C’est quoi cosmique à l’intérieur ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5265367529_2fed5004d1.jpg

De la sorte – je me sentais grain minuscule d’étoile qui « visite » tout l’univers (sans se faire remarquer), reçoit de gigantesques images, vit tout en infiniment immense…Un rêve récurrent de cet âge, je vole dans une bibliothèque, de plusieurs kilomètres de haut, tends la main, ouvre et c’est toujours le bon livre et la bonne page – un peu vrai, j’ai toujours eu une chance mentale insolente, chose que tout le monde néglige, et mes écrits ne sont que les reflets des aventures incroyables qui "m’arrivent" – j’suis pas l'expéditeur…

 

Par contre, la chance sociale – plutôt basses eaux ? on verra plus tard…Donc très jeune je « pratiquais » toutes les civilisations au point de me sentir comme un « métis » de l'Humanité - mélange d’orient d’amérindien et d’africain et du meilleur de l’occident…quand j’ai eu beaucoup peint j’ai bien senti des forces gigantesques qui nous entourent (mais, comme vous, j’ai dit et alors ?) - les religions me semblent si superflues (je ne juge pas !), ne s’attaquent pas vraiment aux mystères et, pour le CORPS, encombrent vraiment pour rien. Donc sans elles on vit mieux tout le réel. Point barre (même l’athéisme me semble une religion obsédée) je suis hors de tout ça, si loin devant – mais, métis mental et affectif de toute l’Humanité, je nage "dans" les forces gigantesques…

 

.Je vous avais dit, aussi, « n’avoir aucune psychologie » c’est parce que c’est si difficile d’attirer l’attention là-dessus. Très jeune « j’ai jeté par-dessus bord » tout ce qui me semblait malsain dans l’éducation de la société et inapproprié chez mes parents…Le hasard m’a mis en contact avec les vraies techniques orientales…je suis donc très fluide (tout change sauf le fait que le changement domine tout) et très très cosmique (immense à l’intérieur)…ce qu’un esprit occidental semble très peu « apte » à saisir. Tilt ! je ne me sens pas vraiment responsable d'être né occidental…

 

…et de n'avoir pas pu le rester…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 2  " Le roman de l'économie",   ou onglet 3   " Rien de plus solide que le solidaire".

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article