Pendant le confinement être heureux/se ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

Pendant le confinement être heureux/se ?

Soyons à fond heureux/ ses mais sans eux…La «transition humaine» n’a pas besoin de transition – elle est déjà ardente dans les cœurs. Refuser que soient maltraités les Enfants et Les Vieux reste sa première condition. Non négociable. Tactiques ? Tu vas pas t’engadget non ? Niquer les grooos commerces et aimer les petits. Atouts ? Quelle idée à la con de courir après le bonheur puisqu’il est déjà LÀ ...depuis toujours ! Quelle idée à la con ouais de se laisser mener et surmener par des minus alors que notre vie intérieure est indestructible. Car ? « si t’es pas heureux je te pète la gueule ou la tyrannie du faux bonheur »?  Lorsque les escrocs (toujours plus pitoyables) au pouvoir ont « besoin de faire croire » les gens heureux c’est seulement…afin de mieux les dévaliser. Résultats francs ? Soyons à fond heureux/ ses mais sans eux et gratuitement ! Toutes les Chances sont de nos côtés : un cœur pur attire la beauté… et l’univers est si beau…alors que le monde truqué des faux dirigeants n’est que laid…toujours plus laid !

Donc 2 étapes niquer leur merde de propagandes…et sur ce fumier faire pousser les plus belles plantes. Avantages des belles plantes ? elles les plantent là et sans un regard en arrière…nous garantissent que nous pouvons  vivre sans eux…et que se trouver très heureux ce sera…même tellement Mieux

………………………..********************

** 1 ) ---- « La manière positive d’envisager la vie serait devenue notre façon adaptative ( mais étrange adaptabilité : il faut d’urgence « s’adapter »… aux salauds, aux crapules et aux escrocs et pas…s’adapter aux meilleurs, soit ceux emplis le de bonté, ni aux génies ni aux surdoués…pourquoi un tel choix  d’adaptation aussi …restrictif ? Au point que t’as le choix de… ne pas avoir le choix !) de survivre à la nouvelle donne économique ( faux - aucune nouvelle donne économique, pas de don, pas de dons, là où il n’y a que pillages des gaspillages, rackets de la Bourse qui ne cherche surtout plus le juste prix et prédateurs si illégaux du libéralisme fou !), mais également une forme d’obéissance et de conformisme [[ carrément !]], écrivent les sociologues, qui prendrait «la forme d’un travail sur le moi et d’une maximisation de ce moi ( oui au profit de qui cette maximisation de l’évitement fiscal ? Pas de soi, c’est sûr !)»…(Dit autrement, c’est devenir le maton de soi-même, le gardien de prison de son propre esclavagisme, les fouets qui nous lacèrent mais ne sont maniés que par nous et contre nous. Rébellion facile …tout développement personnel qui n’est pas gratuit ne peut que se comporter en ennemi…intérieur !). Car ?...«Alors même que les populations n’ignorent en rien cette instabilité et cette précarité générales, les forces… structurelles qui façonnent les existences individuelles restent à leurs yeux pour l’essentiel illisibles, incompréhensibles ( qui les rendraient ainsi incompréhensibles et illisibles sinon les grands censeurs du…cens ? Ceux qui sont en instances d’être démasqué.e.s !) » pianotent Eva Illouz et Edgar Cabanas.

La-société-du-faux-bonheur-obligatoire-ou-l'imposture-du-faux-développement-impersonnel

 

L’industrie du bonheur industriel ( pas le naturel, ça bas de soie !) leur fournit des outils dont elle affirme qu’ils fonctionnent et, surtout, qu’ils permettront «à certains, en des temps d’incertitude et d’impuissance ( faux, fake c’est un temps, au contraire, de certitudes et de puissances…collectives collectées ! L’intelligence collective reprend les rênes…]], d’avoir le sentiment de retrouver prise sur leur vie ( facile : ne plus… permettre aux pouvoirs illégitimes d’avoir prises sur nos vies. Leurs déprises sont nos prises à tous les sens du terme), et à d’autres d’éloigner momentanément l’anxiété qui les dévore». …(désolé, la joie existe plénière et des angoisses «fabriquées » ne font pas vraiment le poids).

C’est ce qu’une psychologue influente de ce courant de pensée, Sonja Lyubomirsky, nomme la solution des… 40 %. La moitié de notre niveau de bonheur (50 %) dépendrait de notre héritage génétique et 10 % découleraient des circonstances …extérieures, que nous ne maîtrisons pas plus que notre biologie interne. Resterait donc une énorme marge de… 40 %, qui ne dépendrait que de l’état d’esprit de l’individu. «Selon elle, la recette du bonheur de loin la plus efficace consiste à s’efforcer de changer la manière dont on pense, dont on ressent, dont on se comporte au quotidien.» …Parfait ! : le premier acte à faire alors est de virer tout ce qui vient des faux dirigeants de nos cœurs et ne nos têtes. Ce que nous affichons en bas de texte comme slogans de certaines de nos victoires

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

Nous sommes la santé de la société

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

 

Certaines victoires… seulement ? Effectivement….

............................Le reste appartient à la stratégie et la stratégie ne se dit pas !

