Comment les riches créent la violence dans la société ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment les riches créent la violence dans la société ?

Nous ne trouvons guère les informations qui suivent dans les médias mercenaires, qui sont vendus aux plus offrants, et pourtant c’est la réalité- ici prouvée. Ce sont les trop riches qui perturbent vraiment la société. Et par un processus simple : ils veulent, déraisonnablement, maintenir une société illégitime sans changements et, afin d’y parvenir, utilisent toutes les formes violences (psychologiques, institutionnelles, médiatiques, sociétales ou physiques). Ce qui, à chaque fois, génèrent encore plus d’inégalités et ainsi de suite…toujours plus…de violences…d’inégalités…et encore plus d’inégalités donc de violences. Les médias mercenaires se ridiculisent, alors, en dégoisant que les inégalités c’est rès bien…soit, uniquement pour qui les paient, ceux du tout pour moi et rien pour les autres. Et nous obtenons l’élucidation, du même élan, du confusionnisme des « fake news » (autre violence sournoise des riches): ce sont ces médias si déloyaux qui tronquent les informations, en omettent beaucoup, les font dévier vers un sens qu’elles n’ont pas ou ne les analysent guères (bref, utilisent toute la palette du fake – ce sont ces médias dits dominants les vraies fake news) et accèdent au culot d’en accuser, frauduleusement, qui sait démêler leurs graves…déviances.

Riches et médias des riches sont ainsi démasqués ! Ils sont les accusés de tous les troubles sociaux. Toutes les preuves sont réunies contre eux. Qui utilisent, malhonnêtement, la réPublique qui ne prêche sûrement pas les inégalités. Vu que les frontons de sa justice disent sans cesse Egalité Fraternité et Liberté. Et que donc faisant tout afin d’augmenter les inégalités ces riches si violents indisposent l’hospitalité de la réPublique. Tout autant qu’ils se posent en hors la/des loi(s).

Le processus est définitivement clarifié (quitte, comme dans toute les sciences, à « prouver » que ce processus n’existerait pas !) Il opère ainsi. Qui désire tant renforcer le système c’est parce qu’il adore les inégalités…les renforçant toujours plus (malgré tous ces discours hypocrites…il est et reste le barbare de notre société !). Puisque, à la sauvette, il maintient un fallacieux discours comme quoi il voudrait réduire, diminuer les inégalités (surtout le 30 Février !). Ce qui met une grande confusion dans la société. Et en fait le nuisible au maximum. Tirons-lui donc ses mots de sous ses pieds. Et faisons tomber ce masque qui VEUT l’inégalité monstrueuse. Rien dans l’humain [surtout pas le contrat social et l’état de Droit) ne lui donne le droit de rabaisser matériellement les autres. L’inégalité financière est la seule différence qui restera à jamais impardonnable : parce qu’elle est entièrement construite par nos comportements. Artificielle et non naturelle. La société, sournoisement lâche, mérite un flot d’engueulades – puisque, derrière ces airs de mijaurée, depuis les années 1980, elle aura tout fait, en fait, pour augmenter MONSTRUEUSEMENT les inégalités, qui ont un impact trop antisocial pour durer !

………………...............*********************************************************

Sommes-nous pour autant juste de simples bêtes ? Ayant régressés plus bas que l’animal ? Le désir forcené (de hors du sens, fors séné) de l’inégalité…des autres nous ramène même en deçà de l’animal qui est en nous ? Nous limite et rabaisse si fortement ? Oui et mille fois oui – l’inégalité c’est une régression, c’est un manque de savoir-vivre inexcusable, c’est redevenir la brute et le bourreau d’autrui. Inacceptable. Bas les masques Hey, toi le monstre qui ose construire l’inégalité des…autres – tu vas changer et tout de suite. Par exemple, ne parle plus et…apprend.

« L’exemple des sociétés animales : L’étude des comportements animaux nous l’apprend : dans une situation naturelle, les individus dominants (aux capacités physiques supérieures, à l’influence sur le groupe plus affirmée) se comportent avec agressivité pour garder leur place, tandis que les plus jeunes ou les plus faibles se soumettent plus facilement. La lutte pour la domination (et ce qui en résulte, c’est-à-dire plus de territoire et de meilleures perspectives de reproduction) n’éclate que quand un individu s’estime suffisamment puissant pour rivaliser.

