les préJugés rendent tout le monde perdants ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

les préJugés rendent tout le monde perdants ?

Les préjugés mènent le monde ? Et tellement plus que nous l’admettons. L’aliénation par les idées fausses se montrant tellement plus forte aux sommets. Cela fait si longtemps que ces autoproclamés « responsables » ne fonctionnent plus aux analyses solides, à la rationalité et à l’objectivité. L’exemple le plus désastreux en est de traiter ceux qui ne sont pas d’accord avec vous de fainéants – se démasquant, ainsi, piteusement, être d’immenses fainéants du cœur et de l’écoute. Le préJugé, littéralement qui juge à l’avance,  sans rien savoir et sans ne rien vouloir savoir est, actuellement, un des plus grands ennemis de la société. Comment sans examen, sans un regard attentif, sans réflexion, et sans équanimité, pourrions-nous mieux juger que tout le monde réuni ? Et alors comment faire afin d’échapper aux préjugés, comment les vaincre collectivement ? Et comme parvenir à une société d’auto-élucidation permanente par elle-même ? Une société qui « veut » se connaître réellement, sans fuir devant des réalités, assumant et surpassant tous les obstacles ? Bref, une société de santé mentale qui inclut les sentiments, les émotions et la morale ? Qui ne prouve pas son inhumanité en refusant tout pathos, donc tout sympathos comme tout empathos. Pathos étant souffrir, souffrir avec empathie et participer de la souffrance sympathie. Une société AVEC pathos – s’arrache aux bourgeois qui créent énormément de dégâts sociaux et de douleurs humaines mais qui ne veulent pas lâchement *** 1) que cela se sache dans les médias de masses que ce sont bien des…brutes plutôt insensibles…. *** 2) que l’on puisse leur imputer, très directement, les souffrances créées…et donc ? ** 3) étouffer les vérités dans l’œuf. Qui dit, en conséquence, pas de pathos est, en général, un lâche très insensible !

Il est bon et sain d’affirmer qu’un véritable dirigeant c’est celui qui sait compatir, pâtir avec. Donc souffrir concrètement des conséquences des décisions qu’il ou elle prendrait. Mais ce n’est pas suffisant. Bien trop rares celles ou ceux qui n’ont AUCUN préjugé. Et plutôt maltraitées ces perles de la sociabilité. Oui trop « ressemblant-e-s » la plupart de nous d’avec ces dirigeants qu’ils/elles « font semblant » de critiquer tout en étant – toutes proportions gardées - trop…pareil. Mêmes réactions mêmes mentalités de fond. Ce qu’il faut ?...Faire le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous ! C’est un travail sur soi, un labeur psycho-corporel, tout virus de préjugés venant des dominants doit être chassé de nos corps par la puissance psycho. Plus de discriminations commandées, plus de haines médiatiques télécommandées, etc. Rien, que nous face aux autres humains, sans alibis, sans a priori et sans déloyaux avantages. Nus comme à la naissance. Et sans aucune armure inhumaine des inégalités – puisque plus nous « croyons » aux inégalités, moins nous somme de vrais humains en fait. Oui « avec » du pathos ! A quoi s’ajoutent : Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter ! Nous arrêtons de sous-traiter nos besoins et nos savoirs : nous les vivons en direct. Et nous sommes contre…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !) oui celles qui CORROMPENT tout. S’émanciper de ces monstruosités c’est déjà un sentiment…de plénitude. Alors ?

 

