Une époque nouvelle vient de se lever ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Une époque nouvelle vient de se lever ?

Qui est au courant ? Qui a assisté au levé féminisé ? Qui frétille du neuf ? Qui a reçu les « vrais » cadeaux – ici, les bains de jouvence ? Qui ruisselle de vigueur ? Qui va nous refiler du moral, Nous redonner tout le courage du monde ? Etc.…

Houps, oups, ops, hop, hola, uuuuh, commençons par le début…oui par tous les comment qui précèdent les pourquoi ? Comment cela va se passer ? Chuuut, plutôt, comment ceci va « devenir » possible. Les atouts de Tout se découvrent ainsi…

 

  1. -

Des raisonnements nouveaux. Les conformismes de gauches et d'extrêmes gauches s'avèrent nuisibles et très contre-productifs. Puisque jamais pointés ni listés. Ils forment un barrage compact et entêté face à tous les réels progressismes (le réel est toujours en avance sur nous et ces obstinés du manque d’efforts ne veulent pas le savoir !). Il ne peut rien être argumenté de sérieux "en 40 secondes", juste livré la sèche conclusion, informe, des arguments. Le formatage audio-visuel, complètement irréaliste, a trop cramé les cerveaux occupés à l'écrit. Nous ne sommes pas obligés d'imiter ces échecs qui se font passer pour des success! Nous pouvons mêmes changer toutes les règles, il est même temps d’accélérer. Ces imposteurs méritent tous d’être déboulonnés ! Vite…En citant des auteurs connus afin de les désocler du trop habituel usage, devenu inaudible, qui en est fait – n'est-ce pas leur rendre tout leur mordant ? Pour les conformistes "ce n'est pas bien!": nous nous passerons d'eux. Prototype. "Julia Kristeva, dans son travail de psychanalyse a relevé ceci. "La destruction de l'espace psychique est un des dangers à venir, qui met en jeu des questions d'éducation, de culture et de politique. Une des conséquences est la difficulté à lire, à écrire, deux aptitudes très dépendantes de l'espace psychique (…) Je vous surprendrais peut-être, mais j'ai sur le divan des personnes qui travaillent dans les médias, maison d'édition, chaînes de télévision, et qui me disent qu'elles ne peuvent plus lire [ et ce sont ces pitoyables échecs qui…censurent à fond les autres – sans aucune compétence pour !] ; elles commencent, deux minutes, une page, et elles ne savent pas ce qu'elles ont lu, parce que l'espace psychique ne s'y recueille plus, il n'est pas assez serein et solide pour assimiler tout cela et le restituer" ( p. 209, Le livre des savoirs, conversations avec …de Constantin Von Barloewen). Ces personnes qui peuvent être très arrogantes se dévoilent en pleine régression vers le plein handicap, ou, du moins, l'amoindrissement de leurs facultés intellectuelles. Le hiatus est qu'elles travaillent dans la culture, l'information, la diffusion et la communication où elles osent flétrir des millionnaires de "l'espace psychique". Ils s'autorisent à priver la collectivité de ces esprits "en technicités de pointe", celles qui ne coûtent rien à la planète. Et de poursuivre : "(…) cela signifie également qu'il n'y a pas d'"autre", il n'y a pas de lien, lien d'amour et lien social, pour assurer cet espace psychique. Toujours est-il que (…) notre civilisation est en train de se fissurer en raison de cette mise en difficulté, voire de cette destruction de l'espace psychique!". Ces personnes chargées de "communication" aussi infirmes de correspondances, châtrées de tout amour et sociabilité, par solipsisme et hypertrophie des égoïsmes, est-ce que cela ne fait pas très désordre? Tandis que les derniers porteurs de "l'espace psychique", ces fortunés de la vie intérieure, se montrent toujours pourchassé-e-s par la médiocrité médiatique" !!! Extrait de "L'intelligence indestructible du capitalisme?".