** En fait, au fur et à mesure que le texte se déroule, nous pouvons faire beaucoup et beaucoup. Beaucoup plus que prévu. Prévu par qui, au fait ? Par qui n’y comprend plus grand-chose…

 

Le défaut (irrémédiable) de la pensée unique c’est que les médias n’ont que ces… incertitudes à rabâcher : et nous on te dit la réalité ne peut être qu’autre chose, de plus grand, de plus divers, de plus accueillant. Bingo…

……………………………………………… c’est la sortie ! Comme ceci…

 

<<>>> --- //**** Là où le bât blesse le plus ? Faire accepter l’inacceptable avec le sourire

 

Le développement personnel devenant une propagande B afin de « faire passer » toutes les injustices et inégalités, toutes les misères si inévitables et ne plus se racornir, rétrécir à soi-même dans l’insensibilité complète envers les autres (s’il y a développement alors c’est celui d’une île désertée, plus que déserte !)…Oui ceci ne passe plus (et la gratuité seule peur rendre tout si simple…un développement qui ne s’offre pas ne peut rester salubre !) !… « Ce tournant émotionnel est plus qu’un simple recentrage sur la vie intérieure aux dépens de l’émulation sociale. Dans la bouche de celles et ceux qui les élaborent et les commercialisent (sic), les emodities seraient devenus les outils les plus efficaces de réussite (donc devenir les « tueurs des autres » pour, les piétinant, faire semblant de…réussir ?) ou, plus modestement, les soutiens indispensables pour se maintenir à flot dans un contexte socioéconomique dégradé ( dégradé par qui ? par qui va se montrer épaulé, aidé, secondé, relayé par ce développement anti-personnel ainsi profilé !), imprévisible, menaçant et terriblement anxiogène ( changer de civilisation devient le remède si évident ! Quitter le tout profit qui n’existe pas, puisque l’argent ne s’auto-engendre pas, ne fait pas de petits, n’est pas de l’immaculée conception mais participe à plein du matérialisme d’être un coût comme les autres. Et ? Votre prétendu profit ce sont les autres qui le… paient…de quoi, effectivement, vivre la société de manière très préoccupée, occupée aussi ! ).

La thèse d’Happycratie est que les marchandises [[ resic]] émotionnelles sont effectivement celles dont la philosophie sous-jacente possède le plus d’affinités avec les nouvelles exigences de flexibilité ( celle du capitalisme sauvage, cette barbarie à visage inhumain ! Pas de quoi être fier donc et de le rester…) qui défigurent le monde du travail et la vie en société. Dans la période post-crise 2008, durant laquelle les inégalités se creusent, les chances de mobilité sociale s’amenuisent, le fonctionnement du marché du travail se durcit, l’appel à faire preuve d’enthousiasme, de positivité et d’autonomie contribue à faire porter sur les individus la responsabilité de tout ce qui dysfonctionne (….ceci est l’infamie de l’individualisme méthodologique avec son venin de la société n’existe pas, elle n’exerce aucune pression sociale, ne s’adonne à aucune propagande, ne pourra jamais être jugée, dite coupable et responsable. Par contre, la personne isolée, se voit (hors toute causalité rationnelle) piétinée, agressée, harcelée de partout (mais rien ne vient de…l’extérieur ! est-il dit…), est coupable et responsable de tout (des sur-revenus des patrons, les fraudes fiscales des trop riches, les dividendes abusifs, des trop bas salaires, ceux qui réduisent presque la moitié, dans certains lieux, à vivre dans la rue…faute d’un toit accessible, etc…oui tout cela reste sa faute «unique», c’est de maaa faute, taaa faute, notrrre faute…uniquement. C’est la méthode, c’est le nucléaire indivis-dualiste, le conflit est dans l‘individu et non créé de l’extérieur par les abus inhumains des inégalitaristes…

…alors si t’as pigé , pour le confinement c’est de Ta faute uniquement pas des irresponsables (plaçables sous tutelles !) qui imposent un confinement à des citoyens BIEN PORTANTS…supposés donc (démentiellement) contaminer plus que les autres. Or ? Jamais et jamais c’est jamais, il n’y a eu confinement historique des êtres sains …que des malades aidés et soutenus à fond. L’Histoire toute entière inflige un cinglant démenti aux histrions …le port «mal intentionné » des masques aussi (qui peuvent créer une…pneumonie Bactérienne  donc te faire subir la même chose que le coronavirus juste parce que comme, sans doute, 10-15 % de la population vit le masque quasi permanent comme est très…nuisible…inventer une maladie qui n’existe pas par…dictature sanitaire bornée et obtuse, faut le faire non ?)…

--- Ou comment faire OublierOublier les actions concertées d’hier,

……………tous les jours comme une page blanche afin d’abuser encore des abus…Ceci ne marche plus…Car ?

………………………………**********************************************

Pendant le confinement être heureux/se ? Oui en pulvérisant avec la joie tranquille tous leurs faux débats mal famés …Face à des monologues obtus - l’excellente explication du Pr. Toussaint (si elle ne l’était pas nous le dirions ou n’en dirions rien) prouve une vertu suprême : elle aura fait sortir (comme un Cadeau collectif) de leurs…tanières tous ces rampants déchus – la vidéo est en lien…Ici, les commentaires en VDR...oui lisons plutôt en mode vivant de rire

-- 1)---l’idiotie historique de «perdre» son immunité lorsque nous l’avons – l’argument est si inculte et absurde ; si c’était vrai cela rendrait tous les vaccins inopérants. Eh oui Faudrait se faire piquer TOUS LES JOURS ou presque alors…le fait Dominant que les tests PCR ne sont pas fiables du tout explique ce faux phénomène (ce sont les résultats qui n’étaient pas fiables (et pas l’immunité), comme tant de professionnels le disent – nous ajoutons Arrêtez-les ces tests utilisés CONTRE NOUS (pour pérorer dans le vide ?) car les tests « ne servent » que si nous ressentons les symptômes, et ces …mésaventures ne vous arriveront plus…surtout récupérées par de vils humains : vous trouvez que ce n’est pas alimenter l’ennemi que la multiplication de vos tests-Selfies ?? …)…Ainsi les discrédite le délire Bouffon que l’humain ait…perdu son immunité. Sinon avec tous les virus et bactéries qui nous entourent nous ne survivrions pas à cet « Alzheimer du corps ». Simple à comprendre sauf pour les très …dévalorisés Corrompus…

