Après la résistance c'est la LIBERATION, non ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5224184816_097b99b036.jpg

Qui peut croire qu'un "vrai" résistant va partout clamant je suis résistant ? Combien de grands résistants, qui l'avaient précautionneusement caché à quiconque, et que nous n'avons découvert qu'après ? N'est-ce pas faire le boulot, tout le boulot, sans la gloire, qui compte lorsque l'on se "voudrait" résistant ? Ces questions convergent vers – nous ce qui nous passionne c'est le but de la Résistance – la LIBERATION, ouaiip, la libération de chez libération, l'émancipation, l'affranchissement, la délivrance, la fin de l'occupation (la foutre hors de nos pré-Occupations, ça la poussait déjà bien plus vers la sortie que tout autre attitude, non ?)…Vaut bien mieux faire le labeur en abandonnant la piteuse gloire à d'autres, s'ils la voulaient tant. Pour en faire quoi au fait ? Aussi – qui a fourni le Max d'ouvrage depuis 10, depuis 20, depuis 30 ans ? oui qui ? nous le savons très bien et nous pouvons que plaindre qui ne s'en est jamais avisé…

 

C'est quoi la LIBERATION ? Vous diriez qu'il faut résister pour résister ? Mais – afin de valoriser et de justifier votre résistance, vous devez absolument surévaluer l'adversaire – oui ou non ? Par contre, si vous le présentez tel qu'il est, soit comme minable, pitoyable, navrant, désolant, irresponsable, non fiable, ignorant, de mauvaise foi, gangrené de malhonnêtetés (et sans excès inverses!), est-ce que cela ennoblit votre résistance ou non?  C'est quoi la LIBERATION ? Sinon la fin des aliénations donc des milliers de petits actes dans vos sens, dans vos concepts, dans vos méthodes de pensées, dans vos sentiments, dans vos relations humaines, dans vos rapports inter-individuels, etc – qui font tellement plus qu'un "coup fumant" médiatique ? Comme si nous étions sur Terre JUSTE afin d'alimenter ceusse qui sont asssssiiiis à regarder la téloche t'es loche ? Comme si "exister" c'est, obligatoirement, passer à la télé (tout au contraire nous pensons que seuls les "meilleurs" parviennent à ne jamais passer à la télé, faut être doués, vous pensez bien, oui oui – des "chaînes" cela vous dit quoi donc ?)… Mais c'est bien sûr, c'est quoi la LIBERATION ? Levée d'écrou, élargissement (lorsque l'on se sait à l'étroit !), mise en liberté – vous êtes donc dégagés, déliés, dé-asservis, relâchés, déchargés de toutes les emprisonnantes et enfermantes "chaînes" des télés, par exemple. Fini: oui oui vous pouvez ôter TOUTES vos chaînes !!! Terminée l'Occupation télévisuelle, entre autres (ce ont eux qui vous re-gardent: pas vous !!!). C'est quoi oui la LIBERATION ? Pareil pour les écrits, les journaux, les radios, les discours, les spectacles ou les commerces…LIBERES, vous en êtes libérés, dégagés, déharnachés, le joug ôté, décollés sans plus de colliers. Eh oui! c'est vous, oui vous, tous les vous, qui traîniez le char de  ces parasitismes. Collés à votre vital, à votre spontanéité, à votre allant…Qui a le plus à perdre à la fin de cet état, à la fermeture de cette situation ? EUX ou vous ? Quant même – rien n'a jamais été aussi simple qu'aujourd'hui. Dans votre intérieur, dans votre intimité, dans votre personnalité – vous n'avez qu'à décider de "vous libérer d'eux" et le travail est FAIT !!! Il va s'imbiber partout en vous, mais vous avez "déclenché" l'auto- nettoyage, la purification des écuries d'incuries, l'assainissement et le drainage de LEURS parasitismes…plus rien ne peut inverser les manettes, hey manant !  

A rappeler que "manant" reste celui qui demeure et règne sur la continuité, celui qui use tous les imposteurs en postes, le per-manent – c'est l'étymologie qui le dit, passe moi le sel chérie !

 

L'émancipation, l'affranchissement, la délivrance, le soulagement, le déchargement, la fin de l'occupation, etc. Vous devenez majeurs et acteurs MAJEURS de ce futur qui est en train d'essaimer dans notre très présent actuel…Les assoiffés de Libération représentent la MAJORITE absolue (et indiscutable!) de la population mondiale…Nous sommes partout, en tous secteurs (l'entrisme vous connaissez ?) …notre adulte présence adulte se montre omniprésente…Plus rien ne nous "échappe"…Yes we can …Lors des périodes d'émancipations, de libérations – il y a avait toujours les premiers affranchis (ceusse kon déjà tout piiiiiiiigéééééé et les iceluiiiiiiiis qui le vivent déjà en vrai!)…Qui faisaient le boulot pendant que d'autres fourbissaient (si frivolement) les appellations- SAIT, seul, répondre à ce genre de questions…

 

Impossible de tout dire à la fois. Et si "seuls les esprits libres peuvent libérer les autres" pouvaient déjà brûler les étapes ? et si seul qui s'est, réellement, émancipé, délivré, affranchi, dé-occupé, peut faire franchir, traverser plein d'étapes à autrui ?

 

Il est des périodes où, mystérieusement, des êtres savent exactement QUOI DIRE pendant que les ex-dominants s'embrouillent à vu, toujours plus, dans les brouillards qu'ils ont, eux-mêmes, fomentés. A vous de dire de quelle époque nous faisons partie?  Par exemple, en choisissant et formulant - entre qui est pour la résistance et qui est pour la Libération – qui est vraiment le plus proche de la sortie ?

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 2  " Le roman de l'économie",  onglet 3     " Rien de plus solide que le solidaire" ou, encore,  onglet 2  " Comment devenir un(e) athée du capitalisme".

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article