Les rideaux du ridicule ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Les rideaux du ridicule ?

Le Nudge marketing ou marketing du coup de pouce aura d’abord été politique et électoraliste. Avant d’aller plus loin encore dans le ridicule lors des harcèlements commerciaux. Les médias d’argent en sont tout éclaboussés. Les rideaux s’en rident et les ridicules aussi…Tous les effondrements peuvent s’enchaîner et se renforcer…Vivons les trajets des trajectoires…Outre de ne plus être représentatifs dans une « démocratie représentative », ce qui est comme se tromper de partition lorsque tout sonne complètement faux – et les médias d’argent et les dirigeants trop minoritaires semblent tous sombrer dans le ridicule. L’assombrée nationale en parait un reflet parodique. La « malinformation » des médias d’ex- référence (oui pire que la malbouffe, la malinformation)… oui tout y sonne pire que faux. Est-ce l’heure de leur glas ? Afin de le vérifier sur tous les fronts – voici divers éclairages (d)étonnants.

……………………*************************************

L'-Otan-reprend-en-main-l'-information-en-Allemagne

En fait le motif paranoïaque et mensonger (de lutter contre les fake news par qui est à l’origine des fake !) représente une contre-publicité très efficace contre l’Otan, qui semble entrer dans le couloir de tous les ridicules…Goûtons en direct « Comme planifié de longue date [1], l’Otan accuse la Russie d’interférer dans les élections législatives allemandes après avoir faussé les élections présidentielles états-unienne et française [[eh oui ! à ce point…d’ailleurs les résultats plaident pour la véracité de ces absurdes enfantillages. Les USA ne se privant d’aucune ingérences plus qu’illégales !]].

Il n’existe à ce jour aucune preuve étayant ces accusations. Tout au plus l’Otan peut souligner que les médias du gouvernement russe ont pris position dans ces trois élections contre Hillary Clinton, Emmanuel Macron et Angela Merkel. [[donc leurs supposées ingérences ont…gravement échouées et dans ce cas l’Otan devrait …féliciter la Russie. Enfin, un peu de bon sens ]].

«  La campagne de l’Otan contre la liberté d’expression », « Le nouvel Ordre Médiatique Mondial », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 décembre 2016 & 7 mars 2017.

 

Définition-du-nanar

Dans quoi tombons-nous ? Attention, ici, nous entrons dans toutes les mauvaises habitudes des perdants du capitalisme en phase de fin. Qui se mettent à gesticuler n’importe comment ? La bonne jauge en devient qu’ils en sont aux nanars généralisés

L’incite ? « le nanar est à la nullité ce que le chef-d’œuvre est au génie. »…Or, comme nous savons que, depuis une trentaine d’années, le diktat expressif de l’édition est bien : « on ne publie pas les génies » - cette citation tombe complètement à plat. Et c’est toute la société du spectacle qui ressemble à un immense nanar face à la vraie vie. Nullité archi-nulle qui s’effondre dans toujours plus de ridicules. La jauge des prochains mois déjà là…

Au-coeur-de-la-fabrique-des-ordonnances-d-éformant-le-code-du-travail

Un vrai nanar de l’illégitimité (ordonnances + vraie minorité représentative). Le ridicule des procédés n’a      échappé à personne. Sauf aux médias d’argent sale qui ont le « c’est normal » à géométrie très variable. Non, ce n’est pas normal du tout. Le modèle français ne va surtout pas être rénové mais entrer en régression absurde. Ce dont ces nanars vont être accusés clair et net.

Comme le système antisocial (de remplacement) dont la véridique majorité ne veut pas et qui, non seulement, ne tient aucune de ses promesses, mais prouve bien que sa désorganisation sociale est la pire qui puisse exister. Comme ses prétendus maîtres en transparaissent les plus miteux et piteux possibles…

France-:le-portrait-dun-pays-en-voie-d'appauvrissement-et-d'inégalités

 « Le 11e baromètre annuel Ipsos-Secours populaire 2017 dresse le portrait d’une France en voie d’appauvrissement accéléré. Ainsi, en 2017, plus d’un tiers des Français (37 %) ont déjà fait l’expérience de la pauvreté. Et près de la moitié (47 %) des ouvriers et employés, ainsi que les personnes au revenu mensuel net inférieur à 1200 euros (61 %) sont aujourd’hui plus fragilisés [[les désordonnances ne vont pas améliorer cette pente inexcusable…]].