** 2) --leurs abjections est d’essayer d’effacer LES CAUSES du virus (dont ils font si largement partie…) pour ne s’attacher qu’aux Apparence Manipulées (soit la non-gestion sanitaire d’un drame que seuls les plus pauvres, les plus faibles et démunis subissent… bien Trop durement)…et Résultats : alors que ces riches (ces journalistes idéologues crasses gagnent vraiment trop) doivent se Transformer En Premiers et dare-dare. Au lieu de quoi ils infligent des terrorismes intellectuels d’un autre temps, apparatchiks soviétiques et petits chefs fascistes, etc. (comment vous niez une 2ème vague ? au lien du sensé Comment vous ne nous avez pas Prouvé la Réalité concrète de cette… « prétendue » 2ème vague. Et c’est de Votre faute totale si la confiance dans les Chiffres est au plus bas (depuis les Gilets jaunes pas Une fois vous n’avez donné les Vrais chiffres)…tout le monde veut Avoir Confiance, c’est vous qui saccagez la confianceêtre heureux/ses se concrétise donc dans un…Sans vous/eux

 

Si tu me confies ne ment. C’est le moment des chuchotements doux, les indiscrets ne peuvent y pénétrer. Puisque les transformations y sont encore plus à l’œuvre !

 

…………………………………..Que lors du premier…

 

« À la fin, qu’est-ce qu’on va suggérer ? Que tout le monde reste enfermé toute sa vie parce qu’il y a des virus dehors ? Mais vous êtes tous fous. Vous êtes devenus tous cinglés (Didier Raoult). » Qui peut dire en si peu de mots, mieux ?

 

Je-suis-débordé-donc-je-suis-comment-ne-Plus-vivre-le-temps

L’art de savoir citer ? Qui s’apprend auprès des écrivains…où, en peu d’espace, la citation diffuse toutes les disruptions bienfaisantes…En quelques mots serrés, nous avons bien détecté la grande anomalie clairement identifiée : personne n’a plus le temps…Parce que…tout allait trop vite et va encore trop vite. Conclusion du simple bon sens : il faut et il suffit d’aller lentement et nous… « avons » le temps. Nous l’avons bien en main, il ne peut nous échapper. Ainsi, une société dite rationnelle, technocrate, « indiscutable » puisqu’elle serait le comble du progrès, ne repose « que » sur cette incroyable… irrationalité. Qui la ridiculise en très grand. Plus elle court vite… après son soi-disant but et moins elle ne pourra l’atteindre. Tandis que moins elle court et plus elle le touche et le saisit…tangiblement, oui oui ce…après quoi elle court ! Ainsi - elle n’arrive, systématiquement, qu’à des résultats totalement contraires à ses projets. C’est donc la MÉTHODE qui est très défectueuse. C’est le style de vie qui ne va pas du tout. Et la mentalité dominante qui est véritablement complètement inadaptée. Hors sol, hors bon sens, hors raisonnable. Il suffit de… quitter tout cela et de revenir à la RAISON pour retrouver…le goût de la vie. Et son odeur et son toucher. Et sa lumière non criarde et blessante et son son non meurtrissant. Oui sa présence si réconfortante à cette vie qui n’est plus virtuelle…Nous la connaissons puisque l’incarnant entièrement et eux surtout pas…

**** nous y arriverons. Courage ! Oui nous sommes tellement tellement meilleurs, attentionnés, dévoués ; précautionneux, méticuleux, préoccupés, empathiques que ces sinistres déchus (oui vous savez qui imposent un Confinement rigide à des non malades, des masques en extérieur à des bien portants (ce qui ne peut rendre malades…qu’eux, certains de ces ex-bien portants…oui par unique manque d’immunités) !)…Nous ne les voyons vitupérer que dégoulinants de …cupidités et de haines sectaires – le pas est franchi, c’est à nous de mener le monde – ils le surmènent trop jusqu’au clash final. Le mot Respect grandit chaque jour comme son concept…nous devons leur apprendre le Respect et des enfants, et de la Vie et de la Nature et de la biodiversité (donc de la socio diversité ), instiller aussi le respect, de la mesure, la proportion, de la pondération, oui de l’économie réelle…leurs Irrespects de Tout à ces gouvernements les condamne, il ne reste qu’à concrétiser leur final

….(en douceur, calmement, mais avec une Fermeté résolutive qu’il semble n’avoir jusqu’ici jamais rencontré…mais qui nous fait ressentir que nous sommes, sur les fonds, les Plus forts…

………si soulevés par cette soif Irrésistible

 

…………….d’être à fond heureux/ses Ensembles

………..(à suivre)...

………………….%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

>>>>>>>>>><<<      -     BONUS    -  <<<< (parce que vous le valez bien et eux surtout pas !)

.........................C'est quoi L'AUTRE POINT DE VUE ?

 

Tout le monde a le droit à une seconde chance. C'est fait exprès pour oublier la première qui n'avait pas eu lieu.

                                               *****

Vous causez et vous ne savez jamais ce que vous causez. Scotchés dans l'admiration minuscule du silex de vos phrases, vous ne voyez pas plus loin que le bout de leur nez. Pas de diffamations sans diffamateurs/teuses, et, surtout, sans multiples relais – dont vous (qui refusez la moindre responsabilité alors que vous "causez" beaucoup et pleuvez de conséquences). Trop dissymétrique cette barbarie, puisque la (le) diffamé(e) subit tout en double: d'abord, l'irruption brutale du radicalement autre, puis, le raccrochage à lui (elle) seul(e) de la toxicité du skud mensonger. Toutes ces personnes qui se penchent avec gourmandise sur ce "crime des lâches" (la calomnie !) – la moindre des choses serait de ne virer les projos que sur diffamateurs et gourmand(e)s de…

                                                ****

La Justice se déshonore quotidiennement pour assermentations à la bêtise inexcusable. Elle ne poursuivra que l'endetté. Plus que rarement l'endetteur. Pas d'endetté pourtant sans endetteur. Le travail au noir, est montré du doigt. Pas de travail au noir sans "capital au noir", qui ne recevrait que des coups de pouces, lui. Le travailleur clandestin est pourchassé jusque devant les télés. Or pas de travailleur clandestin sans capital clandestin (largement épaulé à l'aide de vols transnationaux!). Etc. La logique et le bon sens sont chassés de la société. Le déshonneur court partout.

