Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?

Nous voulions intituler le texte « « Leur » monde complètement à l’envers » ? Mais devant ce qu’impliquent de telles prises de décisions, nous avons préféré nous référer aux méthodes des verdicts. Ce qu’il faut choisir et soupeser. Tout ce qui est induit socialement. Sans omettre la nécessité d’universalité. Ce pourquoi le jouet représentant un danger immense pour les enfants – a été interdit. Et que les armes représentant des dangers énormes pour des enfants prétendus adultes qui « jouent » avec de vraies armes ne sont pas interdites, mais même incitées. En effet, il y a une nette différence de traitement. La morale et le principe de précaution jouent à fond d’un côté. Et pas du tout de l’autre. Ce qui frôle l’incompréhensible lorsqu’une foule de faits nous rappelle que les armes non interdites tuent, véritablement, des enfants. Ce qui représente tellement plus de risques pour ces enfants supposés être protégés…mais seulement de peu offensifs…jouets. C’est donc là que le principe de précaution et la morale de protection devraient peser à fond. Découvrons pourquoi tel n’est pas le cas.

Ces raisonnements nous ont fait découvrir que, depuis 3 ans,  il existe bien des actions mondiales de « Désarmement des Nations unies », dans le but de contrôler, mondialement, la prolifération des armes. Qu’il y a même eu deux conférences des parties. La seconde en août 2016. Mais que, en 2017, c’est le silence partout – alors que, justement, un contrôle international des armes semble plus approprié que jamais. Est-ce parce que les peuples n’auraient plus leur mot à dire ? Sinon de demeurer des innocents dégâts collatéraux (ce mot qui sent trop l’intolérable cynisme ?) ? Dans ce cas, il suffit de raviver la conscience de ces malencontreux oublis et les peuples vont les clamer leurs mots ! Profitons donc de ces recherches afin d’être informés – depuis le temps que les médias de masses désinforment, font de la fake analyse (surtout par omissions et camouflages de nombreuses informations) – nous avons pris l’habitude de tout comprendre sans eux.

Nous voulions introduire notre texte par ceci – la preuve que ce n’est pas fait, c’est qu’il peut être vérifié que le texte commence autrement. Donc pourquoi ne pas « oblivier » ceci ? Justement afin de comparer et pouvoir choisir…le premier élan semblait si accusatoire ! >>>> - « Assez des doublons moraux – censurer le sans danger et ne pas interdire la mort bestiale. Soit la vente d’armes destinées à tuer. Censurer l’érotisme et ne pas censurer la guerre ? Bannir l’amour et pas le droit d’assassiner des civils (effacés sous le nom délictueux de « dégâts collatéraux ») ? Pourchasser le partage et la gratuité et pas l’exploitation de l’homme par l’homme ou le plafonnement des indemnités prudhommales ? Alors que le très rationnel plafonnement des trop hauts revenus ne semble pas entrer dans l’éthique « à multiples visages » – sauf le bon – de cette…si nocive américanisation de la morale (ou bien de l’immoralité ?            ). Ainsi les lobbies des armes étasuniens cognent en Europe ? Décident pour les peuples, au-dessus d’eux et contre eux ? Europe qui se met à jouer à interdire des jouets et qui vante la vente des armes réelles ? ». Bon, nous ne l’avons pas dit. Juste que nous aurions pu (puisque prévu) le dire.  Poursuivons la quête.

…………………………...........********************************

Contrôler les ventes d'armes dans le monde. Tel est l'ambitieux objectif du Traité sur le commerce des armes des Nations unies. La deuxième conférence des parties s’est tenue à Genève du 22 au 26 août 2016. Le point sur les enjeux avec Benoît Muracciole, président de l'ONG ASER. Avec une vidéo jointe…

Tv5monde.com/info/traité-sur-le-commerce-des-armes-objectif-

Depuis silence radio… ? Voyons voir pourquoi « leurs progrès affichés » se trouvent toujours être de véritables reculs concrets Historique succinct : après ce fin août 2016 ? La page officielle de l’O.N.U. qui désarme…

Un.org/disarmament/firstcommittee-71/

……jusqu’à décembre 2016 oui…ensuite - RIEN d’annoncé sur cette page officielle pour 2017.

