Nos corps exceptionnels

Publié le par imagiter.over-blog.com

Nos corps exceptionnels

Que savons-nous de nos capacités surhumaines ¿?¿ Le fait que nous vivons toujours plus écologiques transforme, aussi, les loisirs. Nous vivons toujours plus prés de la Nature. Où nous allons découvrir de nouvelles facettes de nous-mêmes. En ce sens que, au départ, toutes les religions vivaient la nature avant d’être dénaturées. Et c’est cela qu’il faut récupérer : cet exceptionnel de l’être humain que ces religions se sont attribué, monopolisé et abîmé les consciences à faire croire que cet exceptionnel fait partie intégrante d’elles. Qu’il faut le jeter avec l’eau du bain…Ce qui est faux – c’est la vraie nature humaine, c’est le propre de nos corps et de nos facultés sous utilisées. Ce qui n’a, à l’évidence, rien à voir avec le contenu de ces religions. Reprenons nos biens.

Ainsi, des scientifiques se mettent à mesurer les dons humains que détournaient les religions (ce qui est reconnaître l’existence même de ces dons), et disent que cet exceptionnel existe bien. Ainsi…

« L’être humain est à mille lieux de se douter de nos capacités (sur)humaines. Selon Richard Davidson, « ces travaux semblent démontrer que le cerveau peut être entraîné et modifié physiquement d’une manière que peu de gens auraient pu imaginer. » Par ailleurs, Stephen Kosslyn, directeur du département de psychologie à l’université Harvard et spécialiste mondial de l’imagerie mentale, déclarait lors de la rencontre de l’Institut Mind and Life organisée au MIT de Boston : « Nous devons faire preuve d’humilité devant la masse de données empiriques fournies par les contemplatifs bouddhistes. »

……………………………...........*********************************

Lorsque des plumes aussi diverses que celles de Baird. T. Spalding, K.G. Dürckheim, Peter Kelder ou Alexandra David-Néel, etc. nous avaient décrit ces prodiges et bien d’autres, et avec tellement plus de détails, dès le début du XXème siècle – nous ne pouvons que percevoir les naïvetés et les ingénuités des approches scientifiques face à la pensée de fond ! Par exemple, « croire » superficiellement que parce que « c’est mesuré » les faits hors du commun atteignent tellement plus de puissance. En fait, c’est à eux-mêmes qu’ils parlent et leur « approche », dans ce cas précis, n’aide absolument en rien le hors du commun de l’être. Pas du tout. Tout est tellement mieux décrit et rendu accessible par ces auteurs qui ont vécu les expériences eux-mêmes. Mais c’est leur mode : les scientifiques doivent « redécouvrir » les prodiges des siècles passées pour « découvrir » que …oui c’est prodigieux ! Le ridicule, dans ce cas, ne tue pas. Mais, leurs attitudes passées (si peu scientifiques dans le sens de n’avoir pas accepté toutes les vérités d’où quelles viennent !) avaient fait perdre beaucoup de temps. Inutile donc d’en rajouter. Pour l’urgente transition écologique et de TOUT le style de vie, nous avons besoin de toutes nos ressources : les capacités surhumaines en font partie !

Puisque qu’est-ce qui est si hors du commun ? Ce n’est pas l’appartenance au bouddhisme sous plusieurs formes, ce n’est pas du tout cette religion (ou « seulement une philosophie », est-il dit) non…c’est que, quel que soit le contexte, (dans une religion ou non, dans des rites religieux ou non, dans la simple nature ou dans sa cellule silencieuse, etc.) des humains sortent leurs propres corps des routines. Alignent des prouesses qui peuvent dépasser l’entendement trop étriqué. Cumulent des actes surgis de leurs seules vies intérieures. C’est bien là le cœur battant de l’interrogation. Nous poooooooooooouvooooooooons le faire !

