Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?

Si le séparatisme avait mauvaise presse, il faut rappeler que le pire des séparatismes existants c’est celui des trop riches d’avec la société. Un  délire d’autonomie et d’hégémonie irrecevable. Un état de Droit, déclaré république donc publique ouverte ne peut accepter, l’indépendantisme des trop riches. Quitte à ce que la République les place sous tutelle. Nous allons détailler chaque point qui permet de percevoir ces pulsions séparatistes vraiment obstinées. Et irréalistes…nous devons, alors, demeurer rationnels pour les riches trop détraqués…

D’abord, le « séparatisme social » des riches comme moyen de ne jamais de jamais respecter les lois de la réPublique. Vivre dans des villes « privées » sans participer aux dépenses locales. Mais tout en utilisant tellement plus que tout autre groupe, les « infrastructures communes », c’est là toute leur incohérence chaotique. Sembler ne rien vouloir devoir au pays – mais vivre, de fait, en hyper assistés, à ses complets crochets. Sous respirateur d’exonérations et d’autorisations politiques de fraudes fiscales (qui demeure un très gros délit – voir la vidéo). Comme d’évasions financières « favorisées » dans les nommés enfers fiscaux (enfers pour les autres qui doivent financer ces graves délires de voyous immatures !). Enfin, les autorités aux sommets les incitent à NE PAS payer d’impôts (donc à se décharger honteusement de leurs responsabilités sur le dos d’humains que « leurs » médias ne vont pas arrêter de diffamer, ensuite). Nous avons bien là la plus grande entreprise séparatiste de tous les temps. Hégémonique afin de fuir toutes les conséquences et responsabilités qui illustrent de tels comportements antisociaux (donc, enfin soumis aux lois de la république – les riches « doivent » au pays des décennies et des décennies de prisons). Voyons ce que nous apprend l’actualité sur la frénésie indépendantiste des riches ? Et comment contrer ces excités illégaux ?

…………………………..***********************************

...l'immense-poids-des-lobbies-en-train-de-condamner-la-planète

« Il est devenu banal de dire qu’après le capitalisme marchand et le capitalisme industriel, l’économie mondiale tourne aujourd’hui à l’heure du capitalisme financier [[cette folie furieuse qui se prend pour une…production, alors qu’elle n’est qu’un virtuel parasite des productions réelles. Voilà ce que c’est que d’abandonner l’économie…réelle. Le mot « réel » échappe complètement aux financiers fous…]]. Au risque de brusquer le lecteur non économiste, résumons cela en quelques chiffres. Aux Etats-Unis, économie la plus « avancée », la dette des ménages représentait  55 % de la richesse produite (PIB) en 1980, 165 % en 2006 à la veille de la crise financière, et 150 % aujourd’hui malgré cette crise [[si tout ceci était « entièrement » réel, l’économie…réelle n’y survivrait pas, écrasée sous le poids réels des improductifs (dont la finance est la pire des formes)…]].

Pour la dette des entreprises, les taux sont 45 %, 95 % et 75 %, et pour l’Etat de 33 %, 64 % et 106 % (ce qui indique au passage que le « fardeau » de la dette n’est pas tant public que…privé). Autrement dit, la plus grande part des échanges et des profits concerne aujourd’hui les…titres de dettes et non…les marchandises, l’industrie …financière et non les entreprises de l’industrie et des services non financiers [[les seuls ayant encore sur Terre]].

Il est en revanche plus rare de s’interroger sur les effets de cette involution économique sur les rapports sociaux. C’est ce à quoi s’est attelé le philosophe Michel Feher. Il est pour lui inutile d’opposer « économie financière » et « économie réelle », où la première serait une…anomalie qu’il conviendrait de « rendre » au rôle naturel que lui confère une théorie économique seule réaliste : celui de financeur de l’économie réelle. C’est trop tard[[pour eux…]], les capitalistes tirent l’essentiel de leur « faux » profit [[ce coût reporté sur les autres…comme si nous allions pisser sur leurs paillassons, en fait. Et exiger qu’ils les tiennent propre, non mais cela ne se fait pas, ces paillassons odorants ! ]] de cette dette et assoient leur [[si illusoire]] pouvoir politique et social par la sactivité du seul secteur financier.