Wikipédia.org//Traité-sur_le_commerce_des_armes

Sur Wikipédia seulement ceci …« Le 13 avril 2017, le gouvernement canadien a déposé un projet de loi pour mettre en conformité sa législation afin d’adhérer au TCA »…On peut suivre l'avancement de l'universalisation du TCA sur le site Désarmement des Nations unies »

Comme si 2017 devenait l’amnésie complète des avancées de 2016 ? Ah non, ASER, nous fournit le 11 avril 2017 ce lien.

Conférence-des-états-parties-au-traité-sur-le-commerce-des-armes-Tca-à-Cancun

………………………………***************************************

Que se passe-t-il donc ? Afin de remplir ce « blanc significatif » de 2017 où le minable cynisme du haut de la société semble tourner le dos à la Paix (minable puisqu’il faut toujours payer le prix plus tard et que c’est vraiment du sabotage de gestion des…biens communs !) - Amnesty international rapporte : «Le TCA peut sauver des millions de vies. C'est pourquoi il est d'autant plus inquiétant de constater que les États qui l'ont signé ou même ratifié semblent penser qu'ils peuvent continuer à fournir des armes à des forces connues pour commettre et faciliter des crimes de guerre, et à délivrer des autorisations d'exportation même lorsque le risque est majeur que ces armes contribuent à de graves violations des droits humains, a déclaré Brian Wood, responsable des questions liées au contrôle des armes et aux droits humains à Amnesty International.

Il faut faire preuve de tolérance zéro envers les États qui pensent qu'ils peuvent se contenter d'un soutien de façade au TCA. La nécessité d'une mise en œuvre plus efficace saute aux yeux : du Yémen à la Syrie et au Soudan du Sud, chaque jour, des enfants sont tués [[et pas par des jouets !]] et mutilés par des bombes, des civils sont menacés et arrêtés sous la menace d'une arme, et les groupes armés commettent des exactions avec des armes produites par des pays pourtant liés par le Traité. »

Pourquoi ce ton très énergique ? « Actuellement, les États-partis au TCA ne sont pas explicitement tenus de rendre publics leurs rapports. Le modèle provisoire de rapport sur les importations et exportations d'armes comporte une case à cocher où il leur faut simplement indiquer s'ils souhaitent ou non qu'ils soient mis à disposition du public. La Moldavie et la Slovaquie ont choisi de garder leur rapport annuel confidentiel. Autoriser les gouvernements à choisir de dissimuler les informations relatives à certaines ou toutes leurs exportations et importations d'armes ne permettra guère aux Parlements, aux médias et à la société civile d'évaluer la réalisation des objectifs clés en termes de droits humains, a déclaré Brian Wood.

Amnesty International déplore vivement qu'au 17 août, 27 % des États parties qui devaient présenter leur rapport initial sur la mise en œuvre du traité ne l'avaient pas fait, tandis que 27 % n'avaient toujours pas remis leur rapport annuel sur les importations et exportations d'armes (...)

Tolérance-zéro-pour-les-états-qui-bafouent-les-obligations-découlant-du-traité-sur-le-commerce-des-armes

En récapitulatif (…) En 2014, la France a autorisé des exportations incluant une nouvelle fois des véhicules blindés Sherpa, véhicules sophistiqués qui avaient servi aux forces de sécurité pour tuer des centaines de manifestants au sit-in de Rabaa al Adawiya un an auparavant. En outre, les armes obtenues auprès de signataires du TCA continuent d'alimenter des guerres civiles sanglantes. En 2014, l'Ukraine a donné son feu vert à l'exportation de 830 mitrailleuses légères et 62 mitrailleuses lourdes à destination du Soudan du Sud. Six mois après avoir signé le TCA, les autorités ukrainiennes ont accordé une autorisation d'exportation le 19 mars 2015 concernant la livraison au Soudan du Sud d'un nombre non divulgué d'hélicoptères d'assaut Mi-24. Trois de ces hélicoptères d'assaut sont actuellement en service au sein des forces gouvernementales sud-soudanaises, qui attendraient la livraison d'un autre appareil. «En signant le TCA, le gouvernement ukrainien s'est engagé à s'abstenir de toute action susceptible de saper l'objet et le but du Traité, ce qui suppose de ne pas autoriser un transfert d'armes si l'État concerné a connaissance du fait que les armes en question pourraient servir à commettre des crimes de guerre, dont des attaques dirigées contre des civils, a déclaré Brian Wood.

