Anticonformisme - ce qu'on veut suggérer d'un mot?

Publié le par imagiter.over-blog.com

858266215_60126bff63.jpg

Ce qu'on veut suggérer d'un mot et ce qu'il signifie n'est pas la même chose. Ainsi, veut-on disqualifier ce qui se trouve sous " anticonformiste ", passant à la trappe que le prétendu anticonformiste ne l'est pas. C'est lui le bon contact avec la Forme, c'est lui qui se conforme excellemment à la forme et ce qu'elle in-forme pour nous. C'est lui l'esprit ouvert et vigilant, celui qui sait s'adapter lorsqu'il le faut (et pas sur ordre qui peut s'avérer insensé) …

 

L'idéologie voudrait le faire passer comme ce qu'il ne faut surtout pas faire – or, la raison, tout le rationnel et la sagesse clament oui, c'est l'anticonformisme le bon choix ! Le seul sensé !!!

 

Ce qu'on veut suggérer d'un mot ne décrit que vous et vos intentions frauduleuses. Pas le mot du tout…Puisque si l'on entre dans la hiérarchie du réel - c'est le conformiste qui est le "vrai" anticonformiste Celui du refus obstiné, celui de la fuite devant tout débat, celui (ou celle) qui déguerpit devant toute remise en question. Aucune souplesse d'écoute, aucune faculté d'accueil, aucune liberté de pensée, aucun usage des ses des mesures, de la pondération, de l'évaluation, de l'analyse, de la synthèse, etc…que de la psychorigidité obtuse !!! Ne faire que suivre n'est pas une qualité c'est un très grave défaut. Ne pas apprendre à penser par soi- même peut conduire, trop aisément,  au fanatisme. Et, enfin, le/ la conformiste demeure un poids mort que les adultes responsables doivent se traîner !!!  Ils n'apportent strictement rien aux autres – que de répéter des leçons passées sans en avoir compris le sens…

 

Tandis que le prétendu "anti-conformiste"sait tout de sa Forme (et serait plutôt un-e Formiste doué-e) tandis que le conFormiste ah oui laquelle de forme, qu'imite-t-il, que suit-il (l'apport si prolifique des questions !), il ne peut se conformer à aucune forme puisqu'elle/ il ne fait que copier les formes des autres. Se les laisse imposer et commander, n'en aucune de vraiment personnelle…rien en lui qui n'appelle, de chacune e ses fibres, la "nécessité" d'une forme…ce que pratique, si intelligemment, le prétendu "anticonformiste" !!!

 

Ce que l'on veut suggérer d'un mot appartient bien à un terme d'armée d'occupation qui dénature tous les mots. Et les résistants sont des "terroristes"…les anticonformistes présentés comme des "réfractaires" et le conformiste comme le modèle à suivre de…l'obéissance. Qui ne fait que suivre des modèles – et donc ne peut être un modèle à suivre. Jamais autonome, jamais conscient des tenants et aboutissants de ses actes, ne comprenant jamais ce que son parler veut dire… Bon, les anticonformistes présenté(e)s comme des "réfractaires" et la non-Forme conforme (l'ordre auquel obéir sans réfléchir) serait dite la "bonne" forme…celle de la soumission volontaire, de l'esclavage aveugle, de la dictature qui dicte jusqu'au sens des mots…et l'anti-conformiste qui la refuse, se voit placé tout en bas de tout, renfrogné, de si mauvaise foi et de si mauvaise volonté partout, niant ce qui le dépasse, etc…

 

…et le conformiste le bon élève, se moulant, se faufilant, se dissimulant et se déguisant en ce qui n'est jamais lui…trahissant tout (ou pouvant vraiment le faire)…

 

…le modèle des modèles celui qui les travestit tout, les cache, les escamote, n'est fidèle à aucun – seul à l'obéissance suicidaire – comment se fier, une seule fois, à ses choix ? Auxquels elle/ il n'aura même pas réfléchi un millième de seconde.

 

Seul le très mal nommé anticonformiste sait de quoi il parle, le sens de chacun de ses choix (pensant par lui-même et vivant en direct les expériences existentielles!) , la portée de chacune de ses actions – avec elle/ lui la Forme qui inForme pourra, effectivement, nous aider à survivre…

 

                        …puisque lui/ elle seul-e sait les réponses aux POURQUOI !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article