Les craintes d’un avenir difficile guettent de plus en plus de personnes. L’enquête indique que 57 % des personnes interrogées ont redouté à un moment de leur vie de connaître la précarité. Et une majorité (84 %...[[ne restent que les 16 % de votes véridiques de la législature actuelle ?]]) pense que les risques que leurs enfants connaissent un jour la pauvreté sont plus élevés que pour eux. Ce qui crée des conditions subjectives qui devaient être au centre d’une réflexion stratégique de la gauche radicale en terme de formation d’une «conscience» d’une projection dans l’avenir pour un socialisme [[mais lavé à l’eau de l’honnêteté radicale ]] à-venir.

Ces résultats sont d’autant plus préoccupants qu’ils ne régressent pas. « La lente diminution du niveau de vie des 10 % les moins favorisés constitue un retournement historique de notre histoire sociale », souligne l’édition 2017 du «Rapport sur les inégalités». La crise de 2008 a touché essentiellement et durement les milieux populaires : les plus pauvres continuent à s’appauvrir [[ ce qui représente terriblement un échec SANS APPEL du système libéral tout entier ! Et la soi-disant mondialisation et les illégales privatisations nationales, appauvrissent vraiment le monde entier…plus aucun doute désormais !]]. »

Le-ministre-de-l'-intérieur-essaie-d-enrayer-le-mécontentement-des-crs-(2500-en-maladie-revendicatrice)

Preuve de l’aspect très minoritaire de la législature : les CRS ne lui obéissent plus. Or, ils sont pour l’obéissance quasi inconditionnelle à condition de servir une…majorité substantielle. Du moins d’apparence. Ce qui ne semble plus le cas. Rien ne va plus. Et le gouvernement se fait chaque jour plus d’ennemis. Une poignée de banquiers illégitimes ne peuvent faire crédibles contrepoids.

Une-brève-histoire-de-la-propagande

Au niveau des propagandes , aussi, leurs crédibilités montrent les baisses évidentes des inexcusables médiocrates ( selon nos textes précédents et les documents actuels , les suiveurs de Macron sont à ranger dans cette catégorie des “médiocrates” (la tyrannie des médiocres) qui appartiennent à un « extrême centre »…toujours moins légitime et non seulement par rapport à la rue majoritaire…La propagande en déchoit toujours plus primaire, simpliste, sans grandeur et sans plus la moindre…honnêteté intellectuelle ! Que des nanars….

L'Europe-sociale-naura-pas-lieu-sous-le-libéralisme

 

Une Europe libérale ne saurait, comme par magie, se muer en Europe sociale. Sauf à envisager une refonte complète de ses institutions et de ses principes. Ce à quoi invite ce livre qui dissipe bien des découragements et permet de découvrir la bonne diction. Qui est : une Europe sociale va avoir lieu. Nous sommes contraints de quitter cette République anti réPublique…et d’entrer dans l’an 001 de la démocratie.

 

Comprendre-les-phénomènes-d'effondrement-de-sociétés

« Avons- nous affaire à une combinaison passagère de crises liée à une redistribution globale des cartes ou sommes nous face à des phénomènes encore plus profonds comme un effondrement de société ? De façon à mieux appréhender ces phénomènes et à les rendre plus palpables, nous présenterons tout d’abord les analyses scientifiques les plus saillantes qui décrivent les mécanismes en jeu. Nous nous interrogerons ensuite sur la situation actuelle de notre société contemporaine. Vérifie-t-elle les caractéristiques pouvant engendrer un effondrement ? Les choses sont-elles inéluctables ? Pouvons-nous agir ? Par Emmanuel Prados, Chercheur à l’INRIA, Équipe STEEP (Soutenabilité, Territoires, Environnement, Économie et Politique) » Après la vidéo très exhaustive jointe et la lecture de leurs documents, nous comprenons que « leur » monde minoritaire seul perd pied. La civilisation demeure, assez d’esprits libres y veillent. Il n’y a pas effondrement global mais local… Et les preuves indirectes en sont : ils disent et font absolument n’importe quoi ! Preuves qu’ils sont égarés, comme ivres de perditions, et ne savent sûrement pas où ils vont