 

Garanties quant à l'utilisation finale par les importateurs : Amnesty International demande qu'un critère essentiel s'applique aux exportateurs d'armes : ils ne doivent pas autoriser les transferts d'armes tant que les États importateurs n'ont pas fourni de garanties juridiquement contraignantes assurant que les utilisateurs finaux de ces armes respecteront les droits humains et l'état de droit.

>>>>> - 11 avril 2017. Il ne s’est rien passé de significatif dans le désarmement mondial. Juste cette retranscription de la 1ère conférence par l’association complètement impliquée dans la seconde : ASER (Action Sécurité Éthique Républicaines), reconnue par l’O.N.U., est présente à cette conférence à titre d’observateur, et y a repris son patient travail de plaidoyer auprès des délégués. Les premiers débats axés sur la technique ne doivent pas leur faire oublier les objectifs du TCA, tout entiers contenus dans l’exigence d’une réelle prévention des graves violations du droit international relatif aux droits de l’Homme et au droit international humanitaire, en amont de tous commerces et exportations d’armement. Pour d’autres articles sur ces questions, consulter le blog :  https://armerdesarmer.wordpress.com/

Rprésentant du Réseau d’Action International sur les Armes Légères (RAIAL) pour l’Europe, ASER (Action Sécurité Éthique Républicaines) lutte pour le respect des Droits de l’Homme dans les transferts d’armes, et dans le champ de la sûreté – dont le maintien de l’ordre – par les services de police et de sécurité. »

Aser-au-coeur-de-la-conférence-des-états-parties-au-traité-sur-le-commerce-des-armes

………………………*******************************************

Du stand by alors ? Les enfants attardés, toujours plus immatures, qui prétendent diriger les peuples, commencent de prendre des décisions toujours plus…minoritaires…Voyons ceci par un autre bout de lorgnette , toujours autant négligé par les irresponsables qui osent se prétendre « responsables » …Les guerres ou le trop net gaspillage de l’argent public ?

« L’armée américaine a publié un audit reconnaissant certaines lacunes dans le suivi de transferts d’armes et d’autres équipements militaires en Irak et au Koweït. La valeur de cet équipement s’élève à plus d’un milliard de dollars. Oui, 1 milliard de dollars d’armes hors de vue des radars.

En septembre 2016, le gouvernement américain a réalisé un audit révélant le manque d’informations concernant le nombre et la localisation d’une grande quantité d’équipements militaires. Ces équipements semblent avoir été récupérés au niveau du Koweït et de l’Irak afin d’approvisionner l’armée irakienne ainsi que des groupes armés tels que L’État Islamique. Des lacunes ont été identifiées à différents niveaux de la chaîne de transfert :

Un-milliard-de-dollars-d'armes-"perdues"-en- Irak, etc.

 « La mauvaise tenue des registres dans les dépôts d’armes au Koweït et en Irak. Des informations enregistrées sur de multiples tableaux, bases de données et même des reçus écrits à la main. De grandes quantités d’équipements saisies manuellement dans de multiples tableaux, ce qui accroît le risque d’erreur humaine. Des registres incomplets, ne permettant pas aux personnes responsables [[jusqu’où…responsables ? Responsables de la désorganisation capitaliste de la société ? Ou autres ?]] des équipements de vérifier avec certitude leur emplacement ni leur statut. »

De l’importance des définitions légales : Les armes de destruction massive telles que les armes chimiques, biologiques ou nucléaires sont contrôlées. Cependant, les armes classiques dites conventionnelles comprennent seulement les systèmes d’artillerie de gros calibre, les avions de combat, les chars de combat, les hélicoptères d’attaque, les véhicules blindés de combat, les navires de guerre, les missiles et les lanceurs. Vous l’aurez compris, la liste d’armes régulées ne comprend pas les armes légères et de petits calibres qui s’avèrent finalement être les plus meurtrières tant leur accessibilité est facilitée.

