selon lequel ils n'avaient pas été consulté sur ces questions et que ces différentes formes d'ouverture non seulement n'avaient pas vraiment apporté les fruits annoncés (croissance économique, baisse du chômage, amélioration du niveau de vie, etc.), mais qu'elles sont plutôt à l'origine du déclin du pays et ne profitent qu'à quelques…minorités. Dont, surtout, les trop riches qui sont les seuls grands assistés. » […et français(e)s très…punis. Non consultés, imposés de décisions qui ne sont pas les leurs, ces décisions, pour lesquelles ils n’ont pas été consultés, n’apportent que des problèmes. Et – cerise sir le gâteau – c’est à eux de tout réparer. D’où déduction de santé mentale : dans ces conditions, reprenons tout en main ! Passons-nous de ces incapables ! ]. »

......…………………….......*********************************************

Tout est donc terriblement asymétrique, basé entièrement sur les injustices et visant à les renforcer. Qui peut trouver le moindre intérêt à continuer ainsi ?

Géopolitique-des-guerres-asymétriques/

………………………………%%%%%%%%%%%%%

 

……(à suivre)

……............………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les jeunes  adultes massivement prêts à un mouvement de révolte !
diffamations des soulagés temporaires…

diffamations des soulagés temporaires…

Les jeunes  adultes massivement prêts à un mouvement de révolte !
enfin la vérité sur les sondages

enfin la vérité sur les sondages

ici nous avons les vraies valeur rejetées par une infime minorité d’adultes – le profit n’est, lui, absolument pas une valeur. Mais une insulte au genre humain !

ici nous avons les vraies valeur rejetées par une infime minorité d’adultes – le profit n’est, lui, absolument pas une valeur. Mais une insulte au genre humain !

99 % des plus jeunes ne sont pas d'accord ?

99 % des plus jeunes ne sont pas d'accord ?

Les jeunes  adultes massivement prêts à un mouvement de révolte !
le vent récolte…

le vent récolte…

Les jeunes adultes sont massivement prêts à participer à un mouvement de révolte

même en stats

se révolter ici (en anglais) est supposé désigner un rebelle ou un déserteur. Mais ne pas se révolter n’est-ce pas déserter – gravement - le meilleur de l’espèce humaine ?

changer complètement de modèle c’est splitter la résignation !

et le faire durer toute la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OCLCTICBEFTI 03/08/2017 15:41

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.
ADRESSE MAIL : internet_signalement_gouv_france@outlook.fr / internet_signalement_gouv_fr@europe.com

BAZINET 25/05/2017 04:18

Bonjour,
Je me permets de vous raconter ma mésaventure, car j’ai été victime d'une escroquerie sur le site de rencontre LOVOO.
Je m’appelle Alexis BAZINET, Il y a trois semaines j'ai fait connaissance par le biais de ce site d'une femme prénommée Christine Morel. Nous échangions des messages ainsi que des photos et deux visioconférences. Une semaine après notre rencontre elle me signale quelle doit se rendre en Côte d'ivoire pour affaire. Jusque-là, pas d’inquiétude de ma part. La deuxième semaine elle m'annonce quelle à des problèmes pour payer ses dettes là-bas pour pouvoir rentré en France. Elle me demande de l'aide financière, mais j’ai refusé car j’étais très méfiant. Elle me propose alors, prétextant ne pas avoir de compte bancaire personnel de m'envoyer un chèque d'un montant de 5800 euros de son oncle, pour que je l'encaisse sur mon compte et de l'aider ensuite. Etant de nature généreuse et serviable j'ai accepté avec réticence. Le lendemain j'ai reçu un coup de téléphone d'un homme avec un accent bizarre, disant qu'il appelle de la part de Christine Morel et me confirmant l'envoi de ce chèque. J'ai reçu ce chèque deux jours après et je l'ai encaissé aussitôt comme convenu avec elle. Ensuite elle m’a demandé de lui envoyer un premier mandat cash de 1500 euros. Ce que j'ai fait. Aussitôt, le même homme apparemment me recontacte pour vérifier si j'avais bien envoyé l'argent. Je lui confirme l'envoi. Je confie mais inquiétudes à Christine Morel, qui elle me dit que je peux avoir confiance et que cet homme et une sorte de conseiller financier de son Oncle. Ensuite je lui fais un second mandat cash de 2500 euros. Même manœuvre de la part de cet homme. Puis pour le dernier envoi par mandat cash, le virement ne peut pas être effectué car ma carte bancaire est bloquée. Je lui explique que je ne peux pas faire le virement. Et c'est à ce moment-là ou tout s’accélère et je me fais harceler de plusieurs coups de téléphone et messages de son oncle me menaçant de faire opposition au chèque de 5800 euros. Pour éviter des ennuis, je lui fais donc un virement bancaire sur le compte de la mère à son amie. Croyant être débarrasser de cette histoire, elle recommence à me demander de l'aide. A ce moment-là j'ai arrêté notre relation virtuelle et j'ai bloqué tous les numéros et le siens sur lequel ils m’harcelaient. Deux jours après j'ai relevé mon courrier et j'ai constaté une lettre de ma banque me signalant une opposition à ce chèque, du coup je me retrouve avec une dette de 5800 euros. Pris de peur je me suis rendu à la brigade pour déposer une plainte sans suite. Trois mois après toujours dans mes recherches avec l’aide des amis j’ai contacté l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol) et grâce aux mails, aux appels téléphoniques et aux SMS, les OPJ de cette Organisation ce sont investis personnellement pour que ces escrocs soient retracés, arrêter et présenter à la justice. J’ai été finalement remboursé et dédommagé. N’hésitez pas à la contacter
Voici leurs adresses mails : oipc_i@yahoo.com / oipc_i@outlook.fr
Cordialement

