N’oublions pas l’OTAN !

Publié le par imagiter.over-blog.com

N’oublions pas l’OTAN !

Cette véritable pompe à monnaies très dissimulée. « Les milliards d’euros dont bénéficie l’OTAN disparaissent dans un trou noir comptable, écrit De Morgen sur la base d’une enquête de la Cour des comptes néerlandaise.

Les représentants des 28 États membres de l’OTAN, dont la Belgique, ne savent pas combien d’argent public leur pays consacre à l’Alliance et comment il est utilisé. Les ambassadeurs de l’OTAN sont au courant de cette comptabilité opaque mais aucune solution ne semble sur le point d’aboutir, analyse la Cour des comptes. Les contrôleurs rendent désormais l’information publique pour imposer le sujet à l’ordre du jour de la prochaine réunion de l’OTAN.

Détournement-de-fond-à-l'Otan ?

 « Certains rapports ne sont pas publics en raison de leur caractère confidentiel », se défend l’OTAN. « Les alliés conservent cependant un contrôle complet sur le niveau des coûts et comment l’argent est dépensé. » L’opacité de la comptabilité de l’Alliance est politiquement sensible, notamment parce que le budget des pays de l’OTAN alloué à la Défense est souvent remis en question. Il n’existe cependant pas d’informations sur le montant du budget national consacré à l’Alliance et sur l’efficacité des dépenses, ajoute De Morgen. » [[ faute politique flagrante pour qui limite la politique à la simple « gestion » sans « états d’âme » et n’est même pas capable de…gérer !]].

…………………………***********************************************

Ce regard adulte permet, enfin, de décrypter, intelligemment, l’actualité (contraction des budgets aux armées dans les pays pour alimenter encore plus l’OTAN ? Opacité non démocratique de ces scandaleux budgets cachés (les impôts seraient donc « leurs » propriétés féodales dont ils n’auraient pas à rendre compte ? Et, enfin, comment, chaque jour, nous voyons combien les dirigeants trahissent en tout leurs pays ! La représentativité est bafouée sans cesse : ce qui fait trop tanguer la « démocratie représentative » inscrite dans « son » état de Droit. Plus grand chose n’est donc LÉGITIME ?

Puisque la question de fond demeure Où EST L’ARGENT ? Nous commençons de l’entrevoir toujours plus clairement ? La réponse courte est « l’argent se trouve hors de la légalité ». La réponse plus longue va le prouver !

** 1) – Un pays qui donne trop aux dividendes (2,6 fois plus pour 2016) oui aux dividendes improductifs qu’au travail et ses augmentations de productivités est un pays qui  tue clairement son avenir. D’autre part, il signe qu’il commence d’entrer dans…l’illégalité ! Des « dividendes voyous » oui cela existe.

Consommation-&-multinationales-:-cash-investigation-:-Quand-les-actionnaires-s'en-prennent-à-vos-emplois ?

« Ils ne connaissent pas la crise [[vu que c’est à cause d’eux qu’elle existe !]]. Ils gagnent toujours plus d'argent [[mais toujours plus illégalement : s’engraisser sur les déficits des pays c’est répréhensible tout de même]]. La rémunération des actionnaires improductifs explose. En 2013, elle a atteint le montant historique de deux cents milliards d'euros en France. [[en 2016, elle tue les investissements puisque pesant 2,6 fois plus que le travail…]] Pour arriver à de telles sommes, les grandes entreprises françaises ont recourt à des stratégies et des méthodes difficilement avouables. [[le travail seul créateur de valeur est, en effet, très SPOLIÉ…]]. Plans sociaux, licenciements, pressions sur les salariés, certaines grandes entreprises sont prêtes à tout [[même à friser la délinquance !]] pour dégager toujours plus d'argent au profit de leurs actionnaires. [[ donc contre les pays et l’économie réelle…]]. Ce sont parfois ces mêmes entreprises qui bénéficient d'aides publiques massives. [[…à rembourser sur le champ]]. Pendant un an, de Hénin-Beaumont à Toronto, en passant par Londres et Boston, Edouard Perrin a tenté de remonter les circuits financiers pour révéler qui s'enrichit derrière les plans sociaux et fermetures d'usines en France. » [[ce qui devrait soulever un élan d’horreur recueille les applaudissements du haut de la société, à son extrême déshonneur…]].

