Où est la reliure des êtres reliés ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Où est la reliure des êtres reliés ?

Nous sommes toutes et tous reliés mais comme des pages dispersées. Oui éparpillées. Où serait notre reliure commune alors ? Nous allons en broder un texte multiple avec, entre autres, en guest star «ces définitives débâcles du consumérisme » !! Que dit l’invité ? Le consumérisme perd chaque jour du terrain…l’épidémie aura enfin ébranlé ce si dangereux créateur de…pandémies. Inconscient, irresponsable et si égoïste…jamais ils ne voulaient prendre soin des autres…Ce qui change désormais du tout au tout…Nous allons même, tu vois, y ajouter d’autres neufs concepts pour mettre hors la loi définitif ce comportement si trop Antisocial !

**** Devient ridicule la société qui veut nous créer les manques. Comme cela il nous manque et il nous manquera toujours quelque chose pour être heureux. Mais là où c’est bizarre c’est qu’ils aient ce qui nous manque pile en stock…encore plus farfelu…ils nous interdisent frontalement d’être satisfaits de ce que nous avons (non non je ne consomme plus j’ai…assez, je suis content.e de ce j’ai…). Nous ne devrions pas non plus rester satisfaits de ce que nous sommes (nous ne serions Qu’une image et ne sommes jamais nous (trop contents d’être sans image, tiens !), image d’ailleurs truquée qu’ils habillent et parent sans cesse)…oui mais dans tout ça QUAND sommes-nous à nous s’ils nous déprennent et prennent tout tout le temps ? Au point qu’il n’y a plus de place pour nous dans… nous. Le complet de leurs minableries c’est de dire comme ça, très voyous, que nous serions incomplets mais que les…objets, que les objets marchands alala vont (sans explications) nous rendre …complets. Complet serait l’homme en complet, oui complètement baisé oui…fin de tout consumérisme… Puisque être heureux… ne manque de rien : tu l’Es et basta ! La gratuité et les gratitudes l’ont emporté : nous sommes relié.e.s mais dans un but qui transcende les basses cupidités.

Comment ? Tu te débranches au moins une fois du reste (de ce qui veut te chouraver ta vie, comme quoi elle Vaut plus que tu crois, avec tous ces parasites « médiatiques » qui veulent s’accrocher à toi..) et tu te… branches et en direct à ton corps, tes pulsations, tes émotions, tes sentiments, ton intériorité, mais à toute la nature, la Terre…et ce Tout détient mille fois plus de trésors et de trésors gratuits et qui te laissent tranquille et qui ne te harcèlent, pas de pubs intrusives et faisant de…l’illégitime ingérence, oui tout ceci paisible contient mille fois plus de trésors que…le payant qui « prend en otage »….La preuve : et c’est dans les mots, la gratitude va au gratuit, c’est le gratuit la gratitude, la quiétude nage dans le gratuit, l’offrande donc « est » le…présent. Ce présent comme offrande et comme cadeau, ce présent qui te prouve que tu vaux le coup, que la vie est plus belle quand tu es là, que plus tu fous ton grain de sel et plus ça va…ça la coupe hein des sornettes des médias de caniveaux en plus subventionnés pour rester aussi boueux… « La nature nous rend ce que la société nous a confisqué (p.9 – Laurent Gournelle - Le jour où j’ai appris à vivre, octobre 2019). »….le bonheur est déjà à l’intérieur de toi – ne lui barre plus la route…les satisfactions extérieures ne sont pas l’intense et permanente joie, elles ne sont là que pour la voler dévaliser ou lui nuire, la joie de toi…car ? Elle nous ajoute chaque fois plus, le joie, elle est pleine plénitude…et tu as des messages de ton corps qui veulent que tu en prennes pleine conscience…l’aventure c’est de toi à toi…Les fausses normes imposées par la société ne viennent pas de toi, mais d’une caste sectaire et si acariâtre si…désagréable de cette société…qu’il vaut mieux ne plus lui permettre de…s’immiscer…Vraiment plus une seconde à (te) perdre à écouter leurs mensonges : déconstruction terminée. Le dossier est clos, disparais donc spectre du consumérisme intrus !!..