Ces armes ont plus de morts au compteur que les bombes Hiroshima et Nagasaki. Depuis les années 1990, la Commission Internationale a pris des mesures restrictives en raison des dégâts causés. Il semblerait que près de 100 millions d’AK-47 non contrôlés circuleraient dans le monde, c’est notamment le type d’armes utilisé par les enfants guerriers. Les victimes des armes légères sont aujourd’hui composées à 80 % de civils !

[[et la désorganisation capitaliste de toute la société ne s’arrête pas là !]]…Un marché gangrené par la corruption et l’hypocrisie : 50 % de la corruption mondiale s’articule autour des contrats de l’industrie de la défense, donc en plus d’une législation légère, elle est tout simplement contournée. C’est ainsi que des tonnes d’armes ont également tout bonnement disparu des radars, le service après-vente et le respect de la loi ne semblant pas être de rigueur pour le commerce d’armes [[au sens le plus basique des mots…ce sont tous des…hors…la loi ! A traiter comme tels !]]. De plus, le manque de transparence et de visibilité du public qui n’est pas un consommateur final permet de nombreux tours de passe-passe en toute quiétude ; une ironie lorsque l’on sait que les premiers exportateurs d’armes au monde ne sont autres que ceux qui siègent de manière permanente à l’ONU dans le cadre du Conseil de Sécurité (Etats-Unis, Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni, Russie) [[Et qui devraient donc être…démis de leurs fonctions…]].

L’achat des armes aux pays producteurs freine voire empêche le bon développement des pays qui y allouent un budget conséquent au détriment d’infrastructures, de l’éducation ou du système de santé…[[avec toujours de trop omis – les désastres écologiques extrêmement graves que font subir les déraisons guerrières, que seules des têtes complètement immatures peuvent admettre !]]. Par exemple, un arrêt de transfert d’armes a été mis en place envers l’Egypte afin de stopper la répression violente du gouvernement contre les civils. Cet arrêt de transfert d’armes a tout simplement été contourné par 12 pays de l’Union européenne : l’Allemagne, la Bulgarie, Chypre, la France, l’Espagne, la Hongrie, le Royaume-Uni, l’Italie, la Pologne, la République Tchèque, la Roumanie et la Slovaquie. Ces pays qui ont continué d’alimenter la répression du régime en vendant des armes se rendent directement complices des atrocités commises envers les civils.

Cocorico trop ricos : La France est le 4ème vendeur d’armes au monde [[ce qui, vu sa petite taille géographique, devient un déshonneur…]]. Engagée sur un traité international encadrant le commerce d’armes, le cadre juridique national qu’elle s’impose à elle-même est résolument laxiste. De plus, le manque de transparence évident sur les transferts d’armes permet de museler la société fouineuse et les investigateurs [[ce pourquoi, d’après nous, le montage médiatique des « fake news » mais pas des fake analysis, des désinformations, etc. représente bien un…délit sanctionnable. Honte aux fomentateurs des pseudos fake news, dit le juge et partie déconsidérés, les siennes de news s’extrayant bien de la loyauté collective…]].

Le TCA : la révolution et ses failles. Les droits humains se doivent d’être pris – en priorité - en compte lorsqu’il s’agit de transfert d’armes, le TCA est une véritable avancée [[ à nous de faire que cette avancée ne recule pas !]] et ses effets se mesureront dans les années à venir. Si certains pays tels que les États-Unis n’ont toujours pas ratifié le traité malgré sa signature, le TCA ne peut être complètement efficace. Le transfert et le commerce d’armes est une histoire d’États, c’est à eux et à eux seuls de s’engager pour réduire la production d’armes et contrôler son commerce. » [[ Et donc les États c’est la « souveraineté nationale »…ce sont bien les peuples souverains qui décident des limitations des armes : les vraies ou les seulement les jouets ? La détermination d’adultes responsable ou l’hypocrisie de vils consommateurs ?]].

Le désarmement nucléaire est-il toujours un objectif atteignable au vu des récentes tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ?

Les-grandes-puissances-nucléaires-ont-le-devoir-d'-organiser-le-désarmement

Il doit le rester. Essayer de faire disparaître l’armement nucléaire n’est pas risqué, mais dire que la détention de l’armement nucléaire assure la sécurité l’est beaucoup plus. C’est pourtant le discours des cinq grandes puissances nucléaires (États-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine et Russie) et c’est ce qui pousse les pays qui ne le sont pas à le devenir [[ ces 5 pays ne méritent que de gigantesques engueulades. Hurlons-le leur donc ! ]]. Le Traité de non-prolifération (TNP) dit que nous, les cinq grands, avons le devoir d’organiser le désarmement nucléaire. Si on commençait par respecter le TNP, on serait déjà plus crédibles pour dire à la Corée du Nord de se désarmer.

