Vraiment inspirés pour agir…

Publié le par imagiter.over-blog.com

Vraiment inspirés pour agir…

Nous avons besoin d’être inspirés pour agir…puisqu’il nous faut réagir et agir. Commençons par ce ressenti d’une journaliste reconvertie dans son contraire. Son constat de transformation est simple : en pérégrinant, elle a pris, peu à peu, conscience qu’elle croisait des gens ordinaires qui font des choses extraordinaires. Et qu’il n’est quasiment jamais parlé de ces personnages et de ce qu’ils font. Les médias choisissent, systématiquement, à la place, ce qui rend morose, revêche, résigné, ce qui décourage et qui dégoutte d’agir. Surtout ne jamais montrer quelqu’un qui puisse nous inspirer. Le monopole du positif serait pour eux et, comme pour les brevets, c’est juste afin de ne jamais s’en servir. Montrer tout en noir à la place. A la longue de tels médias se déconsidèrent à 100 %, oui ou non ?

Des constats, oui, il peut en être fait, qui iraient s’amonceler sur le tas inutile ? Pas du tout. Ce constat l’a gonflé à bloc, tout au contraire. L’a déterminée à faire l’exact opposé de ces médias mal inspirés. Qui ne présentent que des personnages sans issues, qui ne motivent ni ne mobilisent personne. Surtout pas. Qui ne remplissent, donc, que les caisses du commerce passif qui rend la société bien trop inertielle. Et donc ? De tourner le dos à ces humains si peu représentatifs. Et ne plus présenter que ces humains motivants, entraînants, rendant joyeux. Renforçant toutes nos déterminations et nos engagements. Voici qui change complètement…la donne !

Pour elle (elle n’est pas la seule !), il n’y aucune raison de se décourager. De se résigner. Au contraire. Il faut vraiment tourner le dos aux médias de très mauvaises volontés qui veulent semer la tristesse et l’immobilisme partout. Tous les jours, elle offre la preuve (renouvelée chaque jour) que c’est possible. Vraiment. Tous les jours, un peu plus. La ferme conviction que nous pouvons changer les choses (d’autres, et plus que nous le pensions, le font déjà. Alors pourquoi pas nous ?)... Avec sa vieille auto et sa vieille caméra (ce sont ses mots) elle va sillonner le pays afin de nous mettre en contact avec des gens extraordinaires qui font des choses extraordinaires. Elle a ses mots extraordinaires (aussi !) qu’il ne faut plus tourner le dos à la réalité (les médias mercenaires tournent donc le dos à la réalité, en exagérant son côté sombre au point de ne privilégier que lui ! Ce qui signe qu’il n’y a aucune objectivité d’information, chez eux.). La réalité c’est qu’il y a, partout, des gens ordinaires qui font des choses extraordinaires. Et que ne pas en parler c’est du fake.

La-France-qui-ne-se-résigne-pas

La réalité c’est qu’il suffit, sans en rajouter, de présenter ces actions extraordinaires…pour agir sur toutes les croyances plus décourageantes les unes que les autres. Ce qui n’aura été qu’un choix de présentation – en aucun cas, cela n‘aura représenté la réalité. Le consensus de morosité n’existe pas : ce n’est que du déloyal matraquage médiatique. Puisque…de voir les autres agir…de voir (et chaque jour) d’autres exemples si opposés la propagande médiatique…voici qui va désembourber tous nos chars stoppés depuis trop longtemps. L’élan d’un vaste mouvement va, enfin, tous nous emporter. Nous sommes toujours plus inspirés !

Ne faisons plus seulement que dire – agissons aussi. Trop d’humains bougent autour de nous. Il faut s’y mettre. Vous aussi. Nous aussi. Soyons des modèles, des exemples que rien ne peut décourager. Qui ne se résigneront jamais. Et qui vont inspirer tout le monde.

……………………..**************************************************************

« J'ai décidé d'être une journaliste positive ! »

Claire Aubé est une journaliste qui en a eu marre de son métier. Pour elle, c'en est trop de la morosité, il y a une réalité positive et il faut la montrer ! Claire donne la parole à ces " héros ordinaires ", tous ces gens qui font des choses fabuleuses et ne se résignent pas. C'est ainsi qu'elle a décidé de partir sur les routes de France pour les interviewer et nous donner de l'espoir pour avancer. » (voir la vidéo n° 1 jointe)

Comme revigorant et roboratif va être son tour de France des entrevues avec des vraies gens spontanés. Et non pas calculateurs comme tous les médiatiques qui refusent de parler du réel complet pour ne se concentrer que sur leur image (abusive).