Et donc ? Bienheureux disait un sage (genre d’humains que bien trop fuient par les temps qui ne courent pas, mais font du malsain surplace ? Le préjugé trop partagé ne servant qu’à faire du surplace, afin que rien de fondamental ne change, rien de fonda Mental !), oui bienheureux qui n’a pas de préjugés ! Comme c’est bien dit ! Un autre, un de ces rares qui nous font des synthèses véritables osait « bien peu connaissent la société concrète ». Oui connaître « toute » la société, est-ce possible ? Et comment prétendre diriger si nous ne connaissons pas tangiblement, oui comme charnellement, toutes les parties de la société ? Un don le permet : celui de la vraie écoute, soit savoir se « mettre à la place de l’autre », voir les choses à travers son regard (sans être, obligatoirement, d’accord avec – ceci n’a rien à voir !), non avoir un cœur suffisamment grand pour accueillir toute l’expérience humaine. Guidés par un tel don (qui n’est hors de portée de personne !), effectivement, nous pouvons connaître et reconnaître toutes les facettes qui constituent une société. The so wise diamond…Sans en rabaisser aucune – par préjugé, cet illégal coup d’état permanent contre la vraie justice que de condamner autrui sans aucune raison valable, que ses propres caprices trop puérils pour se nommer et sans…aucune légitimité pour. Graves fauteurs de troubles donc, histrions insupportables, les auteurs ou les autrices de préjugés. Donc des ennemis frontaux de la sociabilité, du social, donc de ce qui rend humain l’humain. Ce gigantesque trésor en friche…Et que croyez-vous que les porteurs de préJugés du haut et du bas de la société fassent devant qui « sait » écouter ? Eh bien, ils ne l’écoutent pas du tout. Sans aucun droit ni légitimité, ils n’écoutent pas qui détient le vaste trésor de l’écoute : véridiquement ce sont des cancres du cœur, des bouseux de l’incapacité des partages…Ce pourquoi tout le monde campe (je dirai déCampe) sur ses préjugés et toutes les solutions…s’enlisent.

****** >>>> - Les solutions dans leur genèse étant indépendantes de nous. Elles s’enchainent et se déduisent des analyses rationnelles (et les meilleures sont celles qui n’oublient personne). Et ces processus n’ont rien à voir avec nous sinon de n’utiliser que les faits de la grande honnêteté intellectuelle. Donc quoi que nous soyons ou fassions : gavés de mauvaises fois et de mauvaises volontés, volontairement puérils et irresponsables, etc. – tout ceci ne change rien, les solutions se dessinent fermement hors de notre orbe. Oui elles existent indépendamment de nous. Seulement – afin de les METTRE EN PRATIQUE, de les rendre concrètes, elles dépendant fortement de nous. Ce pourquoi les majorités ne savent pas raisonner puisque elle demeure dans le dualisme, l’indivis dualisme sans issue. Ne partir que de soi c’est rester sans issue. La pensée est dialectique donc trois (et pas deux en sempiternel conflit binaire et trop primaire pour être ressenti). Ici nous avons bien les trois. Le préJugé méconnu, les solutions qui naissent et apparaissent en toute indépendance de nous et nos bonnes ou mauvaises volontés et fois afin de les rendre tangibles, effectives, réalisées (soit comprises dans la tête et accomplies dans le réel). Le dualisme fait toujours manquer un au moins des trois pôles. Donc STOPPE toute possible solution pour tous. Et le sale gosse rancunier qui siège dans le prétendu adulte de remâcher :‘ « comme j’ai raison d’avoir tel préjugé ». Devant tout ceci, nous allons commettre plusieurs textes. Dont par des exemples concrets. En ce premier pas, nous traçons les limites d’un champ de savoir toujours méconnu : comment foutre KO les préJugés ? Pourquoi méconnu ? La société abêtie qui se rétrécit au seul l’argent a de la valeur – rate 80 % oui 80 %, relisez, du réel qui reste des cadeaux Gratuits, ineffables, de très haute…valeur. Que le préjugé fait louper à 95 %...que la pensée, par exemple, est, déjà, un trésor. Par elle-même. En elle, nous pouvons tout simuler – soit développer les synesthésies, les neurones miroirs et parvenir à un cerveau « sensualisé » (ayant, tout à la fois, du sesible, sensitif, sensationnel, sensuel et…sensé) afin de faire – aussi – de tourte pensée une sensation. Sur la gamme d’un des 5 sens. Ce don du sens sensé (qui se vit par les sens si…sensé, donc rationnel !) parvient à tout simuler avant. A vivre les hypothèses dans leurs moindres nervures avant que de permettre qu’elles pénètrent dans le réel collectif.

