Anomalies ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5168767950_bc29f0d50d.jpg

Lorsque, laudativement, il est essaimé que les paroles de chansons ne servent à rien ; lorsque vous les replacer dans les cadres historiques – vous pouvez entrapercevoir, qu’à certains nœuds historiques, elles ont fait basculer les choses. Malheureusement, du côté des dominants. Alors anomalies ? Sauf, dans les années 1970, où l’ensemble de la musique se faisait « parmi » le peuple – il semble qu’elle se fasse plus loin de lui , séparé de lui (et donc « contre » lui ?) . Anomalies ?

Après des tonnes d'impossibilités logiques, de manipulations des faits, de censures déloyales, de laxistes trahisons, etc etc. - pourquoi donc la parole la plus récurrente des chansons "aidées par papa show biz" (donc pas recommandables a priori – faut voir, à chaque fois!) c'est "if you change your mind" soit "'si tu changeais ta façon de voir"…proférée, en général, par qui aurait tout intérêt à changer, effectivement, lui- même, elle-même, de mentalité, mais ne le fait, absurdement, pas. Vu les dégâts monstrueux (par excès de puérilités!) que cette mentalité cause. Tu dois changer ta façon de voir. Pourquoi tu travailles pour les flics ? Pourquoi tu invites à la dictature d'un seul (ou de très peu!) contre tous (ou le beaucoup trop nombreux!) ? 

« Faut pas se tromper de colère, se méfier des milliardaires ». Soudain changement de paradigme ? Mais préparé, tant d’années, par qui « on ne citera pas » ? Les milliardaires semblent bien avoir niqué l’ambiance musicale…Toutes ces colères après « mother », 13-22, etc – semblent avoir été dirigées ( et sciemment !) sur des cibles erronées. Et qui a CASE l’ambiance sinon ces milliardaires ? Dont il faut se méfier…

Pourquoi n’a            voir pas commencé plus tôt ?

 

A cause d’eux, la musique a infiniment plus perdu qu’elle ne pourra jamais se le représenter….Nous oui !!! Dans une collectivité on ne se passe pas, sans retombées, de certains de ses membres…

 

(à suivre)

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article