** 2) – Lorsque l’Europe ne sert qu’à permettre des pays déloyaux de s’enrichir honteusement sur le dos des pays pauvres du Sud – nous pouvons affirmer que leurs manquements inexcusables à la solidarité – implique bien qu’ils doivent se taire ceux qui endossent des conduites, aussi indignes ( la Grèce n’est pas la COLONIE de l’Allemagne – si elle ne l’est pas, les comportements de ses banques contreviennent aux règles basiques européennes !). Eh oui, qu’ils doivent rembourser…avant toute nouvelle prise de paroles.

La-crise-grecque-a-permis-à-l'Allemagne-de-"gagner"-134-milliards-deuros !

** 3) – que le système bancaire est bien en train de s’installer dans l’illégalité. Preuves à l’appui. Oui l’argent est bien là et il y en a bien assez afin de supprimer toute pauvreté. Plus qu’abondamment là afin de réparer toutes les injustices. Plus que là et tellement présent afin de préparer un  futur enfin COMMUN et digne. Il suffit d’aller le chercher dans les illégalités où l’ont placé les gouvernements et le système bancaire. Aussi simple que cela !

Comment-les-banques-vendent-les-dettes-des-clients-et-récupèrent-une-partie-en-...crédit-d'impôt ?

« Dans les rapports annuels des banques, on trouve des choses surprenantes, voire scandaleuses, qui sont invisibles à l’œil nu.

J’ai sous les yeux celui d’une grande banque. Page 23. Je cite :

"Cession ce créances contentieuses

Pour la BPACA : cession d’un encours de 67 millions d’euros pour un montant de 21 millions d’euros, permettant de dégager un boni de 7,2 millions d’euros en coût du risque.

 Pour le CMMLSO : cession d’un encours de 6,6 millions d’euros pour un montant de 1,9 million d’euros, permettant de dégager un boni de 0,9 million d’euros en coût du risque."

** 1)-  Ils avaient 73,6 millions de créances contentieuses. Pour faire simple, ce sont des clients qui ne payent pas. Les banques renoncent donc à 50,7 millions. Ce qui leur fait en gros, 15 millions de crédit d’impôt.

Ce sont donc les contribuables qui vont payer à la place des mauvais payeurs et rembourser à la banque 22 % de leurs dettes. [[ et nous voyons ces têtes vides prétendre qu’ils ont fait une « bonne affaire » alors que ce n’est que piteux et miteux …le tout sournois, dissimulé, incapable de se montrer en plein jour…et utilisant les procédés du moindre effort, effectivement scandaleux. Ils font facturer lourd une absence presque complète de services…]].

** 2)- Ils ont aussi "vendu" cet encours à des cabinets de recouvrement pour 22,9 millions.

Que vont faire ces cabinets de recouvrement ? Ils vont harceler leurs victimes jusqu'à ce qu'ils payent. Mais la somme réclamée sera d'au moins 73,6 millions plus leurs frais. La banque aurait pu renforcer son service contentieux, les seuls à même de recouvrer les créances. Cette personne aurait coûté, pour un an, environ 50.000€.

 Mais c’est plus simple de faire payer les contribuables. Et tout le monde trouve ça normal, le Conseil d'Administration ne dit rien et ne trouve rien de choquant. La réponse habituelle : "tout est fait dans la légalité"

 La Banque va me répondre : "Si ces créances ont été cédées, c'est que pour nous elles sont perdues". Soit, mais alors, pourquoi les avoir vendus à des cabinets de recouvrement. Ceux-ci vous ont versés la somme de 22,9 millions tout de même ? Cela signifie donc que vous les avez... lésés en leur fourguant des contrats pourris ? Vous êtes plutôt malhonnêtes.

"Oui mais la Banque n'a pas ce type de personnel spécialisé qu'embauchent les cabinets de recouvrement". Alors mettez une annonce à pôle emploi, ou débauchez une ou deux personnes de ces cabinets. Et puis, je sais très bien que le personnel des agences est parfaitement à même de faire ce job de recouvrement. »

>>> - Voici, un fait très divers où nous percevons l’effondrement moral des banques qui obtiennent ces yeux vitreux spéciaux. Celle de la perte de tout respect pour l’être humain. Le client ( !) n’est là que pour être spolié. Avec glissements désastreux vers le féodalisme : soit TOUT leur appartient sans discussion, l’argent des « clients » (sic) est de leur utilisation très unilatérale qui n’est pas vraiment faite « dans la légalité » (ou en regardant très vite). Et, surtout, la très grave et inexcusable maladie du privé … « tout faire payer par le contribuable » (ce qui, hiérarchiquement, place le privé sous le public dont il dépend, tel un addictif, pour payer ses…dettes ! Conclusion : c’est au public supérieur de fixer les règles. C’est ainsi : nul ne peut, à la fois, avoir le leurre et l’argent du leurre …). A cette aune, les services publics coûtent bien moins cher et offrent des services…sans but lucratif. Donc sans entourloupes, sans rien d’écrit en petit en bas de pages, sans changements unilatéraux des conditions des contrats. Les services publics c’est vraiment la paix partout : c’est MIEUX que le privé. Les débordement bancaires (dus à une fainéantise structurelle hors du commun) discréditent – aussi – à fond le privé. Ceci est très important de bien le marteler ici, puisque l’OTAN c’est du TOUT PRIVÉ. Sauf les financements extorqués, dans l’ombre et l’opacité, aux…contribuables ! L’OTAN féodal (dans la tête) c’est bien tous les pays nous appartiennent et ils n’ont rien à dire, juste à payer nos illégitimités !

