Influences des langues parlées sur Terre ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Influences des langues parlées sur Terre ?

Contre la mentalité mainstream. Soit à la recherche des vraies analyses. Puisque le concept de fake ne doit pas être retenu que pour les « faits » mais doit être étendu aux analyses, raisonnements argumentaires et autres synthèses. Tout se tient : isoler un élément (le fait) ce n’est certainement pas entrer dans le probe du probable. Pas de plus grande probabilité que la …probité ? Au final, oui !

Premier fait très mal analysé ? L’anglais n’est pas la langue la plus parlée dans le monde. L’espagnol le précède. Et avant l’espagnol, le chinois. Alors, encore une imposture du prétendu anglo-saxon (jamais de la vie que « l’anglo-saxon » puisse même exister…) ? Déjà, pas « d’anglo-saxon » puisque, dès le XII ème siècle, plus des 2/3 du vocabulaire anglais viennent du…français. Et que de se dire premier primerait le français (la si langue imitée). Et que surgisse, aussi, une hypothèse qui court sur ce même français… qui « serait la dernière langue qui porterait encore le futur de l’Humanité » (une interrogation ?). Enfin, uniquement le français fécondé par ses créatifs (ce qui les conduit à être, ces « vrais » écrivains, avec aussi (ou surtout ?) ses hors commerce - par concomitance, les…meilleurs écrivains du monde) ?…de ceci nous nous en doutions quelque peu. Et nous venons de tracer tout ce que nous font manquer les fake analysis, les fausses analyses.

Reprenons à tête enfin à la hauteur des enjeux du futur.

Une autre histoire de ronds : les langues parlées dans le monde.

« L’espagnol arrive en deuxième position après le chinois mais si le marathi, l’urdu et le tegulu sont ajoutés à l’hindi, ces langues indoeuropéennes arrivent en deuxième position après le chinois comme pour les populations.

Il y a aussi la créativité linguistique et dans ce domaine la Papouasie-Nouvelle Guinée arrive largement première, talonnée par l’Indonésie. Mais le domaine de cette diversité le Vanuatu arrive largement en tête si on se reporte au nombre d’habitants : 110 langues différentes pour moins de 300 000 habitants, en gros une langue différente pour 3000 habitants … outre le bislama et les deux autres langues officielles, le français et l’anglais. Dans ce pays, d’un village à un autre, pourtant voisins d’une vingtaine de kilomètres, sans bislama les habitants ne se comprendraient pas. Comme quoi la créativité humaine n’a pas de limites. » (le 17 avril 2017)

Une-autre-histoire-de-ronds-:les-langues-parlées-dans-le-monde/

Une autre histoire du français

Déjà par le poids de la francophonie en 2014 – recensements tous les 4 ans soit le prochain 2018…

Tout d’abord par rapport au 75.9 millions de francophones ? Les chiffres de l’UNESCO sous-estiment très largement la langue française.
Selon l’étude de l’observatoire de la langue française et l’organisation internationale de la francophonie, il y a 274 millions de francophone. Soit la 2ème langue la plus apprise dans le monde, la 3ème langue des affaires et la 2ème langue d’information internationale. (du moins d’après la vidéo jointe – ce qui demeure dans le domaine du possible…).

La dite étude a été réalisée par Eurostat, ICF, l’ODSEF et l’agence universitaire de la francophonie.

…………………………..*************************

Ensuite, par l’histoire même de la langue française. Notamment sous l’angle de sa fertilité. Oui ? Parce que plus des deux tiers (2/3) du vocabulaire anglais sont d'origine française alors que les emprunts de notre langue à l'anglais sont de l'ordre de 4%..

Mais-pour-qui-elle-se-prend-la-langue-francaise-?

« C'est d'abord l'anglais qui était très attiré par la langue française. Beaucoup de mots de la langue française et des formes, mais aussi des prononciations et l'orthographe sont passés du français à l'anglais à partir du milieu du 11è siècle, et ce mouvement ne s'est pas arrêté jusqu'à nos jours. Dans l'autre sens, le français n'a été attiré par l'anglais, du point de vue "amoureux", qu'à partir de la révolution française. A la fin du 18è siècle, les français ont été très admiratifs du système parlementaire anglais, et nous avons beaucoup emprunté, à ce moment là, au vocabulaire anglais. Mais on ne s'en rend pas bien compte puisque les mots venus à ce moment-là d'Angleterre, nous sont en fait "revenus", après avoir traversé la manche au Moyen Age, avec des formes quelquefois différentes, et avec des sens un peu modifiés aussi. » Ce qui signifie, clairement, que beaucoup de prétendus anglicismes viennent donc au départ du…français !!! Et lui reviennent après qu’ils aient été des « frenchies » en langue anglaise…