Dépasser la résignation de la gauche sociale-libérale : « L’ascendant des pourvoyeurs de liquidité, écrit-il, se traduit par un infléchissement considérable de la conduite des agents économiques : car dans la mesure où ceux-ci sont désormais prioritairement habités par le souci de se rendre attractifs aux yeux des investisseurs, leur motivation première n’est pas tant le profit qu’ils espèrent tirer de leur activité que l’obtention du crédit qui leur permet de l’exercer. » Système auto-corrupteur si simpel à mettre K.O. : suffit de faire du crédit un service public. Toujours à buts non lucratifs, le service public. Et voici le ghetto illégal des riches est démantibulé…

………………………..**************************************************

Enquête sur le séparatisme social – Eric Maurin ?

« Contrairement à ce que laisse entendre la politique de la ville depuis vingt ans, la ségrégation urbaine n'est pas un phénomène qui est circonscrit à quelques dizaines de quartiers ou de "cités", selon Eric Maurin, dans « Le Ghetto français. Enquête sur le séparatisme social, 2017 ». C'est une problématique généralisée que suggère le titre de l'ouvrage : le ghetto français. Selon cette thèse cette ghettoïsation concerne aussi bien le haut que le bas de l'échelle sociale. Les questions de la préservation de l'entre-soi [[sauf que, là, les trop riches empiètent infinilmeznt trop sur l’entre soi des pauvres- au sens fort, ils ne savnet pas vivre et doivent donc…apprendre !]] et de la peur du déclassement social y jouent un rôle primordial.

« Contrairement à une idée reçue, les clivages territoriaux ne sont guère plus élevés qu’il y a 20 ans ; la société française était et reste très loin d’un idéal de mixité [[ et ne fait strictement rien pour vivre « en » société. Comme…normalement cela se fit !]] » (mais il y a un renforcement des problèmes ethniques et religieux). La régression de la société française se caractérise par :

  • un renforcement des ghettos les plus riches (NAP, Bures sur Yvette..) ;
  • un développement du nombre de cadres, qui s’accompagne d’une banalisation du statut (le facteur mesurant l’écart de revenu avec les ouvriers est passé de 4 dans les années 70 à 2,5 aujourd’hui) : les cadres monopolisent les centres villes ;
  • un déplacement progressif des couches moyennes-inférieures vers les zones pavillonnaires des banlieues ;
  • la pérennisation de l’habitat social dans les quartiers difficiles pour les couches les plus défavorisées. » Serait-ce pareil pour l’Europe ?

De-la-bulle-immobilière-à-l'expulsion-de-milliers-d'habitants-:-le-film-Bricks-raconte-un-système-qui-s'auto-détruit

« Quelle est jolie cette europe (pas de majuscule) qui a fait plus de misère, plus d’oubliés et paradoxalement, plus de millionnaires, la misère des uns faisant la richesse des autres [[ qui ne peuvent se sentir bien des origines si mécaniques de ces graves …spoliations !]]. Et comme la solidarité, l’entraide, la désobéissance civile, l’envie de lutter contre tous les corrompus, de leur faire payer leurs forfaitures et trahisons, n’est pas dans les projets d’un peuple soumis et exsangue, de bien vilains jours se profilent à l’horizon [[et pour tout le monde : une société peut se passer de riches, très rarement de pauvres…]].

Le film Bricks, qui sort en salle ce début novembre, s’attache à la lutte de militants et d’habitants, en Espagne, qui combattent les décisions arbitraires des banques. Leurs principales victimes : 600 000 familles n’arrivant plus à rembourser leur crédit immobilier et qui sont donc menacées d’expulsion. Abandonnées par le gouvernement espagnol, parfois sommées de continuer à payer leurs traites malgré l’expulsion, elles sont obligées d’organiser leur combat avec des moyens très limités, dans des situations d’urgence. Une lutte à échelle humaine. Chronique de ce documentaire par l’association Les Lucioles du doc.

Nous sommes loin de la success story [[ inventés, indécemment, par les médias mercenaires qui, chaque jour, scandalisent tant et devront un jour…payer les dommages et intérêts de leurs exactions…]]. Les réalisateurs ont fait le choix d’une caméra au poing qui bouge, qui tremble, qui rend compte de la détresse du moment. Le but de la lutte n’est pas de faire justice, mais d’éviter qu’une famille ne se retrouve à la rue. Nous sommes plongés dans la réalité d’un quotidien ni glorieux, ni courageux mais simplement humain, et qui tente de le rester face à l’indifférence des politiques [[donc inhumains et pas courageux ?]].

