Réformer les réformateurs ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Réformer les réformateurs ?

Ces personnages qui se permettent de vouloir casser la société ont-ils quelque chose qui ne fonctionne pas ? Et si c’était eux/elles qu’il fallait vraiment réformer ? Et si le chaos actuel venait que, trop longtemps, la société ait permis à ces prétendus « réformateurs » de tout déglinguer – au lieu de réformer ces réformateurs ? En fait, ce bon alignement du questionnement nous prouve que nous sommes sur la bonne piste. Tout comme le défaut irrémédiable d’une fausse science c’est de ne pas être…réfutable – le grave défaut de ces réformistes « imposteurs » c’est de se placer en position de surplomb « hors d’atteinte », bien trop au-dessus de tout. A la fois, arbitre et joueur, juge et partie, trop intéressé et hors conflit, hors débat et ne devant aucun compte, omniscient et indiscutable, etc. Bref, de ne pas ACCEPTER la base de la réPublique même : ses réformes vont perturber une foule d’humains, sa responsabilité entière donc est engagée (et le devrait sur sa fortune personnelle et son avenir – ce qui tempérerait les délires de certain-e-s !), c’est donc « la moindre » des choses que de rendre des comptes préalablement, oui de longuement justifier la « nécessité » de cette réforme, de faire circuler contradictoirement toutes les données (il n’y a pas URGENCE de ces réformes sinon celle d’exhiber bien trop vite des narcissismes !). La palabre fait les très bonnes palabras…Ainsi - le « principe de précaution » n’est jamais activé concernant les réformismes (la maladie des réformateurs que le réformisme…). Et donc ?  Un réformateur qui ne supporte pas ce…minimum, devient donc un…suspect. Oui, il devient « légitime » de suspecter tous ses motifs, ses intérêts finaux (ce pourquoi s’il met sa bourse en jeu devient probant, donc probe), et toutes ses …raisons d’agir. C’est ainsi : la « réformite » vient, d’après nous, d’une très mauvaise éducation ! Patience…Nous allons le prouver…

Un penseur qui demeure méconnu (par exemple, sur internet, existent trop de personnages qui ne lui arrivent pas à la cheville et qui envahissent, pourtant, trop l’espace commun – pourquoi toujours tant de masochismes même chez les prétendus libérés ?) : c’est Emmanuel Todd. Qui par son œuvre et aussi son dernier ouvrage « Où en sommes-nous ? Une esquisse de l'histoire humaine », 2017 – nous prouve, avec nombres de cartes et statistiques, des faits…essentiels. Surtout : que toutes les phases d’explosions des inégalités viennent de la culture et de l’éducation - bien avant que de l’économie. Ainsi, si les U.S.A ont pu se targuer d’un leadership c’est grâce à leur système d’éducation « exemplaire ». Que cette tendance d’excellence s’est, malheureusement,  inversée dans les années 1980 (pendant l’intrusion politique des si nuisibles fauteurs de troubles  - les néocons… ?) et que, avec des Trump, c’est même, actuellement, la destruction complète du système éducatif et culturel…juste à cause de préJugés futiles. Il lui suffirait de voir vraiment la réalité sans fard, de s’occuper des études carrément honnêtes et il…n’en serait pas arrivé à tout détruire sans aucune créativité de mettre en place du…mieux (preuve de la stupidité des « destructions créatrices », ce replâtrage idéologique qui ne vient qu’après jamais avant). Todd nomme ce gâchis du trésor de l’éducation par des inconscients : « la stagnation éducative » Pour la France ? Elle aura bien eu lieu autour de 1995. Oui c’est la même tendance de fond qu’aux U.S.A.. Mais qui se comprend très bien dans le ressenti par 2 images …En 1968, les « étudiants » ne méprisaient pas les ouvriers. Le mouvement fut conjoint parce qu’ils y ont été carrément les inviter à secouer le système. Les « solidarités » jouaient à plein (en 2017, il ne faut « surtout pas » se montrer solidaires mais bien indifférents et cruels : ce qui est bien la folie furieuse des…suicidaires !).  Depuis 1968 ? « Un subconscient inégalitaire » (Todd) s’est mis en place : perte du cercle vertueux de la démocratisation de l’éducation. Et des réflexions nocives empestent les cœurs : minables ceux qui ne savent que lire et écrire (ce qui fait que la « démocratie sociale est sabotée par le haut ») ; perte du sens des responsabilités des « mieux notés (le peuple n’est qu’une masse abrutie où je peux cogner dedans, sans précaution)  au lieu d’un « j’ai eu une chance incroyable, mon « trésor » culturel m’oblige à être franchement moins gourmand sur l’argent et tellement plus exigeant sur mon « challenge » ( amener les défavorisés vers les faveurs qui m’ont sourient). Avez-vous vu, souvent, des « biens éduqués » de la sorte ces derniers temps ? Nous sommes la santé de la société et hurlons que Stop ! l’éducation est devenu un chaos anarchique…

