Entrons fermement dans la post-censure

Publié le par imagiter.over-blog.com

Entrons fermement dans la post-censure

Tout comme les effets négatifs des algorithmes (tournés vers le seul passé) ne sont vécus que par qui les subissent, la si méconnue censure n’est perceptible que par qui en sont tatouée. Le fait central est qu’il y a bien plus d’esprits censeurs qu’on ne le croit. C’est cette anomalie d’un autre temps qu’il faut arracher du sol du futur (censurer de façon si dissymétrique, en se dissimulant toujours – surtout à soi-même oui les motifs peu reluisants qui font que, dans ton intimité, tu barres déloyalement la route aux autres)…Oui c’est ta vie, ta conscience, si tu sabordes ces splendeurs c’est ton problème – pas d’accord, nous n’allons pas te laisser tout seul : une société vit mieux et bien plus grandement avec des êtres libres (donc émancipés des pires…).  Dans ces conditions de grands frimas collectifs, c’est le devoir, de la part des expérimenté.e.s de transmettre, intactes, les expériences. Ensembles nous allons arracher la peste de la censure – car clair qu’il n’y a pas que les pouvoirs enclavés qui en sont atteints…Voici l’expérience globale intactile !

 

……………………….................************************************

Donc il y bien plus d’êtres, même chez de proclamés contestataires qui… censurent ? Et qui aiment cet usage ? Comment cela se passe ? Dès qu’il y a un peu de pouvoir et plutôt que de loyalement répondre à un esprit délié, ou à plusieurs, facile d’entrer dans l’arrière-boutique (puisque tu as un peu de pouvoir) et de trafiquer les comptes. Sauf que (comme dans tout) il y a des minces traces. Traces à nos transmises pour reconstituer le tout. Donc qui a des bons scores se voir redescendre, par la triche, de vachement de points. C’est le premier point. Mais il faut généraliser cette terre brûlée (et tu crois naïvement que qui ont des idées qui fonctionnent vont – longtemps – se voir stoppés par ces bricolages infantiles ?) – la conclusion en est bien que les censeurs c‘est parce que leurs idées…(inaccomplies) ne se défendent pas toutes seules…. Et là nous atteignons la politicaillerie. La pire des bassesses devenue. Tout est tricheries, déloyautés – sauf que la mémoire existe…Tant diffamer la chloroquine - à 4,17 € la boîte - pour Juste imposer lâchement par « l’Europe des lobbies » – mais en toute obscénité -  le remdesivir (Gilead) dans la honte collective de… 2083 € (2.340 dollars) la boîte ? Ce vraiment trop Abus de Prix !! N’est-ce pas là le pire enclavement possible ( enfermement dans une pensée fanatique, corrompue Et devant tout…censurer ce qui n’est pas elle ) ? N’est-ce pas la déchéance entrée chez vous ?). Et chaque jour, de nouveaux exemples de ces anomalies ex-politiques ne démontrent que le trop grotesque de ces falsifications de minables. Truquées pour eux – mais c’est tout de même nous qui les subissons. Donc trouvons les salubres solutions afin de se casser du piège vénéneux. Ce qui (de fait, et c’est injuste) aide tout le monde à la fois ! Nous sommes, quelque part, la santé de la société – en tout cas sa santé mentale si joyeuse toujours après chaque victoire. Aujourd’hui nous en cumulons plusieurs…

 

Il n’y a que si tu es en premières ligne de la pensée globale et unitaire, aux avant-postes de la compréhension complète du futur, dans la prévoyance des clairvoyances, dans le tissu et la chair de ce qui te construit ce « futur ensembles » que tu peux Ressentir tout ceci. Le vivre chaque jour, te déplacer aisément mais affectivement, moralement et intellectuellement dans ces espaces gigantesques sans te perdre. On ne peut faire semblant de tout ceci, cela ne s’invente pas, ce n’est pas du fictif – soit tu le vis soit tu ne peux rien en dire de costaud. Que des on dit de on dit et on dirait que in dit que tu perds toujours le fil hein, toi l’imposteur ? La preuve en résonne éclatante lorsque n’est censuré que ce qui…a de la valeur. Qui croyaient te nuire en fait passait un chiffon étourdi pour faire bien briller ton étoile. Première lignes ? = aplanir la route. Vaincre et dépasser tous les poisons. Submerger les aliénations mentales et autres brouillards de perditions, etc. Bref, nous conduire tous en plein soleil. En vitamine D, D comme décisions…décisives. Celles qui décident de tout (et qui n’appartiennent pas, c’est évident, que à la trop imparfaite sphère humaine…mais aussi à l’invisible…), qu’est-ce que tu crois eh bien, il est des paroles qui décident le futur, tu le sais maintenant. Et les premières Lignes existent – vraiment inimitables on te dit. Que d’imposteurs tombent d’un seul coup…