Nous allons également à la rencontre de multiples acteurs : le maire inventif d’une ville fantôme désertée, le patron d’une fabrique de briques en peine de commandes qui ferme la moitié de l’année, les responsables du groupe de lutte. Tous sont concernés par cette crise, mais personne ne semble savoir comment en sortir. La lutte s’organise au cas par cas, soutenu par une cinquantaine d’activistes. Et c’est finalement la force de ce film : nous rappeler que la mobilisation et la désobéissance civile permettent de faire entendre sa voix et de faire plier des institutions d’apparence implacable [[d’apparence seulement, en général, il n’y aque des lâches derrière…]]. Donc les solutions sont…à notre portée. Ces faux géants n’ont que des pieds d’argile. L’union et l’unité les balaient comme fétus de paille. Comment ?

………………………..****************************************

(voir la vidéo jointe)

S’APPROPRIER LES CONCEPTS DU NÉOLIBÉRALISME – Michel Feher…en 5 techniques dont la…5) - D’après vous, quel rôle jouent les médias dans le système d’accréditation néolibéral ?

 

Contre la finance qui se "croit" une production Débiteurs-de-tous-les-pays-unissez-vous !

Débiteurs de tous les pays, unissez-vous !

évasion-fiscale=-braquer-un-hôpital-vidéo-oxfam

« Nul ne devrait sous-estimer les ravages de l'évasion fiscale. D'où cette vidéo choc signée par Oxfam Belgique. Un vrai coup de poing.

Qu’on le veuille ou non, se rendre coupable d’évasion fiscale n’est guère plus glorieux que de braquer un hôpital. Partant de ce terrible constat, Oxfam Belgique a pondu un spot puissant qui ne devrait laisser personne indifférent.

L’auteur d’une évasion fiscale se soustrait volontairement à l’effort de solidarité collective [[tout en continuant, plus loin, à voler l’argent public puisque Tout n’est qu’au service de son monstrueux égoïsme. Et nous sommes supposés accepter cela ?]]. Autrement dit, il prive la communauté des moyens sensés lui permettre de subvenir à ses besoins : éducation, transport, recherche… et santé. D’où la comparaison qu’a osée Oxfam Belgique dans cette vidéo légitime et efficace. Regardez :

« Quand les entreprises ne paient pas leur juste part d’impôts, elles empêchent l’accès aux services publics de base, comme les hôpitaux. Et ce sont les plus pauvres qui en payent le prix. » [[ et donc il faut leur mettre les conséquences de leurs délinquances sous le nez : nous les voyons venir, alors, voler les médicaments des personnes âgées, interrompre une chirurgie pour braquer les appareils, arracher les perfusions afin de les mettre dans leur sac à butins, et autant de conduites lamentables. Pas la peine de la surjouer, ceci est « leur » réalité. Démasqués, ils doivent 1) - rembourser tous les dégâts qu’ils ont commis…volontairement 2) - ne pas omettre leurs arriérés 3) - et régler les impôts dus (c’est inscrit dans la Constitution) - sans plus se permettre la moindre publicité HYPOCRITE !). Oui, désormais, vous savez pourquoi les trop riches…fuient tant la réalité ? Elle ne peut pas les montrer sous un jour…favorable !. Leur séparatisme n’est donc qu’une fuite en avant ! ]].

Saviez-vous que :

  • Les entreprises privent chaque année les pays les plus pauvres de 89,5 milliards d’euros de revenus fiscaux en faisant de l’évasion fiscale ?
  • Seulement 1/3 de ce montant suffirait à payer les soins de santé essentiels qui pourraient sauver la vie de 8 millions de mères, d’enfants et de bébés ? (Source : Oxfam Solidarité) [[ce qui submerge de colère c’est qu’ils en prennent toujours tellement…trop. Ne savent donc ni se contrôler, ni s’autoréguler : des instincts bestiaux alliés à une incroyable…bêtise ! Soyons intelligents à leur place…]]. »

Si un braqueur s’en prenait aux hôpitaux, il serait aussitôt considéré comme l’ennemi public numéro 1. Contre l’évasion fiscale, c’est pareil : nous les voyons comme les plus vils des braqueurs ! Aussi, maintenant, que nous voyons les riches…comme ils sont. Analysons, à fond, leurs toxiques déviances. La plus insupportable reste leurs gaspillages partout déployés. Gas-pillages qui ne sont que pillages – le mot le tressaute assez. Gaspillages cela veut dire que plus ils sont riches, plus ils polluent la planète. Plus ils osent saccager le futur commun. Oui plus la société se voit…sabotée par le haut. Si vous voyez plus grands …fauteurs de troubles ? Non, ce sont – et de loin – les pires. La société doit donc les contrer ! Toutes ces catastrophes viennent de la folie du séparatisme des riches – de leurs pulsions irrationnelles à l’indépendance.