Il existe donc des postures de concentrations méditatives qui nous soulèvent au-dessus de nous-mêmes. Il y a aussi de la paix intérieure qui nous amplifie si visiblement (aucune guerre, même intérieure, n’apporte le moindre bien. La guerre est donc un enfantillage que des esprits immatures s’auto-permettent sans se soucier des conséquences. Ce en quoi ces esprits frivoles n’ont aucun droit de diriger la vie des autres pour notoires insociabilités ou incapacités à la vie commune). Il a – en plus résumé – des états intérieurs qui peuvent faire grandir l’humain au-delà de tout ce qui est connu. Ces états sont tous naturels, simples, sans artificialités, hors des circuits d’argent, et accessibles à toutes les volontés. Leurs règles sont celles qui ont servi de conclusions à tant d’expériences en direct. Et dont l’essentiel reste : il faut vivre l’expérience avant d’en parler. Parler (ou penser) sans avoir vécu l’expérience par soi-même – c’est comme de pisser dans le réservoir pour faire un moteur à explosion. C’est la simplicité surtout comme chemin : commencer par le premier pas et poursuivre par le second, etc. Toute publicité ou marketing ne peuvent que souiller ce qu’elles ne comprendront jamais. Jamais de poudres aux yeux : chaque échec conduit à une réussite future, ne pas couper ces enchaînements vertueux par d’intempestives avidités. Bref, en gros – il s’agit de rien de moins que de tourner le dos à toutes les pratiques existentielles des prétendus dirigeants et fausses élites actuelles.qui, dans le concret, sont des « charges mentales » et de véritables fardeaux à traîner pour les adultes responsables du monde. Les esprits financiers sont même les pires de ces cancres puérils qui, par leurs hystéries déraisonnables, veulent se faire croire incontournables. Bref, impossible de détecter le moindre milligramme de …sérieux chez ces personnages qui ne savent plus que mentir sur toute chose.

Bon, comme assez souvent, il nous faut nous séparer des contextes viciés, des manipulations dominantes, des tromperies médiatiques qui ne font que du fake news en prétendant que ce sont les judicieuses critiques de ces dérives qui le pratiqueraient, etc. Nous pouvons en toute probité probante avancer sur ce sujet. Essentiel si nous voulons retrouver les génies qui nous manquent tant.

…………………….................**********************************************

« Dans les années 80, Herbert Benson, professeur à la Harvard Medical School, a dirigé une équipe de chercheurs afin d’observer et expliquer la capacité des moines bouddhistes à modifier leurs paramètres corporels.

Fascination : L’équipe d’Herbert Benson a mis en place une cellule de recherche au Tibet, dans l’Himalaya, afin de comprendre les phénomènes semblant surhumains, réalisés par les moines bouddhistes. En faisant des tests d’observation, le chercheur s’est rendu compte avec surprise que les moines avaient une capacité de ralentir leur métabolisme jusqu’à 64 % (parmi les mesures observées), c’est à dire leur consommation d’énergie et d’air, sans que le corps ne soit altéré.

Lors d’une autre observation, les moines se sont enveloppés dans des couvertures imbibées d’eau glacée à environ 4° ; grâce à l’utilisation d’une technique de yoga, le « g Tum-mo », [[ A noter que Alexandra David-Néel parle, plutôt, de l’initiation au toumo réskiang, en parle abondamment, et avec bien plus de détails que dans ce compte rendu, de cette technique des pages 190 à 194 dans son « Voyage d’une parisienne à Lhassa », 1927]] ces derniers ont su se réchauffer et sécher la couverture en une trentaine de minutes. [[Alexandra David-Néel, non moine, l’avait fait il y a déjà 100 ans]]. Lorsqu’ils ont été interrogés, ils expliquent qu’ils utilisent la méditation afin de se concentrer sur leur respiration, sur l’air qu’ils inspirent et respirent et le modélisent en flammes. Il a été également observé qu’ils étaient capables d’augmenter leur chaleur corporelle jusqu’à 17° dans les extrémités. »

Les-chercheurs-de-Harvard-ont-découvert-moines-aux-capacités-surhumaines...-avec-un-siècle-de-retard !

