Des bâilleurs de fond ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Des bâilleurs de fond ?

Nous ne bâillons pas par ennui ou fatigue. Surtout pas. Idées vraiment fausses. Mais c’est, plutôt, afin de recevoir les trésors du corps. Les services qu’il nous rend en direct. Lesquels ? Découvrons-les tous sous l’angle du…bâilleur de fond ?

**1) - Nous baillons par empathie ? (échokinésie). Ce qui veut dire que nous sommes réellement contaminés par le bâillement de l’autre.

C’est une contagion irrésistible pour la grande majorité des humains. Et plus c’est notre entourage proche, moins nous pouvons résister aux bâillements qui nous entourent. Sauf les enfants en bas âge qui y demeurent insensibles. Comment donc même les animaux bâillent et, pour eux aussi, les bâillements des autres les affectent d’entrer dans la danse ?

Et à quoi sert de bâiller ? Tout issu de la préhistoire…« Peut-être, parce que chez les humains et grands singes, la transmission automatique de ce geste, en stimulant la vigilance […tout le contraire de s'endormir donc..] permettait à toute la troupe d'avoir des activités synchrones : c'est plus pratique pour chasser ou se déplacer si tout le monde est concentré au même moment. » Bâiller le marquage d’un lien social fort ? Clairement, nos ancêtres utilisaient bien plus que nous le langage des bâillements afin de resserrer la vie en société !

« L'hypothèse la plus répandue avance que le bâillement permettrait de stimuler la vigilance. Que l'on conduise sur une longue route droite... et le corps envoie un signal au cerveau pour stimuler d'urgence le système de l'éveil ! D'ailleurs, juste après un bâillement, les changements dans l'activité électrique du cerveau pourraient être la marque de ce sursaut d'attention... auquel serait sensible 75 % de la population, qu'un bâilleur contaminerait. Un phénomène appelé échokinésie. »

A-quoi-sert-de-bâiller ?

Bien, qu’est-ce qui fait, alors, agir cette échokinésie ? « La faute aux "neurones miroirs" : responsables de la faculté d'empathie, ces derniers permettent l'identification à un semblable et la compréhension de ses émotions. Ainsi, quand quelqu'un fait un signe de la main, ces neurones réagissent exactement comme si nous faisions de même. »

Vos-neurones-sont-des-miroirs-c'est-pourquoi-vous-pouvez-communiquer

Tout à fait naturelle, l’empathie du bâillement est donc animée et diffusée par les neurones miroirs !

..

…………………...........*******************************************

** 2) - Plus nous bâillons plus nous aurions un gros cerveau ?

Bâiller oui si ce décrochement soufflé des mâchoires contamine la vigilance autour de soi ou en soi – il y a, aussi, un phénomène inconnu dans le bâillement. Enfin jusqu’à récemment. Bâiller oui cela fait…grossir le cerveau. Ce sont les chercheurs de l’université de l’État de New York, et notamment Andrew Gallup, qui auront observé que le soudain afflux d’air frais dans les poumons favorise un renouvellement de sang dans le cerveau. Ce qui apporte une régulation de sa température. L’étrange c’est l’ordre dans lequel se déroule le phénomène : la corrélation est dedans. Puisque la durée même des bâillements est corrélée avec le nombre et la densité des neurones. (source : Biology Letters – voir le lien)

Royalsocietypublishing. Biology letters

Des chercheurs ont donc découvert que bâiller longuement favoriserait la croissance et l’activité du cerveau ?

« Une équipe de l'université New York State a comparé le bâillement humain à celui de 19 autres espèces animales, dont les éléphants, les souris et les morses. Elle a par le fait même mesuré l’incidence du geste sur le poids du cerveau et le nombre de neurones. Les résultats variaient grandement d’un animal à l’autre. Par exemple, les souris baillaient en moyenne 0,8 seconde, les chats 2 secondes, les chiens 2,8 secondes, les chameaux 4,8 secondes et les êtres humains 6,5 secondes.

«Le plus long et puissant le bâillement, le plus grand sont les effets physiologiques», a ajouté Andrew Gallup, l’un des responsables de l’étude.

Le-plus-long-le-bâillement-le-plus-gros-le-cerveau

Selon une théorie diffusée en 2007, par Gallup lui-même, bâiller – donc ouvrir la mâchoire et aspirer de l’air - permettrait de refroidir le cerveau et d’en améliorer la circulation. Selon lui, il est donc logique d’établir une corrélation entre la taille/complexité d’un cerveau et le temps de bâillement, puisqu’un cerveau plus volumineux nécessitera nécessairement un plus grand apport sanguin.

Et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les grandes mâchoires n’entraînent pas de plus longs bâillements puisque les gorilles, les lions ou les morses bâillaient tous moins longtemps que l’être humain. »

............................................****************************************

A quoi sert alors, fondamentalement, le bâillement ? A refroidir le cerveau. A lui éviter la surchauffe. Oui, comme un ordinateur, notre cerveau ne fonctionne pas bien s’il est en surchauffe. Pour qui veut approfondir, deux très bons articles de fond !

Science-décalée-bâillement-ventilateur-du cerveau ?

Échokinésie ? Bâiller ce serait afin de garder la tête froide ?...et autres nouveautés…oui, ce texte nous aura permis de voir tout autrement nos routines. Bâiller ce n’est pas ennui et fatigue, mais tout le contraire. Un sursaut d’attention et d’éveil concentré. Tant d’animaux bâillent, et, pour l’humain, c’est issu de sa préhistoire avec comme but de synchroniser les vigilances pour la chasse. En fait, les ancêtres glissaient, à l‘évidence, plus de bâillements que nous dans leurs échanges sociaux. Quant à la biologie des bâillements c’est pour éviter la surchauffe neuronale, donc afin de garder la tête froide. L’échokinésie c’est le fait très connu que bâiller soit si contagieux...oui comme une entraide afin de baisser, ensembles, nos températures mentales. Du moins pour plus de 75 % des humains. Un bon bâilleur peut en faire bâiller beaucoup. Même son chat. Devenons donc tous des bâilleurs de fond.

Apologie-du-bâillement

.

………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - bâââââillements comme bruits - <<<<<<<<<<<<<<<<

11-bruits-étranges-de l'organisme-dont-le-bâillement

Une courte vidéo nous offre la liste de ces 11 bruits qui nous font du bien. Le bruit du bâillement en fait partie

.....………(à suivre)

 

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

un bébé n'a aucune posture sociale

un bébé n'a aucune posture sociale

donc - tous naturels

donc - tous naturels

la ventilation en marche

la ventilation en marche

toute la machinerie d'un simple bâillement...

toute la machinerie d'un simple bâillement...

Des bâilleurs de fond ?
Le bâillement serait-il une façon de ventiler et donc de refroidir notre tête et notre cerveau ?

Le bâillement serait-il une façon de ventiler et donc de refroidir notre tête et notre cerveau ?

neurones miroirs

neurones miroirs

Des bâilleurs de fond ?
à quoi cela sert...

à quoi cela sert...

très contagieux...

très contagieux...

mais mêmes seuls

mais mêmes seuls

images grossies de nos cerveaux...

images grossies de nos cerveaux...

empathie inter-espèces du bâillement

empathie inter-espèces du bâillement

dans le grand monde : on s'y croirait...

dans le grand monde : on s'y croirait...

Bâiller, un système de thermorégulation pour le cerveau ?

exercices pratiques...

à s'en décrocher la mâchoire ? Cela vient d'arriver...

Lieux de surchauffes : processeurs, RAM ou disques durs

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article