Armes d'interventions massives ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

Qui ose que la main invisible du marché ne doit connaître aucune intervention publique n'arrête pas…d'intervenir pesamment: pubs, marketings, médias mercenaires et autres armes d'interventions massives !!! 

 

La politique de l'offre reste bien la seule qui casse la main invisible des marchés  et, évidement, il n'y aucune place pour l'équilibre de la loi de l'offre et de la demande …Où peut se trouver la demande lorsque la pub envahissante (une armée "d'occupation" aussi désagréable et autoritaire que les autres) vous enlève les mots de la vie, vous cloue la parole sans arrêt et tente de vous aveugler le regard qui comprend…et de vous retirer de tout "commerce humain", soit de toutes conversations, de tous déroulements de raisonnements, partages de savoirs, décryptages d'informations, échanges d'émotions et e sentiments…que de temps perdu (mâchonne la pub)  plus ils sont seuls plus je vends ; rien de plus sérieux que d'acheter acheter acheter…

 

Marchandages interminables et tchatches se montrent des freins fort utiles pour limiter la pulsion dictatoriale du commerce… Qui sans frein, apporterait l'enfer de la solitude généralisée sur terre…Mettez de la grande lenteur dans le moindre achat pour les ramener au respect social. L'humain avant tout…On utilise les choses et on aime les humains. En 2011, on aime seulement les choses et on utilise l'humain précieux !!! Où siègerait l'anomalie, s'il restait utile de se poser la question ?

 

Bien plus efficace de se placer au niveau des armes d'interventions massives vues plus haut…Qui dénient tout respect de la concurrence, insultent l'autonomie des consciences, interviennent sans cesse là où elles braillent, simultanément, que toute intervention perturbe l'omniscience autorégulatrice des marchés…des juristes bien motivés (avec des équipes imprévues !) pourraient se faire de colossales fortunes en les attaquant par ces travers. Tels des coins bien plantés qui font basculer la montagne aux pieds d'argile qu'est le si peu respectable capitalisme…

 

Voyez le dans ses œuvres. Il met le chaos, la confusion, le désordre, le trouble, le malentendu partout… ainsi qu'est ce qui est essentiel et ce qui reste accessoire, quelle œuvre compte, quelle pensée est bien structurée, qu'est ce qui nourrit au mieux la pensée, quelles sont les démarches qui portent en elles le futur ? Et ces milliers de questions sans réponses sinon de dérisoires infantilismes retardataires…non non rien de sérieux, de solide, de fiable, de costaud, de conséquent chez qui use des armes d'interventions massives…Le lobbying, sur la distance, ne fait que se tirer des balles dans le pied…quel est la "valeur" réelle (loin des regards et dans la seule conscience intime) de projets qui ont besoin de se faire appuyer par de tels tricheurs et menteurs ?Trop de lobbying déconsidère l'objet de la pression et de l'intervention intruses !!! Le projet par lui- même, oui eh bien ! il ne tient pas la route…

 

Le capitalisme a crée un désert autour de lui. Il manque tellement de choses essentielles dans son fonctionnement. Carences affectives en masses, insuffisances mentales, défauts émotionnels, absences de loyautés et de sincérités, privations des qualités, défaillances de la vraie valeur des choses, etc...Oui oui gâchis des évaluations honnêtes de tous les livres, des pensées, des arguments et des talents – hors toute atteinte de fric manipulateur (qui ose que la main invisible du marché ne doit connaître aucune intervention publique n'arrête pas…d'intervenir pubs, marketing, médias mercenaires…etc)…etc. Manques d'accumulations telles que la société en devient inerte depuis trop de décennies…en fin de tous les comptes – jamais aucune civilisation n'a été autant rendue INEFFICACE par le haut. Jamais il n'a été vu un tel gaspillage : 99 % de la civilisation "sacrifiée" pour à peine 1 % de résultats…1 000 talents de sacrifiés pour 1 seul infiniment trop matraqué pour son "assiette" et sa valeur "réelle"…etc…

 