Ce qu’il y a « d’ignorant » dans ce compte rendu. Ce qui regarde ailleurs, ne « veut pas » connaître le fond des choses, qui dédaigne d’affronter ses propres préjugés et rate…l’essentiel. Soit ce ne sont pas des moines la clef mais les techniques utilisées. Techniques forgées et transmises par des personnages qui sont plus que des moines, qui pulvérisent les séparations des apparences (ce n’est ni l’origine sociale ni les études, ni rien de la fiche « d’identité » anthropométrique occidentale qui peut expliquer – faut regarder ailleurs !). Là, en l’occurrence, une femme aventurière, qui aura pulvérisé nombres de lubies nommées préJugés, a bien vécu ces expériences. Qui lui ont permis de vivre jusqu’à 101 ans. Il y a des preuves sacrément tangibles. Que les « méthodes » scientifiques ne sont pas toujours les plus…rigoureuses ni exigeantes… Et donc ? Partout, et en tout, les chercheurs existentiels précèdent de loin la science ? Il devient donc inexcusable de leur barrer la route.

« Nos capacités vont au-delà de notre imagination [[pas celle des chercheurs existentiels]] : Le Professeur Herbert Benson est un pionnier [100 ans… après ?]] de l’observation du rôle de la méditation [[très concentrée dans sa propre profondeur ]] et de la spiritualité [[c’est un terme d’époque qui n’a rien à voir avec les résultats obtenus !]] dans le contrôle du corps humain. Aujourd’hui fondateur de l’Institut américain du Stress, il explique les capacités inutilisées de notre propre corps pour réduire le stress, combattre l’anxiété, la dépression et les troubles cardiaques : tout est là, en nous. « D’une manière générale, même s’il existe quelques différences, je pense que la philosophie bouddhiste et la physique quantique ont la même vision du monde. » Sauf que les chercheurs existentiels le savaient depuis belle lurette. Et, surtout, surtout, que leur pratique généralisée peut servir de …médecine, de médicament naturel, de chimie autoproduite par le corps lui-même…ce qui effectivement change tout le style de vie. Avec comme leçon dominante : que les chercheurs existentiels précèdent toujours les découvertes scientifiques !

« On peut le voir dans ces bons exemples de la pensée humaine [[sauf de ne pas citer tous ces grands qui nous ont précédé !]]. Quelle que soit l’admiration que nous ressentons pour ces grands penseurs, nous ne devons pas oublier que ce sont des êtres humains comme nous. [[pas tout à fait, tout de même. Fait pas exagérer dans l’écrasement de l’essentiel qui est que…de leur propre initiative, ils sont…sortis du sort commun. Et que – avec les mêmes efforts – tout le monde peut faire pareil. Évidemment sans efforts. Eh oui, zapper est une défaite qui ressemble plus à une fuite qu’à une émancipation !]] » L’observation des phénomènes dits « surhumains » ne date pas d’hier : ils nous fascinent depuis plusieurs dizaines d’années et sont pourtant sous-exploités. Dans la vie CONCRÈTE ! Faut arrêter de supporter des dirigeants qui ne sont jamais dans le terre à terre, dans le tout de suite et dans les transformations palpables et matérialisées…

Oui - La capacité de notre cerveau à définir notre état physique et surtout, le contrôle que nous avons dessus, sans le savoir, est un atout trop peu utilisé dans la médecine, la psychologie ou, tout simplement, au quotidien.

De plus, seulement, 20 minutes de pratique quotidienne de la méditation suffisent à contribuer à la réduction des grands maux de ce siècle tels que l’anxiété, le stress, la tendance à la colère et la dépression. La régularité des séances de méditation quotidiennes est en fait capable de faire changer l’état d’esprit de sociétés entières, mais surtout, de chacun d’entre nous. Et ceci ne nous coûte pas un seul centime, aucune dépense, pas de fatigue, pas d’usure à se représenter dans une image et un rôle sociaux. Bien au contraire – nous quittons tout cela.