Une-étude-met-en-évidence-le-cercle-vicieux-du-renforcement-des-inégalités-entre-riches-pauvres/

C’est une application simple de la théorie des jeux, énoncée de la façon suivante : « chaque acteur d’un système social va chercher à maximiser ses gains, quitte à en aggraver les inégalités s’il n’en souffre pas personnellement ». On note ici l’introduction de la notion d’inégalité comme conséquence de la construction hiérarchique des relations dans une société animale. Mais qu’en est-il chez les animaux civilisés que nous sommes ?

Validation empirique du modèle : Selon une étude récente, menée par l’université d’Aarhus, au Danemark, cet état de fait s’applique aussi aux sociétés humaines. Selon les chercheurs, la situation d’inégalité (mesurée par l’indice de Gini, qui mesure les corolaires habituels de l’inégalité, à savoir la corruption, le non-respect de la loi et bien d’autres) tend à être entretenue par les groupes dominants [[les vrais fauteurs de troubles, les grands perturbateurs de la société, les si dangereux antisociaux et autres pervers narcissiques. Que fait donc la police pour ne jamais « arrêter » la furie de ces ennemis publics ? ]] – qui cherchent à asseoir leur situation – par l’intermédiaire de la violence, qu’elle soit physique ou psychologique (racisme, sexisme, xénophobie). De l’autre côté, cette situation est aussi acceptée [[absolument faux ! désinformation…violente…]] par les groupes subordonnés, car ils n’estiment pas leurs chances de réussite suffisantes dans un potentiel conflit social pour s’en insurger.

Pour démontrer leur postulat, les auteurs de l’étude ont mené une double étude sur la population américaine : 1)- la première, réalisée au niveau macroscopique, s’intéresse à la corrélation dans une société donnée (ici, un Etat), entre la volonté de maintenir un système inégalitaire et la présence d’inégalités ; 2)- la deuxième, qualitative, a été menée auprès de plus de 4000 individus de la classe considérée comme dominante aux Etats-Unis (blancs, aisés) pour mettre en valeur le lien entre présence globale d’inégalités (et donc de conflit social) et violences individuelles (racisme, sexisme, persécution ethnique). [[ conclusion : les riches sont les véritables grands violents, des brutes épaisses, si incapables de s’autoréguler, de se contrôler eux-mêmes. Nous devons les réguler malgré eux ! Toute loi qui prétend leur permettre de « s’autoréguler » sans garanties expresses – ce qu’ils ne feront jamais que s’autolimiter – est donc une loi renégate, une hors la loi !]]. »

Les-classes-populaires-sont-décrites-en-ennemi-intérieur

Les riches occupent donc le pays en tant qu’ennemis déclarés du pays – et ce sont des «occupants» illégitimes !

……………………………….************************************

« Les résultats sont éloquents : dans les deux cas de cette double étude, la corrélation entre inégalités et volonté de maintenir le système dans son état actuel par la violence a été prouvée. Même s’il manque une étude approfondie incluant dans le spectre d’analyse la population considérée comme dominée, le constat a de quoi étonner : nous ne vaudrions pas mieux que des animaux dans nos rapports de force psychologiques. La théorie des jeux se confirme : les puissants exercent la violence pour garder leur position [[et ce contre toute raison]], les dominés l’acceptent (cet aspect est encore un postulat, non couvert par l’étude : donc « l’accepteraient ») parce qu’ils ne pensent pas pouvoir lutter contre.

Le cercle vicieux des inégalités ainsi mis en évidence est le suivant : dans une société criblée d’inégalités (mesurée par l’indice de Gini), on note une volonté générale de garder le système comme il est (volonté active chez les dominants, passive chez les dominés) ; cette volonté s’incarne par des comportements et idéologies violents susceptibles de renforcer les inégalités (racisme, sexisme, opposition à l’aide par l’Etat), qui à leur tour renforcent les inégalités… et ainsi de suite.

Un contrat social à double tranchant : Ne sommes-nous donc que des animaux ? Pourtant, nous ne vivons pas dans les mêmes conditions : là où les animaux luttent pour satisfaire leurs besoins primaires (territoire, reproduction, nourriture), nous n’avons pas besoin en société de nous battre pour y répondre. En s’intéressant à la notion de contrat social chez les penseurs de la société comme Jean-Jacques Rousseau, Thomas Hobbes ou John Locke, il est possible d’expliquer comment s’est prolongé le conflit dans notre société civilisée. [[et comment les trop riche sont devenus les lâches des violences inégalitaires !]].

