Pour les enfants du futur

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pour les enfants du futur

Ce texte est voué aux célèbres générations du futur…depuis, reconduites de génération en génération. Les nouvelles générations, donc déjà là, n’en font apparemment pas partie. Depuis le temps que cette perversité est utilisée par les conformismes, afin de ne jamais RIEN FAIRE, nous avons pu nous demander mais quand vont arriver ces générations futures ? Le fait est qu’elles sont déjà là et bien présentes. Bien en droit, sinon de demander des comptes (ce qui ferait perdre tant de temps), mais bien que nous changions à 100 % de style de vie (ce qui est, en soi, admettre qu’il y a bien des comptes !). Oui, afin de leur faire de la place et de tenir – enfin – toutes les promesses faites à ces générations futures qui devaient bien surgir un jour. Elles sont là – il faut tenir les promesses !

Cette journée du 23 Avril 2017 est, en conséquence, vouée à ces générations futures qui se montrent et sont bien là…ces ex- générations futures qui représentent bien les nouvelles générations présentes. Afin d’être précis et clair – ce qui fait fuir les perversités et autres dégonflades. Premier acquis. Second acquis – cette journée devient, aussi, celle du POUR. Pour ce à quoi nous tenons le plus et POUR ce pour quoi nous luttons et offrons tous nos efforts. Oui, que ce soit pour s’abstenir ou pour voter, blanc ou pour un candidat – la règle essentielle demeure la même. Ne pas le faire CONTRE ! Surtout pas…

Contre c’est le contraire, donc les contrariétés qui s’éboulent sur nous. C’est comme marcher à reculons, très sûr que nous ne voyons pas où nous allons. Contre ce sont les contradictions, donc tous les nœuds qui nous restreignent fortement le corps. Certain que ce n’est pas pour notre bien être ! Puisque contre cela nous contracte et ne nous offrira que des contractures. Que des contraintes dans contre – et tout se tourne et retourne contre nous. Contredire et contrefaire : comme des contrefaçons dans contre. C’est qu’il demeurera toujours quelque chose de contrevenir dans contre. Controverser est sa manie.

N’oublions jamais que contre c’est contrer – donc, trop souvent, contrer contre nous. Et que, trop souvent, tout ne fait qu’empirer après les choix des contres. Rappelons-nous 2012 et 2007 des élections « contre »…nul-le n’a pris garde au moyen utilisé pour contrer. Nul-le n’a pensé, examiné, vérifié, ressenti qui était vraiment derrière ces votes contre. Nous n’avons obtenu que le pire possible !

 

……………………….....************************************************

Quoi que nous fassions que ce soit de ne pas voter ou de voter, il faut absolument que cela soit POUR. Pour une conviction, pour un engagement, pour une libération, pour un futur commun…regardé bien en face (si « contre » nous fait lui tourner le dos à cet avenir et regarder seulement en arrière). Oui pour les enfants déjà bien là comme pour ceux du futur… Les mots qui disent « pour » ouvrent le corps et ouvrent le regard. Épanouissent la volonté et le serment. C’est la réponse pour pourquoi. C’est poursuivre pour… c’est pourvoir aussi et n’oublier rien ni personne…pourvu que ce soit pour, tout sera pourvu. Oui le pourcentage du pour « pour cent » doit atteindre le maximum. Il n’y a ni impératifs ni contraintes, pas de choix « utiles » donc trop menaçants ou dissuasifs. Aucune peur…Tout se déplie et se déploie dans le maximum de lucidités.

C’est uniquement pour …les enfants que nous adoptons toute cette attitude. Prenons et examinons ce comportement. Qu’est ce qui sera le mieux …pour eux ? Ou le moins pire ? Qu’est-ce qui les séduit, les attire le plus et qui n’est pas juste une image superficielle ? Qu’est-ce qui leur semble le plus sentir l’avenir, posséder le parfum du meilleur demain ? Nous devons penser et ressentir pour eux…et non contre eux. Les contraindre à de mauvais choix, issus que de nos appréhensions non pas de nos souhaits profonds. Nos espoirs qui libèrent et font voir tellement plus clair.

C’est Pour eux que nous décidons, choisissons et optons. Nous devons opter optimum. Nous devons nous oublier beaucoup et nous projeter sur eux : qu’est-ce qui sera le mieux Pour eux ? Qu’est-ce qui peut quitter l’anecdotique de ce jour et entrer le mieux en phase avec tous les rythmes du futur ? Et toutes questions qui débloquent le contre qui contrarie tant. Déjà, nous sommes dans ce ressenti profond qui nous articule un choix : comment ne pas voter, pour quoi le faire et non en réaction ou refus de quoi que ce soit – ce qui nous photographie en position rétractée de défense. Ne pas voter doit être un acte libératoire qui emplit de paix et de sérénité. La joie même de le vivre.

Oui, femme ou homme, nous sommes dans ce ressenti profond qui nous articule un choix lucide : le nom qui serait préférable (pour les enfants) de porter sur l’acte de naissance. La bulle du bulletin qui va faire transformation. Suffira de se dire : « ce n’est pas pour moi, mais bien pour les enfants, que j’agis ainsi »…ou bien « rarement je ne me suis senti(e) si conscient(e) et lucide, c’est avec toute ma volonté que je suis choisi(e) par ce nom ou ce vote blanc qui atteste de ma participation ».

…………………………….....******************************************

Les choix contre crispent violemment – les choix pour décrispent visiblement. C’était un vote contre x et non pour y. c’est donc un choix par défaut et ce défaut de choix nous fait vite défaut. Le choix contre NE PEUT PAS aboutir à une situation meilleure qu’avant. Parfois pire même (voir 2007 et 2012). Afin de l’éviter, choisissons toujours …pour…favorable à…approprié. Propice et adéquat. Avec ce pour pour et non séparé du contre. Pour qui va vers et non qui est repoussé de repousser un autre (comme le contre toujours adressé à un autre ! Autre absent de l’image !) le fait ressentir. Que ce soit une victoire qui ne remâche pas la joie mauvaise d’avoir fait barrage à untel mais dans la joie salubre d’avoir…

……..ouvert la route à qui nous voulons continuer en sa présence…Avec !

……….Soit - un vrai choix fait en faveur des enfants qui le méritent bien !

 

……(à suivre)

……………………......%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 3 "Nul n'est nul", "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?» et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ; et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

promesses aux générations futures

promesses aux générations futures

pas de paillettes que de l’honnêteté

pas de paillettes que de l’honnêteté

choisir en pensant surtout à eux...

choisir en pensant surtout à eux...

être pour pour…

être pour pour…

tous dans la même foulée

tous dans la même foulée

vers un but partagé

vers un but partagé

Agir « pour » l’égalité, « contre » les discriminations. A différencier du « C’est un vote contre les démocrates et non « pour » Trump. » Un choix par défaut ne crée que de graves défauts…

choisir sans passer par… le pour et le contre ?

en toute spontanéité peser le pour et le contre ?

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article