Pourquoi toujours sous-estimer ce que nous pouvons ? Surtout à découvrir tout ce que nous pouvons effectivement…

Nous pouvons = nous sommes donc les pouvoirs qu’ils n’ont plus

 

………………..................*********************

Pourquoi avoir tant attendu pour le dire ? Comment la vision a pu basculer à 180 ° si vite ? Qu’est-ce qui a si vélocement changé en nous ? De ne plus Rester son Pire ennemi – ah ne jamais $être à la HAUTEUR… de son image (ou prétendue telle et prétendue par qui ?). Comment donc briser ce miroir-prison ? (( Fait !!)). D’avoir «son» image c’est s’auto-couronner roi des cons, pourquoi «son», une seule qui t’enferme…lorsque tu peux les avoir toutes…ce pourquoi nous disons que le capitalisme ne connait rien…aux affaires, il les rate toutes et nous les fait rater si nous le suivons…le Collectif détient un million de fois plus de ressources que sa vue basse et son court-termisme qui lui barre tous l’horizon ne le sauront jamais…Les grandes affaires c’est sur la durée et Avec les autres non contre eux…… En plus, «ton» image c’est du leurre c’est sans…toi dedans, c’est Leur image pas la tienne. Tout ça n’est empli que de clichés, de pressions sociales, de manipulations très…malvenues. Laisser tranquilles ces images et elles viendront d’elles-mêmes à toi, nul besoin d’intermédiaires !! Donc plus besoins d’eux …En conséquence, pas d’image, et t’es toujours à la hauteur, toujours, tu vois bien (de là où tu Nous vois…),  ex-Leurré !!

Les médias DIFFORMENT et ce ne sont que des déformations d’infos qui vont des diffamations aux difformations… Preuves ? La NORME (disse) nous y fait perdre é-normément de temps…elle n’existe pas à l’intérieur de nous (celui qui sait le mieux ce qui est meilleur pour toi, en général c’est…toi !)…et ils décrètent que Rien en toi n’est bon, que tu n’es pas la source de ta propre joie …que tout vient bêtement de l’extérieur donc …d’eux…ce qui nous est Trop fortement imposé (ces méticuleux des…impolitesses à sens unique… ne font donc que des intrusions plus que…répétitivement malpolies non ?)…  ils te disent c’est la Norme, mais ne la suivent surtout pas…elle ne serait qu’à toi réservée. Louche tout ça…ce qui nous amène, et ramène, à ne plus courir sans cesse, toute sa vie, toute sa journée, pour être dans la norme. Et donc ? Tu ne suis plus leur norme, la véridique norme est déjà en nous, ce sont eux qui ne la suivent pas, qui ne Respectent aucune valeur, qui sont si ennemis des…civilisés ?… Enfin, enfin nous sommes bien dans la vraie Norme (nous l’avons toujours été), celle qui est contre ces escrocs…être mieux dans la norme ? Respecter ce que notre vie intérieure nous dit !! mais mais qu’arrive-t-il ? qu’est qui SE passe ? Le consumérisme vient de perdre tout socle moral : il n’est que corrupteur, un vrai pourri et n’a aucun Droit de venir pourrir la vie des autres…sa destination c’est poubelle et nous l’y guidons directo...

 

*** Les sentiers battus ne débouchent pas toujours sur des vécus authentiques : celui de l’honnêteté reste si méconnu…Pas ici !! C’est par ici la sortie

 

………………….............*********************

Qu’as-tu fait de la reliure des êtres reliés ? Si nul ne trace la route avant comment avancer ? Ce n’est pas en tournant en rond dans les hypocrisies tout de même ? En fait, tu n’y connais rien à ce qui se transforme en grand, tu n’as aucune idée de ce que pourrait être les reliures entre les relié.e.s – en bref, tu n’es qu’imposteur et tu ne sais rien faire…d’autre ?