…………………….........****************************************

Le-budget-de-la-défense-est-plus-que-jamais-un-casse-tête ?

** 4) – Et l’OTAN ? Nous ne l’oublions certainement pas…Mais, ainsi très recontextualisé, nous le mettons d’autant mieux en lumière d’illogismes structurels ! « Qui dit que les investissements dans le Mezzogiorno se raréfient ? La ministre de la Défense Roberta Pinotti a annoncé hier la réalisation d’un grand chantier à Naples : le Hub pour le Sud. Après sa rencontre avec le chef du Pentagone James Mattis, le 10 juillet 2017, à Washington, elle a déclaré : “Nous sommes satisfaits qu’ait été accueillie notre requête de transformer le Commandement Otan de Naples en Hub pour le Sud”.

Le Commandement dont elle parle est le Jfc Naples, le Commandement de la Force conjointe alliée avec quartier général à Lago Patria (Naples), sous les ordres de l’amirale étasunienne Michelle Howard qui, en plus d’être à la tête du Commandement Otan, est commandante des Forces navales USA pour l’Europe et des Forces navales USA pour l’Afrique.

Italie-pour-le-sud-pas-d'investissements-mais-un-hub-de-guerre ?

Les trois commandements de Naples, toujours sous les ordres d’un amiral étasunien nommé par le Pentagone, ont une “aire de responsabilité” qui embrasse toute l’Europe, toute la Russie, la Méditerranée et l’Afrique. La guerre contre la Libye en 2011, où la contribution italienne a été déterminante, a été dirigée par l’Otan à travers le Jfc Naples. De Naples toujours ont été conduites les opérations militaires à l’intérieur de la Syrie. Ceci est la première cause du dramatique exode de réfugiés et de la “crise des migrants que l’Italie est en train de vivre quasiment dans la solitude”, comme Pinotti l’a définie à Washington comme si c’était une malédiction tombée du ciel. Le nouveau Hub pour le Sud, qui entre lui aussi dans la chaîne de commandement du Pentagone, constituera la base opérationnelle pour la projection des forces terrestres, aériennes et navales. Les forces et les armes nécessaires seront fournies par tout le réseau de bases USA/Otan en Italie, notamment Aviano, Camp Darby, Gaeta, Sigonella, Augusta ; tandis que la station Muos de Niscemi et autres s’occuperont des communications.

Pour ces opérations, que l’Otan définit comme “projection de stabilité au-delà de nos frontières”, est disponible la Force de riposte de l’Otan, augmentée à 40 000 hommes, en particulier sa Force de pointe, qui peut être projetée en 48 heures “n’importe où à n’importe quel moment”.

James Mattis a remercié l’Italie à la fois pour son “hospitalité envers les plus de 30 000 militaires, employés civils et leurs familles étasuniens”, et son importante coopération pour affronter les “menaces à la sécurité en Méditerranée, au Moyen-Orient et en Afrique”. Pinotti a envisagé, au passage, la possibilité d’étendre les missions des 1 400 militaires italiens en Irak, y compris en fonction d’entraînement à Raqa.

Concernant le Hub pour le Sud, la ministre a annoncé, avec satisfaction, que “dans la dernière réunion ministérielle Otan ont déjà été identifiées les ressources pour sa réalisation”. Mais elle ne les a pas quantifiées. On peut cependant les estimer en milliards d’euros, avec une part notable à la charge de l’Italie. La seule construction du nouveau quartier général du Jfc Naples, inauguré en 2012 à Lago Patria (85 000 mètres carrés couverts extensibles, où travaillent 2 500 militaires) a coûté environ 200 millions d’euros. Argent entièrement public, qui va s’ajouter aux dépenses Otan pour la “Défense” en continuelle augmentation (la dépense italienne est estimée à une moyenne d’environ 70 millions d’euros par jour).