Les théoriciens, cités plus haut, s’accordent ainsi sur l’existence théorique d’un « état de nature » dans lequel se situait l’humanité à l’aube de la société. Dans cet état, analogue au monde animal, chacun luttait (ou vivait au contraire en harmonie, selon les points de vue) pour la satisfaction des besoins naturels. Ainsi s’explique la situation initiale chez les animaux, évoquée plus haut. Mais les hommes, fatigués de cette « lutte de tous contre tous », décidèrent de s’organiser en société selon un « contrat social » : chaque individu renonçait alors à la satisfaction directe de ses besoins [[ d’où l’état de Droit que TOUT le monde doit respecter et surtout les dits puissants !]] pour se subordonner à un corps supérieur qui veillerait à la distribution égale. [[la société n’existe donc que pour le partage équitable de tout – et surtout pas pour les inégalités – son pire poison !].

Avec le contrat social vint le progrès [[ne pas respecter, unilatéralement, ce contrat, comme le font les riches introduit donc une grave régression collective !]], la science, la paix ; pour reprendre les mots de Rousseau, l’homme, autrefois « animal stupide et borné » [[ceci décrit donc le trop riche actuel]], devient « un être intelligent et un homme » [[ceci décrit donc les humains de l’équité du contrat social constitutif]] , alors que « ses facultés s’exercent et se développent, ses idées s’étendent, ses sentiments s’ennoblissent ». Malheureusement, comme le met en évidence Locke, ce changement apporte également la propriété et l’invention de l’argent. [[ cet agent de toutes les régressions…]] C’est là que, selon Rousseau, la société nuit également à l’homme, puisqu’elle introduit de nouveaux besoins, et par conséquent la jalousie du voisin, la xénophobie, le racisme. Les conditions sont donc réunies pour expliquer le constat de l’étude danoise : le conflit est de retour, mais parce le sujet de celui-ci a changé.[[…et parce que la société indigne, au lieu de limiter les dangereux trop riches leur offre, illégalement, toutes les brides débridées]].

Quelles solutions nous reste-t-il ? Si l’on écoute les grands penseurs du contrat social, une solution réside dans l’établissement d’un dirigeant fort, que Hobbes désigne comme le « Léviathan ». Chez Locke, l’Etat est suffisamment fort pour faire respecter la notion de propriété et lisser les inégalités. Seul bémol : il repose sur le consentement unanime des individus. Plus réaliste, Rousseau croit de son côté à une société apaisée par une morale plus forte. Selon lui, l’homme n’est pas intrinsèquement mauvais, c’est la société qui le corrompt. Il nous faut alors lutter par la morale, c’est-à-dire une plus grande considération d’autrui – qui nous distingue des animaux – contre

…………………………tout renforcement des inégalités. »

 

…………………….**********************************************************

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - ENCORE - <<<<<<<<<<<<<<<<<<

Pourquoi-l'égalite-est-meilleure-pour-tous ?

10 octobre 2013

L'égalite_est_meilleure_pour_tous_y_compris_pour_l'environnement

Octobre 2013

Wilkinson-L'égalite-cest-la-santée

19 Octobre 2015- L'égalité c'est bon pour la santé tout comme l'inégalité n'est pas bonne pour la santé

http://www.imagiter.fr/article-l-egalite-c-est-bon-pour-la-sante-tout-comme-l-inegalite-n-est-pas-bonne-pour-la-sante-115478034.html

Remarquons l’antériorité flagrante de notre blog sur ce thème précis, par rapport à toutes les autres interventions, vu qu’il date du…19 février 2013

>>> - Ces idées thérapeutiques sur la supériorité naturelle de l’égalité (et symétriquement, sur les désastres portés par l’arriération inégalitaire) se trouvent dans le livre vraiment novateur « Légalité de l’égalité » - partie III (pages 73 à 97) - « Du bon usage de l’intelligence » sur le site de livres gratuits http://www.freethewords.org/ . Il suffit de cliquer sur l’onglet 3 (voir aussi la vidéo jointe d'un extrait du livre).

 

…L’égalité est vraiment un état de vie supérieur. Et notre cerveau naturel adore !