Bien sûr que ce n’est pas en 2 mots que nous parvenons à comprendre comment se vit de n’avoir AUCUN préjugé…ceci se sensualise (et donc appartient aux conSensualités collectives : celles des si précieux consensus !) et se partage – aussi - par des émotions et des sentiments. Donc du pathos. Une pensée sans pathos ,ne peut qu’être INHUMAINE. Et, sans doute, toxique !

…………………….......**************************************************

les préJugés rendent tout le monde perdants ?

Les délits ont deux comptages : en volume et en valeur. Les médias menteurs ne parlent jamais de « la valeur » qui prouve qu’en coûts effectifs pour la société, ce sont les délits des riches qui causent, et de loin, le plus de dégâts sociaux. D’où vient cette cécité volontaire ? Effectivement des préJugés (savoir tout à l’avance comme des dieux – mais sans jamais rien observer ni concevoir – donc préJugés = dieux Autos-couillonnés !) Ainsi, combien de drames se déroulent parce « qu’ils sont propres sur eux, vous vous rendez compte ma pov‘dame, ils ont tous des costumes-cravates, des images d’honnêteté, pour sûr… ». Or, le port de cravates costumées autour accompagne, souvent, ces « délits de valeurs »…Et donc ? Une énième escroquerie fomentée PAR LES RICHES contre les moins riches. Ces moins riches (qui ne veulent décidément rien apprendre) sont échaudés (pour la dix millième fois) par…l’incroyable. Le préJugé qui n’est rien obtient tant de puissance mais que…négative, nuisible, toxique, désastreuse pour les véritables collectivités.

Le préJugé n’est qu’une « croyance ». Quittons les croyances. Et vérifions les faits devenus banaux de vols avec cette intro : « parmi les figurants de la société du spectacle les politiques sont les…plus mal rémunérés. Ils sont donc contraints de…voler ». Tiens donc ? Première fois que nous entendons ce son de cloche. Qui sonne juste…A nous de revoir le vrai réel…

…………………………    *******************************

Trop d’avidités vident toutes les « justifications » de ces abus d’avidités. L’avide vide. Ainsi, la réPublique ne pourra jamais être privatisée, c’est marqué dedans. Ou, encore, la beauté spontanée et authentique n’appartiendra jamais à l’argent puisque, en général, elle se trouve où il n’est pas. Ce pourquoi la nature est partout dans son art ou la vie quotidienne brille dix mille fois plus que les minables pubs, etc. Ce texte nous offre tout ceci et laisse entrevoir que, pour le futur, il en garde tellement plus en réserve. Alors n’hésitons plus, cliquons !

>>>> La Fabrique des préjugés ** 1)- Les enfants ont-ils des préjugés ?

>>> - Pour la prochaine fois, oui la prochaine à vous de réfléchir sur les liens IMPORTANTS entre ces 3 informations. La Chine et la Russie s’émancipent complètement du dollar – les BRICS suivent – la privatisation abusive du système occidental est, aussi, son point le plus faible (toujours à gémir comme un bébé pour que les états le…sauvent)… Allez, les fainéants (en fait, les fainéants c’est une …fake news !) au boulot laborieux…

Moscou-et-Pékin-se-préparent-à-s'émanciper-complètement-du-dollar-:-le-détail-des-trois-mesures-phares

Un-ancien-de-la-Banque-Mondiale-affirme-que-le-système-monétaire-occidental-est-une-escroquerie

Qui cela sert-il les préjugés ? Qui cela sert-il de semer des rumeurs, des diffamations et des mensonges évidents sur telle personne, telle groupe, tel pays ? Faut-il des moyens et des moyens afin d’empêcher que les préjugés ne s’éteignent ? Diviser pour régner se fait concrètement comment ? Ah oui, aussi à coups de préjugés ! Et tous les effets induits genre prétendre contester tout en se révélant bardés de préjugés, n’est-ce pas en fin de compte rendre trop de services aux pouvoirs en place ? En diffusant encore plus leurs procédés ? Ou en ridiculisant de bonnes idées, les faisant pourrir et choir, juste en les juxtaposant à des mots et comportements qui vont fortement déplaire ? Et qui, par la suite, apparition de la bonne idée = répulsions irréfléchies à son égard ? Ainsi – le premier acte contestataire doit être de détruire les préjugés, de détruire la possibilité même que puisse naître un préJugé, qui juge à l’avance et se vautre dans les injustices de ne rien vouloir comprendre ni examiner. Tels les « hiérarchies » ecclésiastiques et civiles de son époque qui ne voulaient pas regarder dans la « lunette de Galilée » (examiner, ne pas juger à l’avance mais voir en direct afin de comprendre – plutôt que de se laisser indignement à condamner autrui sans strictement ne rien savoir !). Et donc, les pires des préJugés semblent bien être semés et incités par le haut de la société.