Qui-gaspille-qui-profite-?

« C’est bien connu, selon les non-élites de la société civile, des gouvernements successifs et du patronat, les français (en particulier les plus modestes) gaspillent trop et vivent au dessus de leurs moyens ? [[ strictement faux : ce sont les trop riches, les hyper assistés qui vivent au-dessus des moyens des pauvres. Pauvres qui paient tout de tout infiniment plus cher que le riche donc gaspilleur..]].

Pourtant quand sur un salaire au smic on a retiré les charges salariales environ 21%, le loyer, l’électricité, l’eau, les impôts, les assurances, que reste-t-il à ce travailleur pour manger, s’habiller et se distraire ? [[ à se demander « où » il pourrait donc gaspiller ?]].

Il est trop facile pour les médias menteurs de dire qu’il y a trop de gaspillage mais où se situe-t-il ? De toute évidence pas chez les pauvres ! De plus en plus les services publics que ce soit au niveau de la santé, de l’éducation, grattent sur les services rendus. Les emplois sont supprimés, on ferme des hôpitaux, on aggrave les conditions de travail du personnel hospitalier, on ferme des classes en matière d’éducation et malgré cela il faut continuer à payer des impôts [[sauf les voyous des trop riches, ennemis de la république ?]].

Que ce soit sur le produit acheté et consommé, la TVA est la même pour tous, le prix du kWh, le mètre cube d’eau, le prix est le même pour tous, pourtant au regard de la différence de revenu on ne peut pas parler d’égalité [[et cela « coûte toujours plus cher » d’être pauvre, alors « où » pourrait-il gaspiller ? Comme d’habitude, les fausses élites se montrent incapables de…répondre !]] ? Les écarts sont énormes entre les non-élites et les travailleurs. Alors en matière de gaspillage ce ne sont certainement pas les petits salaires qui en sont la cause. 

Afin de réduire le gaspillage, Macron et son équipe veut aller plus loin, pousser la rationalisation et gratter les fonds de tiroir [[€nfin surtout pas ceux des riches – sources, pourtant identifiées, de quasiment tous les gaspillages et contre qui RIEN ne sera fait. Sinon jouer aux indulgences médiévales et trouver le grave cynisme du ruissellement – soit oser placer des humains…sous la table et ses miettes !]].

L’objectif c’est la réduction du coût de la main d’œuvre [[donc du gonflement aberrant des…profits – ce qui n’est sensé du tout]], précarisation de l’emploi. Contraindre les travailleurs à accepter, quelles qu’en soient les conditions, le travail qui leur sera imposé [[cette très louables posture permet donc que les riches « acceptent » de ne plus frauder, de tenir leurs engagements, d’avoir une vraie parole, de s’auto-restreindre, de ne plus gasPiller, bref d’endosser les devoirs qui vont avec les droits !]]. Les français sont des fainéants [[avec une productivité dans les plus haute au monde ? Comment peut-on NIER autant le réel pour de la vile idéologie ?]] alors pour mieux les contrôler [[désolé, la réalité nous apprend que ce sont les …trop riches qu’il faut contrôler. Vu qu’ils semblent incapables de s’autocontrôler. Des espèces d’impotents de la volonté ? Des accros aux drogues des abus…]], ils veulent privatiser pôle emploi et confier la gestion des chômeurs à des organismes privés dirigés majoritairement par le patronat [[sauf, qu’en réPublique nul ne peut, à la fois, être juge et partie. Séparation des pouvoirs et…représentativité l’exigent ! Notons que, à chaque fois, que nous est présenté une agitation absurde des séparatistes riches nous n’y voyons que pitreries…ou des mises en dangers de ces personnages pour eux-mêmes…et les autres !]].]].