Ce sont le « contenu » des enseignements qui ont, donc, pourri le cœur de ces étudiants. Qui n’aura fait que l’école secondaire devient…secondaire. Les appellations farfelues (primaire, secondaire et …supérieur) auront donc saccagé les jeunes êtres… Se prendre pour « une élite » alors que son cœur est noirci de tant d’illégales…dévalorisations des autres est bien une….endurcie imposture. Ne pas avoir, collectivement, dit à ces « cancres du cœur » que leur prétendues réussites abstraites représentaient, en réalité, un…énorme échec concret, faute de…sentiments actifs – aura une gigantesque faute que nous payons toutes et tous. L’éducation précède l’économie (le culturel détermine l’économique) : aussi, des ferments économiques mal compris auront détruit le contenu éducatif …l’explosion des inégalités est le résultat désastreux de ces pollutions…des cœurs ! Les têtus totaux des chiffres sont là pour nous le rappeler. Todd a raison et ses critiques se ridiculisent à ne rien comprendre à cette synthèse magistrale qui…produit tant de sens adulte. Voyons voir. Oui, ce sont ce genre de réformateurs qu’il faut réformer…

……………………….*************************************************

En effet, depuis, l’an 2 000, une bonne partie de ces mêmes « étudiants », désormais, se croit appartenir à une classe supérieure (pas par ses agissements en tout cas !). Et, à cause de ce segment éducatif très toxique (qui aura précédé l’explosion des inégalités …économiques) – toutes les cruautés sociales leur semblent permises. Et, comme tous les fanatiques, ils/elles ne se voient jamais agir et parler…Ce qui ne permet pas les si salubres remises en questions ! Ce sont, par exemple, des « centristes extrémistes » qui veulent réformer dans le lard des travailleurs « inférieurs » qui ne comprennent rien à l’incroyable hauteur de leurs vues…de miros. Qui n’ont, d’ailleurs, rien à dire, et doivent se soumettre sans débat parce que nous serions en…démocratie (sic)…Toutes gesticulations insensées qui, de fait, pour un regard neutre, sont pitoyables, mesquines et parfaitement…inappropriées à l’époque (celle qui a compris que « donner de l’argent directement aux pauvres c’est économiser une fortune pour la société »…). Eux/elles seules (ces fanatiques mal éduqués) ont donc « le droit » de réformer la société, ils sont tellement peu perspicaces. Et puis on s’en fout des classes « inférieures », elles « ne sont rien », ne comptent pour rien. On peut leur faire ce qu’on veut…oui comme des aliénés à la tête surgonflée par des…idées fausses. – Or ? Et si ces « éduqués ratés » se trompaient beaucoup,  se trompaient sur tout ? Oui, alors, ce sont EUX/ELLES qu’il faut réformer (dru et vite) et pas…la société. Leur éducation est un…malheur humain flagrant : il s’agit, alors, de dégonfler les baudruches. De stopper le désastre. En agissant  par ordre d’enchâssements…d’abord 1) ils ne savent absolument pas penser ni raisonner sainement *** – les preuves abondent. Leurs dérisoires analyses sur les fake news (ce sont les fake analysis qui comptent – il y a des faits, bon, ces faits ils sont « incapables » de les analyser profondément et donc de trouver des solutions…pour tous !) ou l’archi stupidité du complotisme (ne parlons pas des hurluberlus que les années 1960, 1970 traitaient très bien par l’ironie – mais des véridiques montreurs « d’ententes illicites » (punies par la loi). Pour s’entendre il a bien fallu…s’entendre avant, donc se voir, se parler et prenez un dictionnaire « se parler secrètement » se dit…comploter. Comploter, là, c’est au niveau « descriptif neutre », pas plus. Donc attitude saine : alerter n’est pas semer de la dictature…Que voyons-nous ? Ce sont ceux qui se précipitent, tonitruants, à dire « complotiste » (pour un extra terrestre, lui, il entend « complotiste = auteur direct de complots) qui ne vont pas bien du tout… pas de quoi délirer à ce point. C’est qui mène des « ententes illicites » qui doit être, énergiquement, puni par la loi. Pas qui le démontre. De ne pas comprendre ceci prouve qu’il y a une tête bien trop creuse au bout…), etc.