………………………*****************************************

Trop occupés à denier et nier la réalité, l’idéologie libérale préfère s’attaquer, inefficacement, au Travail que d’actualiser sa Justice qui en a plus que besoin ? Combien de décennies de retard  a-t-elle accumulée ? En plein dans les faits…

Oui-on-peut-et-on-doit-taxer-les-gafa-voici-comment

C’est tellement illégal que ça en devient Ridicule… « Les géants américains du numérique tirent avantage de la nature immatérielle de leur activité et de la disparité des règles fiscales entre pays pour optimiser de manière très agressive leur fiscalité en Europe. Pour Vincent Renoux, fiscaliste chez Stehlin&Associés :

"Notre fiscalité n’est pas faite pour traiter du digital : elle est désuète et inadaptée à la nouvelle économie" [[pourquoi ne pas l’actualiser alors au lieu de perdre du temps avec des désordonnances ? ]].

Surréaliste : la pierre angulaire fiscale, la notion "d’établissement stable" remonte à… la Société des Nations en 1928 ! La note de travail de la Présidence estonienne, sur laquelle planchent les ministres européens ce samedi, souligne elle aussi "les challenges que la numérisation de l’économie mondiale pose aux règles fiscales existantes." (…) Des montages - qui se situent dans une zone grise entre optimisation agressive et évasion - aboutissent à un manque-à-gagner énorme pour les états européens.[[ et il faut « détruire » oui « casser » toute la société faute de pouvoir récupérer cet argent légalement dû !]]

Hors États-Unis, le taux effectif d’imposition moyen pour l’année 2015 de ces géants du numérique est ridiculement bas : 5,6% pour Google, 6,2% pour Apple et 3,8% pour Facebook. A comparer à un impôt sur les sociétés de 33,1/3 % en France !

Pour l’année 2013, par exemple, Google n’a payé que 7,3 millions d’euros d’IS sur des revenus déclarés de 22 millions… alors que le volume d’affaires réalisé en France est évalué à 1,4 milliards d’euros. Dès février 2012, le Conseil du numérique estimait la perte de revenus, concernant les GAFA, à 500 millions d’euros par an pour la France. Ce qui, à l’échelle européenne, se compte sur plusieurs années en dizaine de milliards… [[ ces GAFA semblent bien devenir des créateurs et accélérateurs de pauvretés et ce envers leurs abonnés mêmes…Situation plus ridicule est-il possible ?]].

(…) Plus aucune concurrence. Des montages fiscaux confèrent en tous cas un avantage concurrentiel énorme aux plateformes numériques américaines, face à leurs homologues européens. Le patron de venteprivee.com, Jacques-Antoine Granjon, s’était indigné l’an dernier du fait que son groupe payait davantage d’impôts que tous les géants du GAFA réunis ! [[  A part cela nous serions dans le règne de la plus haute rationalité ?]].

Cette manne permet aux titans américains d’acheter les start-ups innovantes, de recruter les cerveaux les plus pointus, d’accroître leur avance en R&D, de séduire toujours plus d’usagers… et de pomper toujours davantage de data. Nouveau pétrole de l'économie digitale grâce auquel ils améliorent leurs algorithmes et creusent encore leur avantage.

Pire : les trésors publics, chroniquement déficitaires, accroissent la pression fiscale sur le dos des contribuables restants  [[qui paient clairement plus d’impôts A CAUSE d’eux ]] : entreprises et citoyens européens. Comparaison imagée de Renoux :

"Imaginez que, pendant dix ans, votre voisin de palier soit exempté d’impôts sur le revenu. Il pourra alors vivre sur un pied autrement plus confortable que vous…" D’où des comportements qui paraissent toujours plus déments ? Assez d’études ont prouvé que la chimie tue les abeilles. Il n’est pas la peine d’en rajouter. Nous en sommes donc au stade d’empêcher la chimie « destructrice » de nuire.

