Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?

Il s’agit de la pire des censures, celle de la bêtise et de l’ignorance qui ne savent même pas qu’elles nuisent. Et cela va être des « ce contenu est inapproprié pour les annonceurs » ou « ce grand penseur perturbe nos intérêts », etc. qui entrent, violemment, en conflit  envers les valeurs sacrées de la vérité, de l’objectivité et de la base scientifique de la vérificabilité et de la reproductibilité. Pouvons-nous vérifier qu’un contenu objectif nuit à la publicité si infantile ? Absolument non. C’est la parole d’un enfant capricieux face à celle d’un adulte expérimenté. Ceci appartient au monde opaque de l’égoïsme économique qui devrait, depuis belle lurette, être régulé et non…dérégulé. Les conflits d’intérêts doivent donner, impérativement, tort au privé de l’argent fou. Et non l’inverse. Sciences et savoirs défendent l’intérêt commun, le bien général – très rarement le privé. Le privé n’a donc absolument aucune légitimité pour décider au nom de l’universalité et de l’Humanité. Qu’il soit, énergiquement remis à sa place – pas touche aux contenus !

En détail ? Un audit mondial demandé par des instances mondiales de la Justice analyse très pareillement que nous les dérives de folie pure de l’argent qui se prend pour dieu, pour la science universelle, et l’omniscience instantanée, pour qui il n’y a nul besoin d’apprendre, de réfléchir et de comprendre. Résultats ? L’annonceur, pourri d’un égoïsme malsain (un produit qui a « besoin » d’une publicité ne peut être bon en lui-même) devient SUPÉRIEUR à toutes les sciences réunis. Son « savoir » (sic) devient…indiscutable. Péremptoire. Nul ne remettrait plus en cause ses délires antisociaux. Sauf, tous les penseurs libres et les regards désintéressés – rejoints donc par cette étude vraiment très décapante. Et sans ambigüité. Partout, sur tous les fronts, il s’agit de faire reculer la médiocrité intellectuelle des publicités, comme les abusifs intérêts trop en conflits avec la survie de la société. L’argent n’est pas un savoir – il ne conduit qu’à la bêtise la plus nuisible et aux ignorances les plus…dédaigneuses. Comment un abruti du marketing sans avoir pris, seulement, connaissance d’un « contenu » peut « juger » (avec toutes les garanties de la probité probante) de la valeur de telle analyse ou synthèse ? Impossible ! Internet tout entier doit se rebeller contre la vulgarité aberrante de l’argent fou qui veut faire croire qu’il sait tout. Alors que, dès qu’il parle, tout le monde reste abasourdi de son…niveau zéro de maturité. C’est un enfant qui parle. Ce contenu « ne convient pas aux annonceurs », babillent ces censeurs très illégaux. Eh bien, que leur inexcusable infantilisme APPRENNE avant de vouloir censurer ce qui les surpasse de 10 000 kilomètres. La hiérarchie est claire, la publicité et les annonceurs tout en bas (leur faux savoir est le contraire d’universel) et les sciences tout en haut – sauf qu’elles doivent s’acharner à se rendre toujours plus indépendantes de toute barbarie de l’argent bien trop inculte !. Découvrons, maintenant, des voix que nous n’avons pas l’habitude d’en tendre et qui, pourtant, représentent, le vrai futur !

…………….........**************************************************************

L’étude, que nous allons découvrir,  conclut par…un internet non censuré ? Donc c’est qu’il y a un internet censuré. Et par qui censuré ? Par des méga-sociétés privées qui s’arrogent des droits d’États mais sans en assumer aucune des responsabilités. Notamment, celle d’admettre de rendre des comptes devant la justice mondiale. Une initiative les y contraint enfin : «Si l'humanité n'envoie pas collectivement le message le plus fort possible contre la censure des méga-sociétés, dès maintenant, elle perdra rapidement et peut-être en permanence tous ses droits de communiquer individuellement des messages significatifs les uns avec les autres. » Ces méga-sociétés ne cessent de se défausser sur les états de leurs seules pratiques, faisant croire que ce sont les États seuls qui censurent…Voyons-y clair !

Et donc ? «Le seul rôle légitime des moteurs de recherche est de fournir des résultats pertinents, afin de faciliter l'accès public à l'information. Le seul rôle légitime des médias sociaux est de faciliter la communication entre le public. (...) Les hébergeurs de contenu n'ont aucune autorité légale ni morale pour être des censeurs autoproclamés, ni être des arbitres autoproclamés des faits ou des vérités.»  Très bien, très clair : mais d’où cela est-il dit ?

