L’infaillibilité papale du Monde ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’infaillibilité papale du Monde ?

Issu du contre-ciel, ce journal atteint, d’un seul bond l’omniscience. Il sait tout et fait trembler tout le monde. C’est qu’il possède, et lui seul, la « vérité officielle » (qui n’a donc strictement rien, à voir avec la vérité objective – avec quoi donc alors ?). Rappelons que George Orwell disait que le propre des régimes totalitaires aura toujours été d’imposer « une » vérité comme « l’ » officielle- La seule et l’unique, celle qui a le droit d’interdire oui de prohiber toutes les autres sauf elle (donc d’autres vérités existent bien ? et arbitrairement et illégalement, elles sont supprimées ?). Oui, selon des critères absolument opaques, au point qu’il ne doit même pas y en avoir. Sinon ceux du caprice Tous celles et ceux qui ne sont pas d’accord avec nous ne sont pas…fiables (-// ne dirait-on pas que ce sont des lobbyistes qui parlent - oui ces frôlant adorateurs de l’ombre, tellement ils détestent le grand jour de la vraie vérité. N’est-ce pas très parlant ?

L’impérialisme du Déconnenext ? Il y a clairement un non-droit dans le décodex, une situation de monopole de l’accusation très antidémocratique. Tel celui de l’Union des écrivains soviétiques de 1932, comme du Syndicat des artistes de1932 où le seul droit est de n’en…avoir aucun. Libre choix, libre circulation et laisser-faire : rien de cela dans le Parti Unique. Tel est le Déconnenext, avec le ton rempli de la componction de Tartuffe de l’amoindrissement de l’impact… « Ce n’est rien, juste une petite appréciation sur le factuel ». Alors que, tout au contraire, c’est énorme, abusif, exagéré, un droit exorbitant (en termes juridiques). Droit de mort sur le travail bénévole des sites et blogs…Ainsi, le site « les crises.fr » - http://www.les-crises.fr/ - très pondéré et précautionneux est « accusé » (c’est le mot si outrancier) de « complotisme ». Quelle farce ! Une grotesque pantalonnade. C’est quoi cet agaçante puérilité ? Le Droit ne peut reconnaître ce gadget d’adolescents attardés. La loi reconnaît les « ententes illicites » et les punit. Or, pour s’entendre il faut se rencontrer, parler de manière préméditée des plans pas très clairs que l’on désire faufiler dans l’honnêteté ambiante. Bref, comploter, jouer aux factieux (selon le sens constitutionnel des mots). Et donc le « complotisme », cet abus unilatéral de l’accusation, sans droit de la défense – n’est pas estable en justice. Ce n’est que de l’Ancien Régime ! C’est juste un enfantillage qui ne veut pas débattre sur :

** 1) – le fait il y a des personnages caricaturaux qui sur-accusent de n’importe quoi les pouvoirs en place. Ils étaient ridicules en 1950, 1960, ils le sont pareillement en 2017. Nul ne les prend au sérieux.

** 2) – à l’opposé il y a des analyses sérieuses, des réunions de faits patents, des démonstrations probantes qu’il y a bien « ententes illicites ». Et que le tort se trouve dans ces complots peu reluisants déjà dénoncés par Adam Smith en 1750.

La cause précède toujours l’effet, le complotisme est un anti-logisme qui « construit » la réalité selon ses lubies et caprices. Oui, dans la réalité sociale, les causes ont les effets suivants…qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs. Pas d’endettés sans endetteurs. Le travail au noir n’existe que par le capital au noir ou l’argent clandestin précède le travail clandestin. Pourquoi nous « faker » les causes ?.