 

 

 

…………………….**********************************************************

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - ENCORE PLUS - <<<<<<<<<<<<<<<<<<

Pour les esprits méticuleux qui veulent vérifier chaque mot de ce que nous disons….oui c’est possible. Voici une liste de nos textes qui ont élucidé toute la problématique de la déviance inégalitaire (ces signes probants qu’une tête inégalitaire ne fonctionne pas bien)…Textes que nous proposons, ici, comme à lire chaque titre à la suite l’un de l’autre…constitue un nouveau texte très PARLANT !

http://www.imagiter.fr/2016/12/les-pauvres-sont-un-bienfait-pour-la-communauté.html

http://www.imagiter.fr/article-la-societe-institutionnellement-organisee-pour-voler-les-pauvres-84895064.html

http://www.imagiter.fr/2016/03/une-societe-institutionnellement-organisée-pour-voler-les-pauvres-la-pauvrete-en-est-penalisee-2.html

Le but de la société devenant, expressément, d’empêcher les riches de nuire aux pauvres..

http://www.imagiter.fr/article-accuser-tout-discours-qui-dit-que-les-pauvres-sont-des-voleurs-113440702.html

http://www.imagiter.fr/2015/10/lorsque-les-appauvris-paient-7-fois-plus.html

http://www.imagiter.fr/2015/02/comment-le-chômage-enrichit-incontestablement-une-frange-de-très-riches.html

Les-pouvoirs-publics-ont-accrédité-l'idée-farfelue-que-les-pauvres-étaient-responsables-de-leur-situation

Ce qui est la démonstration même des extrêmes violences psychologiques inadmissibles perpétrées, en plus, contre les plus faibles….

http://www.imagiter.fr/article-les-riches-vivent-bien-au-dessus-des-moyens-des-pauvres-121092950.html

http://www.imagiter.fr/article-cela-revient-cher-d'être-pauvre-1-120666831.html

http://www.imagiter.fr/2016/05/comment-l'injustice-fiscale-s'est-installée.html

http://www.imagiter.fr/2016/04/comment-les-milliardaires-sont-le-résultat-de-prêts-bancaires.html

http://www.imagiter.fr/2016/03/C'est-parce-que-les-riches-ne-sont-pas-pénalisés-que-tout-va-mal.html

http://www.imagiter.fr/2016/08/comment-les-dirigeants-mal-traitent-les-peuples.html

http://www.imagiter.fr/2016/08/conséquences-des-riches-qui-ne-gouvernent-que-pour-les-riches.html

http://www.imagiter.fr/2017/03/le-capitalisme-serait-désormais-financé-par-l'argent-public.html

http://www.imagiter.fr/2017/03/abolir-le-droit-à-la-fortune-en-plafonnant-le-patrimoine-individuel.html

http://www.imagiter.fr/2016/01/combien-paradoxalement-il-devient-aisé-d'abolir-les-inégalités.html

http://www.imagiter.fr/2016/01/la-plouctocratie.html

http://www.imagiter.fr/2015/11/lorsque-que-les-pme-commencent-à-être-anticapitalistes.html

http://www.imagiter.fr/article-les-riches-coûtent-tres-cher-à-la-société-118029781.html

http://www.imagiter.fr/2015/10/lorsque-le-moins-d'état-est-devenu-le-plus-d'état-privatisé.html

http://www.imagiter.fr/2015/02/comment-malgré-tout-l'inégalité-est-plus-inventée-que-naturelle.html

http://www.imagiter.fr/2015/02/les-inégalités-ne-viennent-pas-des-prétendus-inférieurs.html

http://www.imagiter.fr/2014/10/la-violence-des-riches.html

"Les crises sont causées par les excès d'inégalités"

"La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"

"Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent",

http://www.imagiter.fr/2014/09/c'est-bien-le-capitalisme-punitif-qui-restreint-la-vie-de-tous.html

http://www.imagiter.fr/2014/05/du-bon-usage-de-l'intelligence.html

http://www.imagiter.fr/article-on-ne-mélange-pas-les-sentiments-et-les-affaires-118517895.html

Il faut mélanger les sentiments et les affaires. Puisque si les marginaux capitalistes affirment ceci, c’est 1)- qu’ils sont extrêmement effrayés par les sentiments, en ont une peur bleue…2) et que cette crainte même est très salutaire pour…toute la société. Oui seuls des universalistes peuvent résoudre le problème « local » (celui semé par les plouctocrates, ces bouseux des sentiments humains) des inégalités-hiérarchies superflues-violences issues des seuls riches-illégalités complètes de leurs inégalités !

