A qui vont aller se plaindre les spéculateurs ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

43374222_40c74fde33.jpg

Vous venez de lire qu'en attaquant la dette des Etats et les actions des groupes bancaires (quitte à répandre des rumeurs pour ce banditisme) les spéculateurs engrangent des profits énormes. C'est la crise : pas grave, ils s'enrichissent à fond, ne paient jamais rien, ne participent à rien, n'équilibrent rien. A croire que toute la société s'organise afin de se faire dévalisée par eux ?

 

Puisque ces profits énormes constituent les sommes destinées à combler les déficits, à se désempêtrer des astreintes de la dette, à éviter toute austérité pour les pauvres. Et, tout au contraire à fortement augmenter leurs ressources.

 

A Londres, un adolescent vient de passer au tribunal pour avoir "volé une bouteille de vin". Ici, ce sont des centaines de milliards d'euros dont il s'agit. Toutes chances, pour que la déchéance spéculative (Les "Misérables" se sont eux !) se voit, elle, fortement applaudie et honorée.

 

Les sources de nos vies difficiles sont identifiées :

1 - Privatisations intempestives et absence de services au public

2 - Exonération antirépublicaine d'imposition des trop riches ( pas de recettes qui entrent c'est la dette !)

3 - Laxisme des justices sur les fraudes massives des riches (évasions et fraudes fiscales, fortes fraudes sur toutes les prestations sociales, nationalisations de leurs pertes, etc)

4 -  Aberrante collectivisation de leurs pertes et privatisations des bénéfices. Même un enfant comprend que "ce n'est pas du jeu" et qu'il faut être réduit à un état d'handicapé social pour "accepter" de bénéficier (si déloyalement) d'un tel anti-système

4 - Austérité limitée aux seuls pauvres.

 

Bref – tous les tenants du système PARASITAIRE du capitalisme. Vous voyez bien qu'il a besoin de nous et nous surtout pas de ces pique-assiettes. Tentez de vous passez de ce système vous verrez, qu'effectivement, tout va bien mieux…pour vous !

 

La splendide solution du gel surprise des gains spéculatifs permettrait, et avec quelle aisance, de résoudre l'ensemble de la problématique budgétaire. Et serait l'acte politique de véritable GRANDEUR qui n'a plus été pratiqué depuis combien de décennies déjà. Sauf dans des pays dit émergents !!! En plus de cumuler avec l'humour social grandiose de niquer à fond les niqueurs. A ce régime qui voudra encore spéculer ?

 

Puisque auprès de qui pourraient bien aller se plaindre les spéculateurs ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article