…………………….*************************************************…

De tous ces éléments qu’aucun média de masse ne diffuse – d’ailleurs, la dérision pitoyable des fake news est bien intervenue en 2017 en concordance avec la montée en puissance des fauteurs de guerre (mais uniquement dans la tonitruance des médias d’argent pas dans la cœur des humains). Y aurait-il rapport entre les deux ? En tout cas, cette désastreuse initiative tombe mal. Oui de tout cet apparent chaos, que ressort-il ? Sinon que, dans tous les domaines, il faille sur-réguler les ennemis de la société (les vendeurs d’armes sont les pires ennemis de la société). Qu’il faut leur marteler des règles et les contraindre à les respecter : pire voyous sociaux que ces capitalistes, impossible à trouver. Que ce n’est pas en « entrant dans l’agenda des non-décideurs politiques » que ceci avance. Mais en traçant une route très bien informée.

Ce qui évite d’avoir un comportement très catastrophiquement « antipolitique » tel que les « opposants aux réformes seraient des fainéants » - ce qui symétrise trop facilement que les « supporters des réformes sont des…crétins ». Il ne faut jamais monter en flèche ces puérilités désastreuses. 1) – parce que tous les conflits commencent avec des mots aussi stupides (voir la dépêche d’Ems de Bismarck, etc.) …2) –parce que nous  seuls nous nous conduisons en responsables et que tout ce qui est irresponsable ne doit pas nous freiner. Dixit exit.

Ainsi, ce blog a produit déjà un livre de référence et des études de fond contre les guerres. Ils sont en accès libre. Le fond c’est que, malgré les apparences (dès qu’il y un conflit est tourné en boucle et massivement la même image. Faisant croire à une multiplication des drames – de plus, trop souvent ces photographies sont fausses et le résultat de montages mal intentionnés)…oui le nombre de guerres réelles baisse sans cesse depuis les années 1960-1970. Le nombre des massacres civils aussi – même si l’horreur est de chiffrer au lieu de rendre impossible de chiffrer, il s’agit de voir clair dans l’horreur afin de se guider énergiquement sur le vrai. Et donc ? Très massivement, les peuples veulent la paix. Ils le prouvent. Il n’y plus que les fausses élites, de prétendus dirigeants politiques et des médias vendus à l’argent sale pour tenter de faire croire l’inverse. Toute propagande est le niveau zéro de la pensée et du cœur ;: aussi, actuellement c’est juste de tenter de faire entrer par effraction dans les têtes l’idée farfelue « qu’un troisième guerre mondiale serait inéluctable »…alors que toutes les analyses PROUVENT qu’elle n’aura pas lieu.

Ainsi – les diffuseurs de ce dangereux mensonge ne sont ni des fainéants ni des crétins (quoi que l’on puisse cumuler) mais de hasardeux irresponsables. Car toute guerre est une catastrophe humaine sans nom, une destruction sociale effroyable doublée d’agressions très nuisibles à la Terre (les première victime des guerres ce sont les systèmes écologiques) . Et que donc 0,0000001 % de la population mondiale y trouve un intérêt (ceux que les guerres ENRICHISSENT scandaleusement…). Appuyer ces 0,0000001 % c’est donc aller contre 99,9999999 % de l’Humanité. Ce qui ne parait pas très raisonnable…

Parce que les forces de Paix vont l’emporter. C’est qu’elles ne font pas de bruit (et où cela ?) mais agissent tout le temps dans le concret…

……………...là où l’enfumage des propagandes ne peut pas durer

 

 

 

……(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

désarmons d'ici...

désarmons d'ici...

ou de là...

ou de là...

ce 18 juin 2017 appelant à la semaine mondiale d’action  contre la violence armée du RAIAL (Réseau International sur les armes légères), des membres d’ASER ont posé  dans le village de Muracciole pour une photo  en solidarité avec toutes les victimes de la violence armée.

ce 18 juin 2017 appelant à la semaine mondiale d’action contre la violence armée du RAIAL (Réseau International sur les armes légères), des membres d’ASER ont posé dans le village de Muracciole pour une photo en solidarité avec toutes les victimes de la violence armée.

