Puisque le fiable reste confiable.

Publié le par imagiter.over-blog.com

Puisque le fiable reste confiable.

Se confier oui. Soit trouver le solide sur lequel nous pouvons nous vraiment adosser. Il est bien là ce solide : le nombre de décès Covid dans le monde est en “baisse quasi continue depuis… 2 mois”. Pile lorsque des tornades anxiogènes viennent se mentir fracassantes. Jamais n’a été aussi bas le taux de létalité* depuis le début du coronavirus : plus de 2 fois moins qu’en Avril. Que de... bonnes nouvelles collectives tonitruées comme des catastrophes ? Très peu d’asymptotiques véridiques, les contaminations sont très lentes et la Covid ne tue que peu. L’espoir n’a pas besoin d’être à l’horizon, il est déjà et a réussi.

** Le taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre de cas).

Erroné, de même, le présupposé théorique que la contamination est «aéroportée»  et que sa propagation reste liée à son «aérosolisation dans les gouttelettes de salive ». Ce faux rationnel n’est hélas qu’en très petite partie vrai. Il existe surtout une transmission «manuportée», précise le Dr Louis Fouché. Manuportée ? Mains et surfaces : l’alcool est ultra efficace dans ces cas, il tue le virus et pas les…masques. Cela fait bien trop d’erreurs réunies, hein ? Non les tests PCR ne peuvent dire si nous sommes positifs ou non. En aucun cas, ils ne peuvent attester des  faux «cas de contaminations» (54 000 hier au Royaume Uni et le vrai n’est pas 54 000 en danger de mort…car la plupart guérissent et les morts restent très peu nombreuses par rapport à l’énormité Brandie du chiffre !) lorsque leurs positifs sont de… faux positifs puisque pas asymptotiques. Quant aux masques (à part enrichir fort illégitimement 0,00001 % de la population) ils sont très inutiles en extérieur…Pire : ils …polluent fortement de plastiques la nature - ce qui ne peut qu’entrainer de mauvaises mutations par affaiblissements des forces de vie. Et, encore pire, ce masques peuvent nuire à qui les portent : si la Nature a bien prévu de respirer par le nez ce n’est pas…naturel de l’obstruer aussi…stupidement. Ni fortes contaminations ni asymptotismes, ni utilités des masques en extérieur…leur si fausse gestion (car excluant les traitements concrets et réels, ceux qui marchent justement, les sons « dus » aux patients, les défenses immunitaires renforcées (affaiblies par l’incohérence de port de masque dans la… Nature) et encore pas de vrais Moyens pour les hôpitaux (qui leur sont sans cesse enlevés pendant qu’aux télés les gouvernements indignes osent…l’inverse)…

*** Nouveau Descriptif ? Oui voici qui tient bien la route, qui s’infiltre solidement partout et qui désagrègent les non-gestions sanitaires flagrantes (abandons complètes des populations, livrées à elles-mêmes et contraintes à des hyper règles (unilatérales) qui seraient mieux placées dans enfin de véritables luttes contre le corruptions, lobbies, conflits inacceptables d’intérêts, désinformations par les hauts, monopoles, détournements d’argents publics vers les trop riches, dumpings destructeurs des institutions pour ruiner les économies locales, soit petits commerces, paysans et artisans, avec poursuites des destructions des biodiversités ( bio diversités = la vie c’est que du divers) causes même des coronavirus justement (lutter en vrai contre la Covid c’est restaurer tout de suite les…biodiversités - mêmes les trop incultes néolibéraux peuvent le comprendre ceci. Et - au lieu de procéder rationnellement ainsi – tout est dangereusement infantilisé pour ne cogner que contre les classes les plus défavorisées et pauvres de la société (qui justement (voir la liste précédente) ne sont surtout pour rien dans le chaos-par-cupidités-folles actuel, dans sa non gestion et dans les monstrueuses erreurs fliquées partout (les flics ce n’est plus que pour diffuser tout ce qui est Faux et menti ?). Voici enfin toutes enfin les versions massives qui sont fiables…nous pouvons nous y fier même nous y entièrement confier. Quant aux gouvernements détraqués plus rien, mais rien ne peut leur …être confié ! Cela coule de source…

 

……………………………………..*******

Puisque contre eux arrive l’ère (…bien annoncée) de l’inversion des inversions (tout ce qu’ils faisaient à…l’envers et envers ou contre quasiment tout le monde) se…retourne contre eux seuls. Se remet à l’endroit : le réel revient en force…Tout ne se détraque que pour eux, leur monde finit, celui de plus de 80 % des humains commence…

L'arnaque-consistant-à-faire-croire-que-les-tests-PCR-positifs-sont-des-contaminations-va-t-elle-se-retourner-contre-les-...manipulateurs-covidiens-?

« La chaine israélienne Channel 13 News rapporte qu’environ 240 personnes ayant reçu les injections du vaccin Pfizer / BioNTech ont, malgré tout, « contracté le Covid-19 ». Bien entendu, les médias locaux considèrent que cela est dû au fait que le vaccin n’offre pas une immunité immédiate contre le coronavirus, soulignant ainsi la nécessité d’un deuxième vaccin, voire plus, pour obtenir une pleine rentabilité efficacité du vaccin. Mais en fait, de quoi s’agit-il ?