***** Revenir alors à soi (comme après avoir «perdu connaissance», enfin enfin nous allons…savoir. La connaissance revient, alors on te dit pas mais la…reconnaissance !!) c’est toucher sentir vibrer de la vraie nature de nos désirs…celle où nous sommes en direct avec nous-mêmes sans intermédiaires…oui bien clos le temps où toutes et tous ne se considéraient que comme les… intermédiaires de marchandises animées par leurs propres lois (le soi-disant « marché » où l’être humain n’a plus aucune place. Ce ne fut qu’un parasitisme, mais des virus-parasites si sales qui ont tant besoin de nous et nous aucun besoin d’eux : gratte toi et le consumérisme tombe pour toujours…Jamais nous ne le reverrons…)…Nous ne sommes plus mesurés par le quantitatif : et la… qualité de vivre de revenir au galop…soit «… la politique chosifiée théâtralise de faux évènements et des personnalités truquées ; elle organise la répétition de langages figés, réifiés – les idéologies – par rapport auxquels nous n’avions que la liberté dérisoire de nous positionner. Le plus bêtement du monde (Jérôme Giudicelli,  juin 2001). »…Nous venons simplement de Changer de position, tu vois nous étions assis nous sommes debouts et pour eux leurs positions deviennent indispositions…comme ce n’est pas étrange !!

Se poser des questions c’est augmenter la possibilité de recevoir des réponses…maintenant, sont-ce de bonnes questions ? Il semble bien puisque nous sommes dans l’après – oui toujours plus, toujours mieux, mais ils ne pourront plus retrouver leur avant. Celui de leur faux règne…Nous les voyons tourner en rond si désorientés, disant n’importe quoi n’importe comment. Ils n’ont plus prises sur rien. Le tableau de commande est passé…ailleurs, eux ils manient et rien ne…répond (ce n’est pas poli de répondre – c’est que qui vivent dans les seules apparences (tromperies à 100 %) disparaissent Par les apparences !!

**** Retour au réel : la fraternité immanente : celle qui n’attend pas pour l’être. C’est là tout de suite qu’il faut fraterniser et sororiser, tu ne peux plus reculer en somme. Tu dois te transformer à la seconde, jeter les masques…la main a changé de…mains… Les manants ayant toujours eu les bras plus infiniment ouverts que les faux supérieurs (ceux qui se l’autoproclament sans cesse mais n’agissent jamais en cette bonne direction…oui émanant des manants ces certitudes, qu’existentiellement, tout va aller mieux…Donc ? Toujours plus divorcent, rompent d’avec les pouvoirs et s’en ressentent infiniment bien). Ils n’ont vraiment rien à offrir ni à proposer ni…à partager (pas tentante…la tentation, beuâââârk !l). Tous seuls dans leur tour…perdue éperdue…ils se sont bien…auto-enfermés ? Cela bas de soie…