*** Nous vous voyons vous tortiller dans un « mais en quoi cette éducation actuelle est ratée ? C’est, qu’à l’école, les enfants n’apprennent pas comment penser mais à quoi penser.  Quelle est la différence ? On ne leur parle pas de la manière de diriger leur attention mais de « diverses choses » vers lesquelles ils sont supposés diriger leur attention. Il est donc infiniment peu réjouissant de constater que la plupart des humains, sur la planète, ne s’exercent pas à concentrer leur attention, à la guider, la rediriger, à la déplacer, à la récupérer et à en décrocher – seule méthode rationnelle et si sensée de devenir adulte !. Ainsi, le vécu (donc les comportements et les préJugés !) est pour beaucoup déterminé par des « agendas extérieurs » tels les médias de masse, l’école, les parents et les innombrables autres sources qui n’ont pas grand-chose à voir avec notre…réalité la plus profonde. Nous exagérons ? Bien au contraire…On ne comprend généralement pas dans quelle mesure les médias d’information participent activement à la création de « l’artificialisation » de  notre réalité. Oui, nous pensons qu’ils ne font que « rapporter » ce qui se passe, mais ce n’est pas le cas. Ils DÉTOURNENT le sens réel et l’aligne sur l’intérêt si déraisonnable du trop petit nombre…

Oui, oui ces médias d’argent (qui imposent, aussi, leur empreinte, aux « contenus » scolaires !), ils font vraiment pire comme des docteurs Folamour, profondément irresponsables ? Effectivement…Si nous avons eu de la chance (assez restreinte sur le nombre…) d’avoir des parents nous auront dit : « Tu as beaucoup de talent, tu es intelligent et beau », dirigeant ainsi notre attention dans la bonne direction. Nous avons échappé à ceci : mais, avons-nous déjà entendu un annonceur nous dire, « Vous êtes en sécurité, talentueux, intelligent, beau, autonome et doué ? » C’est peu probable. Il vous dira que vous êtes victime d’horribles circonstances auxquelles vous ne pouvez échapper. Oui vous êtes plus que nuls et que vous devez vous soumettre, pieds et poings liés, au système qui sait tout mieux qu’un dieu…etc. Facile d’imaginer des dégâts dans les jeunes têtes et des mépris cruels et parfaitement illégaux comme des indifférences insensibles délinquantes envers de prétendus « perdants » du système » qui ne le sont surtout pas « perdants » (fake new). Mais bien des volés, spoliés, dévalisés avec effraction et diffamés par les trop riches – ceci ressemble un peu plus à une réalité qui tient la route. Ces jeunes, eux, sont bien des « victimes » d’une éducation plus quedéfectueuse !

……………………*******************************************************

Sautons à ces « étudiants », ainsi abimés, exerçant irrationnellement des professions et …désorganisant la société. Toutes leurs vaines agitations d’irresponsables seront une des preuves que leur éducation est RATÉE...eh oui c’est une …tare que d’oser dire d’un-e citoyen-ne qu’il serait « complotiste » ou fake newer lorsque ses bonnes analyses débusquent toutes les incohérences inadmissibles des analyses carencées des médias dominants. C’est ainsi - les tarés ne sont pas qui il a pu être cru !

LA-HONTE-:-Un-pétrolier-texan-poursuit-la-Colombie-pour-avoir-protégé-un-site-naturel-exceptionnel.

>>>> - Monde vraiment à l’envers – il faut poursuivre ces multinationales, profondément antidémocratiques pour cause de monstruosité égoïste, afin de dissuader toute autre de s’effondrer comme eux…Interdit de poursuivre des Etats qui protègent le patrimoine commun, qui défendent l’intérêt général devant des intérêts…trop privés. Amendes colossales pour…insultes à magistrats de justice !.