Le mode officiel (et qui ne va plus le rester) de diagnostic pour déterminer qui est infecté ou non repose uniquement sur les tests PCR qui ne révèlent que les fragments de matériel appartenant à des corona virus qui seraient présents dans les fosses nasales du testé au moment du test, c’est-à-dire… avant que le système nasal n’ait joué son rôle de filtre et d’élimination. Cela explique qu’une même personne puisse se retrouver à la… fois positive et négative à des tests effectués à quelques heures d’intervalles dans un même laboratoire (ce qui n’est jamais souligné par les …non foabes médos). Les deuxième, troisième vagues et toutes les autres vagues déjà prévues (sic), avec toutes les mesures dites « sanitaires » que cela entraine, …reposent entièrement sur ce mode d’évaluation de la « prétendue pandémie » (qui…n’évalue donc que des fantasmes, des illusions, des fictions, des préjugés mais rien…de réel !). Si l’on garde ce mode d’évaluation, que se passera-t-il après la vaccination massive des populations ? Les fosses nasales seront toujours le réceptacle et le filtre de tout ce qui circule dans l’air autour de nous, et nous respirerons toujours les débris des innombrables corona virus exhalés par les autres. Les tests PCR resteront toujours… positifs dans les mêmes proportions, à moins que le vaccin miracle n’immunise aussi l’air ambiant (au niveau de …déréalisation où ils en sont, ils seraient aussi capables de gober de telles impossibilités ??)

Que vont faire alors les responsables de l’ingénierie sociale liée au Covid-19 ? Quelles explications trouveront-ils pour justifier le maintien des chiffres de cas positifs ? Comment expliqueront-ils le fait que des personnes dûment vaccinées… « attrapent » à nouveau le Covid-19 bien après la deuxième injection ? Les médias de grand chemin (es très…non foabes ) ne manqueront pas de trouver des arguments alambiqués pour nous expliquer que tout cela est tout à fait… normal, et tous leurs débunkers seront mobilisés pour analyser chacun des mots utilisés par ceux qui oseront émettre des doutes (sérieux eux !) vis-à-vis de leurs explications. »…

….et au final, ils brailleront ensembles que les tests PCR ne sont… surtout pas fiables (ce que nous savions déjà !) ni donc non confiables aux décideurs prétendus…politiques…Mais non politiques, en fait, lorsque jamais ils ne cherchent des consensus...durables. Mais bien la destruction de la société :

…………………………..mais qui  Défend la société, au fait ? Nous allons le découvrir…

……………………***********************************

Le-génie-du-complotisme/

>> << ****---// Texte de bout en bout passionnant – qui utilise la logique loge tout, l’inversion des inversions, la si charnelle dialectique et la hauteur de vue qui manquent si complètement aux faux dirigeants…Mine de tout, c’est un régal !... « Tandis que l’anti-complotiste se contente la plupart du temps d’énoncer la thèse (officielle s’entend) [[ à la portée de n’importe quel roquet perroquet …oui vous allez voir, tout du long, cet escalier n’est que descendant…de quoi suer de honte d’être tombé dans cela…), le complotiste est contraint de travailler, d’approfondir à la fois la thèse et l’antithèse (cet humain connait à fond le bateau, il en répare le gouvernail et rame avec d’autres afin de simplement sauver la société : les buts divergent âprement. Ramper dans les si limitées corruptions ou garder le courage illimité des êtres modestes mais qui vont jusqu’au bout !). Ainsi, le complotiste a une connaissance fine de la version officielle et des arguments de la version opposée. Cela le contraint à chercher et à ausculter plus profondément les faits, à les présenter dans un ordre cohérent et à les soumettre à un examen critique poussé (en résumé, elle/il connait le dossier complet, d’où il vient et où il va et n’a aucune seconde à perdre à stagner dans la cour de récréation des médias infantiles !). L’anti-complotiste confine ainsi le réel dans une forme figée pour les siècles des siècles (facile de vérifier que ce ne sont que des « radotistes » (bientôt radeauteurs !) qui n’ont strictement rien de nouveau à dire…puisqu’aucune expérience authentique à partager !). Il se comporte comme le gardien d’une prison où les faits récalcitrants sont tenus en joug et passés à tabac, loin du regard des foules, tant que leur volonté d’indépendance et de franchise n’a pas été brisée (la Qualité des faits est telle que ces agitations incohérentes n’aboutissent donc jamais…). Il rééduque et torture les faits qui ne suivent pas ses mots d’ordre ou son catéchisme et ne les relâche dans l’arène publique qu’une fois qu’ils ont perdu leur prétention à dire leur part de vérité (bref que des passions tristes, des amertumes de défaites existentielles partout (leurs vies intérieures sont particulièrement ratées !), et du saumâtre regret de ne rien laisser derrière, de n’avoir rien construit et rien …édifier d’authentique (étymologie issue de … «être soi-même » !)…N’importe qui peut procéder à ces minables gamineries ! Seuls les losers crachouilleraient complotistes alors ?). Le complotiste …libère les faits cadenassés qui retrouvent tout leur sens caché et leur autonomie, il les rend à l’air… libre où se meuvent à leur aise la vérité et le réel (ce pourquoi chacune de ses œuvres contient du merveilleux, des passions fortes et encore plus d’enchantements…un peu comme des élixirs de Jouvence, tu vois !).

 