« Il n'est donc pas juste de dire que l'anglais est une langue "anglo-saxonne"***: L'influence des Vikings et l'énorme influence française sur le Sud de l'Angleterre qui avait peu à peu gagné en importance, font que l'anglais d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le vieil anglais. »… Normal : entre temps, il a beaucoup emprunté au français. A cause de l’invasion de l’Angleterre par Guillaume le conquérant en 1066. Normand il était, donc… exportant le français. A cause que 12 rois d’Angleterre ont eu des épouses françaises. » Etc.…(extraits du livre d’Henriette Walter - Honni soit qui mal y pense, 2001).

http://www.imagiter.fr/2015/06/plus-des-deux-tiers-du-vocabulaire-anglais-est-d-origine-francaise.html

…………………*******************************************************

Enfin, pour nous ramener aux langues les plus parlées mondialement, panachons de même, tous les tableaux de chiffres avec leur mode d’emploi. Afin de nous former une opinion vraiment fondée. Un peu comme la légende urbaine du « franglais » où le français emprunterait beaucoup, et depuis toujours, à l’anglais – alors que c’est l’inverse. Fake raisonnement. D’ailleurs si c’était vrai que le supposé « franglais » emprunterait massivement à l’anglais ceci se nommerait « anglo-français » (ou «englishfrench » et un diminutif qui se serait trouvé autour de engfrench). Le franglais avoue une domination du français, lui, prononcé en premier !

*** 1) Langues les plus parlées par les natifs ?

- L’ANGLAIS, AVEC PLUS DE 360 MILLIONS DE LOCUTEURS NATIFS

Même s’il n’arrive qu’en troisième position, l’anglais est la langue la plus influente à travers le monde (donc le verre est vraiment à moitié plein ici). De plus, l’anglais compte le plus grand nombre de personnes qui l’utilisent en deuxième, troisième ou quatrième langue.

2. L’ESPAGNOL, AVEC PLUS DE 405 MILLIONS DE LOCUTEURS NATIFS

La médaille d’argent est décernée à l’espagnol et aux 30 pays dans lesquels on le parle. ¡Olé!

1. LE CHINOIS MANDARIN, AVEC PLUS DE 955 MILLIONS DE LOCUTEURS NATIFS

Et nous avons un vainqueur, le mandarin, qui fait partie de la famille des langues chinoises et est principalement parlé en Chine, à Taïwan et à Singapour par un nombre de personnes impressionnant

…………………………..************************

*** 2) Langues les plus influentes ?

La liste de George Weber classant les 10 langues les plus influentes en tenant compte de six critères: la langue maternelle (4 points maximum), la langue seconde (6 points maximum), le pouvoir économique des pays utilisant une langue (8 points maximum), nombre de domaines majeurs de l’activité humaine dans lesquels la langue est importante (8 points maximum), nombre de pays et leur population utilisant une langue (7 points maximum), prestige socio-culturel d’une langue (4 points maximum+1 point si la langue est langue officielle des Nations Unies ).

1. Anglais (37 points)
2. Français (23 points)
3. Espagnol (20 points)
4. Russe (16 points)
5. Arabe (14 points)
6. Chinois (13 points)
7. Allemand (12 points)
8. Japonais (10 points)
9. Portugais (10 points)
10. Hindi/Ourdou (9 points)

Classements/:-les-10-langues-les-plus-parlées-dans-le-monde

selon la liste de George Weber

La-troisième-langue-la-plus-parlée-au-monde-est-le-français

***3) Langues par le nombre total de locuteurs ?

Wikipédiai/:Liste_de_langues_par_nombre_total_de_locuteurs

En influence : soit seconde langue, 3ème langue, etc. c’est, incontestablement l’anglais…mais comprendre un peu ce n’est pas parler en maîtrisant vraiment la langue. Il faut donc panacher les 3 chiffrages afin d’avoir la vue la plus réaliste….

……………………..****************************************

Liste de langues les plus parlées dans le monde (en million de locuteurs). Avec colonnes de droite (langue maternelle, langue seconde, langue étrangère et total – par exemple pour l’anglais en «langue étrangère» c’est presque 2 fois plus que en «langue maternelle» !).