 

Indécent-Bayer-dépose-plainte-contre-les-restrictions-destinées-à-préserver-les-abeilles

« Malgré les restrictions partielles et provisoires imposées par l’UE sur plusieurs de ces produits (sur les cultures à fleurs et non les céréales d’hiver : clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), les ventes d’insecticides tueurs d’abeilles ont augmenté de 4% en France ! Le monde à l’envers. Cette statistique qui va dans le mauvais sens s’explique par le fait d’un report d’utilisation sur d’autres produits : les quantités de clothianidine et de thiaméthoxane ont chuté de 72%, le thiaclopride a vu son utilisation multiplier par 2,5 selon l’UNAF, l’Union nationale de l’apiculture française. »… Accuser illégitimement les porteurs de légitimités (pour notre survie commune c’est un…devoir que de sauvegarder les abeilles), ces ahumains acéphales « oublient » le motif essentiel…les abeilles…pour tenter d’égarer la société dans…l’inessentiel (leurs profits qui ne sont ni obligatoires mais…bien provisoires ). Désormais, cette marque de fabrique des  nanars signe leur complète défaite mentale et morale. Crédibilités toutes au-dessous de zéro !

Les-/nations-unies-fustigent-l'austérité-comme-inefficace-et-injuste

Et, dans ce sens, qui a le plus de poids moral, l’ONU ou les détraqués aux profits ? « La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a publié la semaine dernière un état des lieux de l’économie mondiale, insistant sur l’inefficacité des politiques d’austérité, condamnant à l’accroissement des inégalités et proposant une « nouvelle donne mondiale » ». La première donne c’est la mise hors la loi des politiques d’austérité. Oui ces politiques sont illégales et devraient donc rembourser toutes les nuisances qu’elles ont créées. Non le libéralisme au pouvoiir n’est surtout plus…légitime ! Tous les têtus totaux des faits sont contre lui !

…………………*******************************************************************

Le comble de la déchéance : faire de l’antipub mais avec des moyens au paroxysme du marketing le plus corrompu…Ce n’est donc point un succès mais un cacophonique échec… échoué

L'échec-ahuri-du-marketing-du-sans_?

« En 2011, Patagonia publiait une page de pub dans le New York Times, avec la photo d’une veste polaire assortie de ce slogan : « N’achetez pas cette veste. » Résultat, en 2012, les ventes s’envolaient. Invitant les consommateurs à réduire leur empreinte écologique, la marque californienne posait les bases d’un marketing paradoxal où prôner l’anticonsommation allait devenir le meilleur moyen d’attirer les acheteurs.

Lire aussi :   L’ère est à la société de déconsommation

Dans un registre proche, s’est développé plus récemment un marketing du « sans » (huile de palme, conservateurs, nitrites…) en écho à un fort désir de simplicité. Le succès de la bière, reposant sur une mise en scène de la brasserie de proximité, et l’engouement pour les extracteurs de jus témoignent aussi de cet appétit pour l’authentique. Ces nouveaux discours marketing visent notamment à séduire les millennials, qui se détournent de la consommation, à moins que celle-ci n’affiche une ambition presque messianique [[ les décalages hurlants que provoquent les mensonges vraiment trop grossiers ne permettent que de voir des personnages seulement…ivres de ridicules !]].

La paix dans le monde : Alors, si vous voulez vendre du jambon aujourd’hui, mieux vaut insister sur le fait que chaque tranche achetée ­permettra – on ne sait trop comment – de faire progresser la paix dans le monde ». Les marques qui cartonnent aujourd’hui sont celles qui proposent des produits avec un storytelling en ­béton, [[ils ne s’entendent plus parler dans leurs courses au…dérisoire !]] autour d’une forme d’idéal aux résonances néo-hippies. Rituals vend par exemple des cosmétiques avec un discours quasi ­chamanique [[sombrer dans le ridicule n’éclabousse personne autour…]]. Au final, la déconsommation est une autre façon de consommer la société, un véritable miroir aux alouettes », ­décrypte l’anthropologue Fanny Parise.

Thèse confirmée par le fait que la consommation, qui chute en volume, continue néanmoins à progresser en valeur, de 1,1 % au premier semestre 2017 (chiffres institut Nielsen). [[c’est que …]] En quelques années, nous ­serions passés du « consumer », acheteur lobotomisé ­héritier des « trente glorieuses », à ce que les Américains nomment « causumer », consommateur pour qui l’acte d’achat revêt une dimension militante…les beaufs à côté semblent intelligents, non ?