Ainsi en rationalisant [[donc en créant le service public du crédit – ce qui semble résoudre…quasiment tout]], en contrôlant le chômage [[ faute de frappe : ce sont « les emplois boursiers », l’emploi qui ne sert qu’à la délinquante spéculation !]], les patrons pourront faire travailler leurs industries avec un minimum d’effectif et ainsi disposeront d’une main d’œuvre soumise et à bon marché. A y regarder de près, c’est le principe étasunien, le seul anti-modèle. Les travailleurs doivent se présenter le matin à l’embauche sans être certain d’avoir du travail pour la journée. Bien évidemment pour parvenir à cela le patronat cherche à faire modifier, illégalement, le code du travail jugé trop compliqué à ses yeux.

Les français sont trop souvent malades aussi le gouvernement entend faire payer plus cher aux malades les soins médicaux et d’hospitalisation [[à cette aune, les riches détraqués devraient payer plus d’impôts que les autres : vu la montagne de dommages qu’ils déversent sur la société…]] mais, en anti-contrepartie, laisse les entreprises tuer ou contaminer à leur aise (affaire du sang, amiante, scandale sur la qualité de certains médicaments). Dans le même temps les hôpitaux sont sacrifiés au profit des cliniques privées, les dépassements d’honoraires sont devenus monnaie courante de la part de certains spécialistes. Pour certains malades au chômage, qui n’ont pas de mutuelle alors les soins sont devenus impossibles. [[ce qui un crime contre l’esprit au pays de la Sécurité Sociale : vraiment les libéraux ne sont « que » des bons à riens !]]. Pour se nourrir, bon nombre de petits revenus sont contraints d’acheter leur alimentation dans des discounts et pratiquer la « mal bouffe » [[donc augmenter la maladie – tout ceci étant imputable au libéralisme insensé, donc insensible !]].

Avant de porter des jugements sur le comportement des français [[ne pas arrêter d’insulter les citoyens…avoue que l’on a tort et qu’on le sait !]], de les traiter de fainéants [[à forte productivité ?]], de leur reprocher de trop gaspiller [[seuls les riches représente le gaspillage éhonté de l’argent…public]], d’être un peuple ingérable [[seuls les riches ne respectent jamais leurs ENGAGEMENTS]], il serait plus que judicieux que ces gens, qui vivent sur le dos de la pauvreté, viennent sur le terrain et constatent combien « la mal bouffe », « la mal santé » est responsable de « la mal vie »... Conclusion ? En quelques mois, tout se dirige vers le pire. Et, seule clarté, dans le chaos de cette non-pensée, RIEN ne pourra être imputé au peuple de l’échec annoncé de ces cumuls d’immaturités !

…………………………************************************

L'aberration-de-l'agriculture-mondialisée ?

« L'agriculture mondialisée est un vraiment modèle à 100 % absurde » (…) « en surconsommant et en gaspillant, parce que c'est la meilleure façon pour eux d'assurer la reproduction du modèle dont ils sont les principaux bénéficiaires. Et ils ont tout intérêt à ce qu'une proportion sans cesse croissante des habitants de la planète cherche consciemment ou non, à faire comme eux, c'est-à-dire à surconsommer et à gaspiller.

Car, plus l'on surconsomme et gaspille, plus l'on détruit la planète. En conséquence, sa reproduction "biologique" ou, si l'on préfère, sa fertilité, bref, ses écosystèmes sont tellement mis à l'épreuve, qu'ils ont peine à suivre ! Même, ils déclinent, ils dépérissent, ils perdent littéralement du terrain, telles les forêts ombrophiles. Ce qui, pour la grande entreprise, peut s'avérer une formidable affaire, une aubaine ! [ [l’aberration mentale et la haine de l’Humanité qui se trouvent derrière ces nuisibles délires devrait, pour le bien de toutes et tous, se voir…soigné !]]

Plus ILS détruisent la nature…..et plus nous avons besoin, donc, de remplacer ses mulptiples services par des services plus payants  [[si nous ne sommes pas là au sommet de la folie furieuse – assassiner la vie « juste » pour vendre…mais quoi ? Il n’y aura plus rien à vendre. SANS la nature l’humain ne peut survivre – oui, si « cela » n’est pas la folie très dangereuse, c’est quoi alors ?]].

…En effet, plus nous surexploitons notre poule aux oeufs d'or - qui est aussi notre oikos, notre domus - bref la Terre, plus celle-ci peine à se reproduire, à se reconstituer et plus nous avons besoin, donc, de remplacer ses mulptiples services par des services payants, non payants du moins pour certains. Cela comprend le recours massif aux engrais industriels, ceux-ci permettant à qui de droit, i.e. aux multinationales, d'abord de la pétrochimie, puis de l'agriculture (Nestlé, Monsanto, Wal-Mart, etc) d'accumuler plus d'or... !

