L’économie vue d’en face (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

L’économie vue d’en face (2)

L’économie est inventée par les bourgeois pour décrire un monde qui ne serait que pour eux. Ce qui implique que les «lois du marché» n’existent pas : aucune crédibilité lorsque ces fausses lois ne sont qu’opinions, préjugés, tout ce que l’on veut, mais rien de scientifique ni de rationnel, de PROUVÉ. Et ? Ils séquestrent tout l’espace public pour ne dire que des apologies irrecevables …alors que des splendeurs conceptuelles sont mises au placard-rancart ! Le revenu maximal vital – la dette sociale (pour ceux qui veulent nous faire une dette «nationale» alors qu’elle n’est que celle des trop riches et surtout pas celle de tous !) – les reversements constitutionnels genre «l’indemnité de Droit naturel » ou le «revenu du nouveau contrat social » – etc.

 

La-révolution-surréaliste-2.pdf   Le texte intégral de La dernière grève.

 

Commençons par André Breton qui, dans le n°2  de La Révolution surréaliste de 1925 ( soit à peine le mouvement est né – ce qui interpelle !), propose «La dernière grève» - celle qui va tout résoudre – oui ? celle dynamisée par les travailleurs intellectuels : écrivains, savants, philosophes, hommes de presse, libraires, etc.! Ce qui nourrit des rêves super bien nourris…par les impacts, résultats et changements  absolument prodigieux que cette idée aura ! Alors, se rendre compte à quel point d’assèchements de tout aboutissent les anti-créations bourgeoises, il y a de quoi vouloir leur faire des fessées culs nus et en grand public. Tellement ils ne sont plus que ces sournois cancres ! Mais ne précipitons pas – sauf les génies qui comprennent à la vitesse de l’éclair grâce aux éclats co-incidents dus à la rencontre des forces. Forces qui veulent devenir formes. Et formes qui veulent devenir formulations. Le mieux pour tout le monde est de comprendre pas à pas. Commençons par la fin du texte précédent. Soit : « La société occidentale exige de l’individu qu’il choisisse en l’absence de valeurs (répression du normatif) qu’il travaille sans finalité (répression du spirituel), qu’il s’intègre sans solidarité (répression de la dimension communautaire). On pourrait ajouter qu’il pense sans sentiment (répression de l’affectif) et qu’il vive sans foi, sans espoir, sans mythe et sans utopie (répression de la dimension transcendantale)-( W.W. Weiskopff, 1976). » Le capitalisme est une répression de tout ce qu’il y a de mieux dans l’être humain, il n’en est donc que la pire des excrétions, ne s’adresse qu’à ce qu’il y a de plus laid dans chacun.e de nous. Ici, nous allons démontrer qu’il n’en a absolument pas le droit, qu’il est le fait de la classe dangereuse des trop riches et que c’est bien nous qui menons le monde…En 2018, il se durcit stupidement, commet erreurs d’arrogances sur erreurs, dévoile trop sa face inhumaine…mais ne connait pas la suite : nous oui - ses erreurs se retournent déjà contre lui…il se débat dans son propre piège, nous évitons donc de nous battre de violences…Il ne nous reste qu’à demeurer fermes et déterminés sur tout !

 

………………………………..***************************************

Plus de lois du marché comme des lois rationnelles mais comme d’inexcusables préjugés, ne connaissant même vraiment rien sur la réalité socio-économique (Steve Keen a très bien démasqué cette grave Imposture économique – et nous lui avons consacré 6 textes et sans doute quelques autres dans le futur !)… « Seul le revenu garanti est un facteur de création d’emplois nouveaux », précise Yann Moulier-Boutang . Et surtout pas le salaire. Dans les cerveaux congelés de ces personnages, écraser les salaires ne réduit surtout pas le chômage structurel. Mais le revenu garanti le peut. Et donc ? Vouloir faire diminuer, et beaucoup, les chômages, c’est donc faire entrer dans tous les circuits ce bienvenu revenu garanti.