Le complotiste n’ayant pas droit aux arguments d’autorité (par exemple, l’invocation d’un prétendu « consensus scientifique » des experts sur le réchauffement climatique anthropique) et étant soumis au feu permanent des critiques, il lui faut devenir… un orfèvre dans son domaine pour pouvoir contrer un adversaire qui se contente de répéter un message univoque et balaie d’un revers de mains dédaigneux les arguments qu’on lui adresse (la barre est mise si haute, en effet, que ses prouesses pour les surmonter le place en…proue de tout, toujours en avance, tout devant, elle/il précède…Le dindon du dédain de l’anti-complotiste (qui n’existe que par le complotiste tiens !) lui ne le colle qu’à la poupe comme un poupon mental qui jamais ne grandira….cela ratatine tant de se calfeutrer dans un si minuscule rôle de seconde zone…). Enfin, le complotiste cherche à donner du sens à ce qui, apparemment, n’en a pas toujours. Il ne se contente pas de laisser l’inexplicable inexpliqué (elle/il surpasse toutes les données qui ont été données…et en agrandit encore le domaine du gratuit et des gratitudes… durables !). Là où l’anti-complotiste, à court d’idée (comme tous les Courts Courtisans, ce fantôme d’existence est à court de tout, donc d’idées…) et d’arguments, finira pas se contenter de hausser les épaules, le complotiste, ira chercher des causes humaines (des volontés) si les causes physiques (mécanique des corps et mécanique des fluides…comme les constructeurs de ponts !) ne sont pas suffisantes (que leurs compagnies sont agréables aux complotistes – nous pouvons en parler puisque, même si nous sommes étiquetté.e.s ainsi, nous n’avons Rien à voir avec ce piteux concept de complotriste. Comme si nous allions nous imaginer que les faux dirigeants aient la moindre grandeur pour en vrai comploter. Bon, des ententes illicites des dumpings déloyaux, des évitements peureux de concurrences, etc. et surtout ces bassesses de piller à la sauvette de l’argent public - non il n’y a pas besoin d’un grand Complot pour se démontrer aussi nuls. Et ne pas cesser…de le rester… Ce mot nous a toujours parut participer des effacés romans d’aventures sans aventures, des fictions sans valeurs, des invendus, des fonds de cageots…non jamais une seconde nous n’avions mérité cette inadéquate étiquette…mais là devant la splendeur des humain.e.s ainsi étiquetés, cela fait kiffer de la partager, l’étiquette, pourquoi pas. Sans l’être nous y accompagnerons l’essentiel !!). Pour résumer les avantages méthodologiques de son approche, on peut dire que le complotiste travaille plus que l’anti-complotiste (la fainéantise de cœur de ces personnages vides n’est plus à démontrer), connaît mieux son sujet et les arguments des parties en présence (au point que c’est toujours à eux de rédiger les comptes rendus de séances… « puisqu’ils/elles restitueront tous les débats tels qu’ils ont été dits au réel » : la fidélité là aussi est leur honneur !), ne se repose pas sur des arguments d’autorité pour avancer ses idées et accumule les éléments de preuve pour justifier ses propos et donner du sens aux événements et aux faits qui se déroulent devant lui (sa générosité argumentaire est telle qu’il offre toujours plus : jamais de pinaillages ni de marchandages décevants des si retardataires bourgeois…dont aucun ne vit le siècle dans lequel il est supposé vivre !).

 

Ce sont là des raisons qui expliquent que les anti-complotistes ne répondent presque jamais positivement aux offres de dialogue que leur font les complotistes (bizarre en effet : dans leurs discours braillants et si pleins de strass ils paraissent tant dominer les autres, qu’un débat loyal, et à armes égales, ne peut que glorifier leurs supériorités…qui en vrai n’en sont surtout pas…puisque à part monologuer fastidieusement ils ne savent rien faire d’autre…comme nous le disions, il y a une douzaine d’années : « ils acceptent la libre concurrence mais qu’avec… les bébés de moins de 2 ans et à conditions que ceux-ci aient les bras attachés et que ces supérieurs partent avec  500 mètres… d’avance »…La question étant que, comme dans les courses à handicaps, où la concurrence avec des champions fait que ceux-ci (trop avantagés !) doivent avoir des handicaps « qui équilibrent les chances » : ces supérieurs devraient accepter de même que le peuple contrebalance – dès le départ – ses défauts mêmes. Ce qui semble une question d’ouverture (oui posée telle une question ! Ne pas l’accepter « prouve de fait » l’infériorité des faux supérieurs…) : ils savent, en effet, qu’ils finiront généralement déboités par les arguments de leurs contradicteurs (leurs refus des débats = ils Savent qu’ils vont perdre ces seulement…auto-proclamées supériorités !). Pour justifier un tel refus, ils rangent volontiers leurs adversaires sous l’appellation générique et bien commode du « camp de la haine » (de tous les agissements, seuls ceux de la prétendue classe supérieure a toute la syntaxe des haines et… tout le temps), mettant ainsi entre eux et les complotistes une sorte de cordon sanitaire émotionnel qu’il serait difficile et dangereux pour tout un chacun de rompre impunément (c’est l’histoire du triathlon avec…un bébé, contée plus haut ! Qui ne peut que les submerger de ridicules, ces rides agrandies du petit caillou jeté dans l’eau…). Cette technique de la rhétorique de disqualification utilisée à l’encontre du complotiste, à laquelle vient généralement s’ajouter des menaces et des injures ( ils s’auto-accordent toujours tellement plus que ce que la décence permet : ils ne font que ce qu’il ne faut surtout pas faire !), est le signe que, sur le terrain de la méthode, le complotiste vient bousculer son adversaire dans ses derniers retranchements, lorsque celui-ci est au bord de son propre gouffre intellectuel (ce qui ne peut qu’aboutir qu’à la fin auto-précipitée de ces…imposteurs. Pour nous, depuis le début de ce mot, c’est simple : seuls qui ne vivent que dans des Impostures, des postures d’impostures, usent de ce mot toujours à côté des plaques !). Le complotiste n’a ni… d’apriori ni de tabou.(ce pourquoi le futur l’adore…) L’impensable est pour lui toujours pensable (sans elle/lui absolument rien de nouveau ne pourrait advenir : que du rance, du confiné, du renfermé enfermé, du dépassé, du périmé, du passé, du mort-né !). Si le complotiste navigue ainsi volontiers, par méthode et par prudence, dans l’air du soupçon et ne prête sa confiance à quiconque, il traite tout le monde à la même enseigne, les puissants comme les faibles ; il les écoute avec le même degré d’attention (ce qui demeure une marque d’intense Respect !), sans chercher à plaire ou à déplaire à leurs susceptibilités respectives. Il veut comprendre et non pas justifier (sa liberté de cœur fait qu’une attention de cette fille du vent/ de ce fils de l’air nous amplifie salutairement. Nous rendent plus immenses et plus beaux…Ils ne sont que plus-values…offertes à toutes et tous !)

