Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?

Ces textes abordent tous d’une manière entièrement neuve tout ce qui nous agite (Covid, crise économique, délitement de la société, solutions). Pourquoi faut-il dire au reste – Reste ! reste donc, reste ! ? Nous parlons des analyses du réel et des documents joints (le fait qu’il n’y ait plus d’épidémies) et que les mesures ne soient surtout plus adaptées. Ainsi, devient-il probant que le Premier ministre se nomme Caste, caste comme secte, clan, maigre groupuscule,  comme comportements de séparés (les « séparés » ont réussi leur séparatisme-sécessionniste), mais, pour cela, en aucun cas ils «ne peuvent » diriger les pays…C’est que comme pour les fausses panacées il n’y a que des contre-indications ! Comment est-il possible de parvenir à ce qui est dit là : « Le réel mis dans un petit coin, que reste-t-il ? Pourquoi faut-il dire au reste – Reste ! reste donc, reste !? Reprenons depuis le début…où il vaut bien mieux laisser toute la place au réel !! Ce que le gouvernement ne fait absolument plus…nous en voyons les résultats

Pourquoi disons-nous au soi-disant reste – Reste ! reste donc, reste !  (dans « tout le réel et le…reste »)…Où les contraires se font silex, l’étincelle celle qui s’allume suit Héraclite. Nous sommes de ceux – rares - qui aiment particulièrement 2 évènements majeurs : la réalité et les raisonnements. La Raison, mais quelles sensualités lorsque tu as appris à descendre dans l’enchaînement des argumentaires, dans leur nécessités douces, à les remonter, à les parcourir à grande vitesse en s’aidant des articulations de sens, de démonstrations, de désirs d’enchanter. Et la logique qui te loge tout dans une harmonie incroyable, dire que tu adores tant rater tout cela. Non non, ce ne sont pas de secs cubes juxtaposés, juste glaciairement entassés côte à côte, sans contacts, sans ponts, sans feux désirants…mais le tout flué par la fluidité de l’eau, tout ce qui te nuage son installation pile où il faut. Quand il faut. Inutile de tenter de penser que qui que ce soit pourrait envelopper la logique dans un « système » d’idées et de mots – déjà le langage le fait déjà et bien mieux que nous….Non il n’y a jamais de reste il n’y a que des esprits cupides qui ne connaissent rien mais rien aux vraies affaires – où jamais de perdants !! Il ne comprendront jamais sauf si un immense choc salvateur les tourneboulent après répercussions de la percussion choquante de leurs orgueils mal placés…Et il y a ces autres pas en reste pour qui il n’existe pas d’exclusions, pas de mises sur le côté, pas d’abandons, pas de racismes hautains qui brouillent les tains teints, pas de suprême assis, pas de supérioritétalle (tu vois tu n’as pas compris !), pas de ségrégation et pas de séparations véritables…tout est dans Tout et c’est magnifique que le plus que tout trouve toujours sa place dans le… plus que tout. Logique non ?

****Il n’y a que des fossiles bourgeois pour croire que nous puissions planquer la réalité sous le tapis, « l’ignorer »  (dont plein de dédain de dindons, disent-ils), ne pas vouloir la voir (selon l’hallucination costards-cravates « si tu ne la regardes pas, la réalité n’existe pas »…)…Ah bon, et donc c’est la connerie qui contient toute la réalité ou bien la réalité peut contenir l’infime connerie qui ne fait que …s’étaler (tous sens du terme)…ce qui, au final, ne prend que peu de place !