 

Langue

Famille

 

 

Pays

Langue maternelle2

Langue seconde 2

Langue étrangère

Total

1

Anglais

Indo-européenne, germanique

Royaume-Uni, États-Unis d'Amérique, Irlande, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Nigeria, Inde, Pakistan, Afrique du Sud, Malaisie, Kenya...

372

611

600

1500 3

2

Mandarin (langues chinoises)

Sino-tibétain

Chine, Taïwan, Singapour, Malaisie

898

194

40

1092 4

3

Espagnol

Indo-européenne, Italique, romane ibérique

Espagne, Guinée équatoriale, Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Équateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Porto Rico, Salvador, Uruguay, Venezuela. Non officiel mais très utilisé : Philippines, Trinité-et-Tobago, Belize, États-Unis (où certains états sont bilingues) et encore de nombreux pays...

437

91

21 5

567 5

4

Hindi

Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne

Inde, Maurice, îles Fidji, Pakistan, Népal, Bangladesh, Sri Lanka.

260

121

Faible

381 6

5

Arabe

Sémitique

Monde arabe

Faible

246

5

252 7

6

Français8

Indo-européenne, italique, romane, oïl

76

153

62 9

274 10

7

Russe

Indo-européenne, slave

Russie, Biélorussie, Ukraine, Kazakhstan, Kirghizstan, Communauté des États indépendants

154

113

15

268 11

8

Bengali

Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne

Bangladesh, Inde.

242

19

Très faible

267 12

9

Portugais

Indo-européenne, italique, romane, ibérique

Portugal, Brésil, Angola, Mozambique, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Timor Oriental, Macao, Goa, Sao Tomé-et-Principe

219

11

5

240 13

10

Malais et Indonésien

Malayo-polynésiennes, Austronésiennes

Malaisie, Indonésie, Singapour, Brunei, Timor oriental

23

175

Faible

198 14

11

Ourdou

Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne

Pakistan, Inde.

68

94

Très faible

162

12

Allemand

Indo-européenne, germanique

Allemagne, Suisse, Autriche, Italie (Tyrol du Sud), Belgique, Luxembourg, Liechtenstein.

77

53

14.5 15

143 16

13

Japonais

(Langue isolée)

Japon

128

Faible

1

128

        

 

(sources : en commençant par 3 tout à droite pour l'anglais sous le chiffre 1500 etc.)

http://www.linguistik-online.de/26_06/anchimbe.html [archive]

· http://www.ethnologue.com/show_language.asp?code=cmn [archive]

·a et b cvc.cervantes.es [archive]

· [1] [archive]

· www.ethnologue.com/17/language/arb/ (206M + 246M - 100,5M) [archive]

· « La langue française dans le monde (page 5) » [archive], OIF (consulté le 3 juin 2015).

· http://www.francophonie.org/IMG/pdf/oif_synthese_anglais_001-024.pdf [archive]

· www.francophonie.org (212M L1, L2 + 62 LE) [archive]

· http://www.ethnologue.com/show_language.asp?code=rus [archive]

· http://www.ethnologue.com/show_language.asp?code=ben [archive]

· www.instituto-camoes.pt [archive]

· https://www.ethnologue.com/language/ind [archive] · https://www.deutschland.de/fr/topic/culture/medias-communication/quel-role-joue-lallemand-a-linternational [archive]

…………………………***************************************************

*** Anachronismes de l’anglo-saxon ?

  • « Le terme d’Anglo-Saxons désigne a posteriori les peuples germaniques qui s'installent dans l'île de Bretagne à partir du début du Ve siècle, sur un territoire qui va être appelé Angleterre.
  • Dans un contexte moderne, le terme anglo-saxons désigne aussi :
    • les Anglais, et de manière plus large les locuteurs ayant des origines anglaises.
    • le monde anglo-saxon, soit l'ensemble des personnes et pays ayant une relation historique avec l'ancien Empire colonial britannique et la culture anglo-saxonne ; on y retrouve, notamment, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada (hormis le Québec), l'Irlande, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. L'Afrique du Sud est parfois considérée comme appartenant à cet espace, bien que l'on utilise surtout le terme pour des pays à population en majorité blanche, même si la population blanche, minoritaire dans le pays, est minoritairement de descendance anglo-saxonne. Les termes anglophone et anglo-saxon sont donc souvent employés l'un pour l'autre, mais de façon impropre. »(source : Wikipédia)

** - II ) - Très impropre même : il n’y a jamais eu de langue anglo-saxonne unitaire ! (voir la carte jointe)

« Il existe une grande variété de sources concernant l'Angleterre anglo-saxonne. L'arrivée des Anglo-Saxons est le sujet de mythes et légendes, parfois basés sur des preuves documentaires. Il y a quatre principales sources littéraires.