Le Déconnenext est, en conséquence, profondément illégal, une claire insulte au droit républicain, une unilatéralité qui dénie le droit sacré à la défense , un monopole de l’accusation que seule l’Inquisition s’est permise, un empiétement inadmissible sur la fonction des juges. Et des pratiques de déloyautés qui n’appartiennent qu’aux lobbies que seul le droit anglosaxon reconnaît. En France les lobbies sont illégaux. De plus, il y a un relent du tropisme colonialiste : internet ce sont les sauvages arriérés qui n’ont aucuns droits légaux (faux !) et Le Monde le colonialiste trop intrus, etc. Et la liste est longue de l’acte accusatoire, pour toute la dérouler…oui nous accusons ces pratiques d’un autre temps. Et exigeons que ces égarements très nocifs pour le vivre ensemble disparaissent à l’instant. Avec obligations légales d’excuses et de réparations !

…………………..****************************************************

Comment ? Olivier Berruyer revient sur l’outil de classement (ou «de censure») du Monde Décodex, sur la chasse aux «fake news» qui laisse Google choisir le vrai du faux.

O. B. : « J’anime l’un des plus grands blogs français sur lequel j’essaie d’avoir une information de critique des médias tout à fait sérieuse, la plus factuelle possible et évidemment non complotiste. Le journal Le Monde vient de lancer une opération à mi-chemin entre le maccarthysme et le ministère de la Vérité d’Orwell, qui vise à poser un label, non plus à l’information dans la chasse actuelle aux fake news, mais à l’ensemble des sites et sources en ligne. Ils ont expliqué que RT était une source moyennement fiable et que mon site ne l’était pas du tout. Pour justifier cela, ils ont mis un argument en expliquant que je partagerais des théories complotistes [sic] sur l’affaire ukrainienne. J’ai effectivement beaucoup suivi cette crise mais pour étayer [faux…rien n’est fiable dabs leurs méthodes ! ] leurs accusations [ d’un tribunal militaire avec pleins pouvoirs ? ] les non- journalistes du Monde se sont appuyés sur un lien internet [ quelle inadmissible légèreté ! ] qui est une énorme fake news sur un énorme mensonge que j’ai démonté sur mon blog. C’est clairement une opération de calomnie visant à censurer mon blog. Je vais devoir arrêter mon blog, car je ne peux pas continuer dans ces conditions-là, avec le journal Le Monde qui est dans une énorme opération de diffamation. » Diffamateurs = payeurs ! La facture arrive…

La-fin-de-son-blog-l'opération-de-calomnie-du-monde-fake-news-olivier-berruyer-se-confie

…………………***************************************

QUI ?- Faut pas décoder ! Qui décide de notre fiabilité ? Un ex de Buzzfeed !!!!

« Qui censure, qui décode et distribue les gommettes vertes, oranges ou rouges ? Serait-ce un journaliste qui vient d’un site réputé pour son éthique, ses sujets éminemment culturels, ses articles de fond ?

Buzzfeed, c’est bien connu, c’est le top de l’information sûre et argumentée. D’ailleurs, il suffit de se baser sur le choix du nom du site et on a une idée de ce qui peut motiver l’équipe : faire du buzz, [ donc du n’importe quoi ] sans doute pour ramasser un maximum de pognon, on en arrive toujours là…Bref, il vous sautera aux yeux qu’avec un CV comme celui d’ Adrien Sénécat, il était normal qu’on lui confie ce rôle de censeur du ministère de la Vérité.

Faut-décoder-QUI-décide-de-le fiabilité-des-autres ?

Afin d’étayer ce que je vous avance, je vous transmets un petit échantillon de l’excellent article d’Olivier Berruyer sur Les Crises qui développe la question avec méthode et preuves à l’appui, comme à chaque fois qu’il a un sujet dans le collimateur. Être classé rouge par le Décodex, il en est vert de rage, et on le comprend, car si il y a un blog qui n’avance rien sans multiplier ses sources, c’est bien celui-là.

On trouve quoi sur Buzzfeed ? (cliquer sur le lien)

…………………***************************************

A l’intérieur de l’abus de pouvoir : le Monde n’est qu’un lobby !

« Ça a dû être terrible pour les médias corporatistes de se voir considérés comme des escrocs par le nouveau président des Etats-Unis, même s’ils n’aiment pas ce président. « Fake News ». C’est comme ça que Trump avait appelé certains de leurs collègues. Visiblement, ça passe mal, d’autant plus mal que cela inversait toutes les constructions qu’ils peinaient à mettre en place pour coller cette étiquette de « fake news » aux sites alternatifs.