 

………………Qui mérite, chaque jour, toujours plus de fermes ENGUEULADES !

 

 

 

 

..........……(à suivre)

 

……………………......%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

Nous sommes la santé de la société

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

la dose des préjugés contre les pauvres est une condmanation des trop riches ?

la dose des préjugés contre les pauvres est une condmanation des trop riches ?

personne ne veut "assumer" le racisme...ben, ça alors !

personne ne veut "assumer" le racisme...ben, ça alors !

comme pour la lunette de Galilée, ils ne veulent pas...vérifier dedans...

comme pour la lunette de Galilée, ils ne veulent pas...vérifier dedans...

pas un mot de vrai mais beaucoup de maux injustement plantés…

pas un mot de vrai mais beaucoup de maux injustement plantés…

Ceci reste d’une logique parfaite jamais restituée dans les lieux dits de pouvoir – les machiavéliques sont les minables ennemis de la pensée de Machiavel, suintant de conformismes, de médiocrités et de mesquineries. Machiavel aura toujours été trop grand pour ces petites têtes ne pouvant porter qu’un cœur minuscule…

Ceci reste d’une logique parfaite jamais restituée dans les lieux dits de pouvoir – les machiavéliques sont les minables ennemis de la pensée de Machiavel, suintant de conformismes, de médiocrités et de mesquineries. Machiavel aura toujours été trop grand pour ces petites têtes ne pouvant porter qu’un cœur minuscule…

les préJugés rendent tout le monde perdants ?
les préJugés rendent tout le monde perdants ?
les préJugés rendent tout le monde perdants ?
les préJugés rendent tout le monde perdants ?
Liberté égalité sans préjugés

Liberté égalité sans préjugés

les préJugés rendent tout le monde perdants ?
les préJugés rendent tout le monde perdants ?

un médicament contre les préjugés

dribbleurs de préjugés ?

Au Brésil, une équipe entièrement composée d'hommes de petite taille s'est constituée afin de lutter contre la discrimination et les préjugés. "Les Géants du Nord"

J’ai confiance en vous – si vous avez confiance en moi venez me serrer dans vos bras est-il écrit sur la seconde pancarte auprès de celle « je suis un musulman et non un terroriste» - En un seul geste cet humain détruit tous les préjugés – pourquoi ne faisons-nous pas tous et toutes pareil ?

Une formation « anti préjugés » obligatoire dans tous les activités publiques – très renforcée pour les politiques et les médiatiques

Etienne Chouard | Les ultra-riches sont-ils des malades mentaux ?

Un entrepreneur algérien #arnaqué par l'un des hommes les plus riches et influents en Algérie. En fait…volé par les préjugés !

Ne pas payer d’impôts c’est les faire payer par d’autres – c’est donc bien leur voler directement dans leur poches. Le F.N. se trompe carrément de cible : ce sont les trop riches qui volent le pain de la bouche des vrais français et vraies françaises…

RÉFORME DES IMPÔTS : MACRON PRÉSIDENT DES ULTRA RICHES : et donc tout est fait pour que les trop riches arnaquent encore plus et plus systématiquement ? Et donc ? Ne plus jamais croire ce qui empêche la participation équitable des trop riches. Disqualifier les médias qui colportent ces fake analysis, ne plus respecter les stars trop anti-pauvres et démissionner les politiciens qui osent mettre en place des politiques aussi…corruptrices (soit - inciter les trop riches à voler encore plus…).

La Fabrique des préjugés ** 1)- Les enfants ont-ils des préjugés ?

Commenter cet article