>> Le De Excidio et Conquestu Britanniae de Gildas le Sage (v. 540) est une œuvre polémique, davantage une critique des rois bretons qu'une description exacte des événements de l'époque. L’Histoire ecclésiastique du peuple anglais de Bède le Vénérable est basée sur Gildas et d'autres sources et date de 730 environ. L’Historia Brittonum de Nennius date probablement des alentours de l'an 800, et se place, comme Gildas, du point de vue breton. Enfin, la Chronique anglo-saxonne, plus tardive, se base sur Bède et sur les légendes concernant les origines du Wessex.

.wikipédia./-:Histoire_de_l'Angleterre_anglo-saxonne

>> D'autres éléments viennent appuyer les sources littéraires. Les coutumes d'inhumation et l'usage des terres permettent de retracer la progression de la colonisation anglo-saxonne. Des restes humains retrouvés près d'Abingdon, en Angleterre, ont été présentés comme une preuve que les immigrants saxons et les autochtones bretons cohabitaient. La question de savoir si les Anglo-Saxons remplacèrent ou se mêlèrent aux Bretons du sud et de l'est de la Bretagne est sujette à débat. Dark et Laycock examinent tous deux la question.

>> De nombreuses lois existent, remontant aux règnes d'Æthelbert de Kent et Ina de Wessex et devenant bien plus nombreuses après le règne d'Alfred le Grand. Les chartes, généralement des donations de terres, fournissent de nombreuses indications pour toute la période. D'autres sources sont les hagiographies, les lettres (généralement échangées par des ecclésiastiques, mais parfois par des souverains, comme Charlemagne et Offa) et la poésie.

>> Plusieurs études génétiques ont été effectuées sur la population actuelle de l'Angleterre pour en déduire des informations sur la composition de la population à l'époque anglo-saxonne, et sur l'ampleur de l'immigration anglo-saxonne. Les historiens du XIXe siècle tenaient pour acquis qu'une immigration en masse avait eu lieu, mais on considère à présent comme plus probable l'arrivée d'une élite réduite.

** - III ) – Quelques preuves d’une non pérennité de l’anglo-saxon ? …au XI ème siècle la prétendue langue « anglo-saxonne » commence à disparaître. Il n’en restera bientôt rien : sinon l’appellation trop pratique de … « vieil anglais » !

« Les linguistes appellent vieil anglais (ou anglo-saxon dans une terminologie plus ancienne) la langue parlée en Angleterre par les Anglo-Saxons pendant la période comprise entre les Ve et XIIe siècles. Après leur arrivée en Angleterre en 1066, les Normands exerceront une influence tellement significative sur la langue indigène qu'elle entraînera la disparition du vieil anglais. Cette langue, issue du rameau anglo-frison (ou ingvæonique) des langues germaniques (et qui, pour cette raison, est proche des langues frisonnes), est l’ancêtre de l’anglais moderne et du scots. »

Si le vieil anglais anglo-saxon « a disparu » comment l’anglais moderne pourrait-il en… « dériver » ? Surtout qu’après le XIIème siècle les emprunts au français occuperont tout l’espace ?

« La langue anglo-saxonne est la langue dont dérive l'anglais moderne. L'invasion de la Grande-Bretagne par les Saxons, au Ve siècle de l'ère chrétienne, et celle des Angles, au VIe, eurent pour résultat de remplacer la langue celtique qui y était parlée par un idiome rude, sauvage, plein d'énergie, et doué aussi d'un certain caractère poétique. Cet idiome anglo-saxon fut une des branches des langues germaniques, comme l'allemand moderne, le danois, le hollandais, etc.; on ne l'adopta complètement qu'à la fin du VIe siècle. Il ne subit pas d'altération grave lors des invasions des Danois, dont la langue était de même origine. L'anglo-saxon paraît avoir été plus harmonieux que l'anglais, dans lequel des mots sonores, tels que noma (nom), urna (notre), willa (vouloir), sont devenus les termes sourds de name, our, will. La forme de la versification ne consistait ni dans la quantité syllabique, comme en latin, ni dans la rime, comme dans la poésie moderne, mais dans l'allitération.. .