……………….......********************************************** 

« À la demande du pouvoir judiciaire international, le Council on Alternative Policy Studies (CAPS) [Conseil des études sur les politiques alternatives], un groupe de réflexion universitaire et intergouvernemental, a publié un rapport révélateur sur la choquante réalité de la censure à grande échelle d'Internet, dans le monde entier, et offrant des solutions pratiques aux individus pour avoir un accès ouvert aux ressources Internet non censurées. [[ donc qu’il est clair que…la censure privée ENRICHIT certains et, pire, les moins représentatifs de la vraie Humanité : il faut que ces « assauts de leurs annonceurs » s’en libèrent ou soient aidés à s’en libérer. La publicité est encore moins…légitime qu’eux à se faire des autoproclamés censeurs…planqués, dissimulés, calfeutrés derrière leurs pratiques immorales – forcer la main toujours des possibles acheteurs, c’est immoral et c’est toute l’action de la…publicité -. Et donc censure ?****  1)- l’argent est le premier accusé. Comme le Conseil National de la Résistance l’avait fait cet argent, à toujours pulsions délinquantes, ne doit pas accéder aux…médias de masse, jamais, qu’ils soient ou non sur internet…2) – moteurs de recherches qui ne tentent pas de résister à cette féodalisation forcée des…mentalités. Le feraient-ils qu’ils seraient, immédiatement, suivis par des milliards de volontés…Aucun risque pour eux à résister !]]. »

Censure-de-la-stupidité-pour-Ron-Paul-en-qualifiant-ses-vidéos-"d'-inappropriées-pour-les-annonceurs"-/

Preuves de motifs excessivement non démocratiques « d’inappropriations pour les annonceurs »…

« Le rapport de 30 pages du groupe de réflexion, intitulé « Comment se libérer de la censure actuelle d’Internet », conclut que :

 « L’humanité est directement confrontée à (…) la censure de masse, qui a déjà été déployée de force et en silence par les méga-sociétés globalistes (…) Cette censure a été réalisée alors que les médias de masse (…) nous distrayaient avec des histoires superficielles, tout en supprimant toute mention concernant cette censure. »

Comme l'indique le rapport : « Sans ce document prouvant cette censure, la plupart des gens ne le croirait pas, précisément parce que cette même censure, en collusion avec les médias traditionnels, les empêche volontairement de connaître ce fait important. »

Le rapport appelle « le grand public (...) à abandonner les plateformes en ligne des censeurs autoproclamés et passer à des fournisseurs de services gratuits et équitables », avec ce grave avertissement [[ procédé de désobéissance civile très habilement employé…or, dès qu’il y a imagination « active » c’est que le danger vital est bien là !]]  :

Un-groupe-de-réflexion-de-la-justice-mondiale-attaque-la-censure-de-masse-des-moteurs-de-recherche-et-propose-des-solutions

« Le seul rôle légitime des moteurs de recherche est de fournir des résultats de recherche pertinents, afin de faciliter l'accès public à l'information. En en limitant l'accès par une censure pour imposer et ne faire respecter que les récits traditionnels sanctionnés par l'État [[ ou bien les fables inobjectives de leurs annonceurs publicitaires…]], les fournisseurs de services abandonnent cette fonction essentielle, détruisant ainsi la seule justification de leur propre existence. »

Il ajoute :

« Les hébergeurs de contenu n'ont aucune autorité légale ni morale pour être des censeurs autoproclamés, ni être des arbitres autoproclamés des faits ou des vérités. En outre, ils n'ont pas de qualification professionnelle pour usurper un tel rôle. Tout au long de l'histoire humaine, depuis le début des temps, cela a été le domaine exclusif d'un corps judiciaire indépendant, s'appuyant sur, et fortement soutenu par, une université libre et indépendante, d'être le 'chercheur de faits'. »

Le rapport du groupe de réflexion considère l'impact profond de cette censure de masse comme « un assaut à grande échelle contre toutes les universités, les sciences, le droit et la justice, attaquant directement les piliers mêmes de la civilisation » :

« Maintenant, avec cette nouvelle censure (...) du flux primaire d'informations et de communications dans le monde entier, les professions qui sont les piliers essentiels de la civilisation ne peuvent plus compter sur les canaux d'accès à l'information : les universitaires ne peuvent plus mener de recherche scientifique (...) en étant sûrs qu'ils ont accès à tous les faits pertinents (...) Toute une génération de savants est touchée ; les avocats [et les juges] ne peuvent plus développer de cas (...) en étant sûrs de trouver tous les faits vérifiables pertinents (...) Toute une génération de juristes est touchée. »

Fidèle à son sous-titre, « Solutions pour continuer la recherche indépendante de la vérité factuelle » [[ce qui clarifie que la « post-vérité » n’est qu’un assaut de délinquance de la…médiocratie, ce centre si extrémiste !]], il révèle de nombreux outils pratiques pour défendre la liberté d'expression [[ plus attaquée donc par le privé que par le…public !]] :

