Agélastie – caisse késce ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5576607110_7a9f63ba95.jpgLe néologisme créé à partir du grec pour désigner celles et ceux qui ne savent pas rire : les agélastes !!! Rabelais en fut accusé de ne pas prendre au sérieux le sérieux déguisé de certaines catégories d'individus…auraient- ils fournir l'effort d'être authentiques et incères ? Que non point qui va à travers de leurs travers peut être chargé(e) de tous les défauts qu'il/ elle n'a pas…tout ceci semble simple (pourquoi fait-il cela ?) et l'auto-effacement mental est prêt à agir. Fin du blog…Combien n'use pas de l'information et de la culture pour les auto-effacer à chaque usage ? Combien restent existentiellement "dans" la culture ?

Plus de bol pour les intrus-e-s !!! Dans un tout autre registre, vient titiller l'alégastie. Là cela devient trop "proche" !!! Cela risque même de nous toucher. Ainsi peut-on admirer l'intelligence ou l'honnêteté de quelqu'un et se sentir, pourtant,  mal à l'aise. Quel est le mystère de cette ambivalence physiologique ? "Je censure mes propos pour ne pas être mal compris, pour ne pas paraître cynique, pour ne pas les blesser par un mot trop léger. Ils ne sont pas en paix avec le comique (p. 128- Milan Kundera – Le rideau, mars 2005)."

Nous pouvons donc vivre les drôleries comme des guerres ? Nous pouvons le déclarer. Elles peuvent se déclarer. Mais comment faire pour se dé- déclarer ?
Au niveau conceptuel, ah lalalalal, comme ils / elles sont pour toutes les comiques, il en faut, c'est salutaire, ça rend heureux, prêts à les défendre, ça débusque les impostures, où signons nous ? etc…mais – au niveau pratique – une flagrante sous-préparation, manque évident de répétitions, méconnaissance complète de la physiologie du rire et de la possibilité de rire sans motif et par soi-même, savent-ils de quoi ils parlent, etc., aussi, brrrrr, reeebrrrrrrrrrrrr, des barrages drus et fermes se dressent…contre l'hilarant…par ces ardent(e)s défenseurs du rire universel…

…ainsi, nombre de comiques dits professionnels ne supportent absolument pas que l'on use de cocasseries intelligentes à leur égard… Ils ne sont pas du tout en paix avec le comique des autres…où voient- ils/ elles ces barbelés qui n'existent nulle part ? Sinon dans leurs têtes ?

"Le difficile, c'est ce qu'on peut être fait tout de suite ; l'impossible, c'est ce qui prend un peu plus de temps", allumait Georges Santayana. Est- ce cela l'explication ? Ne pas savoir géométriser son corps ? Ne pas aimer vivre les expériences de tout son être : aussi si le corps cœur tête sont d'accord ensembles , aucune chance de ressentir, par la suite, qu'ils seraient en ruptures douloureuses !!! Tandis que vivre par abstractions interposées – la tête vit dans un truc, le corps dans tout autre chose. Le divorce de vie se montre fermement et l'on ne trouve plus jamais la plénitude du comique qui ne cherche jamais à nuire !!!

C'est cela l'explication ? Dans cette société hyper dissymétrique, d'explosion déraisonnable des inégalités – trop de prétendues amusantes drôleries ne sont que des armes pour blesser ???

…et plus grand monde ne rit de BON cœur ? Mais ricane de bile, raille d'irritation ou  ironise d'armes de destructions massives, bref ne rit que de mauvais cœur !!!

Rabelais riait de bon cœur – et on l'accusait de tout ce qu'il n'était pas…
Les conformistes exorbitants ne rient plus jamais de bon cœur – et ils persistent à vous accuser de tout ce que n'êtes pas ou ne faites pas !!!

        Ne pas savoir rire c'est, alors, trop fréquenter l'accusation ?

********* afin de vous aider à trouver réponses, ne manquez pas les prochains blogs …"Le bonheur est dans le préau" !!!

…si vous voulez vraiment le voyager jusqu'au bout, utilisez tout le "cerveau sensualisé" …quelques unes de ses plus récentes techniques sur ce blog ? : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "La vaporisation du moi", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?","Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?","Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", "Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

3b0svnnzxc 17/12/2019 07:52

We are all flooded by publications, and readers don't have time to read all scientific production.