 

…….........(à suivre)

...........…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

 

Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 3 "Nul n'est nul", "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?» et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ; et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Comment les riches créent la violence dans la société ?
Comment les riches créent la violence dans la société ?
Comment les riches créent la violence dans la société ?
Comment les riches créent la violence dans la société ?
De l’auteur de « L’égalité bonne pour la santé »

De l’auteur de « L’égalité bonne pour la santé »

l'inégalité multiplie tous les problèmes...

l'inégalité multiplie tous les problèmes...

 avec même CUMUL des problèmes (la fausse gauche enrichit TROP les trop riches et la droite appauvrit TROP les trop pauvres) : lorsque les 2 problèmes se rencontrent…

avec même CUMUL des problèmes (la fausse gauche enrichit TROP les trop riches et la droite appauvrit TROP les trop pauvres) : lorsque les 2 problèmes se rencontrent…

Comment la violence sournoise et illégale s’installe…

Les inégalités sont donc les pires ennemies de la croissance ? En 2 titres de nos blogs ‘qui prouvent tout ce qu’ils disent) - 1) "Les crises sont causées par les excès d'inégalités" et 2) - "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"…

ce sont donc les trop riches qui… sabotent l’économie globale ! Pour en arracher quelques profits minables qui ne sont RIEN face à la prospérité commune possible !

Ce donc les médias d’argent sale qui imposent cette grave déviance aux esprits faibles : les inégalités, socialement, n’ont que des défauts. Et de placer ce poison destructeur des sociétés n’obtient que les catastrophes individuelles que nous connaissons actuellement. N’en sortent, presque intacts, que les êtres « d’humeur égale » qui sont guéris de tout délire hyper agressif tel « tout pour moi et rien pour les autres ». Et qui lui préfèrent l’ambition insurpassable… « d’égaler l’égal ». Etc. Tous les penseurs des …dirigeants ne parlent que d’équitable mais sans…la mettre en pratique. Mettons donc l’équité en pratique pour eux. Chassons les si inéquitables inégalités !

pourquoi les médias dominants dissimulent le violence illégitime des trop riches ? Parce qu’ils sèment partout des fake news en en accusant, frauduleusement, ceux qui conservent la pleine…honnêteté de l’information !

De la supériorité morale et sociale de l’équité ! Plus moyen de se cacher derrière la science. Ne demeure que le piteux préjugé. Ce préJugé qui juge ainsi à l’avance (hors toute probité intellectuelle) que ces êtres soient supérieurs et, naturellement, et normalement, et légalement…et supérieurs. Alors que « la diversité génétique n’est pas une infortune ou un défaut de la nature humaine », comme les obsolètes racistes persistent, faisant de toute naissance une tristesse de n’être pas de tous les pays et de toutes les classes sociales à la fois…

« La France est le pays d'Europe où les inégalités sociales de santé sont les plus importantes » – cela en bouche un coin, montre que les médias dominants (donc désinformateurs) c’est fake news partout - stoppons donc cette…arriération barbares, ne soyons plus les ploucs de l’Europe. Retrouvons le grand service public de la …santé (et non les lobbies des maladies issues des inégalités ) !

Maintenir les graves inégalités devant la société c’est donc, consciemment ou non…rendre la société toujours plus malade ! A bas les dangereux virus inégalitaristes…

La violence des riches est tellement visible qu’il faut être corrompu pour ne jamais les voir…Jean-Marc Le Bihan, cela fait des années qu’il harangue les passants aux quatre coins de France « et de Navarre » avec sa voix rocailleuse : la voix du peuple qui gronde, la voix de la colère face à l’injustice mais aussi la voix de la tolérance… Une voix que vous n’oublierez pas !

A l’évidence ils en ont rien à faire de la santé équitable – leur violence permanente transparait ici, ne pouvant plus se cacher derrière leurs illogismes argumentaires (genre augmenter tous les prix d’accès aux soins…afin que tout le monde, « égalitairement », puisse y accéder…hého si c’est plus cher, beaucoup moins pourront y accéder Et donc ? Donc enrichir une poignée de marginaux va faire perdre la santé à la majorité…quitter le service public c’est bien amener plus de maladie. Ce n’est pas l’argent qui guérit mais…les soins !

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article