                                                *****

Que les causes et les effets soient, tyranniquement, séparés et que seuls les "effets" soient lâchement poursuivis – dessinent une société qui ne fonctionne qu'à la folie. Comment croire éradiquer une seule problématique si vous ne vous en prenez jamais aux causes ? Aux intérêts cachés et aux intentions sournoises ? Il n'est pas sain non plus d'exporter vers les frontières sociales ces délires directionnels – ils forment le centre réel de la régression bourgeoise en marche. Cette métaphysique ayant la destruction en vue. Le fait que chacun(e) chacun soit source, origine et responsabilité de ce qui lui arrive, de ce qu'elle/il subit (sauf pour la si grossie délinquance de banlieue)- le concept de "victime" n'existe pas vraiment dans la veulerie bourgeoise ! Cette extraction de toute trajectoire individuelle de l'immensité des interactions collectives (avec maximum d'inputs et d'impacts des classes dirigeantes !) ramène la bourgeoisie à la seule "pensée magique" des cavernes. Ils ne provoquent jamais rien. N'encouragent ou n'incitent jamais. Leurs actions ne sont à l'origine de nul résultat. Pas d'enchaînement de conséquences. Tout flotte dans un air non relié. Rien en commun, nous ne vivons pas dans une globalité collective (alors pourquoi des pandémies ?), en énormes brassages permanents. Ne s'y trouvent que des bulles isolées, guère de chocs, d'entrechocs. Tout se passe hors tout déroulement interactif (mais il y a des « cas » positifs mentis contaminants !!). Un accident du travail (en chiffres, plus de morts que toutes les autres formes de délinquance !) ça a surgi de nulle part. Rien derrière, ni négligence paresseuse, et âpreté au gain, ni insécurité réelle située là où on ne le dit jamais…A lire les journaux, on se croit dans des contes de fées perpétuels, plus une ligne qui ne fonctionne pas à la magie. L'irréalisme règne.

                                                        *****

Sur les fiches de paie, du privé et du public, même celles des conseils régionaux et généraux, même celles des services d'état – vous ne trouvez que les complètement illégaux "charges patronales" et " cotisations salariales ". La justesse mathématique voudrait que ce soit  "cotisations patronales" (ils font tout pour se défiler – faut leur rappeler les obligations collectives) et "charges salariales". En effet, le fardeau réel pèse plus sur les salariés, ils "créent les richesses". A chaque fois qu'une ouverture émancipatrice s'entrouvre – les soi-disant élites font tout pour la planquer. Bouclier fiscal = le moyen arithmétique de prouver, juridiquement, que le fardeau des pressurisations excède largement les 50 % de prélèvements…pour les Pauvres… Seul Thomas Piketty l'a fait parmi les gangsters, déguisés en économistes. Prenez les retenues salaires, ajoutez-y les impôts locaux, plus sur le revenu (qui nous inflige un second paiement de la Csg, par exemple).Et, surtout, rajoutez, l'avalanche "d'impôts indirects" (taxes et taxes, celles qui pèsent sur les pauvres), à chaque fois que vous faites un achat. Total: selon les compositions familiales ou les époques, ça peut friser les 60-70 %. La moyenne de 60 % semble modérée. Voyez toutes ces personnes à qui "il ne reste rien à la fin du mois", et même bien avant: n'est-ce pas signe de "trop" de prélèvements. Déjà, que nous savons que les bourses "ne créent pas de richesses" mais vivent sur "l'argent des autres". Même chose des banques et organismes financiers. La métaphysique bourgeoise choie lamentablement devant les inégalités inexcusables qu'elle sème partout.

                                                        *****

Clair ! que les bourgeois ont atrocement honte du monde qu'ils ont créé. Ils fuient comme des dératés tout ce qui peut lui mettre, en pleine vue, les conséquences de leur incompétence radicale "aux affaires" (un de ses secrets minables le plus gardé !). Oui, il ne comprend rien de rien à l'Économie. La topologie géométrique élucide. Toute perte, cotisation, paiement est, au moins double, ce que vous avez perdu, plus le temps que vous mettrez à… combler le trou et déficit, avant de parvenir à la situation précédent le déficit. Symétriquement, tout gain se montre, au minimum, double: ce que vous emmagasinez et le marchepied, la brique, le propulseur, pour doubler, quadrupler…etc. la somme du départ. Les inégalités économiques représentent donc le plus grand déshonneur de l'Éducation. Qu'après collèges, lycées, universités, les citoyens ne soient pas capables de mettre des "handicaps" aux gains (à multiplication géométrique) pour "l'égalité des chances réelles" face aux pertes (à multiplication géométrique empêchée ou compensée donc). Pas un citoyen ne peut se dire adulte en admettant l'horreur économique. Non issue des catastrophes naturelles, mais créée par la paresse et la lâcheté des soi-disant dirigeants. Déshonorés à vie – dé-missionnés ça veut dire qu'on te retire, t'enlève ta mission, pas que t'as un mot arrogant à dire !!