.

De son côté, l’anti-complotiste est enfermé (renfermé) dans le dogme de l’infaillibilité démocratique, ce qui lui interdit (il s’auto-place en prison mentale : n’apprenant jamais rien à personne) automatiquement tout un champ des possibles (ses étriquements font dresser les cheveux d’horreur : comment peut-on «se réduire», se rétrécir autant à…ça ??). Il est psychologiquement incapable d’imaginer que nos dirigeants démocrates puissent faire le mal intentionnellement (ne quittant jamais la nursery des illusions, sûr que ces puceaux définitifs de la pensée ne savent…pas penser ! Même pas en CP…). C’est bien cet apriori qui, aux yeux des complotistes, rend les anti-complotistes aveugles à la compréhension d’une part importante de notre monde ( pire…de la part la plus importante du monde : leurs inaptitudes sont si grandes qu’ils n’est pas possible d’accepter ces immatures complètement inexpérimentés à la table des décisions !). Et pour le dire plus clairement, les anti-complotistes sont dans l’incapacité de comprendre la nature et les ressorts du pouvoir (nous y reviendrons). Ils ne voient pas que le pouvoir, ontologiquement, est une physique de la contrainte et une métaphysique de la domination.

 

Ainsi, pour l’anti-complotiste, la démocratie occidentale ne peut commettre de crime puisqu’elle ne peut avoir de mauvaises intentions (ne quittant jamais la nursery des illusions, sûr que ces puceaux définitifs de la pensée ne savent surtout…pas penser ! ) : elle ne tue que par dommages collatéraux, jamais volontairement (sauf que ces dommages collatéraux prennent toute la…place !). Par conséquent, on ne peut lui imputer des crimes de masse, seulement des erreurs circonstancielles et contextuelles qui ont eu de tragiques conséquences humaines inattendues (ce pourquoi de leur part rien  n’est grave et du plus démuni, du faible et de l’esseulée, tout devient…un drame…mondial,  la remise en cause de sa non…civilisation ! Tout ce qui est…excessif reste…insignifiant = l’anti-complotiste reste…insignifiant, n’apportant jamais de sens ni de morale forte ! En somme, jamais elle/il ne sait de Quoi il/elle parle… !). La culpabilité de la démocratie occidentale ne dépasse jamais celle de l’élève qui aurait pu mieux faire (ne quittant jamais la nursery des illusions, sûr que ces puceaux définitifs de la pensée ne savent surtout…pas évaluer (donc trouver la vraie valeur ! ). Empêcher la compréhension du réel et l’émergence des concepts explicatifs est sans doute l’un des objectifs du pouvoir pour demeurer « le pouvoir » et persévérer dans son être (sauf que dans cette entreprise ces pouvoirs descendent uniquement dans les infantilismes les plus excessifs…se rabaissent donc sans cesse : oui courent à «leur perte» !). Son crédo est de rester insaisissable, « im-pensable » et impensé, pour n’être point combattu (ne quittant jamais la nursery des illusions, sûr que ces puceaux définitifs de la pensée ces pouvoirs ne se bercent que…d’impossibilités ! ). Un totalitarisme dont on ignorerait l’oppression ne susciterait sans doute pas d’opposition autre que contrôlée. C’est tout le génie de la démocratie représentative, instrument privilégié de l’oligarchie occidentale, que de nous empêcher d’établir clairement des liens de causalité entre des décisions humaines de quelques-uns et la longue chaîne des malheurs des peuples (actuellement et depuis un certain temps – ces élucidations commencent d’arriver…très futées et non réfutées !).

 

Le complotiste a un avantage moral immense par rapport à l’anti-complotiste parce qu’il doit montrer plus de courage et affronter les difficiles conséquences sociales de ses propos (en grossissant, que des qualités à l’un et que des défauts à l’autre ! L tendance de fond est claire, elle appartient à la justice immanente qui récompense les qualités mêmes très piétinées, diffamées ou trop jalousées…alors qu’il reste si simple de Faire Pareil pour vivre les mêmes ...intensités !). Tandis que l’anti-complotiste, en bon conformiste adorateur de la normalité l’ anormalité sociale (anormalité sociale puisque c’est le complotiste qui est sain et…normal !), ne fait que relayer et répéter les paroles de l’évangile médiatico-politique qui lui est servi quotidiennement, le complotiste sait qu’il aura contre elle/lui les puissants et la masse des bourgeois cultivés qui peuplent les cercles mondains des multiples antisocialités auxquelles la vie nous invite tous à ne…pas participer (en effets, toutes les grandeurs se réfugient en lui !). Le complotiste prend constamment des risques dans sa vie sociale et privée pour simplement émettre des doutes et proposer des explications alternatives.

 