Histoire de la dite-langue-AngloSaxone

Ecriture anglo-saxonne. - On donne le nom d'écriture anglo-saxonne, en paléographie, à un genre d'écriture qui, après avoir dominé en Angleterre pendant cinq siècles, fut aboli par Guillaume le Conquérant. Les caractères de cette écriture sont dérivés des caractères latins, dont ils ne s'éloignent que dans fort peu de cas. Les lettres majuscules affectent des formes carrées, et sont ordinairement entourées d'un cordon de points rouges. La cursive est fort rare. En général, l'écriture anglo-saxonne est compassée; les traits en sont durs, fortement accentués, et paraissent avoir été tracés avec lenteur. On y remarque trois signes particuliers, pour rendre les sons du dh, du th et du w, et deux autres pour abréger les mots thaet et and. »

........……………………….....*******************************************

Ces analyses bien plus complètes et interrogatives que les suites d’affirmations, dont certaines non fondées, qui nous sont servies telles quelles – ont fait saillir le concept de « fake analyse ». Mais sans insister ni surtout, abusivement, accuser (comme le trop impérieux fake news qui n’intègre pas assez de paramètres et surtout « le droit à la défense » et parait trop comme un abus unilatéral qui affirme sans démontrer). Avec le « fake analyse », nous voyons, seulement, un manque d’exigences et de méticulosité à affirmer les termes d’une analyse sans les vérifier – et pas plus. A quoi nous ajoutons – les clartés neuves qu’apportent des analyses fouillées. Ainsi, que l’ampleur des interrogations qu’elles peuvent induire et déclencher…

Ces nouvelles interrogations pouvant laisser entrevoir des pistes qui se révéleront fertiles (telle le français serait, actuellement, la langue la plus adéquate pour penser à fond, forger de nouveaux concepts et encercler les questions de mots très éclairants. Bref, servant à mieux fonder une nouvelle civilisation (tant le « français » définit tellement plus une «langue», bien universel, qu’un pays plus local !). Bref, le futur n’est pas écrit. Surtout pas. Le fatum n’est pas acceptable. Une prétendue élite qui parle de fatalité, afin de minimiser ses apports très nuisibles, n’est pas une élite. Puisque, à moyen terme, la qualité supplante toujours la quantité.

C’est, plutôt, que dans toutes nos investigations, nous voyons pointer…

…les fondations d’une nouvelle civilisation qui va nous faire quitter celle-ci !

 

………(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Influences des langues parlées sur Terre ?
no comment – aucune gratitude ni simple reconnaissance en toute objectivité

no comment – aucune gratitude ni simple reconnaissance en toute objectivité

Influences des langues parlées sur Terre ?
Un fragment d'un manuscrit en anglo-saxon – pas la lueur d'une ressemblance avec l’anglais….

Un fragment d'un manuscrit en anglo-saxon – pas la lueur d'une ressemblance avec l’anglais….

Morcellement géographique du « vieil anglais » (dit aussi anglo-saxon) entre le VI et le XII siècle.

Morcellement géographique du « vieil anglais » (dit aussi anglo-saxon) entre le VI et le XII siècle.

Non pas de noyade - au contraire,qui maîtrise le français navigue très bien sur la Terre entière...

Non pas de noyade - au contraire,qui maîtrise le français navigue très bien sur la Terre entière...

le français c’est lourd, trop de latin de grec et une syntaxe complexe et tordue ? Traduit de l’anglais..Or, critiquer ainsi pour un « anglo-saxon » (?) c’est se critiquer soi- même…puisque plus de 2 mots anglais sur 3 viennent du français

Le français est omis de ce top – normalement il est en 2, 3, 5 ou 6 au pire…d’où la complexité des comptages qui ne disent pas leurs références… date de mise en ligne 18/09/14…

date de mise en ligne 02/11/14…suite au recensement 2014 de la francophonie…274 millions en 2014, 5 ème langue du monde - mais grâce à l’Afrique subsaharienne le français progresse nettement en chiffres…et serait devenue la 3ème langue (hypothèse à confirmer)

La langue est plus importante que le sol…

Le français est par excellence la langue du contact avec les autres langues. La question de la relation qu'elle entretient avec les autres langues passe donc par la notion complexe de "domination". Quels sont les critères de la prépondérance d'une langue (quantitatif, qualitatif; extra-linguistique)? Peut-on parler des évolutions langagières en terme de domination? Peut-on voir dans la langue un outil crucial de domination socio-économique, voire politique? Dans ces conditions, la promotion du français deviendrait problématique. Quelle peut être la légitimité de la promotion du français? Quel modèle de promotion du français peut-on légitimement proposer dans le respect de la diversité linguistique?

Publié dans corps des langages

Commenter cet article