« On confond connaissance et savoir, on se barde de diplômes qui ferment l’horizon. Sur terre aujourd’hui on « gestionne » , mais on ne visionne pas. Le monde occidental est peuplé de gestionnaires, or c’est de visionnaires dont nous avons besoin. Il y en a tout au plus 2 ou 3 par siècle, qu’on ose faire semblant de prendre pour de doux dingues ou de dangereux illuminés – c’est selon – et que l’on…neutralise si hypocritement avant que de leur élever des monuments longtemps après leur mort…( p. 314 – Robert Hossein , La nostalge, février 2001). » …des gestionnaires nous en avons à la pelle, surpayés pour tout casser, psychorigides ou psychopathes ils ne contrôlent rien mais empirent tout, ils peuvent même faire appel aux flics tellement leurs incompétences d’insensibles courent les rues. Or des visionnaires, il n’y en a que 2 ou 3 …et des visionnaires doués de l’esprit de synthèse ? (les Humains dont nous avons le Plus besoin ?!!)...Mais neutralisés, scandaleusement neutralisés par la horde abjecte des…petits bourgeois qui concentrent la bêtise insensible et l’humanité sans amour..)… C’est quoi alors la différence entre les imposteurs gestionnaires et les visionnaires donc stupidement persécutés ? Gestion ce sont les « gestes » mais faits n’importe comment, des marionnettes déconnectées, le n’importe quoi – et le visionnaire ce sont tous les gestes Maitrisés afin de construire un futur commun. C’est toute la différence. Celle entre la barbarie des comptables fous et les civilisés pleins d’égards et d’attentions…Ce pourquoi les visionnaires (lorsque la délirante médiocratie ne peut rien contre eux ! ) transforment en réel les choses...les gestionnaires ne savent jamais ce qu’ils font et les visionnaires très bien – alors question centrale : pourquoi Toi, oui toi toi tu te fous avec ce 1 milliard contre un, pourquoi tu aides ainsi les flics de l’esprit, pourquoi tu la fais maton, pourquoi tu …aides tant les pouvoirs mais en rampant si inutilement ? Pourquoi et pourquoi tu n’aides Jamais ces 2 ou 3 visionnaires ?  Sachant qu’avec eux tout peut changer ? Ceci sont les questions dont tu resteras tatoué toute ta vie. On s’en fout des apparences, tu peux te faire passer pour n’importe quoi, mais ce sont tes…comportements-résultats qui comptent…et là tu renforces toutes ces trajectoires qui nous emprisonnent et empoisonnent la vie, hein ?: t’es vraiment pas du bon…côté, faux contestataire…

 

Ce-que-révèle-la-crise-sanitaire-de-notre-conception-de-l'enfant-?

<<>>> --- « Le rôle attendu (par qui attendu – c’est quoi ce journalisme de…corruptions ?) de l’adulte (de l’adulte vrai ou de son…adultère ?), parent comme professionnel, est à lire en creux de ces hésitations entre un enfant qui est déjà câblé mais qui reste à activer (c’est absolument Répugnant de dire cela et de le dire comme cela !!), entre une capacité de résilience universelle, mais à « entraîner », comme le souligne Mathieu Ricard dans « Le cerveau des enfants »). Entre l’impression que tout est déjà là et que tout est à construire. »

La montée en puissance d’une …illogique du coaching : les faux parents comme donneurs de coups de fouets  dictés par un faux coaching ; les enfants « appartenant » à des technocrates pervers, à cause des parents qui se sont… désolidarisés de la vie quotidienne de leur…descendance – puisque c’est tout cela l’inhumanité du transhumanisme, l’humanisme est très bien et insurpassable : il ne faut surtout pas à l’oublier l’humain ! L’école ce sera égalitaire et humaine afin d’apprendre la…Liberté pour tous, ta liberté qui s’amplifie si tu as appris à augmenter celle des autres, tiens !)).

 

« L’adulte n’a certainement pas pour rôle de contraindre, dicter ou forcer, car cela risquerait de compromettre le développement du potentiel créatif « toujours-déjà-là » de l’enfant (foutez-leur donc la paix – quittez vos pattes sales de dessus eux – vous n’avez aucun stature pour placer plus Haut l’enfant, pour…l’élever, dans l’élévation de l’oubli de vos abjects égoïsmes…Finie la technocratisation de l’éducation elle doit redevenir Publique - le privé a assez prouvé ses dérives comme mentalo-pédophiliques non ?). Sa responsabilité est au contraire d’offrir, d’une part, un environnement… stimulant (donc Quitter le style de mort des bourgeois et retrouver le sain style de… vie des…humains !), permettant à l’enfant de s’impliquer et d’exercer ses capacités grâce à des difficultés transformées en challenges, l’invitant (sans jamais le… forcer) à l’expression et à la connaissance de soi et de ses émotions, lui donnant l’occasion de profiter de feedback qui favorisent l’apprentissage (pas pour en faire un robot inhumanisé de la chaine de production qui détruit tout mais un humain libre Et responsable !). D’autre part, cet environnement doit être sécurisant (avec un masque nuisible Et inutile ?) et offrir une continuité, ce qui suppose d’abraser les côtés « ingérables » des difficultés pour les (tout-)petits, ainsi que de l’adversité et des incertitudes, en particulier sur le plan émotionnel (changer les hypothèses de…départ !) .