>><<< *** Nous allons encore faire le tour des popotes (vers qui restent en 1ères lignes – pendant que paradent devant les écrans les impostures qui ne peuvent donc jamais être en 1ères lignes…et savent toujours moins de quoi elles parlent). Allons-y…Nous allons avancer à pas de géants – durant tout ce temps nous avons posé les bases cohérentes d’un camp arrière très solide. Soit les argumentaires complets dans de nombreux domaines et leurs unifications par des synthèses immenses – soit l’apport des preuves ce qui allège d’autant la charge de celles/ceux qui viennent après – soit le tout aplani pour créer (avoir l’argument, dégainer la preuve – et agir rapide mais dans la vision)…Pas moins. Regarde le texte d’hier « Dès qu’on avance nous restons en…avance ? »… qui offre les raisonnements résumés sur la Supériorité systémique des services publics – les preuves que l’état et ses impôts n‘existent, principalement, qu’afin de fournir les moyens des services publics (l’état des services privés c’est cela l’incohérent délire pourri des escrocs capitalistes qui ont « pris frauduleusement en otages » les institutions)…Preuves faites…surtout depuis le R.V.M. les Rarement Vus de si Médiocres soit les 3 successives déchéances Raffarin et son comptable sait tout mieux que tout le monde (catastrophes en chaînes) ; soit Valls et son j’ai le droit de cogner comme un sourd sur tout le monde ; soit Macron et ses trahisons tous azimuts (notons que, grâce à lui (ou sa présence), le capitalisme est en train de devenir l’ennemi n° 1 de la Terre et de la civilisation… Oui en France aussi !)… Et, enfin, c’est Réclamer le dû des contribuants (mot plus exact que contribuables) soit la France ayant « le meilleur système de santé au monde» s’en est vu désastreusement dépourvue par ces R.V.M. (et leurs absences complètes d’idées durables !)…Après ces 3 médiocrités les contribuants fiscaux n’ont plus de quoi se soigner Décemment mais…continuent à payer vachement impôts et taxes…il y a bien arnaques, ces gouvernements trahissent leurs Devoirs majeurs, les « imputations » d’attribuer les impôts de Tous à des marginaux privés (l’oligarchie) est bien…frauduleuse…Action = rétablir la toute Santé publique méritée par tant d’impôts et taxes déjà versées…Rétablissements donc de la raison et du bon sens par saisines directes des patrimoines et tris des parties délinquantes oui gangsters et louches (avant restitutions des parties bien légales…) des Trop riches, Oui ceux qui prennent Trop et les autres (80 %) n’ont pas Assez à cause qu’ils prennent excessivement, sans régulations ni autorégulations aucunes ! Clair ? En quelques lignes pulvérisées les propagandes viciées des 40 dernières années…et comme tout va à pas de géants…ce sera encore amélioré la nouvelle civilisation. Ce système va… finir Immédiatement remplacé par beaucoup mieux…les visionnaires ont fait glisser leurs visions partout – sans que grand monde ne l’ai aperçu. Les temps neufs sont tous là…

……………………………….**************************

/-L'épuisement-professionnel-des-infirmiers-!!

« Plus de la moitié des infirmières et infirmiers sont “en situation d’épuisement professionnel” (ce qui n’est pas très indiqué en cas de vraie seconde vague…ce qui n’est pas le cas dans le…réel :!!), une proportion qui a presque doublé depuis le début de la crise sanitaire causée par l’épidémie de coronavirus, alerte dimanche l’Ordre national des infirmiers, qui appelle à des “mesures urgentes” (puisque si c’était une véridique et durable seconde vague, le premier geste sensé (les impôts sont Destinés à cela pas à être…détournés pour enrichir donc illégalement des déjà bien Trop riches) oui c’est de donner des MOYENS sensés aux soignant.e.s…Si ce n’est pas fait, la crédibilité de l’annonce, non fondée dans la réalité, de cette seconde vague dépasse toute les…Imprévoyances possibles !). L’Ordre a mené sa propre enquête, réalisée du 2 au 7 octobre 2020 auprès des 350.000 infirmiers qui y sont inscrits, et dont 59.368 ont répondu. Il en ressort que 57% des répondants sont “en situation d’épuisement professionnel” (ils faut leur donner et des Moyens et des Renforts (promis mais toujours pas tenus) mais…tout de suite…pas de …couvre-feux possibles pour cette urgence plus urgente que les fausses autres !