Au Jfc Naples, annonce Pinotti, on est en train d’adapter le personnel parce que, en devenant le Hub pour le Sud, le commandement doit assumer aussi la capacité de “reconstruire des États faillis”. Travail à cycle continu : après avoir transformé la Libye en “ État failli” en la démolissant par la guerre, maintenant le même commandement va “la reconstruire”. » Ce qui semble implacable de logique. Quant à l’âge mental, nous peinons à dire plus de 6 ans…

……………………………….*****************************

Et tout cet édifice qui coûte une fortune opaque aux…contribuables, que fait-il donc ? L’actualité ridiculise oui à fond cet OTAN…Un exemple, OTAN et Russie : «Regardez comment leur pays est proche de nos bases militaires»…donc la pensée « non simpliste » des USA est que la Russie doit se…délocaliser, se déplanter complètement,  car elle se trouve « trop près de « ses » bases militaires » (illégitimes bases, en plus, puisque implantées dans ce qui n’est pas « leurs » pays…).

Et dans ce recadrage devenu enfin rationnel – « L'Otan soutient Kiev face aux "actions agressives" de la Russie ». Mais – en aucun cas – l’Otan ne peut être qualifié d’ hyper agressif et d’illégitime ? Pourtant que fait-il d’autre dans cette propagande sortie intacte de sa naphtaline ? Sinon accuser excessivement toujours aussi unilatéralement et sans preuves ? Sinon noircir trop abusivement l’autre en barrant toute possibilité de réponse (ce qui correspond bien à la posture de l’enfant) ? Oui cet OTAN si discrédité parce qu’il n’impose qu’un…

 

…monologue qui peut diffamer à son aise- sans que le maltraité puisse…répondre !

 

 

…         …(à suivre)

 

……………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Le vrai ridicule ne tue pas, vous croyez ? En tout cas il vous fait passer de la case «sérieux » à celle de « complètement farfelus » - qui que vous soyez…

Le vrai ridicule ne tue pas, vous croyez ? En tout cas il vous fait passer de la case «sérieux » à celle de « complètement farfelus » - qui que vous soyez…

N’oublions pas l’OTAN !
N’oublions pas l’OTAN !
L'OTAN profondément entré en Europe de l'Est.

L'OTAN profondément entré en Europe de l'Est.

Le nouveau siège de l’Otan à Bruxelles a été inauguré le 24 mai 2017 avec plus d’un an de retard et aura coûté 1,2 milliard d’euros.

Le nouveau siège de l’Otan à Bruxelles a été inauguré le 24 mai 2017 avec plus d’un an de retard et aura coûté 1,2 milliard d’euros.

N’oublions pas l’OTAN !
N’oublions pas l’OTAN !
N’oublions pas l’OTAN !
Après les troupes opérationnelles sur le terrain – la croyance dans l’efficacité de leur présence. La France parait, juste après les USA, la plus sceptique…Comme quoi...l'anti-américanisme est, surtout, américain !

Après les troupes opérationnelles sur le terrain – la croyance dans l’efficacité de leur présence. La France parait, juste après les USA, la plus sceptique…Comme quoi...l'anti-américanisme est, surtout, américain !

N’oublions pas l’OTAN !

L’OTAN : qu’est-ce que c’est, pourquoi l’organisation est-elle encore là, et comment ça fonctionne ?

"L'OTAN nous entraîne vers des guerres illégales"

Les manœuvres de l’OTAN en Roumanie prennent de l’ampleur

parce que…, tout autant, Trump critique l'OTAN et Merkel, se réjouit du Brexit et tend la main à Moscou. Clarté de stratégie.

« Le Président souhaiterait être seul sur tous les leviers de commandement »…Mais et l’OTAN ? L’OTAN qui limite énormément ces pouvoirs ? Il n’en sera pas fait mention.

OTAN et Russie : «Regardez comment leur pays est proche de nos bases militaires»…donc la pensée des USA est que la Russie doit se…délocaliser, se déplanter car elle se trouve trop près de « ses » bases militaires (illégitimes bases puisque implantées dans ce qui n’est pas « leurs » pays…)

Et si l'OTAN n'avait jamais existé?

La última cumbre de la OTAN celebrada en Bruselas ha servido para poner de manifiesto las diferencias, cada vez mayores, entre Donald Trump y sus socios europeos.

OTAN - A Napoli Hub di guerra per il Sud

General Mattis Meets Italian Defence Minister Roberta Pinotti at DOD

Détruire toute l’économie réelle par l’inflation irresponsable des trop improductifs dividendes ?

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article