DOUGLASS 25/04/2017 12:24

Mes salutations à vous,
Je m'appelle Pierre DOUGLASS, je suis sur ce forum pour partager mon expérience avec vous. Le mois dernier j'avais répondu à une annonce de location de villa sur le site d’Airbnb. Une certaine Elodie ROUY avait pris contact avec moi pour m’expliquer clairement la procédure pouvant aboutie cette location. Elle m’avait rassurée que la villa était disponible. Le paiement devrait se faire via Airbnb. J'ai donc reçu ensuite un mail de : airbnb@france-reservation.com, une facture contenant toutes les coordonnées, y compris l'en-tête d’Airbnb avec les frais de gestion qui s’élève à 303 euros sur les 5040 euros que valait les 2 semaines de location, également accompagné d'un RIB avec comme destinataire Airbnb. Faisant foi à cette structure, J'ai donc procédé au virement afin de m'assurer de la réservation. J'ai reçu ensuite une relance qui m’informait que le virement n'était pas effectué. J'ai contacté ma banque qui me confirmait que le virement a été effectué. J’ai appelé Airbnb en direct, et là j'apprends qu'aucune réservation n'a été faite et que je suis victime d'une arnaque. Comment Airbnb a pu autoriser cette annonce qui était contraire à leurs conditions? Aussi plusieurs choses me contrarient sur ce dossier. Je me suis rapproché de la brigade la plus proche de moi qui m’orienta vers l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol). Apres le dépôt de ma plainte un officier a donc pris mon dossier en charge et grâce à tous les mails, échange, et le lien de l'annonce ainsi que le numéro de l’annonce que j’avais en ma possession, ils ont pu mettre la main sur mes escrocs et les ont été présentés à la justice et j’ai été remboursé et dédommagé. Je prie toute personne ayant été victime d’une arnaque de contacter cette Organisation afin qu’elle puisse vous aider à retrouver vos escrocs
Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@perso.be
Cordialement à vous

SDLCC 13/03/2017 20:19

Chers internautes
Malgré les multiples interventions des différentes cellules, nous avons constaté avec regret que la liste des victimes de cybercriminalité s’accroit .L'échange massif de données sur internet a entraîné l'apparition de nouvelles infractions. Pour répondre à cette nouvelle cybercriminalité, la Police Nationale Française dispose désormais de 389 investigateurs en cybercriminalité (ICC) installés un peu partout dans le monde entier, coordonnés entre eux et formés par la Sous-Direction de la Lutte Contre la Cybercriminalité (SDLCC) pour soulager les peines des populations victimes de la cybercriminalité. Alors nous appelons à la vigilance de tous les internautes, et demandons à toute personne victime de saisir la SDLC afin qu’elle vous aide à mettre la main sur vos escrocs et les confier à la justice pour que vous soyez remboursés.
Email : sdlcc@francemel.fr / sdlcc@outlook.fr

PONTHIEUX 07/03/2017 01:24

Bonjour chères victimes d’arnaque sur internet

Je viens de m’apercevoir que je viens de faire l’objet d’une arnaque sur internet.

Je m’appelle Elisabeth PONTHIEUX, en octobre passé j’avais répondu à une annonce pour louer un CHALET à la Clusaz en Haute-Savoie. C était un grand CHALET. Nous avons échangé de nombreux mails pour vérifier la fiabilité de l’annonce. J’avais aussi vérifié l’existence du CHALET et ensemble avec l’agence immobilière nous nous sommes convenus sur le mode paiement via Homeaway. Après cette vérification nous avions signé le contrat de location et mon fils a effectué le virement pour tout notre groupe d’une somme de 6800€ et nous devrions intégrer 24h après le règlement. Depuis ce jour plus rien tous les contacts sont coupés jusqu’au 20 Novembre où je suis retourné sur internet et a constaté que c était une arnaque dénoncée depuis peu. C’est au nom de Anne De La doucette,J ai essayé de joindre également Homeaway, impossible de les joindre. J’ai gardé tous les mails et documents de règlement pour porter plainte à la CELLULE REGIONALE de REPRESSION CONTRE la CYBERCRIMINALITE (CRRCC) la plus proche de moi qui m’a aidée à mettre la main sur cet escroc grâce à un MANDAT D’ARRET et j’ai été remboursée grâce a la procédure judiciaire. J’exhorte tous ceux qui ont été victimes d’avoir le courage de porter plainte pour arrêter la saigné.

E-mail : crrcc@outlook.fr / crrcontrecybercriminalite@yahoo.com

Cordialement Mme Elisabeth PONTHIEUX