Comme nous sommes, soudain, très loin de ces commentaires d’internet tous plus ahumains les uns que les autres. Osant, dans un fanatisme sourd et aveugle nommer d’utopies des actions concrètes de terrain et qui, étant, bien là ne sont surtout pas utopiques. Ou opposant, avec un manque de savoir-vivre abusif, de fausses étiquettes sur tout écrit qui prouve, par exemple, que se résigner c’est mentir aux autres. Et, par exemple, vous aurez des « qui veut augmenter la dépense publique rêve ». En omettant que, depuis tant d’années cette part des dépenses publiques accordée au sur-assistanat des trop riches…augmente. Que de la recadrer est du vrai bon sens. Et que de poser une malencontreuse étiquette d’augmentation de la dépense publique (pour une meilleure répartition) est donc une grave désinformation. Et le tout à l’avenant : des commentaires inappropriés, comme issus d’êtres omniscients (mais qui ne pensent jamais par eux-mêmes et ne font que radoter les non analyses des médias mercenaires) et de pseudos leaders péremptoires (qui, n’agissant jamais, ne peuvent savoir de quoi…ils/ elles parlent). Non ces êtres plus que décevants, gonflés d’arrogances violentes et de mensonges médiatiques à tous les étages doivent être…énergiquement remis à leurs places. Qui est que des personnages d’échecs comme eux sont…toujours plus minoritaires. Et que la réalité c’est qu’il y a des gens extraordinaires qui font des choses extraordinaires…Et qu’ils voulaient nous les cacher, ces escrocs !

Voici qui change du tout au tout et nous replace dans la réalité…complète. Pourquoi ? Le terrain si irremplaçable qui peut tant inspirer… « Il a traversé tous les milieux sociaux, ce qui est devenu plutôt rare dans un monde de plus en plus cloisonné (p. 66 - Jérôme Leroy – l’Ange gardien, 2004). » A l’ère de la communication tout le monde coincé dans une toute petite bulle ? Un milieu trop étroit jamais quitté – nous n’allons plus visiter ailleurs, la curiosité, cette bonne cure, nous a quittée, nous pensons tout savoir de notre bulle bien trop petite, etc. Alors que si tout est cloisonné c’est que la vraie communication n’a jamais existé (elle qui décloisonne tout !). Et que c’est donc à nous de la mettre en œuvre cette communication en la rendant…communicative ! Par exemple ? Sous un texte qui prouve que la culpabilité est une vieillerie, vous aurez un péremptoire « nous sommes dans l’âge de la culpabilité partout qui courbe les peuples ». Eh bien, quelle science extraordinaire. Tout savoir et aussi vite, cela devrait prouver ses résultats. Ce conformiste (qui ne fait que, honteusement, relayer les mensonges des médias) aura confondu…culpabiliser et culpabilité. Soit, ce n’est pas parce que des êtres plus que malhonnêtes tentent de vous « culpabiliser » que vous allez vous sentir…coupables. Et donc ? De tels individus décourageants et décevants ne débattent jamais. Ne savent même pas ce que c’est. Sinon, au ras des pâquerettes, ils sauraient parler avec leur cœur, tous leur sens (et surtout le bon sens) et ne nous matraqueraient plus avec leurs aigres ahumanités ! Puisque, en contraste, si extraordinaires ces humains qui ont traversé tous les milieux sociaux et pour qui tout est décloisonné : ce sont des sources de profondes sagesses très inspirantes. Oui ceux-là sont extraordinaires et méritent d’être très connus...

………………………….......************************************

« Mais la foule habituelle est quand même là, dense dans la pénombre postdémocratique de la récession imposée à l’Europe nouvelle (p.84 – Jérôme Leroy – l’Ange gardien, 2004). » La morosité ainsi matraquée ? Dans ce cas, faire croire au retour vers les tickets de rationnement ? Ce qui touche au diagnostic de la réalité « devenue » une chaîne de télévisons comme une autre. Fermer la réalité c’est, alors, juste changer de chaîne. Oui nous pourrions zapper sans dommages la réalité (…surtout celle des autres !) – en arrive à penser le conformiste, à jamais enfermé dans ses puérilités. Guérisons ? Annoncer : « aujourd’hui, je la quitte pour toujours. Qui cela donc ? Oui la télévision ! Ce scandale d’irresponsabilités… Je lui préfère un milliard de fois plus la réalité. » !

« Rien n’est caché en ce monde, c’est un leurre romanesque. Tout est visible, su, analysé. Mais de manière anarchique, séparée, non hiérarchisée et ce qui est vraiment important est noyé dans un flux continu de frivolités. Il faut une organisation comme la nôtre pour agencer tout cela et donner son vrai visage au monde (p. 68 – ibidem). » Récapitulons : ces humains qui ont traversé tous les milieux sociaux et pour qui tout est décloisonné Ajoutés à ces gens ordinaires qui font des choses extraordinaires : nous avons là, précisément, toute la typologie des humains qui nous inspirent (avec les défenseurs de la gratuité), nous soulèvent, nous poussent à des élans fantastiques vers sortir notre monde de l’ornière.

………Et nous forgent dans le mouvement qui va changer le vaste monde.