L’anti-complotiste, lorsqu’il dénonce, est plutôt dans la délation (normal, puisque c’est lui qui est du mauvais côté de la loi, c’es lui/elle le vrai hors la loi,  il est contre l’état de droit, la justice pour tous, les partages, les équitables concrets, les libertés défendues, les sororités et fraternités si salubres, bref c’est l’anti tout…que la vrai loi ne peut – au final – admettre ses trop de…déviances ! ) puisqu’il désigne à la vindicte médiatique et judiciaire, à la censure et aux poursuites pénales, les lanceurs d’alertes qui n’ont en général que leur plume pour se défendre. L’anti-complotiste utilise volontiers la menace et l’intimidation pour faire taire ceux qui s’aventurent hors des sentiers battus (battus les sentiers encore que de violences…dissymétriques !), battus et rebattus : la rhétorique de disqualification et l’hystérie émotionnelle sont ses outils préférés (les criailleries ses…disharmonies !). Ainsi, tandis que le complotiste dénonce les puissants et se met volontairement dans leur ligne de mire, l’anti-complotiste établi des listes d’opposants isolés à exécuter en place publique sans leur donner la parole (ce qui est tout le contraire du glorieux et du montrable…). Ce qui frappe, quand on fait le bilan du complotisme sur les deux dernières décennies, c’est l’incroyable capacité de celui-ci à avoir raison, à prédire ce qui va advenir. En analysant… avec sérieux et pertinence (quels immensités d’efforts derrière - ce pourquoi tous les débats lui appartiennent et aucun aux hypocrites hyper stigmatisateurs qui les dénigrent. Or, en droit, « ce qui est prouvé n’est pas diffamatoire »…et donc ces personnages désastreux diffament eux seuls…et ne prouvent jamais rien !) le présent et le passé récent, le complotisme est capable de mieux appréhender les… grandes orientations qui se dessinent devant nous que tous les experts réunis en conclaves officiels (ce pourquoi, pour qui savent lire les filigranes, c’est eux les sources concrètes actuelles…), le complotisme engrange les victoires les unes après les autres (voir démonstration plus haut !).

 

La démonstration de la force prédictive de la pensée complotiste a été particulièrement spectaculaire lors de l’épisode de totalitarisme sanitaire et sécuritaire que nous avons tous vécus au printemps 2020. Aux modèles prédictifs délirants (souvent informatiques) invoqués par les comités « si peu scientifiques » mis en place un peu partout en Occident lors de cette drôle de crise sanitaire qui prévoyaient l’apocalypse tous les matins du monde, les complotistes ont opposé le bon sens, l’analyse cartésienne, le raisonnement et le sang-froid, et ont ainsi pu identifier rapidement des solutions efficaces pourtant décriées par tous les médias dominants tombés volontairement dans une… hystérie destinée à faire perdre l’entendement collectif (ces solutions facilement praticables existent bien – nous les relayons – et le propre des faux dirigeants c’est de toute les …saboter : il faut qu’il n’y ait pas de solutions, pas de sorties de si petite crise sanitaire mais Gigantesque crise sociale Et politique !). Le complotiste est parvenu à…s’extraire (athlète !) du bruit et de la fureur de l’actualité brouillonne et a eu raison sur toute la ligne : de l’analyse du problème à la proposition d’un remède. N’ayant d’apriori à l’égard de personne, le complotiste a écouté toutes les parties en présence et a pu saisir au vol le réel avant qu’il ne soit confisqué et défiguré par les tortionnaires de l’information qui lui ont substitué… la peur comme seul vecteur de la représentation du monde (vraiment peu mature, peu adulte et encore…moins responsables que de tels…déplorables comportements non ? Au final, ce sont les anti complotistes les plus mauvais rôles – aucun n’est ragoutant et la plupart immondes…Oui ce sont elles/eux qui finissent en grands Accusés !).

 

….Le complotisme est la… grande aventure humaine, intellectuelle et politique de notre siècle. Si nous voulons que l’homme perdure dans ses… fondamentaux humains, loin des promesses des puceaux trans-humanistes et technicistes qu’on veut nous imposer sans débat,

………………………………. il est temps d’affirmer ce que nous sommes : un humanisme. »….Oui quel souffle crédieu, comme si nous avions franchi, d’un coup, des milliers de kilomètres !

 

……………….********************************************

Covid-19-bientôt-Covid-21-Pourquoi-un-telle-campagne-de-terreur-?

---- **** et voici les anti humanistes… « Pourquoi cette campagne de terreur, vous demandez-vous (plutôt ratée nous détaillerons plus tard...1 ) – ils ont choisi un quasi non épidémie qui tue peu, qui est lente (non virulente) et peu contagieuse, sauf contacts très proches et prolongés…2 ) une petite épidémie facilement soignable (sauf que les traitements adaptés sont… empêchés). Et très gérable en décentralisant les…décisions. Bref, ce qui aurait dû être déjà clos  et…anormalement dure - sauf, qu’avec des informations solides nous pouvons décrypter tout ce qui se…passe. Faux chiffres destinés à faire peur…mais si 65 000 « contaminés (sic) » d’une Terrifiante épidémie si…contagieuse, pourquoi si peu de morts réels ? Et ayant toujours plus de 65 ans…pourquoi tellement de guéri.e.s jamais cités, etc. Toutes questions qui ne peuvent que déstabiliser à 100 % les pouvoirs devenus d’un…incroyable infantilisme ; ils quittent les monologues ils ne tiennent pas la journée. Ce pourquoi nous devons rétablir les dialogues…à leur place…les citer avec Contexte et incrustations dans les longs raisonnements : oui le réel est de retour…) ? Pourquoi, au milieu d’une véritable pandémie, qui que ce soit aurait besoin qu’on lui rappelle sans cesse qu’il a la mort aux trousses (oui – si le martèlement est anormal c’est parce que…ce n’est pas vrai , la mort n’est pas aux trousses – malgré les comorbités elle n’atteint que 0,050 %. Le danger…n’existe donc pas…uniquement sa mauvaise gestion !)) ? Que Le Virus, propagé de façon furtive dans toutes les directions par un super-propagateur peut à tout moment s’insinuer dans le corps d’une personne – ou, pire, que nous, infectés mais non affectés, pouvons contaminer silencieusement un être cher (les asymptomatiques ne contaminent pas…uniquement les symptomatiques !) ?