Pour les moteurs de recherche alternatifs anti-censure pouvant remplacer Google, Bing et Yahoo, il recommande DuckDuckGo, Qwant, UnBubble et GoodGopher ; pour les services de vidéos anti-censure pouvant remplacer YouTube, il recommande Minds, Vidme, DailyMotion et Vimeo, combiné à Patreon pour les paiements ; pour les plateformes de médias sociaux alternatifs pouvant remplacer Facebook et Twitter, il recommande Minds, Vu, Gab et Diaspora. Il recommande également une liste de journaux fiables et crédibles qui donnent un espace équitable aux communiqués de presse indépendants ou alternatifs.

 

Le  Council on Alternative Policy Studies (CAPS) a montré que :

« Le récit de propagande des médias 'traditionnels', prétendant que la 'censure' n'est interdite que (...) si elle est exercée par une agence gouvernementale officielle ou par un quasi-monopole considéré comme un service quasi publique, est fausse (...) elle ignore complètement l'existence même des droits de l'homme (...) au niveau supérieur du droit international. »

Le groupe de réflexion a développé une nouvelle stratégie légale pour faire respecter le droit international de liberté d'expression en tant que droits de l'homme, même dans les tribunaux nationaux, et même contre les sociétés privées :

(A) Tous les pays du monde ont reconnu le droit à la liberté d'expression et à la liberté de « correspondance », exécutoires par le droit à une égale protection juridique, en tant que droits fondamentaux humain, protégés par la Déclaration des Nations Unies sur les droits de l'homme (articles 19, 12, 7) et le Pacte des Nations Unies relatif aux droits civils et politiques (articles 19, 2, 17 et 26) ; 

(B) Le droit international impose la responsabilité directe de l'entreprise, et même de l'individu, pour les violations des droits de l'homme, sous réserve de sanctions et pénalités corporatives et individuelles, en vertu de la responsabilité de l'ONU pour la protection des droits de l'homme (articles 10 à 11), les solutions des Nations Unies pour les violations des droits de l'homme (Article 3 b)) et la justice de l'ONU pour les victimes d'abus de pouvoir (article 8). 

(C) Tous les pays sont tenus d'appliquer le droit international concernant les droits de l'homme tant dans l'application de la loi nationale que dans les tribunaux nationaux, en vertu du droit des Nations Unies à la protection des droits de l'homme (articles 9.5, 10-11). La Constitution des États-Unis confirme que « tous les traités » - y compris les conventions des Nations Unies sur les droits de l'homme - sont « la loi suprême du pays » et doivent donc être appliqués par toutes les juridictions américaines (article 6). »

 

globalresearch.ca/-/-think-tank-proves-mass-censorship-of-internet-worldwide-the-role-of-search-engines-what-are-the-solutions

 

………………………………*************************************

 

Voici que qui voulait se faire passer pour sympathique ne l’est pas du tout. Et que – c’est l’avantage de l’époque, que les vrais esprits libres ont tellement moins « d’efforts à fournir » afin de prouver que les médiocres perdent complètement les…pédales – nous voyons, enfin, les grands profiteurs non plus comme de la grande intelligence mais bien comme des sommets d’incompétences flagrantes…En effet, les discours séducteurs de qui n’est obsédé que par s’enrichir sont si simplistes, qu’en 3 points, nous allons les mettre K.O. :

 

**** 1) – ils attaquent les états comme SEULS pouvant porter atteinte aux droits de l’homme (dont la liberté d’expression est un de ces droits). Et se présentent, frauduleusement, comme seuls garants de nos libertés d’expressions. S’offrant la superbe posture sur la jolie photo. Sauf que tout n’y est que…mensonges.

 

**** 2) – ces conglomérats privés, retournant leurs vestes, pratiquent une censure bien plus redoutable que celle des états. Dissimulant leurs pratiques sous des mots « ultra positifs » (tout recul y sera toujours une…avancée, etc.) et « toujours à côté de la plaque » - soit n’ayant rien à voir avec le thème mais placé là afin de « remplir l’espace et de retarder toutes les prises de consciences collectives ». Et augmentant l’opacité par des diktats TERRIFIANTS : « tout ce qui est dit doit passer par le filtre de « milliards de conflits d’intérêts » (lorsque pour l’état c’est 10 pour ce privé c’est 10 millions) - les nôtres majoritaires ne peuvent pas être les leurs « l’enrichissement illégal du trop petit nombre » - ces conglomérats censeurs ne respectent plus du tout nos intérêts, entrent, avec nous, en conflits unilatéraux ( à leur seul et unique intérêt ! Tout comme des « désordonnaces » contre le travail le prouvent trop abondamment…). Oui c’est la pub qui censure tout. Voilà où peuvent tomber des moteurs de recherches si la majorité désintéressée et voulant imposer les « biens communs », partout où la FOLIE, qui ne peut « se raisonner », du privé veut tout saccager. Sans même comprendre qu’elle est en train de saccager.