 

……………………..****************************************************************************

 

il-faut-redonner-du-pouvoir-d'agir-et-de-décider-aux-populations-

 

« Il s’agissait de démonter [[…par le livre ]] l’image construite par le gouvernement des «gilets jaunes» comme des «anti-écolos»...Toujours le triche, toujours ces bafouillements d’arrière-garde de l’Ancien Régime, ce vieux monde qui ne fait que…retarder son abolition. Mais qui, crétin comme pas 2, en tend lui seul (et tous les arts sont martiaux) l’immense ressort qui va le propulser hors des attentions individuelles. Tout disparu de nos écrans affectifs oui oui… « On a rencontré des gilets jaunes dans les marches climat, on les a vu engagés dans plusieurs combats que nous présentons dans le livre. Nous avons donc souhaité répondre à ce mensonge du gouvernement, car contrairement à ce qu’il dit, les gens ont bien conscience de ce qui ne va pas autour d’eux. Mais ils sont accaparés par ce que la société leur impose : il faut toujours faire de l’argent, payer ses factures et remplir son frigo, etc. Ils se soucient de l’environnement, mais n’ont pas toujours les moyens que ça change. »…Toujours la démarche de vérification et de montrer, à chaque fois, ces vérifications, cette emprise du collectif qui demande des preuves parfois trop imposantes…dont ce blog a toujours de toujours précédé les concrétisations. Oui c’est comme cela qu’il faut faire – si tu fais ainsi voici ce qui arrive, etc. Les ayant déjà Vécues, nous avons précédé toutes ces libérations (une par une) de ce trop…ancien obsolète et qui s’accroche, toujours plus maladroitement, depuis 40 ans de ce qui aurait déjà dû disparaître. La Nature sait mieux que nous, le capitalisme est bien une maladie mentale qui doit être placée sous tutelle pour…Incapables Majeurs. La société doit et tout de suite Devenir écologique donc Décentralisée et sans plus de verticalité… tous en co-gestions de la vraie vie, dégagée de toutes virtuelles spéculations, tiens…Tout en direct, directo la bonne direction

« Notre association nous permet aussi de dire que les mesures écologiques telles qu’elles sont faites aujourd’hui favorisent certains profits, et ne sont jamais construites pour prendre en compte la réalité de la vie des gens. Elles sont toujours faites avec l’idée de la sanction, et non de l’accompagnement. »…Réprimer comme censurer c’est l’arme des perdants, des faibles dont l’idée (par sa puissance interne) ne peut triompher dans des conditions…normales. Et donc chaque mot, chaque concept (selon qu’il est…tordu ou demeure droit), chaque comportement (jamais aligné avec les paroles) ; etc. jauge (donc juge) qui s’y empêtrent ou non. Qui répriment ou censurent a – dès le départ – carrément tort. Ce sera tout… « S’il avait vraiment l’intention d’aller vers cette transition écologique, le gouvernement aurait montré l’exemple, or il n’y a pas de transparence, et pas de moyen donné aux gens de se conformer aux modèles écologiques qu’on leur renvoie. »…Voilà ; ils se sont eux-mêmes pris dans les tapis tapis là ; en clair ils sont…immobilisés et comme nous l’avons prédit…enclavés dans les seuls lieux d’actions de factieux…très Illégitimes. Pris qui croyaient prendre !! …« Le livre montre qu’il y a toujours les mêmes responsabilités mises en jeu : celle du gouvernement qui laisse faire les grosses entreprises qui polluent et nous empoisonnent. On voit aussi que ce sont toujours les mêmes personnes qui en pâtissent. C’est contre ces impacts vécus par les populations qu’il y a des militants qui se battent. »…et des livres et des démonstrations qui les aident bien plus qu’elles/ ils ne s‘imaginent !