La réponse courte est que personne n’en aurait besoin. Si l’on avait affaire à une véritable pandémie, cette violence mentale constante serait superflue. Si la peste noire faisait rage devant ma porte (avec une contamination telle que presque 1 mort sur deux dans les plus…virulentes ! et pas 0, 05 %), le gouvernement saurait très bien qu’il n’a pas besoin de débourser des millions pour me convaincre de rester chez moi ; et il devrait, plus probablement, me payer pour que je quitte la maison (les faits sont les faits et la raison ne déraisonne pas…uniquement qui refusent de l’utiliser !). Pourtant, ces gouvernements ont massivement soudoyé tous les médias de masse dans le seul but, semble-t-il, d’instiller un message de désastre imminent. Au lieu d’apaiser nos craintes à l’aide de faits et d’arguments rationnels (comme toute vraie…médecine), il a jugé bon d’inonder les ondes de slogans (donc politique et surtout non…médicaux !) destinés à entretenir la panique (procédés des fauteurs de troubles non et troubles …à l’ordre Public !), en recourant de manière fallacieuse aux émotions, en martelant un décompte des décès sortis de leurs contextes, en occultant de façon délibérée la différence entre les cas et les infections, (ce qui dégonfle de 90 % tout ce qu’ils…citent …réduit à presque rien !), en usant d’un test PCR criminellement douteux, et en utilisant des graphiques et des modélisations informatiques soigneusement sélectionnés pour mettre en évidence les pires éventualités possibles [rappelons que si les données saisies sont inexactes, les résultats le seront aussi, quel que soit le degré de sophistication de la machine ou du programme – NdT : (ce qui est bien le cas massivement actuellement – les Résultats sont erronés…il ne faut pas les…suivre !]. Pourquoi font-ils cela ? À ce stade, ils ne peuvent certainement pas ignorer le nombre croissant de scientifiques expérimentés et très estimés qui contestent des mesures politiques qui entraînent la mort de bien plus de personnes qu’elles n’en sauvent, une situation qui à long terme ne fera qu’empirer ! (ce qui ne peut durer…)

Il est vrai que les non-scientifiques pourraient se perdre dans la masse d’informations contradictoires qui ont été diffusées depuis les débuts de la terreur en février et mars, mais il est une question fondamentale à laquelle il est facile de répondre : les chiffres de la surmortalité pour cette année sont-ils nettement supérieurs à la moyenne ? Seul…un écart énorme et durable par rapport à la normale indiquerait la présence d’une nouvelle maladie suffisamment mortelle pour justifier les mesures extraordinaires prises par le gouvernement (en effet, pas de surmortalité = pas de pandémies…Preuves par les faits ?°). Les cartes Euromomo pour le Royaume-Uni ne présentent pas une telle anomalie. En Irlande du Nord, il n’y a jamais eu d’augmentation substantielle du nombre total de décès. De même au Pays de Galles où la mortalité n’a guère… divergé de la normale. L’Écosse a bien connu un pic supérieur à la moyenne au printemps, mais elle est depuis lors restée presque entièrement dans les limites de la normalité (la vraie !). Même l’Angleterre, pays très peuplé – et malgré un taux de mortalité qui a rapidement atteint un nombre élevé en mars avant de retomber tout aussi brutalement à la mi-juin – a passé la majeure partie de l’année… en dessous de la ligne « d’augmentation substantielle » (en dessous pas au-DESSUS !), qui inclut l’augmentation habituelle à l’approche de l’hiver (situation inédite et qui contre les…pouvoirs !).

Et dans quel but ? Quand bien même on a pu faire passer pour de simples gaffes les énormités commises par les gouvernements occidentaux depuis mars dernier, ce n’est certainement plus le cas aujourd’hui. L’argument selon lequel il aurait simplement accumulé les bévues et tenterait désormais de faire bonne figure en s’enfonçant davantage ne tient pas la route. Pas plus que le discours sur le sauvetage du système de santé. Le système de santé a régulièrement survécu aux grippes saisonnières durant lesquelles les couloirs des hôpitaux étaient remplis de lits et le personnel médical courait dans tous les sens. »…Courent dans tous les sens…Cette vidéo prouve que eh bien…non….

https://twitter.com/i/status/1344298301051568131

« Au Royaume-Uni, une femme a été arrêtée par la police après avoir pris une vidéo dans un hôpital presque entièrement vide et l’avoir mise en ligne. Le clip montre la femme marchant dans des couloirs pratiquement vides et filmant des salles vides au Gloucestershire Royal Hospital. « C’est une honte… c’est tellement mort… tous les gens de notre pays attendent désespérément un traitement, un traitement contre le cancer, les maladies cardiaques  (qui tuent infiniment plus que la Covid !!) honnêtement cela me met tellement en colère », déclare-t-elle alors qu’elle filme une rangée de chaises d’attente vides.  « La femme a été libérée sous caution pour retourner au poste de police le 21 janvier, à condition qu’elle ne pénètre pas dans les locaux du NHS ou sur le terrain de ces locaux, sauf en cas d’urgence ou pour se rendre à un rendez-vous du NHS préalablement fixé », a déclaré la police du Gloucestershire (verdict vraiment pas à la hauteur des faits -  la routine est inhumaine dans tous les cas de figures…).

Alors que les images montrent que l’intérieur de l’hôpital est pratiquement vide, les autorités sanitaires britanniques n’ont cessé d’affirmer que le NHS risque d’être « submergé » en raison de l’augmentation des infections liées au COVID-19 (l’épidémie n’est QUE médiatique mais n’existe pas dans le réel bien concret !). NHS England affirme qu’il y a maintenant plus de patients COVID-19 dans les hôpitaux qu’il n’y en avait pendant le pic d’avril de la première vague. Cependant, les données publiques montrent que les hôpitaux sont effectivement plus vides qu’à la même période l’année dernière, avec des lits occupés à 89% contre 95% en décembre 2019 (donc c’est moins submergé (sic) que les années précédentes !). Dans toutes les régions du pays, les taux d’occupation des soins intensifs sont également inférieurs à la moyenne sur trois ans. »…Tout le concret, tous les chiffres et les faits semblent bien contredire les…propagandes. Les 2 ne peuvent raison à la fois ; non ?