2)

Des ponts entre les savoirs intellectuels. Rappelons, brièvement, que le savoir, pour de simples raisons méthodologiques, a été divisé (et continue de l'être) en de multiples disciplines intellectuelles. Université d'Heidelberg, Hegel ou Auguste Comte, comme succinctes traces historiques. Le trait saillant: ce qu'il advient lorsque l'on "croit" que le réel reflète cette division méthodologique. Que l'on "croit" qu'il n'y a pas d'autres manières de penser, d'autres versions possibles. Qu'on se rétrécit à se si petit monde qui se prive de l'immensité. Et, que pire, on impose aux autres ses propres insuffisances comme "réalisme". Désolé! pour ces êtres trop sommaires (les conformistes, sciemment, séparés de tout savoir et de tout sentiment), le réel "n'est pas" droit, économie, biologie ni astrophysique: il ne fonctionne qu'unitairement, que par englobements et inclusions ubiquistes. Type pontifex. (…) (seuls les "raisonnables" savent utiliser la raison puisqu'ils en participent corporellement: le capitalisme (cette tête coupée) semble représenter, en conséquence, la pire déraison qui soit puisque, seul, il délire "que nous puissions "avoir" raison sans "être" - raisonnables donc raisonnés). En ces nouveaux êtres "ultra-modernes" nul besoin de continuité, de l'archaïsme intolérable (puisque massivement d'usage" médiatique!) du "récit", de l'histoire (story telling) qui aveugle cent fois plus que ne dessille. Ces êtres fonctionnent en discontinuités, en saut quantique : les "trous blancs", qu'un récit arriéré "reboucherait" si étourdiment, ne gênent absolument pas la pensée à l'âge systémique. De plus, les médias se sont, très largement, démasqués comme les ennemis de l'intelligence, des argumentaires objectifs tout comme de l'université désintéressée. Les médias c'est archaïques et régressifs: qu'ils se planquent derrière les histoires prouve à quel point ils ne savent RIEN de la pensée . Le pot aux roses demeure que, par pure facilité de méthode, le savoir ait été "divisé" en droit, chimie, sciences naturelles, génétique, topologie etc., mais en n'omettant jamais de se souvenir que la réalité ne "connaît" aucune de ces "divisions". La réalité, tout le temps et partout, mélange (et est à la fois) physique, économie, histoire, médecine, biologie, mathématiques etc. Tous les savoirs indissolublement mêlés et rien ne peut les séparer: le "réalisme" est, obligatoirement, unitaire, sensuel, transdisciplinaire, anticonformiste, holiste et fuit "l'intérêt trop individuel". Ne plus savoir cela signe votre fonctionnement hallucinatoire." Extrait de "L'anticommunication, comment ça fonctionne?" (qui a réussi à paraître sur vos écrans).

3)