Les dysfonctionnements sont devenus les modes dominants des fonctionnements des pensées…Inaptitudes dramatiques à synthétiser. Plus de présentations exhaustives des arguments en présence avec leur présentation tels qu'en eux- mêmes et leurs apports respectifs lors de la résolution de problèmes. Pertes donc exponentielles d'esprit pratique, de sens du concret, de vie incarnée : par exemple, ne saisir aucune des solutions à notre portée, demander toujours l'impossible afin d'évincer le possible, multiplier les problèmes sans plus aucune solution envisageable (il la faudrait super super holiste !) . Semer le chaos par le haut, médias complètement hors de toutes les plaques, informations dévalorisées à un point jamais atteint, propagandes frauduleuses à la place, pertes des moyens et des individus aptes à détecter une trajectoire dans une amorce, un futur talent dans un simple brouillon, etc…Oui qui savent, encore, nous faire toucher la valeur réelle des êtres et des choses…Adam Smith, le prétendu fondateur du libéralisme qui aligne tellement d'arguments anticapitalistes, avançait que "l'argent n'est pas du tout la richesse mais que ce sont les talents" – les voit entièrement sacrifiés, gaspillés, mal utilisés, dévoyés, abîmés, endommagés, détruits pour de si piètres résultats…laisser la vraie majorité inactivée au bord de la route et gaver jusqu'à l'hébétude la minorité. La stupidité du 1 % contre 99 % signe l'indignité fondatrice d'une telle société

 

Tout ceci reste les conséquences des armes d'interventions massives ?

 

Oui édition pas sérieuse du tout…toutes réelles concurrences de pensées s'y voient interdites pour le moule unique et illégitime…aboutissement de trop de mauvaises fois et de mauvaises volontés !!! Ainsi, renie-t-elle toute l'histoire de la pensée et de la littérature…toutes les avancées humaines sont apparues dans des ouvrages imprévisibles, inattendus, soudains,  improbables, qui créaient leur propre forme, leur propre architecture textuelle. Qui dérange, bouscule, innove – au départ – et forme, impulse, féconde, plus tard…Pas un livre majeur du passé qui n'ait été complètement original. N'imitant strictement rien de précédent….

 

Autant dire que tous les chefs d'œuvre du passé n'aurait pas pu être édité en 2011 ? Puisque oui, absolument aucun ne rentre dans le moule "préalable " !!! Trop nouveaux – la raison de cette nouveauté ne se "défendant" pas, à "première vue" …avez- vous vraiment été vérifier ? Un peu comme des élèves qui noteraient les professeurs, nul dans le monde de l'édition ne semble plus comprendre ce qui est "écrit", ce que cela transporte, fait germer, promet et tient…Les rythmes des livres et du commerce (cyclique et fermé en boucle) n'ont strictement rien à voir l'un avec l'autre…de ne pas les avoir séparés demeurera une inexcusable faute professionnelle !!! Faute professionnelle injustifiable…le moule préalable du tout doit rentrer de force dedans…sauf que ce n'est absolument plus scientifique. Et source de brouillages, de chaos, de confusions et de gaspillages exponentiels partout…oui, plus aucun tapuscrit/ manuscrit n'est donc LU tel qu'en lui-même. Dans toute son "économie" nécessaire. L'inhumanitarisation, qui tarit effectivement, c'est juste la si peu probante vérification machinale, mécanique (sans aucune lecture) que "cela rentre dans le moule" ou non. Gilles Deleuze avait, atrocement, raison en diagnostiquant que toute l'organisation de marketing (aveuglement par l'excès de mécanismes ronflants) ne pourra JAMAIS détecter le vrai génie !!!

 

Tout au contraire il le "repousse"…Imprévisible, inattendu, fortuit, brusque, créant sa propre forme "nécessaire" (hors de cette forme son "nouveau" ne pourrait atteindre sa taille de réelle efficacité) aucun moule préalable ne lui convient…lui en marteler un c'est du sabotage, tout simplement…comme si c'était la chaussure qui avait créé le cordonnier !!! D'ailleurs, trop malheureusement, la preuve est faite… pour le moment, tous les génies actuels vivent hors de l'édition qui disparaîtra, dans sa mouture actuelle, sous les décombres de ses incessantes mauvaises fois et mauvaises volontés …La mauvaise volonté et la mauvaise foi qui vont, très prochainement, s'effondrer sur elles-mêmes, imploser à leur unique détriment

 

Que pouvait-il arriver d'autres aux trop inconscients utilisateurs d'armes                                                                                                                       d'interventions massives ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

6069479303_5164453f9a.jpg

Publié dans le ridicule qui tue

Commenter cet article