……………………….**************************************

Graphique-jamais-montré-!

Non, le taux de survie du Covid-19 n'est pas de 99,95% (puisque la globalité testée n’est pas possible en une fois et n’est, par ailleurs, jamais atteinte..)...mais ceci reste une image qui offre de justes proportions !! Pourquoi ?.…la mortalité habituelle est de 0,063 % (Insee) - voici qui parle aussi…Le défaut est, alors, les faux cas de contamination  dues à un test PCR qui ne peut détecter ce taux. La létalité  nous allons y arriver (tableau des mortalités avec à chaque fois le taux de létalité) ? « Dans les pays à revenu élevé comme la France, les scientifiques situent le taux de mortalité après infection par le Sars-CoV-2 à 1,15 %, tandis que, dans les pays à revenu faible, il avoisinerait plutôt les 0,23 %".

Deuxième-vague-non-le-taux-mortalité-du-covid-19-n'est-pas-de-0-05-%-!

Voici les obstacles que ne voient pas (ou ne veulent pas voir !) les…non complotistes !... « si l'on a entre 0 et 40 ans, le risque de mourir du Covid-19 est très faible suite à une contamination. Un risque qui va croissant à mesure que l'on vieillit, et qui se révèle majeur pour les personnes les plus âgées. Près d'un nonagénaire sur 5 décède en effet lorsqu'il contracte le virus. Notons aussi que l'évolution de la prise en charge des patients peut avoir une influence. »…Ce qui est justement la Non gestion de la crise (…si Anormalement sabotée reste la prise en charge des patients… !)…

Tout autant le chiffre Global de la létalité ne reflète pas du tout la réalité …détaillée.

……Donc il reste bien plus d’obscurités chez les non complotistes que chez…

…………………………………. les nommés complotistes…si sérieux !

 

……………………eux seuls sont Sérieux !

 

…  …(à suivre)

…………………………….%%%%%%%%%%%%%%

…toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident vraiment ?"

          Que la vaste offrande au monde entier nous grandisse et nous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

**** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits http://www.freethewords.org/, onglet 1 "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre" ; onglet 2 " Comment devenir un (e) athée du capitalisme " ou bien "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou bien, encore, "Présent !" ; onglet 3 ; "La diction du dictionnaire ou comment rendre tous les mots physiques", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" et "Rien de plus solide que le solidaire" ; sinon, onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savaient plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie ? C’est ce que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose !

 Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le futur n’appartient qu’à qui ne prend l’initiative

Le spectacle est une misère pas une conspiration, ce qui est tellement pire.

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

Arrêter de sous-traiter nos besoins et nos savoirs

Plus il existe d’opinions très différentes, moins le monde risque de se tromper

Nous ne pouvons pas trouver de solutions si nous ne connaissons pas la réalité de la situation.

Faisons le vide des prétendus dirigeants à l’intérieur de nous !

Nous n’avons pas besoin de ce système pour le supplanter !

Nous sommes la santé de la société

…les anti-élites actuelles ( celles qui empêchent les vraies élites de réparer leurs dégâts !)

Trouver ce que nous ne cherchons pas ?

………………………

Si ce post a su retenir votre attention dans les 5 600 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

Couverture de infotecarios et là de definicionabc.com

Couverture de infotecarios et là de definicionabc.com

« Lentement mais sûrement, la mortalité baisse, avec environ 5 200 morts par jour dans le monde, soit une baisse quasi continue depuis 2 mois. Après le pic européen du mois d’avril (8 500 décès quotidiens) et le pic américain du mois de juillet (7 000 décès par jour), l’humanité connaît une période d’accalmie. En… décalage total avec le discours permanent sur la seconde vague, le nombre de contaminations est en stagnation, autour des 280 000 cas par jour dans le monde. Le taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre de cas) n’a jamais été aussi bas, autour des 3 % (contre 7 % en avril).

Si en Europe et la grande…Tromperie du non test PCR il y avait augmentation significative du nombre de cas (63 000 « fausses contaminations » par jour (lorsque 97 % sont des non…contaminations)  contre 48 000 en avril) - la Contradiction flagrante est la mortalité de plus en plus faible (400 décès quotidiens contre 5 200 en avril) (ce qui est le contraire d’une…vraie épidémie !). »… Au total, 976 000 personnes sont décédées du Covid-19 (et non 1,7 million !) dans le monde depuis le début de la pandémie !!.

Si en Europe et la grande…Tromperie du non test PCR il y avait augmentation significative du nombre de cas (63 000 « fausses contaminations » par jour (lorsque 97 % sont des non…contaminations) contre 48 000 en avril) - la Contradiction flagrante est la mortalité de plus en plus faible (400 décès quotidiens contre 5 200 en avril) (ce qui est le contraire d’une…vraie épidémie !). »… Au total, 976 000 personnes sont décédées du Covid-19 (et non 1,7 million !) dans le monde depuis le début de la pandémie !!.

A entendre chaque jour les messages alarmistes des hommes politiques, des journalistes mais également de certains épidémiologistes et médecins, le citoyen non-averti pourrait croire que la pandémie de coronavirus n’a jamais été …aussi grave et que l’humanité est actuellement au bord de la catastrophe. Mais une analyse des Vrais chiffres dément rapidement cette crainte : la pandémie de Covid-19… ralentit de façon incontestable

A entendre chaque jour les messages alarmistes des hommes politiques, des journalistes mais également de certains épidémiologistes et médecins, le citoyen non-averti pourrait croire que la pandémie de coronavirus n’a jamais été …aussi grave et que l’humanité est actuellement au bord de la catastrophe. Mais une analyse des Vrais chiffres dément rapidement cette crainte : la pandémie de Covid-19… ralentit de façon incontestable

Les reportages des « mutations » du COVID montrent que les confinements sont conçus pour durer éternellement

Les reportages des « mutations » du COVID montrent que les confinements sont conçus pour durer éternellement

Puisque le fiable reste confiable.

