C'est de la poésie …"La diction du dictionnaire" ? Non une science ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4416062985_b8949c0e02.jpg

A entendre comme absence de preuves objectives et pure subjectivité…mais ceci "se retourne" contre qui le dit…qui donc refuse d'examiner les faits, les données et les preuves si tangibles va dégainer "c'est de la poésie" …Cela en devient son marqueur personnel, un peu comme cette encre qui souille les billets de banques…puisque, à cause de sa mauvaise volonté exorbitante et de sa mauvaise foi excessive, notre civilisation patauge…et peut s'enfoncer, abruptement, dans le trop de dangers !!!

 

C'est l'histoire des pionniers de notre époque…à la tête du chef d'œuvre (comme pour les compagnons des métiers) "La diction du dictionnaire"– l'ampleur de la découverte se fait connaître à nous tous les jours. C'est du solide, du bon concret : vérifiable et reproductible comme toutes les vraies sciences…Meilleurs instruments de mesures et de ratios de tous les partages, les mots nous ferons progresser si rapidement dans toutes les thérapies, résolutions des conflits, établissements adultes de la paix, des égalités financières, etc…de tous les problèmes de société comme pour les futures découvertes scientifiques, etc… c'est de techniques réalistes avec dérivées tangibles et pratiques dont nous parlons…et non de rêvasseries de bourgeois !!!

 

Puisque tous ces étranges personnages restent A LA PORTE. N'entrent pas, demeurent futilement sur le seuil, à l'extérieurs. Ils observent, envisagent et apprécient de très loin. Surtout pas en connaissance de cause. Déroulant ce qu'ils savent déjà au lieu de découvrir le radicalement nouveau qui se présente à elles/ eux…auriez- vous, personnellement, confiance dans de telles méthodes ? Comme dans la posture si déloyale et pétrie de malhonnêtetés intellectuelles, de ces personnages ? Pourtant c'est ceux que les dirigeants utilisent à fond !!! Nous pas du tout !!!

 

D'ailleurs – personnellement – vous pouvez tout à fait expérimenter ce que nous disons (même si nous ne sommes pas là!) puisque tout ce que nous avançons peut être VERIFIE !!! Sur internet, lors de la "présentation" d'un texte, vous pouvez déduire le nombre exact de qui a ouvert le lien – bref a pris la vision du texte entier…Un bon nombre n'entrent pas du tout, n'ouvrent pas la porte du lien, demeurent sur le seuil, tout à l'extérieur. Ils observent, envisagent et apprécient de très loin. Surtout pas en connaissance de cause. Et si savoureux se montrent les commentaires, parfois bardés de quiproquos - normal, les premières lignes d'un texte bien structuré, son titre, l'image accrochée, etc. ne disent souvent que bien peu par rapport au CORPS du texte. Ou peuvent n'être, ces premières lignes, que l'exposition de l'opinion dominante que le texte va déconstruire…surtout pas ses conclusions…Bon vous l'avez expérimenté – ces personnages qui n'entrent que rarement dedans mais restent presque tout le temps à la porte ?

 

Pour "La diction du dictionnaire", l'expérience est aussi instructive, voire très savoureuse (combien se disqualifient avec des postures tant frangées de vrai fanatisme ?)…mais qui rend, aussi, triste par rapport aux chances de survie de l'Humanité bien suicidaire : alors que le processus salvateur se trouve à l'intérieur d'un lien . Demandant à peine 1/4 de seconde à ouvrir, combien vont se (nous) punir en ne faisant pas ce geste si aisé ? Et essentiel pour la survie ! Surévaluant, divinement, leurs capacités de discernements intellectuels. Qui, d'un si bref regard, peut transpercer toute la densité d'une pensé et de pratiques vérificatrices. Qui ont pu demander des années de labeur ? Oui qui ? Sinon un dieu. La disproportion entre ces 2 côtés du savoir – ne peut que dévaloriser la superficialité. Pourtant l'avenir collectif DEPEND de ces individus si superficiels, si brouillons, si peu méticuleux ou précautionneux et attentifs aux autres !!! Oui si négligents envers les autres comme avec les œuvres…

 

Ce sera toujours péremptoire !!! Comment peuvent-ils/ elles tant savoir sans rien expérimenter ? Nous-mêmes, dans nos pluridisciplinarités et multiactivités, devons entendre et prendre en compte les critiques. Nous connaissons donc, sur le bout des doigts, le temps de circulation intérieure ajouté au temps de réflexion - qui respectent tout deux la question posée. Là - à peine vous énoncez "La diction du dictionnaire" que fuse la réponse. Nos pratiques méticuleuses prouvent que, seul, un dieu pourrait tout absorber instantanément. Ou le plus surhomme des surhommes. En aucun cas – on ne peut avoir "compris" ce que vous avancez, en une seconde, sans poser de questions, sans sonder plus avant, sans présenter d'arguments préparatoires, etc…le thème est trop dense, notre thèse trop étoffée et sa présentation apparemment sans faille – ce n'est tout de même pas nous qui avons frelaté, trafiqué, manipulé, déguisé les mots pour les faire coïncider avec "La diction du dictionnaire" ?