Une revenu libéré donne moins de prises qu’un salaire d’humiliations (80 % des humains sont enchaîné.e.s à un salaire en France). Toujours avec les pendants de pouvoir accuser faussement le/la salarié.e de toutes les fautes de l’éventail afin de lui soustraire encore plus – ce qui n’est pas le cas d’un revenu. Le capitalisme ne veut aucune solution, il ne veut rien régler, tout empirer l’indiffère. Il ne veut que maintenir éternellement son dispositif dissymétrique de nuisances. Il veut, surtout, pouvoir manipuler qui il place (à coups de fausses règles et fausses dans le sens qu’elles ne correspondent à aucune réalité) et de contraintes entièrement fabriquées. N’oublions pas que libéralisme c’est l’ensemble des perversions existantes et que ce système n’a d’autres buts que de rester au-dessus de tout (faire le pire sans que rien ne lui soit reproché – pas de bol, tu fais un pas de côté et t’es de l’autre côté, celui qui l’accuse bien en face. Ce qu’il a toujours fui…) …Le carburant qui lui plait de plus c’est de prolonger tout le temps les peurs…Qu’on ait trouille et qu’on fasse appel à lui, en temps que sauveur ; ils adorent…Seulement ce qu’ils n’ont pas prévu c’est que nous puissions l’examiner d’en face, dire objectivement ce que nous voyons, et faire tomber toutes ses inexactitudes. Bref, réécrire le monde sans lui, ou avec lui mais comme nuisance devenue insupportable (la nuisance de ces perversions part alors dans le même assainissement)…

Bon sautons sur le bond : le revenu minimal est une connerie, les minimas sociaux en plus d’être inhumains ont des «coûts sociaux» collectifs qui dépassent – et de loin – le montant réel des minimas sociaux vraiment attribués. Donc lorsque l’on est dans une ornière, faut faire comme le charretier embourbé, se calter. D’où revenu Maximal ! car ? Revenu minimal les esclaves l’ont déjà, juste pour les garder vivants, remarque. L’abondance collective est telle (la vraie richesse des nations ce sont les talents, martelait Adam Smith…faut arrêter de faire semblant de l’avoir lu…) que seul le revenu maximal peut faire durer l’abondance (jamais la Terre n’a eu autant de richesses qu’en 2018, il y donc vraiment assez d’argent pour tous les possibles, il suffit surtout de bien connaitre ces possibles !!)…Œuvrer, soit ouvrir, devient alors très attrayant. L’émulation alliée à l’amour social est un boosteur des énergies, que seul l’arriéré bourgeois ne peut pas comprendre. Genre t’as capté ? Disons qu’1 % seulement des slogans font avancer le schmilblick font vachement avancer la société (même si elle ne s’en rappelait pas). Ici : « Un revenu c’est un dû, un emploi c’est un droit » de AC ! chômeurs. Il est vrai que dans le préambule de la Constitution de 1958 le droit et très longuement (comme écho tenu) a inscrit le travail comme un vrai droit. D’où appliquer ce préambule et à fond. Avec l’ontologie du concept « devoir » un dû c’est un devoir, car seul de le devoir doit. Le Droit doit aussi, rejoignant à la perfection le devoir (je vous dois) et la responsabilité (je dois le faire)…Et s’il le doit il doit le devoir que c’est lui le débiteur (ah bon ! c’est la société, pas grave elle doit), son devoir est de payer, c’est dû et pas de préséances, on est direct dans la séance…de tous les remboursements. Clair ? Hé ho, nous sommes  dans l’économie vue d’en face, là où sont inaudibles les sempiternelles plaintes des geignards trop riches (vraiment ils abusent de nous casser les oreilles !). Et donc – nous allons plus vite que ces minables (car nous souffrons et à cause d’eux - mais au point de vouloir se casser le plus vite possible de leur système truqué/détraqué, éviter la case se plaindre, cela fait du poids pour rien…) – tellement plus vite dans toutes ces réflexions au ras des concrets…   

Celles qui permettent d’articuler les premières solutions afin de sortir…du rôle central du salariat dans ce système. Facile de dire «à bas le salariat» (que nous entendons comme mettre à bas le salariat – action structurée de réflexions – et non trépigner les mots !), déjà plus dur de capter que le salariat (comme c’est un évènement fixe et fixé sur un compte en banque, en général, il se fait ratiboiser par toutes les facettes) reste la vache à lait parfaite. Non paiement des plus-values (avec impôts à la source c’est fiscalisations illégales des cotisations solidaires. Et ? Les impôts directs à la source vont donc payer (aussi) le « dû » des patrons. Soit ? «Leur» dette publique payée alors 2 fois : la « contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et la CSG contribution sociale généralisée qui devrait même diminuer…voir le graphique joint (ils insistent donc sur le social pour le plumer en vrais antisociaux qu’ils sont !)…Et les « taxes énormes aux banques »…puisque ces cotisations servent à enrichir toujours illégalement ces banques – que le salariat est juteux pour elles ! voir la vidéo) Oui. Il y a un chiffre qui a été établi, il y a autour de 5 ans, est vraiment dû aux salaires européens, un minimum de 5 000 milliards d’€ oui 5 000  000 000 000 €…et en maximum, en chiffres, difficile à imaginer. Disons 6 000 milliards à nous débourser immédiatement de leurs Bourses !). Et alors ? Encore plus difficile d’articuler tous les possibles afin d’en sortir du salariat et à 100 % (se payer de mots c’est s’auto-niquer, en fait…il faut tous les reprendre dans leur sens réel, les arracher à ces fous, puisque la raison est vraiment avec nous). Disons que nous en sommes plus proches de la sortie avec le concept de «revenu» partout, comment pourront-ils encore se permettre de rester arrogants à nos égards. La transition (comme disent qui ne veulent surtout pas qu’il y ait un…après cette transition peut se résumer dans un … revenu vraiment social. Soit qui internalise tous ses coûts cachés : coûts environnementaux, coûts de destructions des liens sociaux, coûts d’incivilités, coûts d’arrogances (du verbe s’arroger), coûts de corruptions, etc. – une liste exhaustive ne sert à rien dans ce domaine où tout va si vite ! Le faire c’est le prouver ! En gros, ces coûts cachés à déduire des revenus enfin seront vraiment progressifs – une flopée énorme de retenues pour les trop riches et pas de retenue pour les trop pauvres (facile à retenir tout cela !).

« Le montant des pensions de retraite du privé pourrait baisser à partir de 2019 »…même le privé (cette zone plus protégée du libéralisme) est atteint…Ce pourquoi, ils nous offrent toutes les bonnes raisons de quitter la notion de salaire et lui préférer celle de revenu (une réflexion globale empêche toujours de se faire niquer)…évidemment, il y faut un peu de temps afin de « corporifier » tous ces mécanismes…Mais avec les humains plus serviables et doués sur internet que dans les médias d’argent,  y’a moyen d’y arriver ! Déjà comme ceci…

 

…………………….************************************************

Le droit naturel est au-dessus des lois puisqu’il s’attache à chaque être humain du seul fait d’appartenir à l’Humanité. Ces droits sont INALIÉNABLES et immuables…aucun gouvernement ne peut donc les enlever. Ainsi, la résistance à l’oppression est un droit naturel et aucun oppresseur ne peut faire comme si cette tradition forte ne motivait pas les immenses majorités à se tenir debout. Le travail comme un droit se trouve dans le préambule à la Constitution qui ne peut être modifié. Or ce droit est bafoué : la solution, qui en englobe plusieurs autres à la fois, c’est d’étendre cette protection du préambule dans la vie concrète des citoyens. C’est ce que nous nommons «l’indemnité de Droit naturel ». Ou, aussi, le «revenu du nouveau contrat social ». Lorsqu’il sera signé vraiment par les 2 parties ; ceci venant de notre démonstration d’origine formulée par : «l’économie est inventée par les bourgeois pour décrire un monde qui ne serait que pour eux. ». Oui, ils signent à notre place ou contrefont nos signatures comme pour le référendum de 2005 sur la fausse Constitution européenne (elle est juste pro-libérale-capitaliste et son article 1er ment déjà « le capitalisme n’est que de la fausse concurrence non libre et complètement faussée ») où le non aura été falsifié par les seuls faussaires bourgeois. Cette fois-ci avec 2 signatures, il faudra revoir en plein jour l’ensemble de ce contrat à signer à chaque génération (il en manque quelques unes déjà !). Ce que nous préparons ici…«L’indemnité de Droit naturel » nous plait plus car cette indemnité va nous sortir indemnes de l’imposture économique !

 

Partons du fait qu’il n’y ait plus aucune « loi du marché », mots de trompeurs pour désigner seulement des caprices ou des arbitraires, enfin, sur le fond, rien de sérieux…Nous nous sommes tapés toute «leur» économie – oui «leur» car l’économie naturelle s’économise elle-même, elle n’a pas besoin d’exister – inutile le discours pour donner des raisons de faire lorsqu’il suffit de le faire sans discours. Ainsi – voyons-les « reconfigurer » tout le corpus juridique (les multinationales dépensent beaucoup pour « dénaturer » les lois à leurs profits – c’est que le corpus de départ ne leur est pas si favorable !) et habiller, ensuite, leurs délires métaphysiques de l’imposture de « lois économiques » (l’idée leur est venue que de dire « loi économique » fera obéir sans discuter comme pour une loi juridique)…C’est là que viennent faire chaos 2 erreurs méthodologiques……1) *** – sous-estimer 1789. Oui ? Dans le sens que, pour nous, seuls les flicards de l’esprit peuvent dire 1789 c’est juste un coup pour que les bourgeois s’installent et rien d’autre à dire…genre, circulez y’a rien à voir, au contraire il y a tout a voir, au point que nous y avons consacré un livre fécond « Légalité de l’égalité ». Donc le corpus 1789 reste une chance extraordinaire pour nous d’y déconstruire toute la bourgeoisie et ses massives illégalités (pour nous c’est fait à 100 %). Et, surtout, d’y fondre une toute nouvelle civilisation complète (bien en cours dans nos vraies vies)…..en 2) ***– C’est que qui avaient l’insolence facile de foutre 1789 aux chiottes n’ont pas celle tellement plus difficile de faire mieux que les fédérés…Ce qui devient permis aujourd’hui. Sauf que, nous, (au lieu de perdre du temps dans des débats immatures) nous avons préféré vivre déjà tout l’avant transformateur (la maturation des idées et des nouveaux comportements, leurs articulations et la compréhension de leurs fécondités…et que cela ne s’improvise pas de s’être ainsi constitué une légitimité de cœur et de conviction plus puissante que les faux dirigeants actuels !). Le principe en 2) est simple et sûr ; à partir du moment où vous n’avez plus rien d’eux ni dans vos cœurs ni dans vos têtes ils /elles ne peuvent plus avancer nulle part. Ils se prennent eux-mêmes les pieds partout dans leurs désastreuses manipulations. Et, ensembles, nous avons réponse à tout…alors virez leurs «fausses» lois économiques de vos cœurs. Ils sont trop beaux pour mériter ces infections…Et mettez-y, à la place, toutes vos ardeurs transformatrices !

……………………............****************************************

C’est que nous verrons en (3) avec, en ouverture, cette formulation si réussie : «L’homme a des besoins, la femme des aspirations. L’économie répond aux aspirations qu’elle doit satisfaire les besoins. Elle y échoue, pour la raison que les besoins sont mieux partagés que les richesses (p. 8 -  «L’économie de la misère» de Claude Guillon, 1999). »…Une telle synthèse ( genre comment faire afin que les revenus abolissent définitivement les salaires, etc.) englobe tous ces nouveaux possibles qui, si nous y ouvrons pas, vont pourrir une partie de notre futur. Car ? L’économie vue d’en face est plus forte que l’économie bourgeoise : nous y croyons, par la rencontre de centaines d’expériences, par les analyses de milliers de liens et leurs convergences actuelles. Ce qui change vraiment tout…nous nous sentons monter, monter et nous les voyons descendre !

 

Pour faire image, ils croyaient s’enrichir comme des feignasses à voler, à chaque fois, « une fraction du salaire dû »…

 

Sauf que cette fraction est la preuve de l’inFraction globale de la lie bourgeoise !

 

 

 

….….........……(à suivre)

 

…………….…………......….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

            Que la vaste révolution mentale nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs.Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 4 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

L’économie vue d’en face (2)
Les reversements constitutionnels : « l’indemnité de Droit naturel »

Les reversements constitutionnels : « l’indemnité de Droit naturel »

Garanties constitutionnelles pour l’indépendance du pouvoir judiciaire : Deux principes fondamentaux des Nations Unies, l’un sur l’indépendance de la magistrature adopté en 1985, l’autre sur le rôle des avocats adopté en 1991, définissent explicitement les normes internationales relatives à l’indépendance du pouvoir judiciaire et de la profession juridique. Bien que ces normes soient clairement reconnues au niveau international, leur mise en oeuvre au niveau national demeure une source de préoccupation.

Garanties constitutionnelles pour l’indépendance du pouvoir judiciaire : Deux principes fondamentaux des Nations Unies, l’un sur l’indépendance de la magistrature adopté en 1985, l’autre sur le rôle des avocats adopté en 1991, définissent explicitement les normes internationales relatives à l’indépendance du pouvoir judiciaire et de la profession juridique. Bien que ces normes soient clairement reconnues au niveau international, leur mise en oeuvre au niveau national demeure une source de préoccupation.

L’économie vue d’en face (2)
Ce vendredi 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel vient de consacrer le principe de fraternité en censurant « le délit de solidarité » qui figure toujours dans le projet de loi« asile et immigration ».

Ce vendredi 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel vient de consacrer le principe de fraternité en censurant « le délit de solidarité » qui figure toujours dans le projet de loi« asile et immigration ».

Liberté (Crédits : Alban Gonzalez, licence CC-BY-NC 2.0), via Flickr.

Liberté (Crédits : Alban Gonzalez, licence CC-BY-NC 2.0), via Flickr.

La propriété remise en cause devant la Cour européenne des droits de l’homme : il est plus que temps qu’elle assume tous ses…devoirs !

La propriété remise en cause devant la Cour européenne des droits de l’homme : il est plus que temps qu’elle assume tous ses…devoirs !

Plus de responsabilités (et le trop d’avantages qui va avec) sans le respect du Droit des responsabilités par ceux/celles qui se targuent d’être…responsables…Soyez-le !

Plus de responsabilités (et le trop d’avantages qui va avec) sans le respect du Droit des responsabilités par ceux/celles qui se targuent d’être…responsables…Soyez-le !

La Dares donne chaque mois le nombre de ruptures conventionnelles des patrons.

La Dares donne chaque mois le nombre de ruptures conventionnelles des patrons.

En France les pouvoirs la bradent tellement qu’elle en est devenue une impasse !

En France les pouvoirs la bradent tellement qu’elle en est devenue une impasse !

Il n’y a aucun intérêt public à tous nous exproprier de la réPublique : stop aux privatisations et restituez les autres…Au fait, où se cachent les indemnités d’expropriations – nos biens communs sont vendus sans nos accords, il y a donc indemnités pour chacun.e du commun ?

Il n’y a aucun intérêt public à tous nous exproprier de la réPublique : stop aux privatisations et restituez les autres…Au fait, où se cachent les indemnités d’expropriations – nos biens communs sont vendus sans nos accords, il y a donc indemnités pour chacun.e du commun ?

Le minimum vital est inscrit dans la loi…faisons-le passer au maximum vital ! Pour nous c’est 2 000 € par mois pour toutes et tous (on dirait que la Suisse nous a copié avec le même montant)…Questions : pourquoi les extrêmes gauches françaises restent aussi pingres avec les vrais pauvres ?