Foire aux armements du 26 juillet 2017

Foire aux armements du 26 juillet 2017

la fin ontologique des armes ?

la fin ontologique des armes ?

Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?
reste anormalement élevé le nombre d'enfants tués lors d'évitables conflits (plus du tiers du total d'horreurs)...r

reste anormalement élevé le nombre d'enfants tués lors d'évitables conflits (plus du tiers du total d'horreurs)...r

Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?
un humain meurt chaque minute à cause de la stupidité des armes...

un humain meurt chaque minute à cause de la stupidité des armes...

Tolérance zéro pour les États qui bafouent les obligations découlant du TCA . Les États doivent faire en sorte que le Traité international sur le commerce des armes (TCA) soit à la hauteur de ses promesses de sauver des vies et de protéger les droits fondamentaux contre les effets dévastateurs du commerce international des armes en prenant des mesures concrètes et transparentes en vue d’une mise en œuvre plus efficace.

Tolérance zéro pour les États qui bafouent les obligations découlant du TCA . Les États doivent faire en sorte que le Traité international sur le commerce des armes (TCA) soit à la hauteur de ses promesses de sauver des vies et de protéger les droits fondamentaux contre les effets dévastateurs du commerce international des armes en prenant des mesures concrètes et transparentes en vue d’une mise en œuvre plus efficace.

qui parle de l'essentiel ?

qui parle de l'essentiel ?

Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?
Comment prendre les meilleures décisions de Paix ?
Responsabilités impératives des états-partis du traité

Responsabilités impératives des états-partis du traité

donc droit des états- partis d’accuser les abus ?

donc droit des états- partis d’accuser les abus ?

Toute dérégulation est un défi au bon sens et à la raison – le capitalisme a 100 % tort. Les dérégulations sont bien des fléaux mondiaux. Non des bienfaits.

Toute dérégulation est un défi au bon sens et à la raison – le capitalisme a 100 % tort. Les dérégulations sont bien des fléaux mondiaux. Non des bienfaits.

trop c’est trop….

trop c’est trop….

qui achète ? Des prêtes-noms ?

qui achète ? Des prêtes-noms ?

il est étrange de penser que de nationaliser les armes assècherait énormément le soi-disant marché !

il est étrange de penser que de nationaliser les armes assècherait énormément le soi-disant marché !

comme c’est signé il faut d’autant plus le faire respecter

comme c’est signé il faut d’autant plus le faire respecter

la dialectique c'est la paix...

la dialectique c'est la paix...

L'entrée en vigueur du Traité sur le commerce des armes (TCA), le 24 décembre 2014, constitue une avancée majeure pour les droits humains après deux décennies de travail de campagne mené par Amnesty International et d'autres ONG à travers le monde.

Prendre tout le temps position sur le commerce des armes

et bien plus récent… « Voir Pour Comprendre #3 : le commerce des armes (feat Léo Grasset de DirtyBiology) »

Benoît Muracciole, président de l'ASER, qui a participé à la Conférence des États parties au Traité sur le commerce des armes (TCA), à Cancún, répond à nos questions : - La position commune de l’Union européenne en 2008 sur les exportations d’armes des pays membres prévoyait déjà des restrictions d’exportations. En quoi le TCA peut-il devenir un nouveau modèle de régulation sur le commerce des armes ? - Le secrétariat du TCA et son président siégeront à Genève. Concernant la mise en application effective, où en est-on ? Quelles sont les perspectives d’une signature des Etats-Unis et quid de la ratification de la Russie, de la Chine et de l’Inde ? - Plusieurs ONG insistent sur l’application des mesures et leur véritable transparence concernant le commerce d’armes conventionnelles. Les Etats sont-ils prêts à communiquer publiquement l’ensemble des informations concernant leurs ventes d’armes ?

Crimes sans châtiments ? Sauf que pas de crimes de guerres sans armes. Pas d’attaques terroristes inacceptables sans agressions préalables des pays elles aussi inacceptables…

Commenter cet article