Decodex-la-contre-attaque-des-sites-alternatifs

Avec leur « Décodex », ils sont passés à la vitesse supérieure dans leur tentative de démolition, et c’est le journal le Monde qui prend les choses en main, avec la collaboration d’un certain Adrien Sénécat issu du journal Buzzfeed, celui-là même qui déclencha la série de hoax qui amena Trump à utiliser le terme « fake news ». Curieux, non ? Si vous voulez vous marrer et en savoir un peu plus sur ce nouveau prince des journalistes, allez lire cet article sur le site Les Crises.

 

Mais cette nouvelle tentative ne marchera pas plus que les précédentes. Essayons d’expliquer pourquoi à ces intrépides défenseurs des vérités officielles calibrées et validées en haut lieu. Le véritable but du Décodex est de différencier les « bons » journaux de ceux que ces « bons » journaux jugent « mauvais » [ trop religieuse démarche ]. Or c’est précisément ce que veulent les sites alternatifs et leurs lecteurs qui savent, avec de plus en plus de certitude maintenant, que les « bons » ne sont pas si bons que ça, et en ont la preuve tous les jours. Si les lecteurs cherchent des sites alternatifs, c’est justement parce qu’ils cherchent quelque chose de radicalement différent des pseudo-bons journaux tels que le Monde. Les sites alternatifs, qui faisaient ce qu’ils pouvaient pour se différencier des médias corporatistes, devraient remercier le Monde de l’avoir fait pour eux. [en gros, les illégalement « accusés » par Le Monde sont les « bons » dans leur monde de compte de faits]…

 

Il faudrait maintenant faire plus pour aller au bout de cette logique. Si le Monde était fiable, il suffirait de prendre la liste du buzzer de Buzzfeed engagé dans le journal de référence des gogos et de l’inverser pour obtenir la bonne liste en matière de fiabilité. Malheureusement, même pour cela on ne peut lui faire confiance. Il faut donc que cette liste soit faite par quelqu’un d’autre. C’est ce que propose de faire le site Agence Info Libre. Les grands médias sont toujours persuadés que les lecteurs sont bêtes, et qu’il faut leur dire ce qu’ils doivent lire ou ne pas lire, en brandissant des clichés éculés et basés sur du vent."

 

…………………….Malheureusement pour eux Internet est .

..

.............…………………………************************

ILS NE FONT QUE…COPIER !

Ce-site-aide-à-démasquer-les-lobbies-qui-jouent-avec-la-santé/

<br>http://barbalabs.com/comment-demasquer-les-lobbies-qui-jouent-avec-notre-sante/

Décodex copie ce qui existait avant lui…par exemple…comment savoir qui est sous l’emprise des lobbies donc… NON FIABLE du tout…et il veut se faire croire « fiable » parce que les lobbies lui filent leur lubies. Pas très probant.ni probe. Ni probable…Se tirer dans le pied en étant si étourdi ! Qui se déconsidère ainsi ?

« Nous avons aussi développé un outil unique qui permet de faire des recherches
par mot clef dans la base de données européennes. Il permet de savoir quel commis--saire a vu quel lobbyiste et quand

(http://eu-lobby-search.barbalabs.com).

 

……….……(à suivre)

 

………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

 

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 3 "Nul n'est nul", "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?» et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ; et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

« Revenons- en aux  faits » – cela signifie fuyons le réel. Tout le réel – ne soyons qu’idéologues.. Pourquoi ? Les faits sans « décodeurs » (c’est d’eux !) cela n’est qu’une information informe. inFormer est donc tout relier par des analyses. Oser que les analyses ne sont pas « factuelles » est un crime contre toutes les traditions de la pensée. Des juges qui refusent d’être jugés, cela ne plaide certainement pas en leur honneur…

« Revenons- en aux faits » – cela signifie fuyons le réel. Tout le réel – ne soyons qu’idéologues.. Pourquoi ? Les faits sans « décodeurs » (c’est d’eux !) cela n’est qu’une information informe. inFormer est donc tout relier par des analyses. Oser que les analyses ne sont pas « factuelles » est un crime contre toutes les traditions de la pensée. Des juges qui refusent d’être jugés, cela ne plaide certainement pas en leur honneur…

Son Eminence se trouve dans ses riches lieux…

Son Eminence se trouve dans ses riches lieux…

C’est un devoir de tout citoyen d’éteindre les informations corporatistes (corporate) ?