Sous-effectif, manque de temps, conditions de travail détériorées...Ce résultat risque d’avoir “un fort impact sur la qualité des soins”, estiment 48 % d’entre eux alors qu’ils étaient déjà 33 % en situation d’épuisement professionnel avant la crise sanitaire, souligne l’Ordre dans un communiqué (ce pourquoi la Grève de ce jour – qui ne peut se faire dans un contexte où les hôpitaux seraient soudain…débordés ! Cqfd : la version sectaire gouvernementale se voit là très très fortement écornée non ? ….). Il alerte sur “une situation en tension” et appelle à “des mesures urgentes”… Oui, après ce retour abrupt du réel : vouloir augmenter sans fins les pressions inadéquates sur les populations mais n’en mettre Aucune, de pression, sur le gouvernement (qui ne tient aucune de ses propres paroles envers les hôpitaux publics très …sinistrés)…Gouvernements qui, d’habitude, fonctionne par objectifs à atteindre et buts à réaliser !…Mais, là, les décisions flottent hors toutes attaches, elles sont prises hors tout contexte réel de… désescalade de l’ex-épidémie (pas de 2ème vague…même pas une vaguelette !) - pendant que les déréalités qu’ils osent nommer «économie» (cette vaste escroquerie selon tant d’excellents auteurs que nous relayons ici) aboutissent à une pluie de décisions encore plus …hors réel…  Voici donc la question : mais Quand et Où ce gouvernement est, une seconde, dans la réalité ? Coincés dans leur bulle hors sol, ils ne voient que diminuer sans cesse leurs minuscules chances d’encore…se connecter ! Nous ne pouvons plus supporter le fardeau de ces devenus…graves inadaptés aux réalités, oui ou non ? Dit hier dès 19 h 55 :

 

“Je crois en la responsabilité de chaque citoyen (alors preuves instantanées = que les Trop riches participent de cette responsabilité « collective » en payant tous leurs impôts dus, avec effets rétroactifs) (…), mais bien évidemment, il y aura des contrôles (les Trop Riches attendent toujours et leurs contrôles, normaux pour ces déserteurs structurels, et leurs sanctions)”, serions-nous prévenus, évoquant une amende de 135 euros, pouvant aller jusqu’à 1500 euros en cas de récidive (répressions sectaires trop Sélectives, les riches en sont systématiquement exonérés…or ce sont eux les plus impliqués dans la création et la diffusion du virus mondialement (nous y reviendrons avec un texte entier… !)... d’un engagement collectif de réduction des contacts. A ce moment-là, nous pensons que nous pourrons progressivement rouvrir”,…Facile de rouvrir, comme il n’y a pas d’épidémie (les chiffres sont vraiment Faussés, très faussés), pas difficile d’arrêter ce qui n’existe pas…En conclusion…

Pas d’URGENCE sanitaire : retour du réel cette fois-ci plus fort que les hypocrisies !!

---*** « c’est qu’ils ont plutôt intérêt à faire en sorte que les petites gens se pensent Français de souche victimes de la grande mosquée, plutôt que de se penser travailleurs pauvres expropriés par le 1 % (p.142 - Virginie Despentes – Vernon Subutex -3 – Avril 2018). » L’Oms vient d’affirmer que les confinements …inadéquats et leurs couvre-feux n’appauvrissent que les plus pauvres…donc détruisent la société, font du sabotage humain en grand…Un peu que rien de bien n’est fait par une Caste de gouvernements…

Le-protectionnisme-salvateur-?

« Le plus étrange, et le plus scandaleux, est que le libre-échange a été imposé alors que les entreprises bénéficiaient de la liberté des investissements directs qui leur permet d’accéder aux grands marchés, comme le Marché Unique européen, en s’installant sur les territoires concernés pour y réaliser leurs productions. Dès lors, le protectionnisme (attention au faux protectionnisme – lui préférer le « protectionnisme douanier » selon Jean Jaurès) ne ferme pas les marchés, il …protège les sites de production. Le libre-échange inconditionnel est le mensonge central de l’expérience néolibérale, l’alibi vertueux de la prédation (Car ?).

Faute d’un encadrement du libre-échange (il faut réguler ces grands prédateurs, il n’y a qu’eux qu’il faille sur-réguler…à la place ce sont les bons citoyens qui sont harcelés par ces gouvernements toujours plus hors des réalités…globales !), nos capacités économiques et notre capacité d’action publique sont érodées par la déflation salariale, qui réduit les revenus disponibles et les ressources fiscales des Etats, tandis que la consommation finale a été soutenue, tant bien que mal, par le surendettement des ménages et des entreprises, un surendettement qui s’est encore aggravé durant la décennie des années 2010  - (c’est le surproduction lancinante alliée aux sous-consommations imbéciles déjà dénoncées en …1903 ! Si l’on appauvrit trop la grande masse des…appauvris, la consommation ne fonctionne plus et…tout s’enraye, ce n’est pas la poignée des Trop riches qui fait tourner l’économie… réelle…Toujours en rades radines de leurs…radineries !!).