Pourcentage des décès du premier trimestre sur la population :

2020 = 1,04 %
2019 = 1,06 %
2018 = 1,06 %
2017 = 1,05 %

Si l’on inclut avril en plus, où déjà l’on ratissait très large sur l’étiquetage COVID des décès liés à d’autres causes, dont tous ceux de la grippe saisonnière, on obtient ceci :

2020 = 1,09 %
2019 = 1 %
2018 = 1,03%
2017 = 1 %

Etude portant sur 10 millions de personnes : les « asymptomatiques » ne transmettent pas la maladie !

Les conséquences de cette non-contagiosité sont colossales

L'hypothèse de la transmission par des cas asymptomatiques a été… instrumentalisée pour justifier et « fabriquer un consentement » pour des mesures de confinements extrêmes, portant sur des populations entières, y compris des décrets autoritaires de restriction des libertés. Si seuls les malades symptomatiques sont… contagieux, comme le prouve cette très large étude portant sur dix millions de chinois, il n'existe… aucune raison de confiner la population saine. Il suffit d'isoler vraiment les malades.

Ce mensonge dominant sur la contagiosité des cas asymptomatiques est également avancé pour justifier l'obligation de port de masques à l'extérieur.

de dijoncter.info…simplifier simplifier

de dijoncter.info…simplifier simplifier

merci à sun9-50.userapi.com si éclairant...

merci à sun9-50.userapi.com si éclairant...

en vous TAISANT vous luttez… contre le virus…Le fonctionnement de la planète continue à être à l’arrêt pour un virus qui, selon l’industriel Pfizer lui-même contamine au maximum 0.9% de la population, et crée des réactions sévères auprès de 0,05% . Et le chiffre baisse drastiquement en matière de mortalité. Pourtant, on va vacciner avec des produits inconnus, dont les spécialistes eux-mêmes ne voudraient pas pour leurs proches.

en vous TAISANT vous luttez… contre le virus…Le fonctionnement de la planète continue à être à l’arrêt pour un virus qui, selon l’industriel Pfizer lui-même contamine au maximum 0.9% de la population, et crée des réactions sévères auprès de 0,05% . Et le chiffre baisse drastiquement en matière de mortalité. Pourtant, on va vacciner avec des produits inconnus, dont les spécialistes eux-mêmes ne voudraient pas pour leurs proches.

les chiffres sont toujours contre eux…Cela devient de la magie…

les chiffres sont toujours contre eux…Cela devient de la magie…

media.datacenterdynamics.com

media.datacenterdynamics.com

L’insolence conceptuelle guérit : l’interdiction d’être intelligent.e tue…Didier Raoult : je suis contre || apparemment la vaccination n'est pas obligatoire !...43 mn « le lieu en France où est le mieux connu le coronavirus est IHU de Marseille et les arriérés parisianistes font comme si cela n’existait pas. Le monde entier préfère, lui, se tourner vers Marseille. »

« Les bien-portants, dits "asymptomatiques", ne… transmettent pas le Covid19 : étude chinoise sur 10 millions de personnes ! Cette notion est Capitale, car elle montre que la pratique généralisée des tests   PCR est… inutile et explique l’égarement complet de notre politique sanitaire actuelle. Pour empêcher la transmission de la maladie, il suffit (mais nous ne l’avons pas fait) seulement… d’isoler réellement (mettre en quarantaine 1 semaine dans des établissements spécialisés) les malades symptomatiques comme on l’avait toujours… fait auparavant lors d’épidémies graves. ».. Les hors sol qui ne connaissent plus le réel n’ont donc fait que de très graves conneries – il ne faut plus leur permettre de continuer…

« Le coronavirus, ce n'est pas la peste » : le Dr. Gérald Kierzek s'agace sur le passeport vaccinal…"L'idée d'avoir une étiquette malade ou pas malade, ou vacciné ou pas vacciné me semble être une boîte de Pandore qu'il… ne faut pas ouvrir." "Ça fait 20 ans qu'on essaye de lutter contre les discriminations, vis-à-vis des personnes séropositifs etc.": "Ce n'est pas aller dans… le bon sens." Gérald Kierzek a ensuite poussé un coup de gueule : "Demain ce sera quoi ? Maladie versus telle maladie. Des lieux pour les gens sains et lieux pour des gens qui ne sont pas sains ?" Pour lui, "le Coronavirus, ce n'est pas Ebola ou la Peste", ainsi "il faut remettre ça dans …la réalité des chiffres".« Le coronavirus, ce n'est pas la peste » même si les faux tests PCR voudraient le faire croire, ils n’y parviennent pas…la Covid tue très peu et n’est donc pas très…contagieuse…

VAN RANST BALANCE SUR LA MANIPULATION DE LA PRESSE PENDANT LES PANDÉMIES !

Le redéconfidéreconfinement, Saison 18 épisode 125 : Nouvelles règles sanitaires de CASTEX 1er : « il est impossible avec nos proliférantes dérègles de ne pas commettre une infraction-infection " .

Une très bonne entrée dans l’absurdité… Dangereuse de ceux qui ont arrêté d’êtres des dirigeants depuis 1 an…Nous guérir vite de leurs mentalités si destructrices… Monaco, un peu plus de 18 000 habitants au km2, pas de confinement, restos ouverts, pas de masque en extérieur. Age médian : 54 ans (40 ans en France). 3 morts depuis le début de la « pandémie », soit moins de 1 pour 10 000 habitants. Ça n’interpelle personne ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article