Les visages des villages ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les visages des villages ?

Des villages comme des coquillages. Aux feuillages apaisants. Des villages pas assez visités, alors qu’ils demeurent si proches de la nature. Proches des sens – odeurs à foison, touchers des vents fervents et suivants, goûts distillés goûts à goûts. Tout le regard s’approfondit de tant de sensations exaltées (pas grand chose pour distraire de cet essentiel !). Ainsi, de juxtaposer le doublon “visages villages » devient une bonne trouvaille. Celle des retrouvailles. Et autres trouvères !

Nous avons tant de possibilités que leurs images falsifiées c’est pour nous BLASER la vue, nous écœurer de tout, oui nous éloigner de nos cœurs ardents, nous salir du manque de savoir vivre flagrant des trop riches qui polluent tout, souillent et maculent tout et voudraient être félicités pour cela. Digestions toujours barbouillées. Il nous faut nous dépêtrer de ces personnages infréquentables. Non recommandables. Très évitables. Ôter l’harnachement du fardeau qu’ils représentent…pour nous à tirer toujours derrière ces handicapés graves du complet manque de savoir-vivre. Facile, l’illégale ville centralisée (et le capitalisme n’est que pour les capitales, un déshonneur inassumable !) oui l’enlever par le haut – ne demeurent plus que les colliers sillages des villages. Ayant enfin un visage. Un visage qui envisage un futur DÉCENTRALISÉ ! Seule survie possible avec une véridique écologie de terrain sans ministère trop démobilisateur (dans ses marchandages indignes de tapis, l’écologie n’est pas à vendre, donc à acheter). Le visage des villages – la remunicipalisation complète de la vie désigne notre futur le plus mature et épanoui, oui…

………………….....*********************************************************

« La cinéaste Agnès Varda et le photographe JR décident de sillonner les routes de France [[ enfin, quelques unes ]] à bord de la camionnette-studio de JR. Ils désirent aller à la rencontre des gens, leur parler, les photographier, développer les photos et les afficher en grand dans leurs lieux de vie. JR et Varda croisent des ouvriers, des agriculteurs, une vendeuse. Agnès Varda voudrait également que JR montre enfin ses yeux, toujours dissimulés derrière des lunettes noires, comme ceux de Godard dans le court-métrage burlesque de «Cléo de cinq à sept».

 

Figaro-ci...et-les-dockers

 

(…) La conclusion revient au Monde. «Visages, Villages nous rappelle surtout qu'un film ne naît pas nécessairement d'un scénario, ni même d'un sujet préétabli, mais peut sortir de rien du tout, d'un geste, d'une idée, d'une balade dominicale - les collages géants servant surtout de dispositif transitoire pour collectionner les portraits passagers et les rencontres fugaces.»…[[Discours insincère puisque dès…qu’il s’agit de livres, concoctant le futur, ce discours reste strictement interdit (modèles très préétablis, présentations forcées et non libres, rien de transitoire lorsque la gueule de l’autoroute-tous-pareils évacue toute originalité concrète…Donc sophismes malhonnêtes uniquement tournés vers les ventes ?…]].

Le pourquoi de ce texte ? Vous prenez tous les médias (presse, radios ou télés) qui rendent compte de l’évènement c’est la même…fade rengaine (et rengaine ta rengaine). Le même abord si infantile : aller vers le vrai pays c’est comme une aventure…extraterrestre, hors du commun, courir au Far west, une expédition en territoire…ennemi, un road movie (pour « film de la route » oui en véhicule…très peu routard, ni road donc !), une descente chez les…sauvages. Oui, à ce point. Et pas un descriptif qui ne soit…complètement inadapté (avoir une telle trouille des rencontres loyales et égales, voici qui disqualifie hautement le manque d’esprit parisien). Et ce dans les formules mêmes et les mots employés : anachroniques. Nous avons choisi de vous éviter le pensum d’afficher 20, ou plus, sources différentes et d’affronter la nausée de…ils disent tous la même chose et ils sont tous vraiment à côté de la plaque !

……………………………*********************************************

Bien. Une démarche un peu outrée dans sa simplification mais pas dans ses résultats. Rien de ce qu’ont dit ces médias assistés ne sert à quoi que ce soit. Il vaut mieux se nettoyer les yeux afin de voir par soi-même. La régression centralisée : oui ces regards des médias subventionnés est TRÈS LOIN DU PAYS RÉEL. En gros, ils n’y comprennent rien et ne le comprennent pas du tout. Le périple triple, dans ce décalage (auquel les médias centralisés n’ont rien saisi !) demeure plus en phase, lui. En phase avec quoi ?

Avec le fait que le pays réel soit nettement en avance avec le paris virtuel (tous les autochtones y jouent de tels rôles que la sincérité de l’objectivité n’y a plus cours du tout). Oui Paris aura accumulé un retard inconcevable par rapport au vrai pays. Voir, ces jours-ci, l’Assemblée Nationale c’est voir une salle de classe de bambin-e-s puéril-e-s. Entendre le vacarme des sornettes de « leurs » médias c’est entrevoir ces régressifs se soûler sans cesse de leurs mensonges et illusions crasses. Leur but obsessionnel ? Ne PLUS SAVOIR LE RESTE DU MONDE. Un enfermement complet et hyper narcissique ne leur permet plus de voir, concevoir, savoir, devoir le…véritable nouveau. De faire le tri triomphant et tribut, lorsque tout va par trois…Une région « normale » de France leur semble plus qu’un pays étranger. Ce qui vient du monde entier n’entre plus dans le goulot d’étranglement des censures exagérées de leur surmoi en inflammation. Bref, ils s’auto-asphyxient. Ce qui préludent, en général, une implosion notable à cause du trop de pressions contenues dans l’enfermement même.

La simplicité aussi simple que bonjour ne leur semble plus accessible, leurs corps sont entremêlés dans tellement de sacs de nœuds suicidaires…que nous ne pouvons plus rien faire pour eux…sinon de les vivre à plein. Quoi donc « les » ?  Spontanéités = générosités. Simplicités = élans de partages. La franchise franchit tout c’est même écrit dedans. La loyauté fait loi. La sincérité s’insère partout. Le probe est seul probant : improbable en devient le gangstérisme capitalisme. Les réparties sont réparties…la nature décrit le solide solidaire et dénie à l’égoïsme de pouvoir survivre sans, etc. Bref ?

Bref, tout ce que rejette si imprudemment le centralisme c’est…

……………………ce qui est vraiment à vivre !   

 

……........…(à suivre)

……………………................**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que le vaste humour nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles (…celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

glorifier en simplicité chaque habitant-e du pays réel...

glorifier en simplicité chaque habitant-e du pays réel...

Les visages des villages ?
le facteur...

le facteur...

le camion aménagé...

le camion aménagé...

La compréhension profonde et intime...

La compréhension profonde et intime...

Les visages des villages ?

visages villages (Faces Places)

extraits...

Émission de Radio-Nice, Partie 2 ‘’Visages et Villages’’, reportage à Théoule-sur-Mer– Fonds Francis Gag. Le gag ? Les émissions auront été réalisées entre…1957 et 1962.

aller au-delà des cailloux sur le chemin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article