A l’époque du libéralisme classique, les entreprises restaient fidèles au site de production national. Ricardo le soulignait avec force. Cette fidélité a permis aux syndicats d’obtenir des progressions régulières des salaires et des conditions de travail. Avec l’arme ultime de la grève. Le travail était protégé par le caractère… national du capital. Mais comment faire grève en régime de libre-échange planétaire ? Avez-vous vu le secteur privé se mettre en grève lors de l’épisode de la réforme des retraites ? »…Voici que nous arrivons aux faits explosifs : pas de comparaisons des compétences, plus du tout « d’avantages comparatifs » puisque tout est écrasé par le si trop hors…réel de l’argent virtuel, cette folie furieuse qui Casse tout de la réalité économique pour croire s’enrichir…de billets de papiers (ce qu’il y a de moins réel non ? Juste une « croyance » que l’image coloriée ait une…valeur non virtuelle)…

 

Nous devons faire partir ces dangereux …hors toute réalité tangible

….

………..(à suivre)

……………………………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

………………………..ce pourquoi pour eux impossible de DIRE donc de…diriger en vrai…

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

               Que toutes les plus immenses Unités Collectives existent pour nous grandir et nous nourrir !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

couverture de Cerebrum

couverture de Cerebrum

Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?
Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?

“On bloque actuellement le pays parce qu’on …manque de moyens à l’hôpital” (c’est cela le fond de L’Anti-politique si infantile macroniste !)…et pendant ce temps l’état («pris en otage » par les voyous néolibéraux) donne de l’argent à la presse détenue par des milliardaires…et ce pognon des dingues ne sert qu’à MENTIR…Qui a tout faux sur tout ? Et le gouvernement égarés et les médias déchus doivent…Partir--- assez de ces parasites indignes..

Pas... d’équivoques : « Les statistiques officielles basées sur des estimations… erronées et manipulées de cas positifs de Covid-19 dits « confirmés » (archi faux – fraudes des gouvernements) constituent la base pour justifier ces mesures diaboliques. Ne nous faisons pas d’illusions : La vie des gens est en train d’être détruite. Et cela n’est pas dû au virus Covid-19. Il s’agit d’une décision politique prise par des gouvernements corrompus, agissant au nom d’institutions financières dominantes. » Pr Michel Chossudovsky

Pas... d’équivoques : « Les statistiques officielles basées sur des estimations… erronées et manipulées de cas positifs de Covid-19 dits « confirmés » (archi faux – fraudes des gouvernements) constituent la base pour justifier ces mesures diaboliques. Ne nous faisons pas d’illusions : La vie des gens est en train d’être détruite. Et cela n’est pas dû au virus Covid-19. Il s’agit d’une décision politique prise par des gouvernements corrompus, agissant au nom d’institutions financières dominantes. » Pr Michel Chossudovsky

Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?

afp.com/Loic VENANCE…“La destruction massive des services de santé causée par des décennies de politiques libérales entraînent des situations dramatiques dans les hôpitaux, que ce soit en termes de capacité d’accueil comme de manque de personnels pour faire face à l’épidémie. En ce sens, l’appel à manifestation des hospitaliers en France contre le saccage du service public de santé du 15 octobre est hautement significatif des désastres engendrés par ces politiques libérales, qui s’exposent au grand jour depuis maintenant plusieurs mois. Autre point significatif, partout en Europe, et partout dans le monde, il est notable de voir que les populations précaires et les travailleurs sont les premiers touchés par l’épidémie. Ces mêmes populations contraintes à s’entasser dans les transports en commun, lieux de clusters immenses, pour rejoindre d’autres clusters importants, les lieux de travail. Ici par contre, la question de… l’urgence sanitaire passe au second plan face aux intérêts économiques, et les discours visant à expliquer qu’on ne peut pas « se permettre » d’arrêter la machine à profits des grands groupes capitalistes. »

¨Pris au pied de la lettre… comme à l’habitude c’est sur la tête que sont portés les masques !

¨Pris au pied de la lettre… comme à l’habitude c’est sur la tête que sont portés les masques !

Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?
Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?
Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?
Corona-profiteurs : ruissellement d’aides publiques à ceux qui continuent de carboniser le climat : Lorsque les aides publiques à Air France et Renault ont été annoncées, de nombreuses voix se sont élevées au Parlement et dans la société civile pour exiger qu’elles soient conditionnées à des objectifs et des critères clairs et ambitieux en matière environnementale. En vain. Le gouvernement a beaucoup communiqué sur les «engagements» verts que prenaient Renault et Air France, justifiant qu’il ne fallait pas ajouter de…conditions contraignantes inutiles. Les « engagements » d’Air France ont ainsi été largement cités par le gouvernement. Problème : on n’en trouve…aucune trace dans la communication du groupe.