C’est un devoir de tout citoyen d’éteindre les informations corporatistes (corporate) ?

Lettre de…cachet et embastillement . Le faux, le truqué (fake) commandent au vrai : vous écrivez ce que NOUS VOUS DISONS ! Point barre (et barre tout)

Lettre de…cachet et embastillement . Le faux, le truqué (fake) commandent au vrai : vous écrivez ce que NOUS VOUS DISONS ! Point barre (et barre tout)

A la place des débats il n’y a plus qu’un seul mot « fake »…la responsabilité du grave délire du Monde est immense. Leur délit contre la pensée est inexcusable.

A la place des débats il n’y a plus qu’un seul mot « fake »…la responsabilité du grave délire du Monde est immense. Leur délit contre la pensée est inexcusable.

L’infaillibilité papale du Monde ?
Le stopfake existe déjà- donc surtout  pas besoin de l’égaré Le Monde parlant d’un monde qui n’existe pas. Sauf dans ses rêves mondains

Le stopfake existe déjà- donc surtout pas besoin de l’égaré Le Monde parlant d’un monde qui n’existe pas. Sauf dans ses rêves mondains

Ici, nous avons du complotisme pur et dur : tout prouvant que les politiques professionnels dépassent toutes les autres corporations en probités financières. Et donc ? Le complotisme c’est juste de l’image – pas de la réalité. Rien de fondé ni de sérieux dedans. Mille fois plus vénéneux que l’absurde politiquement correct ? Ce socialement et humainement si incorrect ?

Ici, nous avons du complotisme pur et dur : tout prouvant que les politiques professionnels dépassent toutes les autres corporations en probités financières. Et donc ? Le complotisme c’est juste de l’image – pas de la réalité. Rien de fondé ni de sérieux dedans. Mille fois plus vénéneux que l’absurde politiquement correct ? Ce socialement et humainement si incorrect ?

à voir …http://www.ring.fr/article/article.php/article/laurent-obertone-reagit-a-l-article-d-adrien-senecat-gentil-soldat-de-la-pensee-unique

à voir …http://www.ring.fr/article/article.php/article/laurent-obertone-reagit-a-l-article-d-adrien-senecat-gentil-soldat-de-la-pensee-unique

sauf que nous ne saurons jamais qui est ce « on »…mais que fait donc Le Monde ?

sauf que nous ne saurons jamais qui est ce « on »…mais que fait donc Le Monde ?

le grand danger de se croire juge sans jamais avoir appris. Même chose pour lesCrises – il dénonce des abus donc il est…pour ! La VASTE réalité rétrécie à du plus que sommaire..

le grand danger de se croire juge sans jamais avoir appris. Même chose pour lesCrises – il dénonce des abus donc il est…pour ! La VASTE réalité rétrécie à du plus que sommaire..

Le journal « Le Monde » qui appartient à des privés mais qui reçoit plus de 5 millions d’euros par an de subventions d’état, a mis en place son moteur de recherche de sites internet d’information pompeusement intitulé « Decodex ». Cette vidéo démontre que ce moteur de recherche n’est qu’une mascarade.

Olivier Berruyer revient pour RT sur l’outil de classement (ou «de censure») du Monde Décodex, sur la chasse aux «fake news» qui laisse Google choisir le vrai du faux.