Macron-dénoncerait-les-discours-haineux-que-viendraient-alimenter-des-militants-radicaux

 

Ces remarques n’ont absolument aucune crédibilité de vraisemblance. Cette « image » (se rappeler de notre analyse lors de son élection « L’élection d’une image ») s’installe dans le DÉNI intégral : il nie dénie et renie tout. Ce qui est tout le contraire d’un raisonnement fondé et donc la marque concrète qu’il fuit tout débat de fond. Et accuse les autres de ce qu’il… fait et dit lui-même. Très difficile de surpasser tant de ridicules…

Isf-on-ne-peut-pas-croire-en-une-possible-théorie-du-ruissellement

Encore plus ridicule que la « destruction créatrice » (qui justifie absolument toutes les exactions capitalistes et devrait être adopté par le (p)résident lorsqu’il prétend que l’extrême gauche veut détruire…mais c’est alors (vu la théorie) pour construire… !). Ici, le ruissellement que nous avons dans l’œil avec les grandes peintures des banquets et des pauvres sous la table à récupérer les miettes et rogatons (de l’ex-création destructive ? Ou l’inverse ?). Le ruissellement c’est l’absurdité plus que puérile qui ose (toujours la hideuse métaphysique de la religion capitaliste) que plus certains s’enrichissent plus « en-dessous » (au niveau de la raison il n’y a pas « d’en–dessous, ni haut ni bas dans la société) il va y avoir des gouttes. Très peu de gouttes mais « c’est mieux que rien », crache ce cynisme des nihilistes libéraux (or tous les nihilismes sont les pires ennemis de la civilisation » Et, actuellement, il y a un grand appauvrissement mondial dû au fait principal que les riches ne paient pas leurs impôts. C’est la légalité légitime qui compte non se rouler dans tous les ridicules verbaux.

…………………………….************************************

Et au niveau individuel, interindividuel, dialectique et multi-logues ( des dialogues très décentralisés)

Débat-en-ligne-:quand-des-personnes-de-même-avis-ne-parlent-qu'entre-elles-et-ont-tendance-à-se-radicaliser

…..à côté de la plaque prendre l’apparence pour le réel. C’est le compte rendu qui ne va pas, il n’a pas d’arguments, que des affirmations dérisoires juxtaposées…Puisque dans ce cas précis se radicaliser c’est se ridiculiser…Ce qui ne compare pas du tout à des efforts sur la durée. Ceux qui font que nous y sacrifions une partie de nos vies (surtout lorsque aucune rente matérielle n’est au bout, c’est vraiment aimer, sans rien attendre, les autres : l’amour social, en somme)

Brève-encyclopédie-du-monde-michel-onfray

« Brève encyclopédie : un oxymore, deux mots qui dans leur opposition génèrent un sens nouveau. L’esprit encyclopédique est ancien. Il y a eu des encyclopédies jadis, comme celle d’Aristote, qui sur un certain nombre de sujets comme la biologie, l’histoire des animaux, rapportait les propos des uns et des autres. On avait un savoir concentré, sans toujours savoir où est la pensée d’Aristote.

Et puis on connaît l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, celle qui fait référence. On oublie que ces encyclopédies-là exigent un travail collectif. Autant Aristote peut mener tout seul ce projet, grâce à une école (le lycée) et en faisant travailler ses élèves. Mais arrive un moment où les savoirs sont tellement vastes que l’encyclopédie n’est rendue possible que par le travail d'un grand nombre de personnes.

Michel Onfray ne nous propose pas un système, ni une fermeture du monde dans un système, mais au contraire un éclatement du monde, et une proposition de saisie d’un certain nombre de ces éclatements. Telle sera la proposition de cette Brève encyclopédie du monde [[cycle qui se terminerait en…2023 !]] : d’aller voir ici, là, ailleurs, ce que l’on peut dire du monde, et surtout ce que l’on peut en faire. Car l’intérêt de la philosophie n’est pas seulement de décrire le réel, mais de dire ce qu’on peut faire dans ce réel, explicitement. »

Mozinor-génie-du-détournement-de-vidéos

Mozinor est sans doute la seule célébrité d’Internet à ne pas être reconnue dans la rue : en treize ans – sa première vidéo date de 2004 –, personne n’a vu son visage. Presque une anomalie à l’heure des YouTubeurs superstars. Son nom et sa voix, en revanche, font partie du paysage sonore et visuel de ceux qui l’ont découvert au milieu des années 2000. Mozinor accède alors à une certaine célébrité avec ses faux doublages réalisés essentiellement sur des extraits de films.