Corona-profiteurs : ruissellement d’aides publiques à ceux qui continuent de carboniser le climat : Lorsque les aides publiques à Air France et Renault ont été annoncées, de nombreuses voix se sont élevées au Parlement et dans la société civile pour exiger qu’elles soient conditionnées à des objectifs et des critères clairs et ambitieux en matière environnementale. En vain. Le gouvernement a beaucoup communiqué sur les «engagements» verts que prenaient Renault et Air France, justifiant qu’il ne fallait pas ajouter de…conditions contraignantes inutiles. Les « engagements » d’Air France ont ainsi été largement cités par le gouvernement. Problème : on n’en trouve…aucune trace dans la communication du groupe.

N’oublions pas Assange… « Faux » procès Assange Jour 12 – Lewis conteste le diagnostic de l’autisme d’Assange comme risque de suicide

N’oublions pas Assange… « Faux » procès Assange Jour 12 – Lewis conteste le diagnostic de l’autisme d’Assange comme risque de suicide

Pas... d’URGENCE sanitaire …Le changement d’indicateur de crise est Inadmissible…Seule la mortalité parle de l’épidémie (comme au Printemps) et surtout pas les taux de positivités…Le Pr Jean-François Toussaint euphémise : « Il y a eu des défauts d'interprétation des chiffres »…Oui avec intention flagrante de frauder !

Pas... d’URGENCE sanitaire …Le changement d’indicateur de crise est Inadmissible…Seule la mortalité parle de l’épidémie (comme au Printemps) et surtout pas les taux de positivités…Le Pr Jean-François Toussaint euphémise : « Il y a eu des défauts d'interprétation des chiffres »…Oui avec intention flagrante de frauder !

Dans quel coin exactement la réalité ?

Dans quel coin exactement la réalité ?

Le réel dans un petit coin, que reste-t-il ?

L'information la plus importante de l'année : enfin l’escroquerie monstrueuse de la suppression de l’ISF remise dans son contexte global…et le macronisme de s’écrouler d’un coup…13 mn…

La France championne de Covid - Tanguy Pastureau maltraite l'info

Cascoronavirus.fr/

« L’explication de la situation… faussement épidémique tient au fait que le virus… circule de plus en plus mais que la réaction des infectés prend l’ascendant et donc, que le virus s’Atténue… en agressivité. C’est ce qui explique la faible… Intensité de l’épidémie depuis deux mois alors que la circulation du virus n’a cessé d’augmenter. »… et que les esprits Simplistes du gouvernement mettent le pays en grand…danger en n’écoutant plus jamais ceux et celles qui Savent bien mieux qu’eux !

https://blog.monolecte.fr/2020/09/30/covid-et-aerosolisation/...Aérosol : « Il est facile de comprendre pourquoi le virus contamine très peu à l’extérieur, à moins de littéralement vous expectorer à la gueule, pourquoi il moissonne dans les pièces fermées et mal aérées [[ les lieux dits « confinés » ]]. Ce seul savoir permet de définir facilement et simplement les… mesures à prendre pour protéger la population du Covid et freiner sa propagation jusqu’au point où l’on pourrait le faire régresser jusqu’à sa disparition complète (nous offrir un maximum d’air pur…à l’extérieur pouvoir déconfiner ses poumons et nous aérer en grand – donc Surtout pas de masques en extérieur…). Mais bien sûr, ce n’est pas du tout ce qui se passe et les mesures sanitaires — et surtout coercitives — s’empilent dans la plus parfaite incohérence (dont : rien ou presque n’est enseigné sur Comment se laver les mains afin de Tuer le virus, le masque ne tue rien sinon nos…immunités !) provoquant la confusion, la colère, voire même leur rejet dans une part grandissante de la population.

Covid : la fabrique de pauvres | Ça Vous Regarde – 09/10/2020 1 h… la Constitution" mais c'est son article 40 qui s'applique là. Celui-ci prescrit que les amendements des parlementaires sont irrecevables s'ils ont "pour conséquence soit une diminution des… ressources publiques, soit la création ou…. l'aggravation d'une charge publique".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article