Aspirer à l'aspiration – ou l’art de la synthèse

Publié le par imagiter.over-blog.com

4983701651_ab8952c357.jpgPuissant moyen d'y accéder que de redoubler de tout son corps ce que le concept dit. La diction du dictionnaire***agrandit, visiblement, tous les champs de savoirs, ajoute sans rien y retrancher, multiplie les méthodes d'approches et de vérifications des savoirs (la vérité se "reconnaît" à ce qu'elle se vérifie !!!). Bref, aide grandement à l'esprit de synthèse. Devenu si rare !!! 

*** au sous-titre évocateur "comment rendre tous les mots physiques"…"La diction du dictionnaire" est téléchargeable gratuitement sur le site internet freethewords.org, onglet 3.

Esprit de synthèse devenu rare ? Sauf à fournir l'effort d'articuler "Penser c'est agir" et "Attentions toujours fortes à tous les autres". Si vous ne pensez pas pour agir, mais stagnez dans les déliquescences du ressassement vous prenez des risques irrationnels. Avertissaient les amérindiens, oui "la pensée peut devenir le jaguar de l'esprit qui vous déchirera tout le corps de l'intérieur". L'action doit toujours rester au bout de la langue – ce qui garantit, en quelque sorte, la santé de votre pensée. Pareillement, à vos attentions extraverties envers les feux, les bords des trottoirs, les obstacles divers, la circulation automobile, les autres piéton-ne-s – penser pour agir, multiplie visiblement votre attention et votre concentration dédiées aux autres. Autrui ne quitte guère le bout de vos cils…et votre proximité efficace envers leurs pensées articule, effectivement, le "Penser c'est agir" et  les "Attentions toujours fortes à tous les autres"….le versant corporel de la synthèse!!! 

Composer le composé en partant du plus simple vers le plus élaboré. L'analyse, dans ce schéma, venant décomposer tout ce composé, le mettre en pièces, en séparer chaque fibre, parvenir jusqu'à l'os…toute une gestuelle se trouve impliquée dans les actes de synthèse. Tout le corps entier y participe. Vous pouvez aller jusqu'à y vérifier l'incarnation de chacun, la façon dont la pensée, les sentiments ou les émotions forment bien la chair, les muscles ou les nerfs…si l'esprit vient du corps c'est une merveille de merveilles !!!

Dans ce but, essayez de ressentir que chaque constituant y va constituant le tout. L'écriture ne peut qu'impliquer, dans sa forme même, sa formulation. Sa forme la formule. Et si nous visons l'ambition " aspirer à l'aspiration" nous ne pouvons qu'en trouver le reflet dans chaque constituant. Chaque constituant (vision vers le plus petit, l'intérieur même) y va constituant (vision tournée vers l'extérieur et le gigantisme) l'ensemble. Chaque composant composant l'intégralité. L'élément élémentaire se voit  fondu dans le tout, perdant son enveloppe rudimentaire et accèdent à ce qui le dépasse de partout. 

L'aspiration peut monter l'escalier hiérarchique qui commence dans le souhait, se poursuit dans la volonté, puis l'ambition… Aspirer à l'aspiration en dessine toute la réalisation physique. Et notre corps plonge dans son souffle, traverse tous les états physiologiques, qui vont d'absorber, à humer, inhaler, sentir, avaler, renifler, inspirer, oui respirer… comment rendre tous les mots physiques ? Eh bien ! en y impliquant le corps de la tête aux pieds !!! comment rendre tous les mots physiques ? comme sous- titre de "La diction du dictionnaire" (***voir en bas de page) - souligne à quel point nous avons accumulé des erreurs de méthode. Qui, empilées, atteignent à de graves égarements dans les styles de vie….

La synthèse c'est bien la plénitude de tout le corps. Du grec sunthesis, "composition, réunion", la synthèse allie, combine, joint, unit, accole,  ajuste, assemble, raccorde, rapproche, oui connecte. L'arrangement l'arrange. La construction se conçoit en mosaïque, en mélange, en patchwork et réunit et réunifie  tout ce qui était épars. Associer point par point, maille par maille, boucle par boucle ce qui était dissocié. Reconstituer une cohérence adhérente. Chaque ingrédient formant le gradient de la totalité …Conduire tout le déduire en une vue d'ensemble dont le corps de l'individu nous voit, parallèlement, toutes et tous ensembles. Unité et union à tous les étages. Voir chaque chose comme un tout, un accueil, une réception, une ouverture et des bras immenses qui embrassent. Sans jamais oublier personne. Une volonté mentale de structurer chaque élément dans un tout qu'il accepte et qui l'accepte. Le côté très aimant, très affectueux, très sensible, très chaleureux et amical de l'univers – que nous ne retrouvons jamais dans ces prétendus dirigeants qui ont fait cette civilisation si glaciale. Où il ne reste, publiquement, plus le moindre souffle d'amour !!!

Aspirer à l'aspiration ? Y a-t-il beaucoup d'expériences qui surpassent en sérénité, en épanouissement ou en paix cette extension sans limite de vous-mêmes ?

Dans la démarche, déjà, vue du tri et du trois*** - la thèse et son antithèse se voient, ainsi, transcendées dans un bien plus vaste contenant qui les "comprend" (les pige et les inclus) toutes les deux. N'omet rien ni personne. Exhaustif …

**** voir le blog "Tri et trois ?" du 25 février 2012

Et "alignés" – le corps, le langage et l'usage le plus sensualisé du cerveau (lorsque chaque pensée devient une sensation entière !) parviennent, ensembles, à la merveille vécue de la synthèse !!!

Comme si vous aviez tous les goûts à la fois, oui tous les touchers en apothéoses, l'élan unifié des parfums, l'harmonie si caressante de tous les sons coalisés ou bien la splendeur de provisions inépuisables de visions…

C'est très précisément ceci la synthèse réussie – un pur produit du "cerveau sensualisé" !!!  

C'est tellement se vouloir du mal à soi-même que de ne jamais vivre ce trésor suprême !!!

…vous pouvez amplifier, encore plus, le prodige à l'aide des techniques du "cerveau sensualisé"…quelques uns des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "La vaporisation du moi", "Mimétisme comme unique raison", "Harmonie solidaire ?", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Reposer le repos d'une question", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?","Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", " La Forme à (absolument) tout faire ?", "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article