C’est les femmes qui décident

Publié le par imagiter.over-blog.com

5203837662_50a1a77dfd.jpg

L'Anonyme est ce club libertin où "c'est la femme qui décide". Eh oui! vraiment ? Est- ce pour, enfin, décider que nous changions à 180 ° de style de vie? Celui, dominant,  tue, à la vitesse grand V, notre vie et la planète ! Pas du tout, du tout ! C'est pour décider quand, comment et avec qui elle va se faire caresser… C'EST TOUT !!!

 

Voici qui nous induit à leur demander "qu'ont fait les femmes ces toutes dernières années ?", en les regardant droit dans les yeux et en ne détournant plus jamais le regard ? "qu'ont fait les femmes ?" – en boucle répétitive avec "c’est les femmes qui décident" yes ça colle de chez jerrican, we can, "c’est les femmes qui décident"…Oui oui, risquons plus encore, "qu'avez- vous fait pour les hommes les plus généreux, les intelligents, les brillants, les drôles – ceux qui peuvent aider à changer vraiment le monde pour toutes et tous ? Oui de chez oui ?" Ah bon! Rien ! vous les laissez, indifféremment,  se faire trop piétiner (à un million contre un, ils ont plus que du courage!!! C'est pas là le "truc")…Qu'en sais- je ? je suis un vrai "survivant" de toutes ces guerres "des autres". Venez voir les blessures (imméritées!) si vous l'osez…De ce fait, je SAIS ce que vous n'avez pas fait. Ce que vous avez fait est de ne pas l'avoir fait…

 

Venez pas dire que c'est "trop" dur…Lors de la rédaction de "Remue ménage" j'ai découvert que les plus beaux éloges faits aux femmes l'étaient par des …hommes.  Et que les plus âpres réprimandes par des …femmes. Suis- je du premier ou second tonneau, à votre avis ? Suis-je pour c’est les femmes qui décident – ou surtout pas surtout pas elles ?

 

Une anecdote afin d'aider à répondre? Antoinette Fouque (de Des Femmes), lors de l'apparition de " Je  ne parle plus à qui a raison " – sursauta visiblement au déroulement de l'argumentaire. Pourquoi donc ? Voyons donc et convoyons…"Egalité femmes – hommes ? Vous n'êtes donc pas au courant que les inégalités sévissent à fond entre les hommes? Que les écarts se multiplient ? Afin d'établir cette Egalité femmes – hommes, ne faudrait-il pas, d'abord, FACILITER le rapprochement en englobant aussi les hommes dans la poursuite de l'égalité ? Soit, pour commencer, trouver, chez les hommes, "l'étalon", la "mesure commune" pour faire la jonction égale? A votre avis, ce serait le clochard ou le président ? Faut choisir absolument si vous vouliez absolument de l'Egalité femmes – hommes…Le point de repère, là où se caler et s'ajuster…Sinon, comme l'inégalité sévit ENTRE les hommes, comment faire ? Etablir des passerelles hiérarchies par hiérarchies, points par points ? Ca ne va pas tourner à l'hyper complexe ? Ne serait-il pas plus judicieux d'établir, D'ABORD, l'égalité entre tous les êtres? Ah non! non de non ? ouaiiiiip…Il ne faut pas que l'égalité soit entre les hommes afin qu'elle advienne entre les femmes? Donc les femmes sont, déjà, égales ENTRE elles ? Que non point ? Elles n'en ont pas le désir non plus ? Fichtre de big bigre !!! " etc…etc. Antoinette Fouque (que nous aimons, of course, beaucoup!) n'a pu "cacher" être "touchée" par la qualité de l'argument. Ce qui a "été fait" c'est de ne toujours pas le faire. Yes jerrican ?

Et le processus de se dévoiler: une classe de femmes s'approprie la massue collective afin que leur CLASSE parvienne (mais sans les autres femmes "spectatrices", vouées à pas plus d'égalités – tels les hommes, en fait!) à hauteur de la classe d'hommes reluqués (qui, eux, grâce au chaos, augmentent leurs inégalités avec tous les autres êtres humains!)…Juste ravir le pouvoir à une classe d'hommes précise. Rien d'autre ? Tout ce randam pour si peu ?…Vraiment "c’est les femmes qui décident" ne change strictement rien sur le fond. Rien de rien.

 

 Il va sans dire que nous sommes pour l'égalité la plus également égale. Le livre "Légalité de l'égalité" (visible sur notre site freethewords.org) – offre cette radicale conviction! L'égalité est existentielle, c'est un état d'esprit, une mentalité qui pulse dans une décisive transformation de style de vie. C’est les femmes qui décident : nous en sommes. Mais pas cela, pas comme ça !!! A la limite, la frontière être humain ou bien être humain, nous parait plus pertinente, plus englobante, plus fiable et plus juste. Réduire le discours à JUSTE l'Egalité femmes–hommes – est- ce que ceci n'a pas renforcé toutes les inégalités, en fait ? Politique de Gribouille aux résultats pires qu'avant ? Le mauvais choix, le mauvais chemin ? Embrouillaminis à gogo ?

 

Tant que, au moins quelques femmes n'admettent pas ce fait concret à quoi sert donc ce " C’est les femmes qui décident de tout" ?  Puisque cela ne change absolument rien sur le fond ? Qu'importe les matons lorsque l'on veut l'émancipation généralisée ?

 

Pas plus sérieux, raisonnable, efficace que de rechercher à fond l'égalité entre TOUS les êtres humains ?

 

 

(à suivre) 

 

Aussi le site freethewords.org à suivre de près, par exemple, sur l'onglet 4, " Je  ne parle plus à qui a raison ?" …ainsi que, sur l'onglet 3,  "Légalité de l'égalité" ou, sur l'onglet 1, "Remue ménage".

 

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article