Pour reprendre l’expression du psychanalyste britannique Donald Woods Winnicott, ce travail d’enveloppement et de stimulation pourrait s’apparenter à l’attitude d’un adulte « suffisamment bon ». Mais on peut faire une autre hypothèse : il témoigne, dans une société qui…valorise l’autonomie sur la dépendance et l’activité sur la passivité (cela c’est la barbarie Inacceptable de la perversité néolibérale que le tout passivité !), du refus tout net de la montée en puissance d’une illogique du coaching (pas question de faire des enfants sacrés des…Consommateurs fous !). Voir…les succès des méthodes éducatives alternatives à partir des “lois naturelles de l’enfant”, et le marché de la parentalité positive en sont des indices (avancées abandonnées depuis les confinements…anormaux – et que nous devons réenclencher sur les rails… ).

Des recherches sont actuellement lancées afin d’étudier comment, dans ces trois champs, le rapport vertical (toutes les verticalités sont particulièrement néfastes…) de transmission est aujourd’hui progressivement… désavoué au profit d’une relation plus horizontale d’accompagnement à partir de l’enfant, jugée à la fois plus… respectueuse moralement, et plus efficace sur le plan du développement de… l’autonomie individuelle (savoir dire Non mais à bon escient…Affirmer son caractère par des enthousiastes Oui à bon escient…). Elles devront permettre d’éclairer ce que être enfant et devenir adulte dans une société du potentiel caché veulent dire. »…Eux, les égarés qui se prétendent dirigeants, voudraient retrouver salement «cet» avant (celui de 0,10 % de la population), cet avant moisi et «trop confiné », sans air renouvelée, dans une ambiance viciée de leur vices malsains afin que plus…d’après ne puissent exister.

Ils se sont entièrement Trompés…mais comme guidés à errer dans l’erreur, à se trop fourvoyer vous voyez…Désormais nous les voyons que Désemparés…

………………ils ne peuvent plus s’emparer de rien, tiens :!

……………………...**********************

****En plus, «ton» image c’est du leurre c’est sans…toi dedans, c’est Leur image pas la tienne. Tout ça n’est empli que de clichés, de manipulations très…malvenues. Laisse tranquilles ces images et elles viendront d’elles-mêmes à toi, nul besoin d’intermédiaires !! Bien fini le Parasitisme des bourgeois, ramenés à eux-mêmes (…pas terrible hein !)…

 

 

C’est la valeur individuelle atteint son maximum ;

 

…………..chacun.e de nous peut devenir ce grain de sable qui changera tout.

 

……………………..Ce texte aide à commencer…

 

………….suivre)

………………………………..%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

………………………..ce pourquoi pour eux impossible de DIRE donc de…diriger en vrai…

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

               Que toutes les plus affectueuses attentions aux autres commencent pour nous grandir et nous nourrir !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de atelierdupatrimoine.com …ici - Five seasons 02  by Ovi D. Pop

Couverture de atelierdupatrimoine.com …ici - Five seasons 02 by Ovi D. Pop

Où est la reliure des êtres reliés ?
…pas que un solitaire pays (super égoooooïsmes…)… non TOUS…toute la Terre enfin unie…

…pas que un solitaire pays (super égoooooïsmes…)… non TOUS…toute la Terre enfin unie…