Des faits essentiels d'actualité. La grossièreté du maillage des médias dominants semble si grande qu'ils ne peuvent plus apercevoir qu'un phénomène de la taille d'un mouton dans un couloir. Toute taille moindre excède leurs infimes compétences. Tentons de rester les contre poisons à leurs dangereux délires! Ils ne sont jamais dans la réalité : voici qui devrait les expulser de leurs fonctions usurpées… Un exemple à couper le souffle ? Comment le "court-termisme" culturel peut assassiner la civilisation ? Et comment tout le monde regarde ailleurs? Prenez le rapport sur les "pratiques culturelles des français à l'ère numérique" – octobre 2008, ministère de la Culture, département des études. Il va, ensuite, être pris prétexte de cette "étude" (?) afin que "la référence au directeur des médias et au directeur du livre soit remplacée par la référence au directeur général des médias et des industries culturelles" (décret en date du 15 novembre 2009). Suit le nouvel organigramme du ministère de la Culture, officialisé le 13 janvier 2010: la "direction du livre" est réellement supprimée. Qui a parlé de ces 3 faits qui remettent, radicalement, en cause toute la civilisation ? Quels médias? Quels blogs? Un tel suivisme "moutonnier" nous masque quel pourcentage précis de la réalité? Négligences prestes, dont l'accumulation journalière aboutit à quel taux d'aveuglement collectif pire que les terrorismes ? L'essentiel ne se passe-t-il plus qu'en douce? La cécité sur les intérêts conduit-elle à la destruction nihiliste des valeurs? L'étude pré-citée se trompe, lourdement, de diagnostics. Généralisant "une baisse de 53 % d'intérêt pour la lecture" d'après les seuls chiffres de "vente" et de la vitrine "conformiste" de ces chiffres. Faire passer "moins de ventes" pour "moins de lectures" demeure digne d'un esprit d'école primaire. Un grave abruti émotionnel. Dans quel monde ces "arriérés" vivent-ils? Et quelle frivolité méthodologique : tout au contraire, a explosée la diversification des filières et modes d’appropriations pour "obtenir" des documents écrits sans bourse trop déliée. Certain-e-s d'entre nous s'alimentent, massivement, dans les SELs: leur intérêt pour la lecture a franchement augmenté. Etc. Et autres filons à ne pas éventer: devinez pourquoi! Disons, tout en seconde main…ces crétins méthodologiques sont incapables de capter les3/4 de la réalité. Et vont être surtout reçus par les médias mercenaires, aussi incompétents qu’eux. C’est pour cela que, devant ces médias si hors du réel, nous avons souvent l’impression de voir gesticuler des…fous. Donc diagnostic erroné (moins de gens "achètent" des livres selon "leur" méthode minuscule mais, en réalité, plus en lisent selon "d'autres" modes opératoires, "ignorés" de nos ignorants au sommet) et posologie fausse, elle risque de tuer le "non-malade"..."Numériser le patrimoine culturel" comme jambe de (langue) de bois pour des gouvernants, n'est-ce pas très peu cultivé? Signe de grande méconnaissance des dossiers? Que pigent-ils réellement ? Avant de les "numériser" ne faut-il pas écrire les livres? Non pas, ils vont se "formater" touts seuls, s'auto-écrire- sans nous : l'écrivain se voit, limpidement, désigné comme "l'ennemi" de ces pouvoirs bornés. Ôter la concurrence pour la livrer aux mains uniques de l'industrie des images et du son, n'est-ce pas signer une déplorable posture de "chef de bande"? Plus d'unité, d'unanimité recherchée, de consensus espéré - mais des divisions partout, des clivages incités et du dissensus maniaquement désiré. Les incompétences, fussent-elles "d'élites", ajoutées à leurs révoltantes irresponsabilités, ne représentent-elles pas le plus grand danger actuel ? Détournez donc vos yeux des banlieues: la vraie insécurité provient de ces "cailleras au sommet". Comment donc ? Autant nous percevons des politiciens dont toute l'activité semble, inexplicablement, vouée à faire disparaître toute possible décision politique (donc eux!) pour sombrer dans le chaos "dérégulé" du capitalisme – autant nous rencontrons des "écrivains" qui, étrangement, inaugurent le règne unique de l'image "sans paroles" (s'autosupprimant? Tirez donc vos pieds, qu'ils s'y tirent dedans –sans nous – l’hébétée balle des ballots!). L'insécurité absolue semble générée par tout ce que délite l'élite (encore au pouvoir?)!!! "On" pense quoi? (…) Non extrait de rien: ce passage concocté rien que pour vous…grands chanceux!

4)

Puis des pratiques qui se pratiquent. Le manque généralisé d'esprit concret (des théories sans pratiques, des argumentaires qui ne se cristallisent pas en actions, des raisonnements qui ne parviennent pas aux changements intérieurs de mentalités) nous amène à tenter de poser luttes et réflexions (fournies par les blogs, nos courriels, nos expériences etc.) dans une autre perspective. Spécimen.(…) Ainsi communication: tout esprit concret sait qu'il s'agit d'une mise en RELATION. Deux personnes (ou plusieurs) peuvent participer à l'égale utilisation du média médian (au milieu). Dont la fonction sonne bien comme "médiation", le médiateur. Par l'angle, par exemple, de rendre médiat, immédiat (ici et aujourd'hui) tout ce qui se débat vers la sortie du débat: de médiatiser. Le média c'est l'artefact de tous les accords, le conciliateur, le négociateur. L'inter-médiaire : user de cette maîtrise de l'optique d'opter pour l'isotropie toute, afin de résoudre tous les conflits ; se montrer suffisamment diplomate pour faire respecter chaque parole (les minoritaires sachant mieux le "poids des mots" et permettant à tous d'éviter "les mots qui tuent"! Faut leur offrir plus d’interventions dans la parole publique et moins aux « hors sol », égarés de toute faculté de guider) ; partager l'aire médiane du média (médium, uniquement moyen et pas fin!) entre chaque groupe d'opinion (la démocratie didactique). Bref, participer à fond "à l'élucidation permanente de la Société par elle-même". Merveilleux outil ? Que croyez-vous que les barbares au pouvoir, les insurgés ricanant contre le réel, en aient fait ? Une inversion perverse, un cercle vicieux: le média n'est plus au milieu de rien, il a été tordu d'un seul côté. Plus aucune information, que de la propagande. On aiguise partout les conflits. Plus de débat, que du fanatisme qui fabrique, de toutes pièces, des reportages "contre" et non « avec ». Leur idéologie miteuse asphyxie tout. Pas de partage de l'espace médian : la télé étale la plus incroyable pathologie (les mêmes qui "invitent" les mêmes qui le leur "rendent", excluant tout le monde de leurs monologues narcissiques et fortement irréalistes – comme si "la" télé leur appartenait" !). La civilisation se voit, ainsi, plus qu’illégalement, privée d'un outil de régulation sociale : les fous de pouvoir, irréalistes et furieusement irresponsables, empêchent toute cohésion sociale. Leur affligeant usage des médias les révèle comme les plus purulents ennemis de notre Société. Ceux qui méritent les plus fermes réprimandes. La prison aussi.