 

Ce qui aboutit à ceci : actuellement ce sont les hors spectacles, les hors système véridiques, les « non vendables » (ce qui en devient une remarquable qualité), les plus anonymes que médiatisés, qui détiennent ce qu’il y a de plus précieux (le gartuit aura toujours été le plus précieux)….oui, oui. Oui…

 

………………………..ils possèdent l’intelligence de l’époque !


 

 

………(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

Nous sommes la santé de la société

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Les rideaux du ridicule ?
paternalisme inacceptable – qui juge et refuse d’être jugé.....A travers sa théorie du « nudge », du coup de pouce, Cass Sunstein prône la mise en œuvre de politiques publiques qui incitent l’individu à adopter certains comportements sans restreindre sa liberté....

paternalisme inacceptable – qui juge et refuse d’être jugé.....A travers sa théorie du « nudge », du coup de pouce, Cass Sunstein prône la mise en œuvre de politiques publiques qui incitent l’individu à adopter certains comportements sans restreindre sa liberté....

Les rideaux du ridicule ?
nom masculin : nanar un « bon » très mauvais film, livre, chant, peinture, architecture, politique, économie,  etc.

nom masculin : nanar un « bon » très mauvais film, livre, chant, peinture, architecture, politique, économie, etc.

Les rideaux du ridicule ?
Les rideaux du ridicule ?
Les rideaux du ridicule ?
plus ils sont arrogants et plus les résultats sont désastreux

plus ils sont arrogants et plus les résultats sont désastreux

vieux en perdition et jeunes sans horizon – changeons complètement de système : nous sommes l’évidente MAJORITE !

vieux en perdition et jeunes sans horizon – changeons complètement de système : nous sommes l’évidente MAJORITE !

seulement après l’abolition de la régression capitaliste, l’Europe très sociale aura lieu

seulement après l’abolition de la régression capitaliste, l’Europe très sociale aura lieu

Les rideaux du ridicule ?
Défendre les abeilles c'est avoir... TORT... il "faut" laisser la chimie faire selon ses caprices...qui sont les véritables détraqués dans cette société ?

Défendre les abeilles c'est avoir... TORT... il "faut" laisser la chimie faire selon ses caprices...qui sont les véritables détraqués dans cette société ?

L’ONU est carrément contre l’austérité…tous les gouvernements ont plus que bonne mine…à chaque seconde ils se ridiculisent d’entêtements abêtis…

L’ONU est carrément contre l’austérité…tous les gouvernements ont plus que bonne mine…à chaque seconde ils se ridiculisent d’entêtements abêtis…

Les rideaux du ridicule ?

Nudge marketing ou marketing du coup de pouce est une pratique qui vise à inciter le consommateur à agir selon des valeurs (morales, civiques, environnementales...). Mais oui vous savez, comme à l'hôtel quand on vous incite à réutiliser votre serviette plusieurs jours de suite.

Le monde brûle-t-il ? Les cendres en seraient la démocratisation des esprits ?

Mozinor détourne les vidéos...

aussi…naufrage social (parodie)

L’effondrement ridicule du « causumer » chaque achat frénétique pour défendre « la cause de la consommation »….Entre "déconsommation" et "double consommation", à chaque classe sociale, sa bonne pratique de la consommation!

Avons nous à faire à une combinaison passagère de crises liée à une redistribution globale des cartes ou sommes nous face à des phénomènes encore plus profonds comme un effondrement de société ? De façon à mieux appréhender ces phénomènes et à les rendre plus palpables, nous présenterons tout d’abord les analyses scientifiques les plus saillantes qui décrivent les mécanismes en jeu. Nous nous interrogerons ensuite sur la situation actuelle de notre société contemporaine. Vérifie t-elle les caractéristiques pouvant engendrer un effondrement ? Les choses sont-elles inéluctables ?

Les répliques qui tuent de ridicule...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article