C'est -la-petite-planète-quoi-!!

la planète quoi… Rien de nouveau ne peut surgir des positions qui ne se vitrifient que dans leurs anachronismes. Tout ne peut se régénérer que par les bases, les rejetés des médias enclavés. Les…inattendus.

de le top de l’humour

de le top de l’humour

« Des familles vont être ruinées. Des villes vont achever leurs ruines. Des commerçants mettront la clef sous la porte. Des sous-traitants seront étranglés. Des mères et des pères se donneront la mort. Des adolescents se noieront dans la drogue. C’est ça, la réalité des “choix stratégiques” de ces grands patrons qui ne vivent jamais le moindre effet négatif des épouvantables malheurs qu’ils déclenchent sur la vie des autres. »

« Des familles vont être ruinées. Des villes vont achever leurs ruines. Des commerçants mettront la clef sous la porte. Des sous-traitants seront étranglés. Des mères et des pères se donneront la mort. Des adolescents se noieront dans la drogue. C’est ça, la réalité des “choix stratégiques” de ces grands patrons qui ne vivent jamais le moindre effet négatif des épouvantables malheurs qu’ils déclenchent sur la vie des autres. »

Le collectif Du Pain et des Roses ne se trompe pas de cibles : les fakes discours des faux présidents n’ont donc pas seulement existé…

Le collectif Du Pain et des Roses ne se trompe pas de cibles : les fakes discours des faux présidents n’ont donc pas seulement existé…

Où est la reliure des êtres reliés ?

Accidents-de-vaccins-!

Accidents vaccinaux, hold-up juridique, « 1986 » : comment Big Pharma a fait la loi…et ne la fera plus jamais !!

Retour au vrai réel ? « On entend ainsi souvent citer « le nombre de consultations de SOS médecins pour suspicion de Covid19 » ou « le nombre de consultations d’urgence pour suspicion de Covid ». Ces indices ne traduisent pas l’évolution d’une épidémie, mais seulement l’évolution de la crainte de reprise de l’épidémie : vu ainsi si le nombre de « cas » (sic) augmente considérablement, c’est sans augmentation du tout du nombre de décès. La réalité l’emporte…Les fantasmes politiques nuisent gravement à la santé de la société »…

Retour au vrai réel ? « On entend ainsi souvent citer « le nombre de consultations de SOS médecins pour suspicion de Covid19 » ou « le nombre de consultations d’urgence pour suspicion de Covid ». Ces indices ne traduisent pas l’évolution d’une épidémie, mais seulement l’évolution de la crainte de reprise de l’épidémie : vu ainsi si le nombre de « cas » (sic) augmente considérablement, c’est sans augmentation du tout du nombre de décès. La réalité l’emporte…Les fantasmes politiques nuisent gravement à la santé de la société »…

« La politique chosifiée théâtralise de faux évènements et des personnalités ; elle organise la répétition de langages figés, réifiés – les idéologies – par rapport auxquels nous n’avions que la liberté dérisoire de nous positionner. Le plus bêtement du monde. »

« La politique chosifiée théâtralise de faux évènements et des personnalités ; elle organise la répétition de langages figés, réifiés – les idéologies – par rapport auxquels nous n’avions que la liberté dérisoire de nous positionner. Le plus bêtement du monde. »

du magasin au magazine (comme le dit si bien Nul n’est nul (1994)…) de Joan Rabascall. — « Triple Portrait en rouge », 1965  «Tout au long du XIXe siècle, les marchands font circuler des masses croissantes de « papiers » : des cartes, des lithographies, des catalogues qui permettent de familiariser les populations à leurs marques et produits. Mais, au-delà de cette dissémination d’images, c’est l’alliance avec le monde de la presse qui procure aux marchands un puissant moyen de s’installer dans les consciences. »