 

Et , dans le futur, plus de rubriques inédites le cas échéant non échoué…

..............................********************************************************

Le site (freethewords.org – libérer tous les mots et les rendre, de nouveau, tous gratuits) n'offre-t-il pas comme sous-titre " la bibliothèque du futur" ? En ce sens que vous n'avez (peut-être) pas encore franchi la distance mentale pour accéder à son réel apport. Qui s'esquisserait comme une corne d'abondance.

 

………………C'est quoi déjà le style de vos stylos?

Il s’agit donc d’un nouveau récit complet du monde. Découvrez, toujours plus, ces 4 accès. Puisque penser autrement c’est vraiment « autrement », et surtout pas comme ces dirigeants qui ne devraient plus du tout être le sujet d’internet. Ne plus parler d’eux mais, surtout, de ceux qui vont – enfin – redistribuer tous les pouvoirs.

 

…………Entrez dans ces 4 accès, vous n’en serez que plus accessibles.

 

……(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

 

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4 "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et"L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie", onglet 3 "Why do we left the left wings ?", onglet 2 "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS(qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

menteurs ! il y a de belle époque que la belle époque c’est…demain !

menteurs ! il y a de belle époque que la belle époque c’est…demain !

Une époque nouvelle vient de se lever ?
par exemple, ici – nous pourrions préférer un « il relève du choix personnel ». C’est plus relevé donc pimente mieux la vie…

par exemple, ici – nous pourrions préférer un « il relève du choix personnel ». C’est plus relevé donc pimente mieux la vie…

que ta mousse tâche…

que ta mousse tâche…

passage d’un humble art à une grotesque et hideuse escroquerie – bientôt abolie…

passage d’un humble art à une grotesque et hideuse escroquerie – bientôt abolie…

puisque...parce que...

puisque...parce que...

böôôffffffff – ça va déjà mieux demain….la nouvelle époque a déjà commncée !

böôôffffffff – ça va déjà mieux demain….la nouvelle époque a déjà commncée !

Une époque nouvelle vient de se lever ?
et donc !!! … ????? **** ? ! toujours comme ça les arrange bassement…beuâark

et donc !!! … ????? **** ? ! toujours comme ça les arrange bassement…beuâark

et donc les politiciens carriéristes ont toujours tort. La vraie poésie les précèdera toujours. Et leurs chemins immatures et sans visions ne mènent…nulle part !

et donc les politiciens carriéristes ont toujours tort. La vraie poésie les précèdera toujours. Et leurs chemins immatures et sans visions ne mènent…nulle part !

logiques

raisonnements

nous refusons d’être brassés – plus de brassés, plus de brasseurs (c’est plus ton affaire ex-homme d’affaires - plus aucune affaire sera ton affaire !)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rafaela 02/01/2017 22:32

querida e iluminada vidente voyance...,etc, tu nombre lo dice todo y tus gustos también, falsos como lo que aprecias. feliz año, que adivines mucho...

frida 01/01/2017 22:55

bises falses, hihihi

imagiter.fr 31/12/2016 05:31

bonjour, merci de ces appréciations qui font vraiment très plaisir. Bonne fêtes de fin d'années. Meilleurs voeux pour 2017 . Bises.

voyance gratuite en ligne par mail 27/12/2016 12:26

Vraiment sympa ce site web

vrai voyance gratuite par mail 27/12/2016 11:05

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !