Respecter jusqu’au respectif

Publié le par imagiter.over-blog.com

Respecter jusqu’au respectif

Respectivement c’est vraiment plein de respects. Le voyou capitaliste reste, lui, tellement irrespectueux. Sa fin sera respectivement voulue par tous les nouveaux respectés ! Pourquoi ? C’est que partager a le mot part dedans…et qu’il commence dès que nous le comprenons. Ensuite, que cette part (chaque part) respective soit…respectée - voici qui s’obtient plus facile. Respecter jusqu’au respectif ? Aussitôt considérablement les considérations de s’amplifier…de quoi parlent-ils ? Simple : Considérant tout ceci il devient… considérablement attentif que, de ces attentions, tout le monde se foute à faire très attention !  Vous dites que une transformation globale (et qui n’oublie personne au bord de la route) s’enclenche par que chaque part respective soit juste…respectée ? Aussi simple que cela ? …aussi basique plutôt : … « en gros, résoudre le langage c’est, dans la même trame,... résoudre la majorité des problèmes existants ! »…disions nous hier. Aujourd’hui nous le prouvons par a + b. Tout reste uni dans notre pensée unitaire (héritage situationniste…si dans ton cœur tu unis déjà les humains la discorde ne pourra plus nique la corde…cordiale). C’est ainsi que les faux dirigeants  perdent, en général, tout !). Comme bonne habitude…ce texte vous fait traverser 3 ambiances (au moins – dialectique incarnée oblige) très différentes…toutes les couleurs, sensualités ou sons nous sont ouverts…ne sommes-nous pas les princes des diversités ? Oui trois ramures de pensées que nous assumons, et que nous…sculptons au mieux dans un  texte de haute…émancipation (qui s’y embarque sera gratuitement mélioré !). C’est ainsi…

>>>>-- *** Que peuvent penser les fuyards fiscaux, les dissimulateurs de fortunes imméritées, et à qui pensent-ils donc soustraire délinquantement cet argent ? Nous avons donc une oligarchie rentière et parasite qui force et truque les votes de politiciens qui…effacent les poursuites légales de la Justice contre ces grands voyous trop riches ? Et ces politiciens (plus qu’aliénés) deviennent convaincu.e.s d’être dans leur droit à… couvrir de tels braquages fous ? Clair qu’il y quelque chose qui déraille et que personne n’a été voir la machinerie de prés. Puisque la pression fiscale n’augmente que…sur les pauvres et les moyens (considérés démentiellement comme les pires coûts collectifs ! – c’est cela qu’il faut… dissimuler aux…pauvres que ce sont ces trop riches qui Nous Coûtent  tellement TROP CHER !). Puisque l’impôt (pour qui garde sa raison) servent tous à maintenir…les services publics et à garantir du collectif pour qui y contribue en …contribuable. Or les services publics disparaissent et donc la pression  fiscale, plus que malhonnête contre les pauvres, devrait diminuer. Et les riches, les Trop, qui s’en foutent de ces services publics et de payer leurs impôts exigent…que les impôts des pauvres Augmentent ? Où est le hic, où se trouve l’ivresse malsaine ?  Et qu’est-ce qui leur prend de supprimer (illégalement) ces services publics sans diminuer ces impôts des pauvres ? Dit autrement à quoi servent ces impôts qui ne…servent plus ? Sans fards, il saute aux yeux que ce sont eux (ces vils Trop riches) qui volent, alors, ces impôts (volés aussi à leur but légal !). C’est comme un empilement de délinquances,  les trop riches se les font toutes et les augmentent d’une réalité …augmentée peu artificielle…Respecter les respectifs…chacun.e reçoit le qualificatif…qualifiant, qualité s’il vous plaît, qui lui revient. Les pauvres ? Oui des braves gens trop calomniés, de grands honnêtes qui se font spolier par les plus inacceptables des bandits, ces casseurs sournois que sont les trop riches. Plus de gants de vocabulaires. Sus à l’infâme, disait Voltaire…Ces trop riches ne faisant plus rien de respectable et respecté dans leurs vies…il ne s’agit plus que d’émerger des circuits de réprobations (que seuls les probes peuvent …réprober…) rendant à chacun.e sa part due. Ce sont bien ces trop riches qu’il faut engueuler à rabord, et engueuler jusqu’à ce qu’ils… cessent (tout le texte qui suit inclus) respectivement ce que le respect global  assume de dire.

Et comment ces trop riches justifient les non partages, et toutes les carences de considérablement ? Oui ces délinquances fiscales qui les disqualifient (puisqu’ils y sont qualifiés tels !) ces abus de revenus surgis en…revenants, de trop perçus…enfin, vus la main dans le sac…plus de services publics donc c’est leur seul …service…privé que les impôts indûment perçus remplissent. Les pauvres n’ont pas à se priver à ce point du poids illégal du privé…non fini les pauvres …nounous de ces trop riches perdus dans leurs mensonges, égarés dans leurs inaptitudes à vivre dans le réel. Les mises sous tutelles c’est pacifiquement prévu pour ça ?  Ces trop riches ne peuvent plus êtres regardés que comme des enfants, oui ou non ?  Tout ceci redevient le Récit le plus rationnel de ce qui se passe.qui englobe le tout et ne se dépare d’aucun détail. Oui et qui soulève toujours plus les consciences…preuves ?

…………………………..************************************

L'absurdité-de-"leurs"-raisonnements-!

« On a atteint des sommets en appelant croissance économique et carrément croissance tout court, l’augmentation du PIB, c’est à dire l’augmentation des dépenses [[ c’est en effet un comble de bêtise qui accuse les crétins qui veulent nous soumettre à l’illogisme marchand…le spectacle marchand c’est bien de tout dépenser, détruire et razzier ? Et non…d’économiser, d’épargner, de partager, de ne pas…dépenser ?]]. Pas un fausse politique nous épargne le rabâchage que seule la croissance nous fera sortir du tunnel [[ cela dénonce les Fainéants du coeur dont les ceusses qui vont vivre en parasites sur les efforts des autres…en délirant (évidemment) que ces autres ne font jamais assez d’efforts (sornettes radotées des milliards de fois depuis les 40 ans de l’oligarchie qui ne fait que…voler ces efforts des autres – faudrait savoir !)… !]]. Faut-il être énarque pour ne pas comprendre que si l’on règle apparemment en effet beaucoup de problèmes en dépensant de l’argent que l’on n’a pas, cela ne fait que reporter les problèmes en les aggravant. Mais si l’on dit que la dépense est création de richesse [[ foutaise d’anti-élite qui – dans le même temps – s’acharne à détruire et réduire les …dépenses publiques…faudrait savoir…]], tout devient possible, il n’y a qu’à emprunter [[emprunter …le mauvais chemin, celui du privé !]]. C’est ce que nous faisons sur toute la Terre. Les gouvernements par prudence augmentent tout de même tous (sauf le nôtre) leur budget militaire [[ c’est une dépense qu’il ne s’agit que de réduire à zéro, non ?]] car l’issue est connue de tous même s’il faut endormir les peuples.

A titre d’exemple intéressons-nous à Jean-Claude Trichet pour ne pas avoir à ressusciter ce pauvre Michel Camdessus. Jean-Claude Trichet est sans doute actuellement l’expert des experts [[ sauf si tu vas dans le non publié…là il n’est plus expert, of course]]. Énarque bien sûr, socialiste à 20 ans comme eux tous, conseiller de Giscard à l’Élysée, directeur de cabinet de Balladur au ministère des Finances, directeur du Trésor, gouverneur de la Banque de France, président de la Banque centrale européenne, il a écrit fin 2018 un article étonnant : Un succès historique : l’euro dans lequel il affirme entre autres « La zone euro est un succès en termes de croissance d’ensemble de l’économie réelle, mesurée depuis sa création jusqu’à aujourd’hui ». Il y expose son raisonnement :

Pour que la comparaison entre les États-Unis et la zone euro soit aussi sûre que possible, je m’en tiendrai aux chiffres du Fonds monétaire international. Selon le FMI, le produit intérieur brut par tête de la zone euro était, en 1999, de 22 310 dollars comparé à 34 600 dollars aux États-Unis. Selon les prévisions actuelles, les produits intérieurs bruts par tête en 2018 devraient être respectivement de 42 070 dollars et 62 150 dollars. Les dollars sont les dollars courants sur la période. Ces calculs du FMI suggèrent une multiplication du PIB par tête en dollars courants de 1,89 dans la zone euro et de 1,80 aux États-Unis. La différence, à l’avantage de la zone euro, est modeste et ne suggère pas un avantage significatif, mais cette différence ne confirme évidemment pas l’échec économique souvent mis en avant [[ sauf que c’est un chiffre global qui « oublie » qu’il n’y a aucun partage des efforts collectifs…et que cet enrichissement de l’euro s’obtient en APPAUVRISSANT le plus grand nombre…ce n’est pas l’euro qui est en cause mais le non partage…le parasitisme inacceptable des rentiers de l’argent public – donc de l’oligarchie toujours plus illégale !]].

Comme tous les partisans de l’euro, il parle en dollars mais que quelqu’un de réputé intelligent se réjouisse qu’un Européen augmente plus rapidement ses dépenses qu’un Américain laisse pantois et ne s’explique que par la religion imbécile du PIB qui serait encore création de richesses [[ en les détruisant, en rendant au néant, et – pire – en saccageant le nid de la Nature, sans lequel …plus de richesses, ni en $ ni en € ni en Schtroumpf !]] alors qu’il n’est fabriqué que par la montées des emprunts tant publics que privés. Et en effet les Européens tirent encore plus sur la corde que les Américains. J.C. Trichet a-t-il raison de s’en réjouir ? Il est aussi cocasse d’entendre les économistes libéraux s’offusquer de voir l’État dépenser 47 % de la richesse produite alors qu’il ne fait que dépenser 47% de la dépense globale [[dont beaucoup trop ne va …qu’à une poignée de trop riches néolibéraux – faudrait savoir : Vraiment réduire les dépenses  c’est NE PLUS servir la rente à ces trop riches (rente lourdement volée aux dites dépenses publiques). Facile à capter pourtant !]], les autres 53% étant dépensé par le privé [[ bordel,  quel poids abusif sur la richesse…de tous !]], toutes les dépenses étant de plus en plus financées par l’emprunt qui monte, qui monte, qui monte  [[ uniquement…à cause de ce privé qui dissimule qu’il vit sur l’argent public et …qu’il coûte (donc) toujours plus cher aux seuls contribuants véritables…les contribuables qui respectent le Devoir fiscal de payer ses propre impôts…]]. Comprendre que le PIB n’est plus un produit en dépit de son nom et que la croissance n’est que l’augmentation des dépenses financée par la dette, devient le premier devoir de ceux qui s’intéressent au sauvetage de notre civilisation car tout le reste en découle [[ en effet c’est exactement cela…la fainéantise des politocards c’est d’inciter aux dépenses inconsidérées tout en braillant qu’il faut les réduire (donc fourguer les richesses nationales au seul privé)…]].

………………………...........***********************************

En économie personne ne comprend, y compris [[ !]] ceux qui l’enseignent ou qui l’apprennent et tout le monde feint de savoir ou de s’en étonner ou de jouer à la fausse humilité. La raison en est pourtant très simple : on a changé le sens du PIB, le produit intérieur brut, en laissant croire que c’est encore un…produit alors qu’au départ ce n’est qu’un échange dont un… des termes est la monnaie [[ dont le total se nomme…Partage du tout…clair ?]]. C’est un achat pour l’acheteur, une vente pour le vendeur. L’achat peut être désiré comme c’est habituellement le cas. Il peut aussi être imposé comme l’assurance de sa voiture ou les frais du compte bancaire obligatoire. Il peut enfin être subi comme les soins ou les réparations après un accident. Dans tous les cas il est comptabilisé [[ qui met achats forcés désirés, accidents, dommages pour des vies, …etc. dans le même sac…d’indifférences comme si on pouvait additionner des carottes et des serviettes ? Sans le moindre égard pour quoi que ce soit !]] dans le PIB que l’INSEE calcule de trois façons différentes : la somme de tout l’argent qui a été dépensé, la somme de tous les biens et services qui ont été vendus en les calculant au mieux, et la somme de toutes les transactions, les trois modes de calculs donnant évidemment la même chose si on ne s’est pas trompé.

Cela avait un… sens tant que l’argent dépensé était le fruit d’un travail déjà effectué car si le PIB a toujours été la somme de toutes les dépenses publiques et privées, il était aussi au départ, lorsqu’il a été imaginé après la deuxième guerre mondiale, la somme de tout ce qu’un peuple était capable de…produire d’intéressant. L’intérêt était prouvé par une dépense d’argent préalablement gagné [[ jusque là tout se tient !]]… Cela est resté vrai tant que les prêts étaient des prêts sur gage, réservés à ceux qui avaient obtenu préalablement le gage qu’ils apportaient en garantie [[ et la grande débauche, la mascarade complète est que les Trop riches n’ont plus voulu donner de garanties (et ne le pouvaient plus)…ils se sont mis, alors, à garantir …sur ce qui ne leur appartenait pas du tout…nos efforts donc et l’argent public qui GARANTIT que des services publics vont fonctionner et que notre solidarité sera solidaire avec nous sauf que…le trou laissé par les ponctions des trop riches dans ces impôts auxquels ils ne participent pas (doubles, triples ou quadruples délits, on ne sait plus trop !)… oui ce trou se fait au détriment du…BUT de l’impôt (maintenir les services publics) et la garantie de départ c’est à nous de la…reprendre !]].

Mais tout a explosé quand les banques se sont mises par la double écriture (créance à l’actif identique à la dette au passif) à prêter de l’argent qu’elles n’avaient pas. Ne leur coûtant rien, elles se sont mises à prêter non plus sur gage préexistant mais sur richesse future à créer [[ c’est toujours par ceux qui ont trop et qui ne fournissent donc jamais…d’efforts que le vice pénètre...et donc que tout devient vicieux ET vicié !]]. La fabrication de… fausse monnaie légale [[ si l’argent public est vraie monnaie…l’argent privé (d’après les termes de la loi) devient de la fausse monnaie (puisque une monnaie locale…non universelle ! ) :!]] était enclenchée et s’est emballée à partir du 15 août 1971, lorsque Nixon a déconnecté le dollar de l’or alors que les accords de Bretton Woods liaient toutes les monnaies au dollar [[ à partir du moment où il n’y a plus de plus de liens - tout flotte dans le désespoir de désirer que des liens leur soient attachés de nouveau !]]. On a continué à calculer le PIB de la même manière sans rien différencier [[ à la sauvette…comme des voleurs du si rien n’était…où c’est eux les …riens !]] et le PIB est bien évidemment resté la somme de toutes les dépenses publiques et privées. Mais il a cessé d’être la somme des productions utiles [[ déjà rompue une Raison corrompue ]]. Par le biais de l’argent emprunté on a additionné aux productions utiles, les productions futures que l’on a toutes supposées utiles [[ ce qui est pire que toutes les utopies…de vraies chimères…l’irrationnel va alors gaver l’absurde Religion du capitalisme..]]. On a additionné la réalité et l’imaginaire pour en faire une fausse réalité [[ ce pourquoi le fake, au final, ne peut que pulvériser tout du si faux capitalisme !]]. Ce décrochage de la dépense et de la production utile n’a jamais été pris en compte par l’économie [[ faux …pris en compte par de …vrais économistes comme Steve Keen et autres, par nous-mêmes…bref, tout ceux que la réalité accompagne chaque jour !]]. Si la réalité et le calcul du PIB sont bien restés la somme de toutes les dépenses publiques et privées, financées de plus en plus majoritairement par l’emprunt, le discours économique, politique et médiatique a continué à considérer le PIB comme un produit et comme une création de richesse [[s’enfonçant toujours plus dans SON mensonge…de moins en moins…partagé !]].

Le grand écart entre la réalité du PIB, somme de toutes les dépenses, et son interprétation par les économistes comme une création de richesse a sapé à la base l’Union européenne en 1992 avec le traité de Maastricht qui impose un déficit public inférieur à 3% du PIB et une dette publique inférieure à 60% du PIB. Cela avait un sens [[en effet… ]] quand le PIB était une création annuelle de richesse reconnue. Cela n’en a plus aucun depuis que le PIB n’est plus que la somme de toutes nos dépenses [[enfin…les « leurs » !]]. Il suffit de dépenser plus en empruntant pour avoir le droit [[sic ]] de dépenser encore plus et d’emprunter encore davantage [[ le capitalisme est la pire des Folies qui puisse exister…puisque aucun de ces dénaturés n’a le coeur…droit !]]. Qui osera éclater de rire d’abord et se scandaliser ensuite ? » Réponse ?

..............................…………………..**********************************

Les-gilets-jaunes-sont-donc-aussi-l'Histoire-!

« Le mouvement des Gilets jaunes s’inscrit pas dans le cadre de la désintégration de l’empire occidental capitaliste à dominante US [[ ce sont aux pouvoirs d’apprendre les leçons et non pas de le nier et dénier – ce qui ne fait qu’accélérer son obligatoire disparition !]]. Le début de cette lente désintégration ne date pas d’hier. On peut le dater, je pense, de la crise pétrolière de 1974. Dès les années 80, pressentant la fin de la révolution industrielle, l’oligarchie capitaliste a entamé une fuite en avant dans la financiarisation de l’économie [[ soit dans l’irréalisme le plus brumeux qui soit dont les résultats les plus flagrants sont la destruction de la biodiversité, de la nature et, peut-être, de la vie tout court. Pas très reluisante comme domination de brutes épaisses]]. Mais la révolution financière a mordu la poussière en 2008 avec l’explosion de la bulle des subprimes. En réalité, l’oligarchie capitaliste ne s’est jamais vraiment remise de ce coup d’arrêt et ne vit plus depuis que d’expédients et de faux semblants [[ elle fuit vraiment au devant d’elle–même. Se rétrécissant à ne plus être que rentière que de son désastre : soit ne se faisant que la plus parasite rentière de l’argent des autres, c’est à-dire l’argent public détourné sans cesse !]]. Elle s’est recroquevillée sur elle-même en un clan à tendance mafieuse, ne se contente plus que de ronger ce qui reste de chair pourrie (les dividendes) sur les os de son empire finissant, sans même plus préoccuper de le faire revivre [[ d’où son extrême violence et son idéologie sans plus le moindre argument – elle ne veut surtout pas jouer le jeu tout en contraignant le peuple de le jouer à fond…]].

Plus de croissance, une économie réelle en perdition, des services publiques en déshérence, plus rien que des dividendes, des produits dérivés totalement improductifs [[ de la vile rente qui ne crée plus de richesses collectives mais vit en pique-assiette des efforts des autres – normal que les forces vives du pays veillent sortir de cet affaissement complet des faux dirigeants qui se traînent comme de sur-assistés de celles/ceux qui font tourner la boutique]], des « économies » sur des « coûts de production » (les êtres humains) pour dépouiller un peu plus la bête au profit de quelques « profiteurs » d’une guerre irrémédiablement…perdue. »…Parfois de solides synthèses servent à bien ouvrir les yeux. Puisque comment crocher dans les prises de la transformation commune ni nous ne savons pas où elles se trouvent et à quoi elles sont reliées ?

>>>> -- « Le plus grand crime perpétré dans ce nouveau monde est l’éradication de la passion et la réduction au silence de l’individu. [[ et la rengaine sordide de leurs seuls intérêts – indéfendables et injustifiables  - emplit seule toutes les ondes. Comme le gémissement trop inadapté de ces casseurs-matraqueurs qui cognent sur ceux dont ils ne peuvent se passer. Mais qui, eux, ne veulent plus servir la soupe à de tels incapables toujours plus…vautrés sur les autres !]].»

Bret-Easton-Ellis-white-millenials-se-révolte-dru-!

Bret Easton Ellis revient et il n’aime pas son époque. Le lavage des cerveaux a commencé [[ mais elle reste d’une maladresse si dense que, sans le monologue assourdissant dans lequel elle s’entête à s’enfermer, son règne absurde serait déjà fini…]], la grande lessiveuse tourne à plein régime. La génération des milléniaux, comprenant toute personne née entre 1980 et 1999, impose la fausse culture binaire du « j’aime » « j’aime pas », effaçant du même coup les échanges, les discussions contradictoires, explosant les personnalités duales, complexes, bigarrées [[ bref, retournant à la bêtise bestialisée qui ne soutient plus que les simplismes les plus invivables pour le collectivité…leurs cœurs racornis ne bourdonnent plus qu’un « si ça va pour moi ça va pour tout le monde »…à part qu’ils/elles se mentent sans cesse à eux-mêmes…]]. D’un seul tweet, le millénial te met hors jeu social [[ sauf qu’il n’a rien d’autre à mettre à la place que toi et que, dans son tweet suivant, il ne va plus gémir que comme une tête molle…]]. Pire, il peut te faire perdre ton job. Gare à toi, si tu ne penses pas comme ton voisin d’ordinateur [[ qui ne peut s’affirmer qu’en niant –donc détruisant - sauvagement les autres, n’a assurément pas une vie intérieure du tout. D’où aucun fondement moral pour critiquer sans rien proposer !]]. Tu seras victime d’un ostracisme définitif. Et fais attention à ne pas l’agacer en lui disant qu’il peut avoir tort. La raison du plus grand nombre à toujours raison [[ sauf que si tu te plantes bien là avec des idées claires et des propositions fermes, ils vont te copier à la sauvette…puisqu’ils n’ont rien de mieux que toi ! Donc au final c’est bien toi qui trace le sillon qui suit le grand nombre…]]. Le millénial, toujours en bande, pour se rassurer, s’emporte rapidement, tape du pied, pique une énorme colère [[ un hystérique sans vécu ne supporte pas son écho ni le retour de son image !]]. C’est un pleurnichard, pour reprendre l’expression de BEE. Son système mental est fragile [[ puisqu’il ne repose sur aucun vécu personnel, sur aucune expérience réelle de la vraie vie…un peu comme s’ils écoutaient aux portes au lieu d’entrer carrément et d’agir en leurs noms propres…Des vies de on dit, de seulement des on dit !]]. Il devient vite hystérique, et demande à la foudre (les réseaux sociaux) de te réduire en cendres. Il se victimise dans le but de protéger le groupe auquel il appartient [[ coupable de ne vouloir ni écouter ni examiner objectivement…Un peu comme les flics qui ne sont représentés que comme les victimes des…illégales répressions qu’eux seuls déchaînent pourtant !]].

 

BEE est un écrivain qui pense, et ça fait du bien [[ oui du structuré, de l’organisé à partir du cœur…du solide comme le solidaire, du costaud sur lequel nous pouvons compter…quel changement émerveillant ! Les pouvoirs ne survivent qu’en empêchant de penser… alors de voir des collabos qui se vantent de l’être, effectivement, cela attise les colères…]]. C’est rare en ces jours moroses où l’on se caille malgré le réchauffement climatique dû à l’homme, il paraît… Il démontre que c’est l’art qui est en danger de mort [[ soit le contraire de la mollasse sans consistance (car sans contenu) qui constitue toutes les lâchetés des conformistes actuels qui s’enfoncent toujours plus dans l’hyper minable ! Et voudrait se faire une gloire de ces enlisements…]]. Car un artiste, par définition est un type seul, oui seul, unique, oui unique, qui se méfie, avec l’instinct du fauve, de toute idéologie, ayant pour valeur première l’esthétisme [[ sauf que le solitaire solidaire peut, aussi, défendre au mieux l’intérêt général…Nous, nous sommes du genre très sociable mais reconnaissons que ces personnalités, acculées pour défendre leurs convictions, à plus d’isolement, méritent le respect et l’écoute. Et de recevoir respectivement leur part…]]. Mais qui se soucie de la musicalité d’une phrase, de la vibration d’un tableau, de la mélancolie d’une voix sous le plafond de Chagall ? Le premier imbécile venu balance un texte de deux lignes sur les réseaux sociaux et il se déclare aussitôt écrivain, journaliste, penseur ou je ne sais quoi tellement la confusion est totale [[ sauf sur les résultats et les contenus…être juste soi-même invente, automatiquement, une originalité difficilement imitable puisqu’elle bout de passions (passions qui font…passer à travers tous les murs posés par des minables qu ne veulent pas vivre…directement)]].  Le béotien s’érige en procureur d’internet, et dénonce [[ à qui dénoncer et pourquoi dénoncer ? Qui œuvre vraiment n’a pas une seconde pour que de telles pensées puissent entrer en lui…puisque tout de sa vie prouve que plus tout le monde est libre plus sa liberté se souverainise. Donc diffamer les autres ce n’est que se diminuer et se nuire à soi-même !]] les vrais artistes avec le sérieux du crétin qui sait tout sur tout. Or l’art ne devrait jamais nous offenser, comme le souligne BEE qui ajoute : « Je n’ai jamais été offensé parce que j’avais compris que toutes les œuvres d’art sont un produit de l’imagination humaine, créées comme tout le reste par des individus faillibles et imparfaits [[ sauf, qu’à certains moments, ils offrent le meilleur et d’eux-mêmes et de ces moments …aucune grande œuvre n’a été conçue pour emmerder mais bien pour élever, agrandir et émanciper le niveau général !]]. Que ce soit la brutalité de Sade, l’antisémitisme de Céline, la misogynie de Mailer ou le goût pour les mineures de Polanski, j’ai toujours été capable de séparer l’art de son créateur et de l’examiner, de l’apprécier (ou pas) sur le plan esthétique. » Et quand un journaliste demande à BEE s’il pourrait, en 2019, publier American Psycho, sa réponse fuse sans la moindre hésitation : non ! La régression est glaçante [[ avec la sale mentalité des conformistes actuels …quasiment aucune des grandes œuvres du passé…ne pourrait passer…Qui sont du côté des censures, n’importe laquelle, prouvent simplement qu’ils/elles n’aiment ni ne respectent pas les autres. Rester immensément ambitieux pour…les autres reste le propre des véridiques artistes…ils n’ont pas à plier puisque, en face, nul-le ne propose jamais rien de...grand !]] . Fossilisation neuronale ?

C’est donc la mort de la… liberté de créer [[ celle que les fascismes détruisent toujours en…premier – rappelons-nous le ! Les autres destructions sont plus…faciles après…]]. Créer exige d’aimer l’ambiguïté [[ ce n’est pas l’ambiguïté mais la totalité d’ensemble, que nous embrassons alors, qui reste pleine de contradictions (contradictions que nous n’avons pas à l’intérieur de nous) et que si nous restons partiels peuvent sembler ambiguës mais sans l’être sur le fond !]], rappelle BEE. Il faut être capable de se retrouver dans la peau de quelqu’un d’autre, d’un monstre, d’une bête étrange, de s’éloigner de sa zone de confort, « d’être secoué », pour quitter l’enfance et devenir enfin adulte [[ se mettre à la place des autres reste une des prouesses de la réflexivité…cette réalité naturellement…augmentée (et gratuite) puisque nous vivons et nous voyons vivre, à la fois ! La technocratie a plus de quelques siècles de…retard sur la vraie vie …]]. BEE, encore : «  Cela m’a poussé loin du narcissisme de l’enfance et vers les mystères du monde – l’inexpliqué, le tabou, l’autre – et m’a rapproché d’un lieu de compréhension et d’acceptation [[connaître…l’inconnu se retrouve, en effet à la racine de toutes les oeuvres qui…dérangent. Sauf que, ce n’est jamais dit, c’est qu’il faut vraiment beaucoup les autres que de prendre ainsi…tous les risques !]]. » C’est l’apprentissage de la tolérance [[ qui est intolérant n’a rien vécu, donc souffert, donc entendu les souffrances des autres –c’est une si petite vie, croupissante dans sa bauge, que cela ne mérite pas même un commentaire ! Aimer les différences, c’est bien une victoire non ? ]]. Sinon, sous prétexte de défendre des idées progressistes [[ hiiiic]], d’aimer tout le monde [[ disons qu’il faut mieux commencer par quelques uns…mais que cela implique toujours plus en nombre…]] alors que tu n’aimes que toi dans le miroir de ton ordinateur, tu marginalises les aventuriers de la pensée, tu les pousses à la soumission, ou au silence [[ strictement impossible…]]. Tu es fasciste [[ la haine de la culture et du vrai langage se retrouve dans tous les fascismes…]]. Les gens de gauche semblent les plus enclins à accepter cette fossilisation neuronale [[ ouais de la…fausse uniquement…va demander aux N.R.V. Noir Rouge Vert…s’il y a acceptation le l’avachissement petit bourgeois…]]. BEE note : « La gauche était en train de se métamorphoser, de devenir quelque chose qu’elle n’avait jamais été au cours de ma vie : un parti autoritaire, intolérant, moralement supérieur, déphasé, privé d’une idéologie cohérente (…). La Gauche était devenue une machine enragée, qui se consumait : une bulle qui se dissolvait. » En France, elle a éclaté. Mais certains de leurs représentants ont été recyclés et agissent toujours avec zèle [[c’est toujours le même truc chez les êtres insincères…ils « virent » tous fascistes…soit comme le vin  vire vinaigre…il pue et ne peut se boire qu’à la grimace…ils « virent » au pire d’eux même - faute d’aimer…le meilleur des autres :!]].

 Liberté en danger : Il se fait rare l’artiste qui ose dire ce qu’il pense, sans précautions identitaires,

………………..quitte à foutre le feu au cirque médiatique. »

……….Ce à quoi nous participons et plus que nous le pensons ( !) !

 

 

……..……………(à suivre)

 

………………….………..........%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

         ………Que l’immense élan collectif nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture :  Julian Radwildlife

couverture : Julian Radwildlife

c’est ensemble que la diversité se construit…

c’est ensemble que la diversité se construit…

Bret Easton Ellis «  Le plus grand crime perpétré dans ce nouveau monde est l’éradication de la passion et la réduction au silence de l’individu. »

Bret Easton Ellis « Le plus grand crime perpétré dans ce nouveau monde est l’éradication de la passion et la réduction au silence de l’individu. »

Respecter jusqu’au respectif
Respecter jusqu’au respectif
Respecter jusqu’au respectif
Respecter jusqu’au respectif
Respecter jusqu’au respectif
55 000  les policiers en colère pour le faux chiffre de 15 500 (le nombre jaune qui sert à prouver à quel point le gouvernement  ment compte « au minimum »  40 497 – puisque ce ne sont pas toutes les villes qui sont comptabilisées mais certaine seulement).

55 000 les policiers en colère pour le faux chiffre de 15 500 (le nombre jaune qui sert à prouver à quel point le gouvernement ment compte « au minimum » 40 497 – puisque ce ne sont pas toutes les villes qui sont comptabilisées mais certaine seulement).

respectivement un œil vert et un bleu

respectivement un œil vert et un bleu

Qui respecte le respectif ? La question qui change tout ?

Qui respecte le respectif ? La question qui change tout ?

Respecter jusqu’au respectif

Fize : «J'attire l'attention sur la maladresse des propos de Macron qui est dans la provocation»…soit à l’opposant… à lui-même

La démocratie sous pression - Notre modèle est-il en danger ? | ARTE...Quel modèle ?

Une mission d’information parlementaire a été chargée d’évaluer les coûts du mouvement des gilets jaunes. Les conclusions de la mission seront remises en juillet. Dérrière les hypocrisies et les interrogations à sens uniques…la réponse objective est que non il n’y a pas eu de pertes mais bien des… gains pour l’économie globale du pays. Comme pour les immigrés qui rapportent et ne coûtent pas…les légendes malsaines des diffamations des pouvirs risquent de l’emporter …Sauf que dans la paix de nos cœurs nous savons, avec une puissance incroyable, que ces pouvoirs iront jusqu’au bout de leurs sordides bassesses. Et alors ? Qui ne touchent plus les cœurs de quasiment personne restent bien les Immenses Perdants …

Gilets jaunes : retour en chiffres sur les six mois de mobilisation

Message aux gilets jaunes dans la conclusion du débat à l'ONU !

Bret Easton Ellis White revient et il n’aime pas son époque

Macron a l'impression d'avoir fait son job, il nous a balancé des miettes de réponses

Interview à visage découvert d’Isadora Duncan, le Youtuber qui affole le show biz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carlos 10/07/2020 20:37

Il y a de cela 2 ans j'étais un homme malheureux et malchanceux. J'avais divorcé avec ma femme il y a long temps pourtant je l'aimais. Et j'ai parlé de ça sur internet pour avoir des conseils. Parmi tous les conseils que j'ai reçu une femme qui m'a conseillé de contacter un homme honnete suivit de son mail maitremagni@gmail.com voici son numéro de WhatsApp et appelle 00229 91919752 pour lui expliquer mon cas. Au début je n'avais pas confiance parce que j'ai déjà contacter beaucoup qui m'ont pas satisfait et quand je l'ai contacté, je lui ai expliqué toute la situation de ma femme et moi. Vous savez quoi?

Cet homme m'a dit qu'il va me faire quelque chose pour que ma femme revienne. Et j'ai passé à quelques rituels.

Et bizarrement dans les sept jours à suivre ma femme est revenu en me suppliant de remarier avec elle, c'est un miracle pour moi en plus de ça j'avais des soucis au travail avec mon directeur tout ces problèmes sont finis et je suis en paix au travail et dans mon foyer. C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie.

(pour tous vos petits problèmes de rupture amoureuse ou de divorce-maladie-la chance-les problèmes liés a votre personnes d'une manière-les maux de ventre-problème d'enfants-problème de blocage-attirance clientèle-problème du travail,porte monnaie magique,multiplication d'argent ou tant d'autres). Ce maitre est très fort avec lui ma femme est revenue et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problèmes de retour affectif.

C'est une personne sérieuse et honnête qui offre son talent a des personnes honnêtes qui sont dans le besoin d'appui spirituel pour avoir satisfaction a tous les problèmes de leur vie actuelle, soit pour s'assurer d'un lendemain meilleur avec leur famille.
je me permets de vous laisser son contacte : voici son numéro de WhatsApp et appelle
00229 91919752) voici son: email
maitremagni@gmail.com

Maria 20/08/2019 07:23

Bonjour amis, je m'appelle Andrea Maria et je suis infirmière en médecine à l'hôpital universitaire de Sahlgrenska en Suède. Je suis mariée depuis plus de 6 ans avec deux enfants. Ma relation avec Andrea, mon mari au début, était douce, romantique et plus tard, elle s'est transformée en cauchemar, parce que mon mari me trompait vraiment et cherchait un moyen d'obtenir un divorce rapide. nous avons rompu il y a trois mois et nous sommes revenus après avoir tant mendié avec de beaux cadeaux d'amour. J'ai tellement aimé mon mari. Je ne veux pas le perdre à une autre dame, je n'aurais rien pu faire pour le blesser ou le faire se sentir mal à propos de moi plus… Je voulais juste qu'il retourne à la maison pour qu'il m'aime pour toujours. J'ai expliqué ma situation à un ami au travail. Mon amie Jennifer m'a conseillée de contacter plutôt l'aide d'un lanceur de sorts d'amour appelé Dr.Oduduwa de la nation afrikana avec une partie de sortilège magique qui priait de rendre son ancien amour, qu'il avait de puissants dons le charme de ramener l'amour et la confiance dans tout mariage brisé ou relation amoureuse brisée, j'ai cru et essayé, et cela a fonctionné pour moi, j'envoie un message électronique à Dr.Oduduwa via son contact de messagerie personnel ci-dessous;
 {dr.oduduwaspellcaster@gmail. com}.
Après que quelques municipalités eurent répondu à mon courrier, Dr.Oduduwa m'a dit qu'il pouvait m'aider à ramener mon amour ex avec une portion immédiate de mon charme, j'étais très heureux de trouver cet homme pour m'aider, j'ai suivi toutes ses instructions avec attention, étape par étape. des prières et des incantations que je fis moi-même chez moi avec des bougies allumées la nuit. Oduduwa me dit tout à faire chez moi pendant la nuit prières amour processus d'orthographe. J'ai tout fait comme indiqué. cela a commencé à fonctionner pour moi car quelques heures plus tard, j'ai reçu un appel de mon mari, j'étais tellement surpris et choqué qu'il cesse de m'appeler ou de m'envoyer des SMS depuis 3 mois, maintenant j'effectue immédiatement une prière d'orthographe d'amour mon Le mari Andrea est revenu à la maison pour s'excuser auprès de moi. Je suis tellement heureux de constater que la partie amoureuse travaille positivement sur mon mari en moins de deux jours. En ce moment, mon mari et moi vivons plus heureux que jamais auparavant. Je suis reconnaissant au Dr.Oduduwa, grand homme, pour ses talents exceptionnels. Au début, j'avais peur du doute, mais je l'essaie et cela fonctionne pour mon bien.
Je recommande sincèrement Dr.Oduduwa à toutes les personnes cherchant à rétablir la relation amoureuse perdue ou le sortilège amoureux à la recherche du véritable partenaire amoureux.
(dr.oduduwaspellcaster@gmail. com)

Justine 20/05/2019 10:09

Bonjour, je vous pris de ne plus vous faire avoir par ses malhonnêtes qui abuse de votre confiance. Ce monsieur est tout le contraire des ses individus sans scrupule car il m'a octroyer un prêt de 36000€ ,les frais de démarche administrative sont gratuite(prise en charge par sa structure). Après avoir été plusieurs fois victime rencotrer Mr Roussel a été un soulagement. Vous pouvez le contacter par mail: francois.roussel11@outlook.fr