du magasin au magazine (comme le dit si bien Nul n’est nul (1994)…) de Joan Rabascall. — « Triple Portrait en rouge », 1965 «Tout au long du XIXe siècle, les marchands font circuler des masses croissantes de « papiers » : des cartes, des lithographies, des catalogues qui permettent de familiariser les populations à leurs marques et produits. Mais, au-delà de cette dissémination d’images, c’est l’alliance avec le monde de la presse qui procure aux marchands un puissant moyen de s’installer dans les consciences. »

de abuledu.org

de abuledu.org

de signum imprimerie

de signum imprimerie

10 mn…"On n'était pas là quand ils ont décidé de couper les arbres pour en faire des piquets, de sacrifier la moitié des animaux marins en 40 ans, pour quelques points de croissance, d'enfermer la nature dans des parcs et de parquer le vivant dans des zoos ! On n'était pas là quand ils ont décidé de trouer la couche d'ozone pour sentir bon de dessous les bras, quand ils ont vidé les océans pour y mettre du plastique. On n’était pas là quand ils ont décidé que ça valait le coup de condamner certains la misère pour nos t-shirts à un euro qu'on oublie au fond des placards, quand ils ont décidé que certains métiers valaient mieux que d'autres, que pour finir les fins de mois, il valait mieux être designer ou start-upeur que paysan, infirmier ou professeur…"

Loïk Le Floch-Prigent : « les despotes modifient la constitution, c’est vraiment très détestable »

N’appuie pas sur le…champignon…Car ? « Il y aurait sur Terre 6 millions de champignons différents. Ils logent partout, des fonds océaniques à notre peau - nous en hébergeons littéralement des colonies. Pourtant, on sait encore peu de choses à leur sujet. Les étudier ? Il a fallu attendre le XXe siècle pour s’y mettre, alors même qu’ils existent depuis 450 millions d’années et qu’ils ont activement participé à la diffusion de la vie sur terre. En 2020, la recherche sur les champignons n’en est encore qu’à ses balbutiements. » …Arrête de tout casser Avant même de savoir un tout petit peu…

UNE P'TITE VITE AVEC... Élo Veut Savoir!...24 mn…Avec une grippe….on perd le goût, l'odorat, on doit se reposer et on est fatigué !!! Alors pour ceux qui ont peur...n'ayez pas peur !!! Le coronavirus c'est une grippe !! Nous l'avons tous ! C'est la peur qui détruit notre système immunitaire !! C'est le stress, la colère…..la dictature !! Restons calme et en sécurité, nous gagnerons cette guerre !!...Acariâtres : certaines personnes le deviennent avec l'âge ! Très certainement en raison d'une bonne dose de frustration de n'avoir pas vécu la vie qu'elles auraient voulu ?! Eh bien vivons cette vie au lieu de nuire aux autres !!

Accidents vaccinaux, hold-up juridique, « 1986 » : comment Big Pharma a fait la loi…et jamais plus ne la fera !! 1 h 57 mn…

Tu n'es pas seul(e)…donc c’est plus LA PEINE de consommer…pour te joindre aux autres (selon ce que dit la propagande qui ment sur tout…)…Déjà fait…vis le donc alors à plein…c’est gratuit d’être reliés à travers la nature évidemment…22 mn…

….la plus grande "chaîne humaine" à travers le monde…6400 m²…Samedi 3 octobre une immense chaîne humaine a été organisée sur les bords du lac de Constance à l'initiative de « libres penseurs », un rassemblement hétéroclite d'opposants aux mesures liées à la pandémie de Covid-19 qui ont déjà tenu deux manifestations avec des dizaines de milliers de personnes à Berlin durant l'été. »

Les impressionnantes projections lumineuses de Philippe Echaroux au Quai Branly…D’immenses visages nous observent depuis les arbres. “Dans la mémoire du monde” est une installation créée par le street artist marseillais Philippe Echaroux, exposée en nocturne durant tout le mois d’octobre…en hommage aux tribus Paiter Suruí du Brésil…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article