                                                        ******

Les costards cravates représentent exactement les vrais marginaux (fonctionnant hors du sort massivement commun !). Dans cette optique, ils se découvrent être, plutôt, les réels contestataires têtus du réel collectif, les réels insurgés de la déraison, les vrais barricadiers refusant toute évolution, les furieux émeutiers vrais contre tout progrès. Depuis, quasiment 30 ans, qu'il n'y a plus de réelle opposition frontale, toutes les catastrophes mondiales leur sont entièrement et juridiquement imputables. Ils sont les nets ennemis de la civilisation. Ce sont eux les vrais fauteurs de troubles. Les sournois fouteurs de merde. Le chaos c'est eux: rien ne peut être pire que leur règne malsain. Nihilistes inconscients, ils veulent tout casser, tout détruire : leur but reste l'anéantissement complet de la planète et de la vie. Sociologiquement, ils représentent 90 % de la délinquance en "valeur". Faut-il que les médias ne vivent plus dans le monde réel, pour "ignorer" ce réel "de causes et effets" ? Tous les circuits d'imputations juridiques, de culpabilités visibles et de responsabilités réelles – sont biaisés. Symétriquement, les circuits de reconnaissances, de rétributions et de serviabilités sont complètement pollués. Impossible (sans payer de sa personne et aller voir par soi-même !) de savoir qui est qui …Plus échec sociétal, impossible !!!

                                                         ******

Si le riche a pour anagramme fatal "chier", pauvre en a celui d'en être l'élégante "vapeur" qui monte au-dessus de cet échec patent. Le pauvre monte en prééminence de ces putrides résultats. Qu'il n'aura fait que subir et dont il ne peut être la cause. De destin aussi sordide que le bourgeois, non vous ne trouverez pas.

                                                        *******

Si précarité veut dire pré-caritas et caritas charité – le miséreux devient l'extraordinaire cadeau qui permet, seul, la bonté ou l'altruisme. Il ouvre la porte au potentiel de compassion et de charité des autres par sa précarité préalable même.

                                                         ********

Ainsi, sur Terre, tout fonctionne dans la globalité, où tout est inter-relié, où rien n'est seul, dé –tressé, abandonné et spolié. Rien, dans la bestialité bourgeoise, ne permet de franchir ce seuil obligé de l'intelligence. Et la gratitude (cette thérapie de notre chimie corporelle), la reconnaissance (qui prouve la vraie connaissance) ouvre la respiration ample et saine. Nous priver de ces joies de vrais adultes est inexcusable. Ainsi, vous faut-il comprendre que s'il existe, actuellement, 1 personne qui conduise c'est parce que environ 7 autres ne conduisent pas (c'est la fourchette qui compte non le chiffre virgulé !) – s'il en allait autrement tous les véhicules seraient immobilisées dans la non circulation (effet des causes toutes externalisées!). Cette merveille que c'est parce que les plus nombreux ne conduisent pas que vous pouvez le faire – n'atteint jamais vos outrecuidances et vous vous privez des saveurs inestimables de "l'amour social" (ce sentiment hyper positif qui vous soulève). La gratitude infinie pour la collectivité formait donc les "bras invisibles", dont Adam Smith n'a aperçu qu'une "main". Identiquement, nous stagnons dans une absurdité où le Collectif reste sans emploi (alors qu'il contient, OBLIGATOIREMENT, 2 fois plus d'activités que le circuit rétracté et irréaliste actuel : une pensée holiste vous le fait vérifier en chiffres !). Eh bien ! dans cette situation de sous-évaluations interindividuelles, c'est le chômeur qui, en creux, libère la visibilité du travail employé. Et donc le vôtre. Etc. Que des "compensations plus que dues" à ces "inévitables" "facilitateurs" se voient "omises"…disqualifie qui ? Preuve que, depuis  2 500 ans, les arriérés occidentaux n'ont vraiment rien compris à la Logique. La réalité y fonctionne selon le principe de contradiction (de cette gigantesque géométrie, ils en ont fait les minuscules "contrariétés" où l'infaisabilité des "contraires" !). Le principe de contradiction repose sur le "tiers exclu", sans qui, la logique est formelle là-dessus, la "réalité" (telle que, brouillonnement, définie aujourd'hui !) n'existerait pas. Notre civilisation repose sur ce qu'elle ne sait pas. Se montre incapable de comprendre. Ni même d'envisager. Ainsi, en tout domaine d'activités, c'est qui est "en creux" qui "permet" que vous existiez "en plein". Vous en dépendez, ils vous précèdent dans le vrai réel (celui des causes et effets – où les médias fous nous prouvent chaque jour leur radicale incompétence – faut les mettre en "quarantaine de sécurité", ils conduisent à la folie collective !!!). Que vous omettiez les "compensations sociales" à ces rôles essentiels – juge de votre déréalisation avancée. Pas de notre réalisme de roc !!!

                                                        ******

Le capitalisme ose que ce qui est rare a de la valeur. Or, nous manquons cruellement d'esprits synthétiques. Nous manquons d'esprits à l'estimation maîtrisée. Nous manquons d'intuitifs (ves). Nous manquons d'êtres ayant appris, en grand, la géométrie relationnelle. Nous crevons de n'avoir point des êtres rompus à la résolution de conflits. Nous avons, collectivement (avec une entêtée bestialité inexcusable), empêché, depuis 35 ans, l'apparition de tout génie. Nous avons persécuté "doucement" (mais sans cesse) tous les êtres brillants, généreux, incisifs, rassembleurs, doués ou talentueux. Et, sauf, cas rares justement !, où quelques humains "exigeants" ont pu passer, malgré les blocus illégitimes des médias et du fric – nous pouvons dire que, trop nombreux, nous nous sommes montrés comme de réels… complices de la racaille financière et des attardés ridicules des médias fous. Notre anti-société en actes (plus dissuadante que les terrorismes n'aboutissent) nous a tous privés des meilleur(e)s et des plus grand(e)s. Le féminin pour souligner que le soutien incompréhensible des femmes aux hommes répugnants de la finance et des médias déloyaux – a été trop massif. Là, où une ferme révolte radicale et subtile était possible – elles ont choisi l'émollience et les faux semblants. Sauf, évidemment, les femmes trop rejetées par leurs consœurs : les rebelles sans concession ! Vous voyez bien que la vulgarité capitalisme représente le plus grand danger pour la survie de l'espèce humaine.