 

*** 3) – le mystère du pourquoi le privé soutient tant le libertaire est bien résolu. D’ailleurs, c’est un libertaire de superficie, de « spectacle » qui aboutit juste à l’immobilisme inactif. Qui n’a rien à voir avec le libertaire de l’Histoire. Ce libertaire spectaculaire ne doit surtout pas parvenir à des raisonnements profonds et à l’exigence intraitable du réel UNITAIRE. Tous les domaines humains se trouvant liés et reliés (toucher un c’est tous les toucher) et le but ultime demeurant de faire naitre l’Humanité ( puissante ennemie naturelle de la fausse « mondialisation » oui cette mascarade du commerce corporatiste CONTRE les peuples). Oui cet aspect libertaire qui ne pourra se SURPASSER que dans le « mouvement mondial » N.R.V. (Noir Rouge Vert), l’unitaire complet qui, au départ, est déjà dans le cœur de plus de 60 % de …l’Humanité. Refusant de « s’unir » transitoirement dans un « mouvement »…( un mouvement c’est ce qui « imagite » toutes les images en les vivant sensuellement toutes au lieu de les…exhiber, abstraitement, dans l’inertie globale !), un mouvement NRV pour libérer le monde entier du capitalisme - ce faux libertaire se démasquerait à n’être « qu’un parti comme les autres »… « instrumentalisé » par l’argent sale juste afin d’empêcher les « services publics » (ah oui mettre …fin à l’état, que n’a jamais dit Marx de cette façon) de pouvoir leur barrer complètement la route. Les services publics sont à…buts non lucratifs.  Donc peuvent mettre K.O. nombres de pans des privés « qui coûte bien trop cher à la société, lorsque le service public ferait FAIRE D’ÉNORMES ÉCONOMIES » ! Et rationaliserait la gestion du Trésor public, mon trésor… Voici tout est simple parce que des esprits confus ne pissent pas loin et pas droit. Et que, les « pistant », nous avons retrouvé leurs résultats copistes trop faciles à démasquer. Entre parenthèses ( ) aucun génie, aucun, n’a jamais été du côté de…l’argent oligarchisée. Tout est dit là.

 

Voici tout est simple…ce dont ont horreur les forces si malsaines de l’argent fou. Mais qui ne peuvent qu’être vaincues puisqu’elles ne supportent pas de …s’épanouir au Grand Jour.

 

Et que la force de N.R.V. c’est que c’est la pleine vérité du jour même…

 

 

Le-pouvoir-d'influence-délirant-des-dix-milliardaires-qui-possèdent-la-presse-et-prouvent-leur-grande-inculture

 

>>>>> - Ne pas oublier que l’argent et l’information objective sont INCOMPATIBLES. 1) - l’argent reste le premier accusé. Comme le Conseil National de la Résistance l’avait fait cet argent, à toujours plus de pulsions délinquantes, ne doit pas accéder aux…médias de masse, jamais, qu’ils soient ou non sur internet…Séparation radicale argent et information…Du super Montesquieu !

 

Noam-Chomsky-:-internet-ne-nous-a-pas-libéré

 

Les géants de la technologie se mettant entre nous et l’information pure. Jouant un rôle d’intrus abusifs qui refusent, en plus, de rendre des comptes – clair, que à suivre la trajectoire entière, ce sont les penseurs libres qui triompheront…

 

………………….Puisque, tout simplement, pour eux, tout se simplifie !

 

 

 

……………(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

percer le mur de la bêtise de l'argent fou

percer le mur de la bêtise de l'argent fou

Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?
Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?
Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?
Comment les sciences et savoirs sont censurés même sur internet ?
où est la sagesse d’Athéna dans le décor devenu complètement malade de l’argent fou ?

où est la sagesse d’Athéna dans le décor devenu complètement malade de l’argent fou ?

SCIENCE ET POLITIQUE – Un rapport plein de conflit, mais où la politique ne peut que tout perdre à choisir l’argent.

La guerre des moteurs de recherche, la véritable histoire d'internet

Les moteurs de recherche : comment ça marche ? #01Focus

De la surveillance illégitime à l'auto-censure - Une contre-histoire des Internets - ARTE

La bonne censure de la bien pensance (cette possible grave malfaisance) - Une contre-histoire des Internets

What Are the Alternatives to Capitalism? Practical Ideas for the New Economy

Introduction of International law – lorsque les lois internationales peuvent faire abolir des lois “nationales” d’intérêts trop…privés.

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article