Le minimum vital est inscrit dans la loi…faisons-le passer au maximum vital ! Pour nous c’est 2 000 € par mois pour toutes et tous (on dirait que la Suisse nous a copié avec le même montant)…Questions : pourquoi les extrêmes gauches françaises restent aussi pingres avec les vrais pauvres ?

réviser tous ces bacs à lauréates…

réviser tous ces bacs à lauréates…

dossiers non classés croyez-nous...

dossiers non classés croyez-nous...

La définitive fin du salariat pour un revenu social ne doit pas se passer ainsi…

La définitive fin du salariat pour un revenu social ne doit pas se passer ainsi…

la taule non la tolérance !

la taule non la tolérance !

L’économie vue d’en face (2)
L’économie vue d’en face (2)
L’économie vue d’en face (2)
autant dire que la liberté des trop riches est en hyper congélation…

autant dire que la liberté des trop riches est en hyper congélation…

il aura même réussi à délocaliser toutes les solutions : ce sont les autres qui en profitent  de nos génies (des talents français qu’ils veulent nous cacher).

il aura même réussi à délocaliser toutes les solutions : ce sont les autres qui en profitent de nos génies (des talents français qu’ils veulent nous cacher).

c’est assurément pas des pauvres dont il faut s’occuper – tous les immenses revenus pour tous séquestrés le sont du côté des trop riches…jamais rappelés à l’amende-réprimande

c’est assurément pas des pauvres dont il faut s’occuper – tous les immenses revenus pour tous séquestrés le sont du côté des trop riches…jamais rappelés à l’amende-réprimande

merde on est en fin 2018, visons l’écart…d’inversions. Là on plonge dru ! Nous avons clairement toujours moins et eux toujours plus. Et ils en font quoi au fait de ces envols …hors de la planète ?

merde on est en fin 2018, visons l’écart…d’inversions. Là on plonge dru ! Nous avons clairement toujours moins et eux toujours plus. Et ils en font quoi au fait de ces envols …hors de la planète ?

L’économie vue d’en face (2)
L’économie vue d’en face (2)
L’économie vue d’en face (2)
Ah ouais ils imposent l’anti-contrat, le très antisocial…que nul-le n'a plus signé !

Ah ouais ils imposent l’anti-contrat, le très antisocial…que nul-le n'a plus signé !

Emmanuel Todd : Trahison des fausses élites françaises ? Tout de même il faut, parfois, l’affirmer, quelque part, Todd est structuré mentalement (et affectivement ?) comme imagiter…surprenant mais vrai !

Baisse des cotisations sociales (budget 2019 du gouvernement Macron) Conséquences...ce sont bien des augmentations...fiscacles !

Plus de progressivité de l’impôt, donc la CSG devient un impôt injuste. S’il est injuste il est illégal…Analyse courte mais prémonitoire d’Adrien Quatennens

Le cumul des déficits de la Sécurité Sociale, c'est la dette dite sociale (prélevée sur les salaires (Csg Crds). Or, pour la résorber la Sécu emprunte sur les marchés financiers. Résultats, l'endettement est colossal. Le remboursement des intérêts par les cotisations sociales alimente… les seules banques. Le constat claque : vol des cotisations sociales par les banques !

Le montant des pensions de retraite du privé pourrait baisser à partir de 2019…même le privé est atteint…Ce pourquoi il faut quitter la notion de salaire et lui préférer celle de revenu (une réflexion globale empêche de se faire niquer)…évidemment, il y faut un peu de temps afin de « corporifier » tous ces mécanismes…Mais avec les humains plus serviables et doués sur internet que dans les médias d’argent, y’a moyen d’y arriver !

Droit naturel et droit positif : Le droit naturel est au-dessus des lois puisqu’il s’attache à chaque être humain du seul fait d’appartenir à l’Humanité. Ces droits sont INALIÉNABLES et immuables…aucun gouvernement ne peut les enlever. Ainsi la résistance à l’oppression est un droit naturel et aucun oppresseur ne peut faire comme si cette tradition forte ne motivait pas les immenses majorités à se tenir debout.

De l'esclavage - Livre 1 - Du contrat social – Rousseau / Chaque génération doit ressigner ce contrat social…il y plusieurs générations qui ne l’ont pas signée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:15

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82