                                               *******

Les non-dits et les tabous se multiplient sans cesse. Il est interdit de ne pas interdire. Notre période hyper régressive atteint les limites du gérable (la destruction vient "du haut", des ex-élites !) . Le bourgeois est ce tricheur irresponsable, ce menteur nocif et ce voleur compulsif - qui va nous ramener directo à la bougie et aux cavernes. Et personne d'autre !!!

                                               *******

La curiosité est la plus grande cure de toutes. Pendant que les bourgeois effondrés rendaient irrespirable l'ambiance sociale, des aventures ont pullulées. Des sensations sensationnelles, des émotions transmutées, des sentiments éprouvés dans leurs finesses uniques, etc. Bref, la base solide pour le passage à une autre façon de penser. A un "nouveau cerveau" puisque notre fonctionnement cérébral ne s'est pas, substantiellement, modifié depuis 12 000 ans. Les pionniers sont déjà "passé". Dans ce monde, devenu incommunicable grâce à vos efforts répétés, ces merveilleux aventuriers vous sont clairement inaccessibles. Nous avons, sans nulle prétention mais sur le mode du constat non amalgamable, tant d'avance: sans comprendre le comment et pourquoi, vous ne saurez jamais qui "protège" les génies. Einstein hésita à appeler la théorie de la relativité "théorie du point de vue"- nous n'hésitons pas du tout. L'intelligence c'est de pouvoir comprendre "tous" les points de vue". Que les masos malsains bourgeois "se privent" de tout, même de l'essentiel, pour "jouer", comme des enfants attardés, oui "jouer à l'argent" – ne nous a pas incité à les imiter. Une nouvelle civilisation a déjà commencé: sachez la trouver !!!!

                                                   ********

Les années 1960- 1970 ne furent fulgurantes qu'autant que LA CURIOSITÉ AUX AUTRES y était à son comble. L'étranger était la perle. L'impatience des nouvelles rencontres bouillonnait en permanence. Les désirs de communication tous azimuts faisaient vraiment briller les yeux…etc. Que notre époque de mesquineries piteuses, sans désir réel autre que la mécanique irrespectueuse des baises, avec fuite apeurée devant toute nouvelle rencontre, avec extinction des curiosités (on n'y "apprend" (sic) plus que ce qu'on sait déjà et on ne radote plus que les mêmes rengaines éculées !). Fermeture aux étrangers si précieux: faute d'élans qui font circuler la vie dans les corps, presque plus de joies vraies sur les visages. Des rictus partout: ricanements sans joie qui se disent "comiques", plaisirs sans extases, conversations sans saveurs. Le plus grand nombre "a tout perdu" et insiste pour détruire les "réfractaires" et les "résistants" à son désordre illégitime. Après l'échec cinglant des "winners", qu'ils osent dire que cette époque de mort collective est "passionnante". Le sommet pleut ses fiascos: qui n'a pas une vraie subjectivité y devient comme la balle d'un flipper, que tous les faux jetons se renvoient, "pour faire passer le temps". Le feedback affiche "répulsion à tout ça !!!". Plus rien qui nous "retienne"

                                                        ******

Puisque personne ne peut échapper à sa responsabilité personnelle et oui! qu'il y a, aussi, des "innocent(e)s". Qui a refusé, existentiellement et dans la moindre de ses fibres, l'indigne société de consommation, reste "innocent" de ses pollutions & co. Mais en 2010-2020, la censure ne peut être que collective. Le seul contre-exemple de 1789, où les citoyens contournaient, solidairement, toutes les censures – demeure là pour discréditer les alibis bidons. Non! L'ensemble des citoyens VEUT la censure. Ou, du moins, ne veut pas assez la fin des censures. Cette prolongation du cens d'argent qui interdisait le vote à qui n'avait pas 100 000 € de revenus (hors patrimoine) par mois. Censitaire censure qui n'est maintenable que par… le relais du plus grand nombre de nos concitoyens… Si l'horreur continue c'est que, dans le secret de vos têtes, vous la secondez. Le chaos ne survient que parce que vos déguisements et vos paroles laissaient supposer une réelle révolte !!! Et qu'il n'en est…

                                                        ********

La litanie continuera: tant "l'autre point de vue" semble 1 million de fois plus passionnant que les avachissements inconséquents des médias. Notre monde vit à l'envers: mais envers qui, contre qui ? Y transparaissent une très mauvaise foi sous-jacente, un sournois entêtement à contrer "les meilleurs" (dont l'explication vaut, déjà, son pesant d'or !), à tout faire toujours rater et à suicider le monde. Mais, aussi, la simplicité et l'aisance des solutions. Le contraire d'adverse c'est ce qui converse, qui verse à converser. La résolution absolue de tous les conflits, situations bloquées, crises systémiques ou douleurs individuelles, etc. se situe pile là où reprennent les conversations généralisées. Avec tout le monde: en langage imagé ça se dit "L'Humanité fait ses premiers pas fragiles"…Et vous pas ?

                                                        ********

Vous ne sortirez de vos auto-persécutions de vous-mêmes, qu'en admettant que des pionnie(è)rs existent et que "les alternatives au capitalisme" ont bien fonctionnées. Honnêtement, est-ce si compliqué d'aller vérifier qu'une nouvelle civilisation est déjà toute installée ???

……………….et Nous sommes dans l’autre point de vue (surtout plus jamais le leur !!) ??