« Les quartiers populaires ont pour la plupart perdu leurs espaces verts et leurs jardins partagés. On a vu une sorte de finalisation de la privatisation des espaces verts partout ; hier, les ménages avaient un jardin où cultiver, aujourd’hui, même cette capacité de produire de quoi se sustenter a été annihilée. »…ces vols tordus et spoliations abjectes par les bourgeois de tout ce qui ne leur appartient pas (et leurs si maladives jalousies de la Joie du peuple) les encerclent désormais, ce sont bien eux et personne d’autre qui ont commis de si abominables forfaits – oui vous avez compris ils vont être punis (équitablement) de tout l’énorme mal qu’ils ont commis avec préméditations… Changement d’époque - hého nous sommes au Troisième millénaire, l’âge de la grande libération et donc les dualismes s’auto coincent mais sans nous… « On a coupé le lien à la nature, aux savoir-faire traditionnels et aux capacités de subsistance de tout un tas de populations en bas de l’échelle sociale. Pour réparer cela, il faut faire de la bataille pour des cadres de vie sains et agréables une vraie bataille politique. C’est comme cela qu’on peut reprendre la main, en reliant tous les combats pour la justice. Quand les Sioux se battent contre le Dakota pipeline, ils se battent pour leur terre, leur droit à donner leur avis, mais aussi pour le climat. Chico Mendes se battait pour les droits des seringueiros au Brésil, il se battait aussi contre la déforestation. Dans les banlieues françaises, la bataille pour les ascenseurs est une lutte pour la mobilité et le droit à vivre normalement, dans un cadre de vie sain. Je ne pense pas qu’il y ait de déterminant profond séparant les deux mondes sociaux et environnementaux ; nous devons au contraire résolument construire ensemble. Ce qui nous sépare est idéologiquement construit : les dominants cherchent à diviser celles et ceux qui veut déconstruire le modèle d’accumulation des richesses et de dégradation de la nature. »…Ce pourquoi tout se décentralise et que la vaine capitale est désormais Encerclée par la majorité des français qui ne VEUT PLUS de son centralisme…chaque combat local localise que Paris est désormais…en arrière. Bientôt archi larguée… Regarde, déjà ils ne savent plus débattre…en vrai. Ils n’aboient plus que des injonctions, donnent des désordres qui apparaissent désordres dès leurs formulations. Genre ? Dividendes ? Les meilleurs esprits lucides ont bien clarifié que la part Investissement doit toujours rester supérieure à la part dividende (ce vol si illégal de la productivité des travailleurs producteurs de valeurs)…Or ? Depuis bien 3 ans le montant des dividendes = 2 fois plus que celui des investissements Réels. Dire que Trop de dividendes (ce gangstérisme devenu illégal) c’est protéger l’investissement…n’est plus qu’atrocement ridicule, genre haussement peinés d’épaules, ils ne savent plus de quoi ils parlent. Plus rien de sérieux chez eux…Ils viennent bien de s’auto- piéger dans le mensonge de…trop - et il y en a toujours un ! Plus moyen de s’en sortir

« Priscillia Ludosky : Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, il y a une volonté de détruire ce message propagé par certains profits ou le gouvernement. Ce livre contribue à saper cette impression qu’il y a deux mondes. Tout au long de l’année dernière, on a vu des projets communs, mais il y a encore des efforts à faire à ce niveau-là. »…Le fait d’avancer collectivement alourdit et rallonge tout – mais rend les résultats Inéluctables…rien à voir avec les hochets indécidables de la fausse politique ! Fausse politique qui dissipe toute son énergie dans le vide : il n’en reste au sens fort… rien (cadeau destiné aux…nihilistes que ce Rien !)... « On est à un tournant enfin tourné de l’histoire. Il y a du travail à faire à l’intérieur de ces deux mondes. On n’est aujourd’hui qu’au point de départ de la propagation de ce message, il reste beaucoup de travail. Ce type d’initiative comme la nôtre y participe. Marie et moi avons toutes les deux été médiatisées, et nos adversaires ont utilisé cette médiatisation pour nous opposer, mais nous faisons de cette publicité une arme contre leur discours, en écrivant cet ouvrage ensemble. Toutes les personnes qui ont compris cette convergence et celles qui le peuvent devraient, avec leur énergie et leurs compétences, participer à détruire ce message-là. Il est tellement ancré que même des personnes de ces deux mondes croient à cette division. »…la censure Démasquée devient un art si joyeux de démasquer qui croyaient avoir tout masqué…dans ses seuls… fantasmes (où nous te voyons te débattre oui…à distance nous te voyons – les mots sont (aussi) des longues vues qui mirent qui les utilisent…mal ! C’est bien de l’optique que tout opte, nous parlons des concepts et l’optique c’est l’optimum pour opter…Qui ne l’a pas capté (ces optiques optent même si aucun humain n’est là) est donc vraiment…aveuglé par ses propres noirceurs intérieures Noirceurs qu’ils/elles exportent sur les autres croyant dur comme fer qu’eux aussi les …vivent. Pas du tout : tu vis ce que tu vois (et si tu le vis déjà tu le revivras encore !) et donc opter optique c’est tu vis ce que qui se voit – sans intervention de ta part, juste voir…et au bout…savoir objectivement ! Il n’y a que si tu es désintéressé.e que tu reçois…tout. Pas d’autres chemins…le lucre n’a jamais été lucratif …

« LVSL : Dans votre ouvrage, vous imputez la responsabilité de ces scandales aux plus riches et aux multinationales. C’est sous la pression de la rue souvent que certaines choses voient le jour, comme la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Le fait que ce type d’initiative soit né est inédit et permet de la participation citoyenne. Maintenant, comment faire pour que leurs travaux soient partagés dans le grand public ? Ce dernier n’a pas conscience qu’en ce moment des citoyens travaillent dans cette institution née sous la pression populaire. » L’affaire se corse puisque… encore une erreur mais majeure de ce gouvernement… « Le gouvernement n’en fait pas de publicité non plus, car il ne veut pas faire savoir que des citoyens puissent participer à l’élaboration des lois. »…Et de la façon la plus stupide, idéologique fanatique, si malhonnête font qu’ils ont…censuré (réprimé) les meilleures idées (dont censurer stupidement la taxe de 4 % sur les dividendes ou d’inscrire dans la Constitution que la société reconnait les lois de la nature comme supérieures au capitalisme idéologue fantaisiste) se… retourne contre ce gouvernement. Car ? Plus d’indignations, mais un au-delà, donc sa …disparition Complète des cœurs, genre on ne peut plus rien…faire pour eux…même nous opposer à eux…ils sont enlisés à vie – repartons collectivement vers des buts plus rationnels… « Cette combinaison nous permet d’initier des projets. Ce que le livre dit aussi, c’est qu’on manque de lois pour sanctionner et encadrer le comportement des institutions. Une dame avait posé la question à la CCC : y a-t-il des sanctions et contrôles sur les sociétés qui polluent à outrance, sur leur permis d’émission [[ oui pollueurs = payeurs détourné en « Non pollueurs = les seuls qui paient pour les réels pollueurs » !]] ? La réponse était qu’on ne savait pas si elles étaient contrôlées, et quand elles le sont on ne sait pas si elles sont sanctionnées. Si les gens se rendaient compte qu’eux sont sans arrêt sanctionnés sur tout, alors que les grands profits ne le sont jamais, cela pourrait éveiller leur envie d’aller militer »’…C’est en cours – les cheminements intérieurs prennent « plus de temps mais ensuite ils parviennent à des mentalités bien mieux structurées. Oui déterminé.e.s 100 %

Marie Toussaint : Ce dont nous avons besoin s’apparente à une révolution…d’abord mentale. L’Etat, le gouvernement, le monde économique ou la finance, doivent radicalement changer d’approche. »…Vu que tous leurs comportements se prouvent inférieurs, corrompus, irrationnels, bas, répréhensibles - cette fois ci ils ont intérêt à se bouger le cul hein ! C’est à eux de changer – à personne d’autre… « D’une part, les lois de l’économie ne sont pas supérieures à celles de la nature [[ vu «l’économie de  la nature» des Physiocrates dont l’économie humaine n’est qu’un SOUS- ensemble, même…inférieur ! Dans le sens que l’économie humaine doit s’insérer dans «l’économie de la nature» plus englobante - et surtout pas l’inverse…]]. D’autre part, disons-le clairement, il faut redonner du pouvoir d’agir et de décider à la population [[ co-gestions partout – le local Agit oui agir localement…]]. Les témoins de notre livre, les victimes des crimes environnementaux, sont pour la plupart traités comme des subalternes. Mais les subalternes aussi ont des savoirs, des expériences, des savoir-faire, qui sont parfois beaucoup plus précieux que le savoir institué. » La qualité du subalterne est que lui …alterne !... « Si les gens se rendaient compte qu’eux sont sans arrêt sanctionnés sur tout, alors que les grands profits ne le sont jamais, cela pourrait éveiller leur envie d’aller militer.

MT : Si le parlement européen faisait de la question de la justice environnementale une priorité, on avancerait en Europe [[ comme il n’est que le parlement des Lobbies nous n’avons plus à obéir à ses…fausses lois – rien n’y est libre et tout est complètement faussé (article 1 de sa si fausse constitution )…]] ! Mais ce n’est pas la réalité du Parlement européen aujourd’hui, de sa majorité politique, qui garde une foi quasi-intacte dans le libéralisme et le productivisme et se soumet encore aux velléités des lobbies. » redite !!... « L’atmosphère est très particulière en ce moment, c’est certain. L’envie de participer est encore plus forte qu’avant. Il y a des pétitions qui demandent «d’en être» un peu partout, dans les tribunes, les interviews. Cette crise a fait suite à un grand mouvement social qui a montré tout ce qui n’allait pas. Aujourd’hui même si certains ont perdu leur travail, leur colère a été alimentée. Vont-ils se recroqueviller par instinct de survie ? Ou est-ce que les gens vont détecter la brèche qui est là, maintenant ? Beaucoup se sont dit « maintenant ou jamais » avec les gilets jaunes. Et la crise actuelle a exacerbé tous les dysfonctionnements, donc encore d’autres gens ont rejoint les luttes gilets jaunes, contre les violences policières, climat. » Ce qui manque à ce bouillonnement est ce Désir d’unité (taisons les prétendues différences et visons le même But…un seul et très simple …mettre fin à l’Ancien Régime si vieillot oui à ce système pour Inhumains complètement ringard et obsolète…et tout pour cette réussite. Au moins 80 % de la population a ce but mais pas...le déclencheur…leur émancipation n’est pas achevée…ils ne désirent pas encore la Libération ardente !

« Nous avons monté une adresse email pour recenser les témoignages, et aider les gens à se connaître et à s’aider entre eux. demandonsjustice@protonmail.com. Le combat continue. »…

…………………….****************************************

.............Et la victoire est tellement proche que nous la sentons…

 

……………………………….prochaine !

 

……….(à suivre)

........................................%%%%%%%%%%%

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

         Que l’immense transformation collective nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

       tous ces textes quotidiens sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits sur freethewords.org,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans  les 5 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture ; Chin LeongTeo... : ici     Diane Aubrun

Couverture ; Chin LeongTeo... : ici Diane Aubrun

Entrons fermement dans la post-censure
Cédez...

Cédez...

Entrons fermement dans la post-censure
presses musicales c’est pire ?

presses musicales c’est pire ?

Entrons fermement dans la post-censure
Kai Hornung

Kai Hornung

La transition électrique : les doigts dans l'emprise -...12 mn…plus on est riche plus on abuse – seule action de ceux-ci : ils mettent à jamais les pauvres en bouclier…Toujours eux qui exigent – mais on ne peut rien leur demander : donc les dissymétries sont…géométriques (pas arithmétiques) !

Daily Routine (Stay Home Collection)..17 mn…

1 h 04 mn...Putsch live pour parler des luttes sociales en cours et la défiance de la classe politique par une grande majorité de Français

Partout ce prétexte de "Santé" qui rend "la société" de plus en plus en dictature et qui restreint la vie de tout monde un peu plus tous les jours!...les faux dirigeants n’aiment pas notre santé…ils doivent partir

Les Gilets Jaunes Constituants…54 mn…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article