Le simplisme que toute l’histoire de la pensée mondiale ne peut que refuser : rien n’est aussi simple que cela. Ainsi- Le Monde fut un journal utilisé dans les universités pour sa structure argumentaire. Référence. Désormais, il n’est plus que révérences : devant quelque thème que ce soit ne seront plus citées et résumées (neutralité) toutes les thèses qui pensent autour de la problématique. La plupart ne seront même pas mentionnées. Révérences ? Que la pensée dominante qui « écrase » les autres. Le décodex « écrase » toutes les sources. Du temps de Le Monde-référence c’était acceptable. Avec Le Monde révérences ce ne l’est plus du tout. C’est une net abus de pouvoir, un abus de position dominante qui pourrait devant une justice équitable être écarté avec la mention. N’est pas assez fiable pour imposer quelque jugement que ce soit sur les aitres. Ce ne sont que des opinions aucun fait neutre ! Et Le Monde sur son propre logiciel : impossible de le situer. Soit la réalité dépasse tellement cette puérilité. Soit effectivement ce n’est pas un journal fiable en tout ce qui concerne l’objectivité et l’impartialité..

Défiance….J'aime bien ton analyse, d'autant qu'on peut légitimement s'interroger sur la pertinence d'un site qui juge le reste du monde (intention probablement louable, mais pas exempte de conflits potentiels d'intérêts, de lacunes méthodologiques etc.) en étant juge et partie. Je suis probablement de ton avis sur le fait que ça risque fort d'être contre-productif pour les gens qui ont a priori un regard neutre et qui pourraient finir par se défier de tout, mais c'est surtout ton inquiétude sur la paresse de la pensée critique qui me gagne. En instaurant une forme d'essentialisme de l'information, on n'incite pas les gens à affûter leur jugement. Disons que ça part sûrement d'une bonne intention, celle de donner des clefs de compréhension à l'internaute paumé, mais il n'y aura jamais assez d'avertissements pour l'inciter à creuser et à ne pas prendre toute information d'un site vert pour parole d’évangile ou toute information reprise par un site rouge comme fatalement erronée.

Le mélange absolument malhonnête entre le prétendu « factuel » (interdit complètement d’analyses) et « l’opinion »…Comme il était dit à JF Kahn comme quoi « il ne pensait pas bien »…le factuel va se voir très gangréné par les opinions sociopolitiques du bloggeur. Exactement comme la structure illégitime prof-élève : le monde est une autorité extraterrestre, déifiée et que l’on ne peut – donc - remettre en cause (dommages et intérêts pour qui a qui a été « déclassé » à très mauvais escient !). Autant les juges peuvent recevoir des recours, des appels, du contentieux autant le Monde se chourave…l’infaillibilité papale. De très mauvais aloi…Cette initiative est tout à fait délirante : présentation rationnelle = « Au titre d’une initiative privée, Le Monde propose mais sans vouloir absolument « porter » un jugement (ce qui serait…illégal puisque sa liberté nuit carrément à qui n’est pas d’accord avec eux) , et à un moment x, sur tels rédacteurs d’informations. Il est clair que le droit de réponse est obligatoire et doit demeurer joint à ce « jugement » ex abrupto. A moins que le Monde pense qu’il est préférable d’annuler ce jugement tellement trop hâtif !

c’est tellement grossier gadget, tellement filet avec des mailles gigantesques (réponse seulement 1 ou 0) que les erreurs vont pulluler. Le travail en amont n’est absolument pas sérieux. Un journal n’a aucun droit de « juger »…C’en est même un scandale – un moyen de plus pour l’argent sale, l’argent carrément illégal de tout étouffer. En tout cas, une chose est sûre c’est très anticonstitutionnel

Qu’est-ce qui se cache derrière les new fake ? Uniquement les ordres d’une pensée unique. Obéis, ferme-là et ne conteste plus. C’est à prendre ou à laisser. Seuls les pouvoirs gavés d’argents et de pouvoirs sont…démagogiques. Personne d’autre…..sinon à quoi « sert » la démagogie à qui n’est pas au pouvoir ? A rien…fake new un vrai délit ! Qui y obéit un–e complice ?

Publié dans qui fuit le réel

Commenter cet article