………………………….. C’est donc oui ayant oui (de ouïr j’ouïs)

 

………………………..ce pourquoi pour eux impossible de DIRE donc de…diriger en vrai…

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

               Que toutes les plus gigantesques Unités Collectives existent pour nous grandir et nous nourrir !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/,  onglet 3  "Nul n'est  nul",  "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir" et onglet 4 "L'anticommunication comment ça fonctionne ?»  et "Why do we left the left wings ?" ; onglet 2 "L'ardeur sociale", "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" et "LE ROMAN DE L' ÉCONOMIE " ;  et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE sur l’onglet 3, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (Qui a démuni les démunis ? Qui a déshérité les déshérités ? Qui s'est emparés des désemparés ? Qui a détressé les détresses ? Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? S’il y a fraudes pourquoi donc cacher les fraudés qui les subissent ? S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs ? S’il y a endettés, ils sont toujours précédés des endetteurs. Pas de travailleur clandestin qui n’ait été créé par l’argent clandestin. Et sans capital au noir pas de travail au noir,  etc. Tout se tient et les causes ne pourront plus échapper à l’implacabilité de la logique. Le règne moral des trop riches vient de s’effondrer), onglet 2.

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui en prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

 

Nous sommes la santé de la société

 

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Image source: Stefan Van den Bergh en couverture ...Ici: de arbili.

Image source: Stefan Van den Bergh en couverture ...Ici: de arbili.

Image source: Christophe Kiciak...changer de Perspective transforme le "point" de vue...

Image source: Christophe Kiciak...changer de Perspective transforme le "point" de vue...

« À la fin, qu’est-ce qu’on va suggérer ? Que tout le monde reste... enfermé toute sa vie parce qu’il y a des virus dehors ? Mais vous êtes tous fous. Vous êtes devenus tous cinglés (Didier Raoult). »

« À la fin, qu’est-ce qu’on va suggérer ? Que tout le monde reste... enfermé toute sa vie parce qu’il y a des virus dehors ? Mais vous êtes tous fous. Vous êtes devenus tous cinglés (Didier Raoult). »

à savoir...

à savoir...

voyez - donc ils Savent les dates...à l'Avance (selon...l'aveu des fermetures ?)...

voyez - donc ils Savent les dates...à l'Avance (selon...l'aveu des fermetures ?)...

Ces lettres blanches sur un fond rouge ainsi que les mots choisis font froid dans le dos, interdire les livres par décision gouvernementale c’est violent”…

Ces lettres blanches sur un fond rouge ainsi que les mots choisis font froid dans le dos, interdire les livres par décision gouvernementale c’est violent”…

ils nous en font tout un plat parce que la Terre n’est pas plate…en tout cas, elle serait plutôt comme cela…plate avec épaisseur…tout de même pas un infinitésimal papier à cigarette, non !! (de Mike Hugh)

ils nous en font tout un plat parce que la Terre n’est pas plate…en tout cas, elle serait plutôt comme cela…plate avec épaisseur…tout de même pas un infinitésimal papier à cigarette, non !! (de Mike Hugh)

de Engadged…tu changes de POINT de vue toutes ces étiquettes sont plus que fausses…par exemple l’argent sale dit qu’il y a une épidémie où il n’y en a pas…

de Engadged…tu changes de POINT de vue toutes ces étiquettes sont plus que fausses…par exemple l’argent sale dit qu’il y a une épidémie où il n’y en a pas…

L’argent sale salit tout (voir les médias, l’édition, la culture, la santé, l’éducation la nourriture, l’air, l’eau , les rapports sociaux, les humains rapports, etc.)…faut juste le balayer .

L’argent sale salit tout (voir les médias, l’édition, la culture, la santé, l’éducation la nourriture, l’air, l’eau , les rapports sociaux, les humains rapports, etc.)…faut juste le balayer .

Pendant le confinement être heureux/se ?
le sale for sale (en vente en anglais)

le sale for sale (en vente en anglais)

« En février et mars, on nous a dit de ne pas porter de masque. Qu'est ce qui a changé? La science n'a pas changé. La politique oui. C'est une question de… conformité (asservissement). Ce n'est surtout pas une question de science… Les décideurs unilatéraux du port de masque  «instrumentalisent» et utilisent des études… observationnelles rétrospectives de bas niveau qui ne devraient… pas servir de base pour prendre une décision médicale de cette nature (droit Abusif de Nuire à la santé des honnêtes citoyens)…Du Dr James Meehan…nous reprendrons un de ses textes !,

« En février et mars, on nous a dit de ne pas porter de masque. Qu'est ce qui a changé? La science n'a pas changé. La politique oui. C'est une question de… conformité (asservissement). Ce n'est surtout pas une question de science… Les décideurs unilatéraux du port de masque «instrumentalisent» et utilisent des études… observationnelles rétrospectives de bas niveau qui ne devraient… pas servir de base pour prendre une décision médicale de cette nature (droit Abusif de Nuire à la santé des honnêtes citoyens)…Du Dr James Meehan…nous reprendrons un de ses textes !,

l’indiscrétion oui donc s’avance

l’indiscrétion oui donc s’avance

« En février et mars, on nous a dit de ne pas porter de masque. Qu'est ce qui a changé? La science n'a pas changé. La politique oui. C'est une question de… conformité (asservissement). Ce n'est surtout pas une question de science… Les décideurs unilatéraux du port de masque  «instrumentalisent» et utilisent des études… observationnelles rétrospectives de bas niveau qui ne devraient… pas servir de base pour prendre une décision médicale de cette nature (droit Abusif de Nuire à la santé des honnêtes citoyens)…Du Dr James Meehan…nous reprendrons un de ses textes !,

« En février et mars, on nous a dit de ne pas porter de masque. Qu'est ce qui a changé? La science n'a pas changé. La politique oui. C'est une question de… conformité (asservissement). Ce n'est surtout pas une question de science… Les décideurs unilatéraux du port de masque «instrumentalisent» et utilisent des études… observationnelles rétrospectives de bas niveau qui ne devraient… pas servir de base pour prendre une décision médicale de cette nature (droit Abusif de Nuire à la santé des honnêtes citoyens)…Du Dr James Meehan…nous reprendrons un de ses textes !,

de Piggy polish chacun.e voit midi à ta porte – hé bien change de porte…

de Piggy polish chacun.e voit midi à ta porte – hé bien change de porte…

Image source: Jamie Bowlby Whiting

Image source: Jamie Bowlby Whiting

https://youtu.be/PC27J7v7rbo

(retiré CAR les journalistes déchus s'y Ridiculisaient si fortement qu'ils servaient de Faire-Valoir au Pr Toussaint...hé oui, ils ne survivent que ds les Déloyautés...)!!