« Le grand public vit vraiment dans deux mondes distincts. Nous avons le monde des grands médias, de la culture populaire et de la rhétorique politique ; un monde qui cherche constamment et désespérément à tordre ou à détruire toute possibilité de mesure légitime de la réalité, laissant les gens dans un brouillard frénétique. En face, nous avons le monde des faits concrets ; un monde laid et brutal qui bouleverse beaucoup de gens quand ils le voient et ne les laisse qu’avec le faible espoir que les plus novateurs d’entre nous vont peut-être renverser cette désastreuse trajectoire, ou du moins survivre pour maintenir un niveau significatif de civilisation.

Vous-n'entendrez-jamais-ces-vérités-discutées-dans-les-médias

Le triste constat est que si une majorité de la population étudiait et acceptait le monde des faits, alors la préparation et l’action intelligente ou agressive pourrait annuler tout résultat destructeur. La réalité ne se développe chaque jour de façon plus laide que parce que nous continuons à l’ignorer.

En êtes-vous jamais arrivé à une conclusion logique ou pratique en réponse à un problème national ou mondial et avoir attendu en vain pour l’entendre formulée dans les médias dominants ? Avez-vous déjà pensé : si je peux comprendre cela, pourquoi ne le peuvent-ils pas ? Et par « eux », je veux dire les gens passant les plus souvent sur les plateformes médiatiques. Cela inclut les soi-disant « journalistes professionnels », les leaders politiques, les économistes traditionnels, les « analystes » très bien payés, etc. Je pense que de plus en plus d’Américains considèrent enfin que ces « professionnels » ne sont pas très intelligents ou qu’ils ont un ordre du jour qui cherche à perpétuer le problème plutôt que de le résoudre.

Oui, la classe intellectuelle, les gardiens de longue date de la pensée et du consentement du public, sont pour la plupart des crétins et / ou des menteurs avec un but terrible à l’esprit. Je comprends que ce n’est pas une surprise pour beaucoup de mes lecteurs, mais rappelez-vous, les masses sont encore prises au piège dans un brouillard stupéfiant. Le but ici est d’en ramener au moins quelques-uns hors de ce marasme chaque fois que possible.

En attendant, ils sont nourris de récits malhonnêtes, l’un après l’autre, et il y a certaines vérités, des suggestions, des solutions et des philosophies qu’ils n’auront jamais l’occasion de côtoyer dans leur vie quotidienne. «

Bienvenue dans le monde de la réalité qui est si belle avec tous ces gens ordinaires qui font des choses si extraordinaires. Partout. Et, en face, nous avons « le monde des faits très manipulés ; un monde que les médias veulent laid et brutal et qui bouleverse beaucoup de gens quand ils le voient et ne les laisse qu’avec strictement plus aucun espoir. » Ce en quoi ces médias sont nos réels ennemis, une armée d’invasion et d’occupation dont c’est un honneur que d’en être les résistants !

 

Pour les jours qui viennent n’omettons pas de savoir les…

http://www.imagiter.fr/article-pourquoi-les-trop-riches-sont-électoralement-surreprésentés-122669292.html

http://www.imagiter.fr/article-empêcher-les-riches-de-nuire-aux-pauvres-87485708.html

Bienvenue dans le monde de la réalité qui est si belle avec toujours plus de gens ordinaires qui font des choses si extraordinaires.

……………….………………………………………..Partout. Et ici aussi !

 

.........……(à suivre)

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 3 "Nul n'est nul", "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?» et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ; et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Vraiment inspirés pour agir…
les humains ordinaires peuvent nous en démontrer…

les humains ordinaires peuvent nous en démontrer…

Vraiment inspirés pour agir…
comment inspirer les générations futures ?

comment inspirer les générations futures ?

Vraiment inspirés pour agir…
Qui n’a pas lu DOL ne peut comprendre à 100 % notre époque. De Philippe Squarzoni, publié en 2006, ils n’ont pas d’un MILLIMÉTRE, ces prétendus élites  si routinières. Incroyable, ; fossilisés vivants. Lui qui décrivait les années 1990 jusqu’à 2005…Si routiniers, mécanisés, sans la moindre transformation ni évolution…avec toujours plus d’idées fausses en eux. Une tête faite que de fake news oui cela existe. Lisons Dol et nous le vérifierons…

Qui n’a pas lu DOL ne peut comprendre à 100 % notre époque. De Philippe Squarzoni, publié en 2006, ils n’ont pas d’un MILLIMÉTRE, ces prétendus élites si routinières. Incroyable, ; fossilisés vivants. Lui qui décrivait les années 1990 jusqu’à 2005…Si routiniers, mécanisés, sans la moindre transformation ni évolution…avec toujours plus d’idées fausses en eux. Une tête faite que de fake news oui cela existe. Lisons Dol et nous le vérifierons…

Vraiment inspirés pour agir…
tout y est ne reste qu’à changer les visages – les dialogues n'en bougeront pas…

tout y est ne reste qu’à changer les visages – les dialogues n'en bougeront pas…

la trahison des stars qui font avaler l’inacceptable ?

la trahison des stars qui font avaler l’inacceptable ?

Vraiment inspirés pour agir…
Vraiment inspirés pour agir…

La vidéo qui inspire le texte...

Commenter cet article