Bienvenue dans la culture

Publié le par imagiter.over-blog.com

4269622553_e6e2c78d51.jpg

L'accueil devrait y être si chaleureux. Pas de supériorité. Il n'y a pas arrêt dictatorial dictant que tout le monde DOIVE lire. Produire, obligatoirement. tous les bienfaits d'être cultivé-e-s…Ce n'est une faute ni un handicap invalidant que de ne pas posséder ces techniques (mais qui se voient remplacées par d'autres)…Qui a la chance de nager dans la culture devrait bien, plutôt, en être soulevé-e de joies et échanger sur le terrain de l'autre…ouvrir, inclure, semer le généreux…

…Et non représenter l'incarnation revêche, rogue, aigre et acariâtre de la mauvaise volonté. Des mines de gardiens de prisons…

 

L'hostilité de stigmatiser, de faire, inutilement, du ghetto…devrait regarder en face que les connaissances c'est pour faire connaissance, en principal et en universalité …que si la relativité générale a été découverte c'est bien parce que relativité vient du verbe "relater" et relater quoi ? Sinon des relations qui relatent, elles aussi, tout le relaté. Et qui nous mettent tous et toutes en relations…L'absolu qui ne peut être soluble en rien, ne connaît pas le métissage et les mélanges. Et, en conséquence, n'a pas cette haute faculté, briseuse de symétrie, que possède, de la sorte, la relativité (qui n'a rien à voir avec ce qui est nommé relativisme culturel – qui n'a, de fait, pas tenu la route, même si l'empathie qui se dégage de certains de ses arguments soit à conserver!!!). Toute relation (récit) devait bien servir à mettre en relation !!!

 

C'est aux individus cultivés de fournir le maximum d'efforts : de décentrage par rapport aux habitudes de pensée et de passage par le corps de tous les savoirs. Qu'ils soient vécus tout autant que pensés !!! A titre d'exemple, voir le Paul Jorion – Comment la vérité et la réalité furent inventées – d'octobre 2009.

 

Nos blogs que ce soit "A la lettre ? Ce qui rebute tant dans la culture ?", "Aucun sport n’est plus sportif que le langage" ou bien "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?" "L'athlétisme mental ?","La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", encore, "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil","Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", mais, aussi, « La queste des questions » et le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…- aucun ne prouve que qui sait lire , écrire, compter et qui ne le sait pas appartiennent à 2 espèces très différences. Ce sont, bien plutôt, des stratégies d'usages des aires cérébrales. Lire enlève des facultés (disons un regard acéré, perspicace et à 360 °, etc) mais fait trouver une fluidité orale étendue, une abondance d'images, la découverte de la géométrisation physique, la liberté des chiffres, l'élargissement indéniable de la conscience et beaucoup d'autres merveilles, etc…

 

Bref, quel que l'angle par lequel nous abordons la culture et les trésors munificents qu'elle contient, les apports colossaux qu'elle offre, etc – tout semble plutôt désirer un développement du sens de l'accueil, un prosélytisme amical le désir d'y faire entrer (chacun-e à son rythme, avec ses défauts et ses qualités) le maximum d'humains, l'empathie et la curiosité pou les autres, la sensation de participer à une immensité et la certitude que plus d'individus offriront leur volonté à la culture plus l'intelligence collective nous soulèvera tous. Sans oublier la conviction que les apports surprenants et inattendus des autres vont nous amplifier, que chaque avancée individuelle (dans la culture) accumule un progrès social, que l'on peut devenir un-e milliardaire e la vie intérieure sans nuire à personne ni peser sur quiconque ce qui n'est pas le cas de la richesse égoïste financière…etc…

 

S'il y avait l'impression que la culture empeste d'un sentiment général de supériorité avec puissants tropismes de rabaissements, d'humiliations et de disqualifications envers qui n'y serait pas "dedans", à l'intérieur – cette impression va se clore avec retentissement…

 

                                   La culture c'est tout l'inverse…

 

 N'englobe-t-elle pas tout le potentiel et la flamme qui vont faire changer le monde ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article