................................-----------------------------------------------------------

---- 15 mn…Les médias du terrorisme intellectuel qui Imposent des idées fausses (il ne peut qu’y avoir une seconde vague) sans écouter les vrais modestes spécialistes (car étant de Paris et journalistes télés ils savent tout par essence et n’ont nul besoin de réfléchir...Or ? Un prochain texte nous prouvera que Paris est en Retard intellectuel sur le reste du pays, normal, ils sont « contaminés » du fait de ne fonctionner Qu’aux Préjugés !)…Vidéo si instructive pour voir de… près l’ampleur de leurs maux…1) ---leurs abjections majeures sont d’essayer d’effacer LES CAUSES de ce virus (causes dont ils font si largement partie et nous tellement moins…et donc eux qui, en priorité, doivent CHANGER au maximum ne le font pas…toujours aux autres de tout faire, pas à ces sales majestés !!) …2) -- pour ne s’attacher qu’aux Apparences Manipulées (soit la non-gestion sanitaire d’un drame que seuls les plus pauvres, les plus faibles et démunis subissent Trop durement…ces manipulateurs non Fiables ne vivent rien de tout cela – et cet injuste décalage fait de leurs visages des rictus vraiment…inopportuns (« tout le monde reconfine » osent-ils – seulement en Occident…et ils ne démordent pas de l’équivoque Centrale ; tests dits positifs au PCR = contagieux or plus de 90 % ne sont ni contagieux ni malades mais…immunisés (Bonne Nouvelle donc !)…donc « leur » Erreur Monumentale de départ conduit à ces actuels délires d’arrivée. Non, leur fanatisme = ils ne peuvent qu’avoir raison sans argument valable…est plus dangereux que le virus lui-même, non !!)…Par contre - les commentaires sont intéressants…et font si Sain contraste avec la haine crachée par des Ennemis qui Désinforment uniquement… 3 millions de français sont immunisés à chaque mois dit le Pr Toussaint (la réponse ? l’idiotie historique de «perdre» son immunité – ce qui rendrait, du coup, tous les vaccins… inopérants. Faudrait se piquer TOUS LES JOURS ou presque alors… !).

Le discours engagé d'Asia Argento - Cannes 2018. Où il apparait que c’est plus le fric qui est Plus porc que les hommes !

Raymond Boudon (1934 - 2013) et l'individualisme méthodologique...qui règne toujours. Or c’est une vraie porcherie mentale…qui corrompt encore. Le comprendre c’est vaincre intérieurement la lie que représente la déchéance néolibérale…

…un truc simple pour faire la différence entre le holisme (Le tout a de l’influence) et l’individualisme méthodologique (cette aberration mentale qui gangrène que…le Rien a bien plus d’influence que le tout…oui la corruption par le rien du tout = désolé cela ne marche pas du tout…Toujours moins de contaminés ? )

Et la suite…32 mn…préférer dès les 25 mn…où il est démontré que, dès fin la 2018, de faux adultes ont Accepté de… vendre Les enfants même proches (école alors comme maison de …Redressement, ils étaient pourtant bien droits… avant…nos enfants chéris – écrasés par ces salopards !)

Un cri vraiment déchirant…. « Et comme vous, je ne supporte plus d'être entourée de tous ces gens qui semblent s'adapter progressivement et docilement à tous ces manques de liberté qu'on nous inflige petit à petit. Ils ne vont pas s'arrêter là et nous leur donnons de la force en acceptant. Réfléchissons, osons dire que nous ne sommes pas d'accord, osons désobéir, c'est la seule solution pour changer les choses. On ne peut laisser cet avenir à nos enfants.... J'ai trois enfants, en bas âge et ma plus grande va devoir porter le masque lundi à l'école et j'en suis écœurée. Je tente de toutes les façons de trouver une solution sans lui faire manquer l'école car ce serait bien triste pour elle mais ce sera peut-être mon ultime solution si cette situation dure... Que vais-je dire à mes enfants dans quelques années lorsqu'ils me demanderont ce que je faisais quand le monde était en train de changer? Je vais leur répondre que j'ai suivi les ordres, docilement, en sachant que ce n'était pas normal mais j'ai suivi car je ne savais pas comment faire autrement. Non, je veux leur dire que j'ai tout fait pour …me battre pour eux, pour leur avenir, pour essayer de retrouver le monde que j'avais eu la chance d'avoir à leur âge et pour que cette année 2020 reste à jamais un triste souvenir, pour que l'avenir soit plein d'espoir, pour qu'ils puissent réaliser leur rêves, pour qu'ils aient le droit de vivre librement, le droit de parler, le droit de respirer..... On peut agir si nous sommes nombreux, j'en suis persuadée »...Pas qu’elle…

Chacun.e de nous réagit à sa façon : cependant s’occuper, d’abord, des plus faibles nous aide tous au final. Soit oui faire tout l’Inverse de la brutalité inhumaine des gouvernements…Delphine Capdevielle : « Cette période ( celle du 100 % de la flagrante Faute des dirigeants) sera peut-être plus traumatique que le confinement »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article