De la véritable alchimie ! On est enfin parvenu à réécrire le Corpus Alchemicum des Anciens, y compris en faisant table rase de leur sagesse tout comme celle des peuples autochtones [[le point commun de tous ces effondrés plus égarés que l’égarement c’est bien …la disparition de toute sagesse…]]. »

………………………….*************************************** 

Nos-implications-dans-le-bouleversement-climatique ?

L'agriculture mondialisée est un modèle absurde

Elle produit beaucoup trop...
Mauvais usage de la terre agricole
Elle consomme trop d'eau, trop d'énergie
Déforestation 
Pollution des mers et littoraux, de l'air, des sols
Augmentation des transports liés à l'agriculture
35% de la production agricole est gaspillée
Obésité vs sous-alimentation
Elle détruit l'emploi
Elle réduit la sécurité et la souveraineté alimentaire - Pourquoi et comment en est-on arrivé là ?

Investissements à tout-va Spéculation sur tout
Surplus agricoles dans certains pays - Et destruction de l'agriculture (vivrière) dans d'autres pays

Déréglementation et concentration : privatiser les profits et externaliser (socialiser) les coûts. La pire décision du siècle ! Celle qui aura intoxiqué toute la société…

Les grandes entreprises ne payent pas leurs vrais coûts
Crevettes d'élevage : le vrai coût c'est 10 dollars l'unité

Mensonges sur l'alimentation, publicité = Réduction drastique de la biodiversité agricole - De 7000 plantes cultivées au 19ème siècle à 150 aujourd'hui
Promotion de la monoculture céréalière et consommation de viande
30 plantes = 95% des calories alimentaires
Soja et maïs contrôlés à 95% par les multinationales (principalement pour l'alimentation animale)

Concentrer le contrôle et les profits = Profits plus élevés et plus rapides
Expansion de l'élevage dévastateur
70% des surfaces cultivées pour l'élevage animal, aux dépens des forêts (déforestation)

Problèmes de santé (mauvaise alimentation) [[ ce qui devient le comble de la bêtise : oser tant de cupidités pour « nourrir mieux » les humains et les nourrir vraiment si mal : si l’indigne privé n’était pas un très illégal « monopole » nous pourrions dire… « remboursez ! »]].

Ajustements structurels : dévaluation de votre monnaie, pas de subventions pour votre agriculture vivrière et l'éducation...

Le mensonge "il faut produire plus !" [[alors que c’est il faut …gaspiller moins !]]

Gaspillage dans : la production, le transport, la consommation...

Rôle ambigu de la FAO

 34:35 Conclusion

L'agriculture mondialisée vise à concentrer les profits (et le contrôle)

Il faut donc : Déconstruire le discours dominant par l'éducation (alimentation équilibrée, dénoncer la malbouffe, etc.)
Débattre publiquement en…décentralisant les enjeux
Faire des choix : le capitalisme boursier vs l'économie sociale (le profit n'est pas inéluctable)
Contrôler l'urbanisation
Stopper le paradigme de la croissance

Exiger une internalisation de tous les coûts  [[et comme le profit n’est « qu’un coût » reporté sur d’autres…son dégraissage efficace rendra tous les bénéfices bénéfiques !
Maintenir l'exception agricole - Privilégier l'agriculture (utilisation intelligente du sol)-Lutter contre le gaspillage, contre tous les gaspillages. Appuyer les systèmes agro-alimentaires territorialisés. »

Revues.org/613

Hervé Kempf, Comment les riches détruisent la planète

………………………..*******************************

Nous venons de voir tout ce que nous aura appris l’actualité sur la frénésie indépendantiste des riches. Mais avec un plus…en effet, ce choix de précéder théoriquement toutes les actualités, par des synthèses que tout le monde peut voir…est celui du blog. C’est une astreinte prise par nous « contre nous ». Nous pourrions écrire des livres (déjà fait !) mais, là, la présence quotidienne du blog – allié aux actualités qui arrivent…après nos analyses – ajourent un effet de…synergie reproductible et vérifiable, par toutes et tous (selon le contrat de la fraie science). Et donc l’apport d’aujourd’hui du choix de ne plus écrire des livres – pour le moment – mais un blog ?