Et puis ? Autre…zoom terrifiant sur le terrain…Tout ce que voient les déchus capitalistes dans une catastrophe humaine ? Rien : insensibilités maximales, inhumanités insupportables…Ce sont les sordides gains que leur monstrueux égoïsme économique va pouvoir VOLER aux malheureux qui vivent le drame. Toute spéculation de ce type devrait se voir jugée, comme flagrant délit, pour…crime contre l’Humanité ! Où le bât blesse ? Ces déchus personnages nous prouvent un complet…manque d’éducation. Polis ou pas, il s’agit de le leur dire et à voix très forte. CELA NE SE FAIT PAS. Oui vous êtres accusés, sévèrement accusés, vous, vous et encore vooooooooouuuus : la seule circonstance atténuante est votre…vulgarité de cœur. Cette vulgarité provient d’une…inculture due à une mauvaise éducation (tout le contraire de l’excellence, du meilleur, de l’universalité et du sens du partage…vous avez été plongés dans le…médiocre, l’effondrement laxiste et des…mensonges sur absolument…tout). Votre issue de secours c’est de remettre en cause cette éducation qui n’en a jamais été une – au lieu de poursuivre vos nuisances sur les autres. Ceci nous ne vous le permettons pas, plus : et notre force de caractère vous est un milliard de fois supérieure. Vous vouliez réformer – et bien, nous vous réformons ! Fin de la pouponnière…Tout ce que voient les déchus capitalistes dans une catastrophe humaine ? C’est les sordides gains que leur monstrueux égoïsme économique va pouvoir VOLER aux malheureux qui vivent le drame. Toute spéculation de ce type devrait se voir jugée pour…crime contre l’Humanité !

 

aux-Etats-unis-la-tempête-Harvey-fait-bondir-le-prix-de-l'essence-et-laisse-craindre-des-pénuries

Ce texte s’entend mieux si l’effort est fait d’aller apprendre avec Emmanuel Todd. Ainsi qu’avec le complément nécessaire d’un futur texte sur « comment apprendre à bien raisonner ? »***…Alors ? Dans ce monde « à l’envers » ? Résultat d’étape : Aucun droit  a priori de réformer puisque ces pulsions déraisonnables surviennent, actuellement, d’une éducation carencée et d’une culture défaillante

 

……………Oui le réformisme doit, énergiquement, se voir…réformé !

 

 

 

 

……(à suivre)

 

…………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que la vaste compassion vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Réformer les réformateurs ?
Réformer les réformateurs ?
Réformer les réformateurs ?
après que ces réformistes (la maladie du réformateur) ait tout défiguré, comment s’y reconnaître?

après que ces réformistes (la maladie du réformateur) ait tout défiguré, comment s’y reconnaître?

un penseur "inclassable" délaissé uniquement parcve que nul ne peut le...classer ! Qui aura honte à la fin ?

un penseur "inclassable" délaissé uniquement parcve que nul ne peut le...classer ! Qui aura honte à la fin ?

en France il y a si peu qui ont un véritable esprit de...synthèse. Sans lequel pas de bonnes solutions...possibles !

en France il y a si peu qui ont un véritable esprit de...synthèse. Sans lequel pas de bonnes solutions...possibles !

nous accusons les vulgarités de coeur de "refuser" de reconnaitre la valeur lorsqu'elle passe...

nous accusons les vulgarités de coeur de "refuser" de reconnaitre la valeur lorsqu'elle passe...

Réformer les réformateurs ?
Réformer les réformateurs ?
il n'y a donc que les conservateurs allemands à être...carrément satisfaits ? (France : 11 % oui l'écrasante majorité)...

il n'y a donc que les conservateurs allemands à être...carrément satisfaits ? (France : 11 % oui l'écrasante majorité)...

c’est exactement le contraire d’une réforme…

c’est exactement le contraire d’une réforme…

Tout « faire semblant » de changer pour que rien ne change ?

Tout « faire semblant » de changer pour que rien ne change ?

mais non ce n’est pas technique...

mais non ce n’est pas technique...

Les Français ont-ils vraiment un problème avec les réformes? Surtout avec des réformettes qui ne se soucient jamais de leurs propres conséquences. Les seules réformes urgentissimes ce sont celles concernant le… haut de la société…

A survoler seulement….Le réformisme en France : rencontre avec Emmanuel Jousse…Le réformisme serait, principalement, un narcissisme exacerbé ( laisser sa marque n’importe comment)…?

E. Todd, dit « pessimiste » mais passionnant sur l'état actuel « réel » de la France!

"Je suis complètement pro-étasunien mais très contre leurs dirigeants" (mis en ligne hier)

la preuve…

Emmanuel Todd : "l'Histoire est toujours faite par les pays les plus avancés"…sauf que le poisson pourrit par la tête…

Zoom rapide - Vincent Coussedière : la destruction de l'élection présidentielle par l'idéologie réformiste

Argent public: «L'impôt sert à extraire de l'argent qui ira aux riches. L'État est donc complice des riches.» Emmanuel Todd (Démographe, historien, politologue et essayiste)

Code du travail : à qui « profite » la réforme ? Seront donc les accusés…

Emmanuel Todd et Hervé Le Bras – 2 penseurs d’envergure...

Emmanuel Todd - 28 minutes – ARTE – les histrions médiatiques rougeoieront bien de honte un jour…

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article