Notamment la folie furieuse d’un financier détraqué qui radote « si ça ne coûte rien, ça n’a pas de « valeur » donc ça ne vaut…rien ». Et donc pour ce non sérieux spécimen il faut dépenser dépenser détruire la nature pour …prouver que « ça a de la valeur ». Oui, ils en…sont là ! Alors que la santé mentale « sait » que, bien au contraire, la « valeur » se trouve, se retrouve dans tout ce qui reste hors des prix, qui ne peut être coincé dans un seul prix vu qu’il les a tous et que, dans la société humaine, c’est ce qui est gratuit qui a le plus…de valeur. Qui atteint le prix le plus HAUT : celui qui ne peut être chiffré ! Soigner la société par la méditation devient…la sécurité sociale et humaine. Un immense bienfait pour l’Humanité. Que les sciences – dans leurs côtés obstinés, infiniment bornés et qui n’y comprennent…rien – auront contribué à tant RETARDER ! Quelles naïvetés, aussi, face à la pensée de fond ! Qui ne peut être – seulement – que scientifiques. Pas assez. Pas mature. Pas globale, pas le savoir qui « inclut » tous les autres sans en rien exclure …sinon les méthodes et les approches inappropriées ! Heureusement, que, par leurs marges (celles qui tiennent toutes les pages) les sciences sont en train de changer ! Elles ne sont, en conséquence, plus le véritable savoir supérieur – il leur manque par trop les synthèses gigantesques !

Des capacités surhumaines ¿?¿

….Oui, et de leurs rencontres, nous en retournons complètement transformés !

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> - ENCORE - <<<<<<<<<<<<<<<<

Meditation-dramatically-changes-body-temperatures

La méditation transforme la température corporelle

Méditation et cerveau

La méditation modifie la physiologie du cerveau. Aussi…

La-révolution-de-l'esprit-au-regard-des-maladies

La méditation guéritD’où vient la maladie ? Quelle est l’influence de nos pensées sur notre corps ? Que peut-on espérer des guérisseurs et énergéticiens pour vaincre la maladie ? Quel est le regard de la communauté scientifique sur ces types de guérisons ? Les réponses sont dans la vidéo...

Face à ces nombreuses interrogations, nous sommes allés à la rencontre de médecins, de guérisseurs et d’énergéticiens reconnus, afin de recueillir leurs témoignages…

Chacun(e) se fait sa propre opinion. Puisque penser par…

……….soi-même oui penser par soi-même est le vrai début de toute méditation !

 

…………………….(à suivre)

…………………………….**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

pour plus de détails voir ce lien en fin de texte : http://news.harvard.edu/gazette/story/2002/04/meditation-dramatically-changes-body-temperatures/

pour plus de détails voir ce lien en fin de texte : http://news.harvard.edu/gazette/story/2002/04/meditation-dramatically-changes-body-temperatures/

Pourquoi "rétrécir" à moine ? Tous les humains peuvent vivre ces prodiges...

Pourquoi "rétrécir" à moine ? Tous les humains peuvent vivre ces prodiges...

Nos corps exceptionnels
les 5 exercices de vitalité

les 5 exercices de vitalité

Ayant été sa secrétaire personnelle pendant de nombreuses années, Marie Madeleine Peyronnet nous parle d'Alexandra David Néel avec énergie et passion.

ce sont les techniques qui sont surhumaines pas les moines. Il n'y a pas besoin d'être moine pour entrer dans ces méthodes physiques et mentales...

les 5 rites essentiels soit les 5 postures corporelles primordiales

Le Hara – le centre dit vital de l’homme

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carte senior 21/07/2017 09:47

Bonjour,
je viens régulièrement sur votre blog que je trouve très intéressant