En plus de suivre, la matière du très illégitime indépendantisme des riches (alors qu’ils coûtent tant à la société ?) oui, nous avons pu éprouver…

…à quel point ils sont devenus aliénés ! Et dangereux pour le genre humain.

Et l’actualité nous propose « sa » solution. Ce qui nous porte à un tout…

………………………. autre niveau pour la synthèse !

 

………(à suivre)

……………………**********************************

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

Que la vaste compassion nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?
Avec volontarisme dans tous les secteurs économiques, ce sont de 30 à 40 Gt par an qui pourraient être soustraites à l’atmosphère. A eux seuls, la promotion des filières solaire et éolienne, l’amélioration de l’efficacité énergétique, le développement de modes de transports alternatifs, l’arrêt de la déforestation et le reboisement pourraient faire chuter les émissions annuelles de 22 Gt. L’humanité n’a pas encore brûlé toutes ses cartouches. Mais elle est entrée dans la zone de tous les dangers.

Avec volontarisme dans tous les secteurs économiques, ce sont de 30 à 40 Gt par an qui pourraient être soustraites à l’atmosphère. A eux seuls, la promotion des filières solaire et éolienne, l’amélioration de l’efficacité énergétique, le développement de modes de transports alternatifs, l’arrêt de la déforestation et le reboisement pourraient faire chuter les émissions annuelles de 22 Gt. L’humanité n’a pas encore brûlé toutes ses cartouches. Mais elle est entrée dans la zone de tous les dangers.

Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?
Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?
gaspillages évidement bien plus « développés » chez les riches si irrespectueux des autres

gaspillages évidement bien plus « développés » chez les riches si irrespectueux des autres

Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?
Assez du séparatisme-indépendantisme des riches ?
conséquences des pillages de gasPillages : la moitié de tout pourrait étre "économisée" (le vrai sens du mot économie)

conséquences des pillages de gasPillages : la moitié de tout pourrait étre "économisée" (le vrai sens du mot économie)

et 2017 c'est tellement plus...

et 2017 c'est tellement plus...

Quand les entreprises ne paient pas leur juste part d’impôt, les pays en développement sont privés de fonds cruciaux pour financer des services vitaux comme les services hospitaliers. On estime à 100 milliards de dollars la somme que perdent chaque année les pays les pauvres à cause de l’évasion fiscale. Et ce sont les personnes les plus pauvres qui en souffrent le plus. Assez de ces séparatistes qui se croient tout permis. Evasions de l’argent de tous, enfers fiscaux, exonérations abusives, non paiement d’impôts, fraudes en tous genres c’est laid, minable, de la délinquance de mesquineries et tellement INADMISSIBLE. Accuser les riches c’est sauver la société !

Rodolphe De Koninck : ''Comment et pourquoi les riches détruisent la planète et veulent, aussi, nous corrompre afin que nous les imitions ''. Ces voyous sans fois ni lois VEULENT détruire la Nature – juste afin (c’est tellement minable que nous peinons à le dire) oui à s’effondrer dans la mesquinerie inexcusable de remplacer tous ses services gratuits par des…services payants (les leurs). Tant d’immaturités détraquées dans des têtes plus qu’arrogantes démontre qu’il n’y aucune chance de raisonner ces…voyous planétaires. Que, tout comme pour les services à buts non lucratifs (donc sans monopole possible) qu’aucuns de leur arguments ne tient la route. Qu’il faille donc mettre sous tutelle rapide ces…séparatistes du genre humain ?.

LES 10 CHOSES LES PLUS STUPIDES ACHETÉES PAR DES RICHES | Lama Faché

L'hégémonie du Grand Capital. Tout dans les apparences ?

Prêt d’objets de luxe, tout se joue sur la très stupide apparence « truquée » ?

« Le séparatisme catalan est une revendication de riches » selon Chevènement. Alors quand allons-nous empêcher le vrai séparatisme des riches mondiaux ?

Bricks – bulle immobilière insensée

CARBONE Tous Les Extraits du Film (1 Novembre 2017)

Hacène Belmessous - Le grand Paris du séparatisme social (1/5)

Special Investigation Caprices si immatures de Riches 2014 DOC FRENCH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne par mail 09/11/2017 13:34

Il y a un certain temps que je n'étais venue sur votre blog et je dois dire que c'est toujours aussi intéressant!