Algues vertes – qu’est- ce la bureaucratie a à y voir

Publié le par imagiter.over-blog.com

15903 1

Se plaindre de la "bureaucratie" pour continuer à déverser des algues vertes ça ne passe plus. Tricher verbalement sur "l'administration" c'est nous administrer la preuve que, derrière ce paravent facile, ils continuent à nous "administrer" des algues vertes. A nous en infliger, enjoindre, ordonner, prescrire. Sans du tout notre accord

 

Ce qui est vrai pour les algues vertes l'est vrai pour tellement de choses. Nous a-ton demandé notre avis pour cette si destructrice agriculture intensive que ça risquait d'être non ? L'argument massue contre l'agriculture intensive c'est qu'elle est deux fois destructrice. Avec sa moyenne de 50 % de gaspillages à la production…et le fait qu'elle épuise la Nature pour ces 50 % de gaspillages…le coût global se révèle donc bien supérieur à toutes les autres agricultures non intensives. Si déloyalement spoliées pourtant. Et qui elles se montrent vraiment "durable"…

 

Aux yeux de tous, est devenu flagrant que l'alimentation C'EST la santé. La santé (et donc l'alimentation) sont trop sérieuses pour laisser les pattes abruties du fric ignorant se poser dessus…Donc de fourguer, sournoisement, toutes les causalités de tout à la supposée "bureaucratie", forcément de services publics – désormais, ça schlingue l'arnaque…on braille "bureaucratie" et tout le monde de fermer ça gueule. Pire, est d'accord, sans plus examiner vos loyautés, avec vous. Trop rentable que le magique concept bureaucratie…

 

 Fort, heureusement, G. K. Galbraith, prix Nobel d'économie, a prouvé de le Privé est bien plus "bureaucratisé" que le Public. Le "rendement" du Public, même aux U.S.A., reste de 22 fois % supérieur à celui du Privé (source: Caisse de Dépôts et Consignations) – ce qui explique que ce Public puisse tant "collectiviser" les pertes du trop inefficace Privé. Et pas l'inverse. Pire – "les échelles de rémunération du privé ressemblent souvent à des échelles de grades militaires". (p 77) - Daniel. Zajdenweber - Economie des extrêmes – Krachs, catastrophes et inégalités – 2009.  C'est tout dire - hyper bureaucratie que de prendre modèle sur le militaire, non ?. L'agriculture intensive se démasque donc comme ayant une "bureaucratie" plus virulente et développée que celle des services publics. Plus que marre oui de cette  "bureaucratie" de l'agriculture intensive. De son administration qui nous administre tant (contre notre santé et notre gré) ses algues vertes…

 

Sinon, très pratiquement, si vous vous proclamez contre la "bureaucratie" prouvez- le, et oui battez-la de vitesse. Faites disparaître ces algues de votre propre volonté. En toute spontanéité intelligente. Que cette initiative nique l'intrusion bureaucratique. Vous êtes tellement futés qu'il n'y pas à vous le dire. Vous l'avez déjà fait. C'est bien cela ?

 

Dans ces conditions, vous n'auriez même pas eu à vous plaindre de la "bureaucratie", non ? Si vous le faites c'est que, peut être, vous n'avez nulle intention de réduire l'intensité des cultures et des animaux, de renoncer aux pesticides et à tous les produits nitratés. Et de nous la jouer à la vilaine bureaucratie et vous les très bons beaux ?

 

Et, dans ce cas ultime, il y a bien nécessité de la bureaucratie musclée…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org ,  onglet 4 "Assentiments aux sentiments" – Premiers pas vers une paix mondiale, onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality). Et, aussi, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article