 

"La diction du dictionnaire" appartient bien au patrimoine commun, au socle existentiel partagé – tout le monde peut y accéder, le vérifier et le reproduire en expériences personnelles à l'infini – c'est donc DE LA VRAIE SCIENCE. Le rejeter, par irréfléchi réflexe de fanatique – non, cela n'est surtout pas de la science !!! Et surtout pas de la raison, du raisonnable, du rationnel – voire du réalisme…Alors votre échelle d'hypocrisies se voir retirée sous vos pieds…et votre attitude n'en semble que plus déplorable. Pas du tout celle de qui prononce, avec précaution, la "diction du dictionnaire"…

 

Dans ce contexte, enfin rendu loyal, qui fuse "C'est de la poésie …"  prouve une telle déréalisation, avec d'intenses pics de dénis de réel, que cela en devient psychiatrisable !!! Vérifiez : sans toucher à rien – ce ne sont pas des jeux de mots torturés ou défigurés – et juste en mettant de l'accent TONIQUE, le dire bien retrouve (ou découvre) le sens palimpseste qui était déjà- là…et le mot tonique, lui-même, de prendre fait et cause pour nous – cet accent salubre et salutaire oui devient tonique et tonifiant pour tous. De toute façon tout est CONCRET dans la langue, vraiment rien d'abstrait – c'est un pur et objectif objet/ sujet d'expérience. Tout à prouver ou éprouver…Articuler fait écho aux articulations de nos membres et donc y trouve ses modèles instantanés. Se prononcer – dire sa précise opinion – se fait en prononçant méticuleusement (en articulant) les sons. L'inFormation c'est ce qui nous dessine les Formations à acquérir afin d'y accéder. Tout autant que la Forme qui se trouve dans ce qui sert bien de vecteur qui porte une forme informée d'ici à une forme "informe" (sans inFormation) là…le schéma semble clair

 

Et des dizaines de milliers de mots viennent s'y lover. Le soutenir. Oui l'abonder. Et dans TOUTES les langues, oui c'est pareil. A ce point ce ne peut plus du tout être une coïncidence.. D'ailleurs, coïncidence n'est plus tout à fait coïncidence, mais bien  co- Incidence !!! si "c'est de la poésie …" le poète aurait atteint l'état de divinité insurpassable. Le niveau supérieur de toutes les magies. Les maîtrises d'absolument tout. Le savoir intégral. Et le magistère de l'éternité…si, sans rien dans les manches, sans aucuns fonds financiers de laboratoires – il parvenait à transformer "tout" le langage à son vouloir – ce ne serait même plus un terrestre

 

"C'est de la poésie …" ceci signifie bien que la poésie a TRANSMUTE toute la langue…l'a fondue et, entièrement, reconstituée ? Œuvre au-delà des possibilités humaines ? N'est-ce pas du délire de bourgeois ? Sa mégalomanie structurelle ? Des phrases d'individus très psychiatrisables ? D'un irréalisme très maladif ?

 

Et si c"était TOUT L'INVERSE…"La diction du dictionnaire" reste de la science pure et dure…et tant mieux si elle fait résonner la fibre poétique que nous avons en chacun de nous…mais c'est bien en se mettant au service des mots, en les ECOUTANT sérieusement et sans intervenir – tels qu'en eux-mêmes – que le prodige de "La diction du dictionnaire" se déplie et déploie sous nos yeux, dans nos oreilles et dans tous nos sens sensés

 

Le manque de sérieux intégral change donc de camp – ce qui avoue le fond si farfelu de nombre de dirigeants – c'est de se monter si INCAPABLES d'écouter oui juste d'écouter "La diction du dictionnaire"…vrai ou faux ? "La diction du dictionnaire" c'est de la science SERIEUSE – refuser de seulement examiner ses centaines d'arguments, de l'obscurantisme, du fanatisme et de la régression civilisationnelle "anormale"…

 

Non non aucun poète ne peut inventer "La diction du dictionnaire" (aucun scientifique non plus !) – ou alors la science suprême serait la poésie ? – mais peut faire dé-couvrir, dévoiler, révéler, montrer et démonter, faire connaître, faire apercevoir, faire prendre conscience de ce que la réalité commune est bien moulée dans la…

 

                                   … "La diction du dictionnaire"

 

…les torts collectifs causés à cette prodigieuse découverte (la plus importante pour l'Humanité ?) s'échelonnent, se graduent, se superposent très bien …gigantesques aux sommets (où en sont leurs prétendues "élites" ?) et diminuant vers la base (sauf pour les aliénés par les médias mercenaires)…

 

            …c'est dire à quel point il devient urgent de REAPPRENDRE A PARLER…

 

…et, tiens donc (tels la relativité ou le quantique, etc.) la réalité tenait en réserve

 

                                   … "la diction du dictionnaire"

 

…qui est, aussi, la porte vers un nouvel usage de l'intelligence, l'apprentissage du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme de l'ensemble de ses techniques …dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article