C’est quoi l’AUTRE point de vue ? 2/3

Publié le par imagiter.over-blog.com

3089368507_b20d86106c.jpg

Si précarité veut dire pré-caritas et caritas charité – le miséreux devient l'extraordinaire cadeau qui permet, seul, la bonté ou l'altruisme. Il ouvre la porte au potentiel de compassion et de charité des autres par sa précarité préalable même. Et qui le « sait » ?

                                                                        ********

Ainsi, sur Terre, tout fonctionne dans la globalité, où tout est inter-relié, où rien n'est seul, dé –tressé, abandonné et spolié. Rien, dans la bestialité bourgeoise, ne permet de franchir ce seuil obligé de l'intelligence. Et la gratitude (cette thérapie de notre chimie corporelle), la reconnaissance (qui prouve la vraie connaissance) ouvre la respiration ample et saine. Nous priver de ces joies de vrais adultes est inexcusable. Ainsi, vous faut-il comprendre que s'il existe, actuellement, 1 personne qui conduise son véhicule c'est parce que environ 7 autres humains ne conduisent pas (c'est la fourchette qui compte non le chiffre virgulé !) – s'il en allait autrement tous les véhicules seraient immobilisées dans la non circulation (effet des causes toutes externalisées!). Cette merveille que c'est parce que les plus nombreux ne conduisent pas que vous pouvez le faire – n'atteint jamais vos outrecuidances et vous vous privez des saveurs inestimables de "l'amour social" '(ce sentiment hyper positif qui vous soulève). La gratitude infinie pour la collectivité formait donc les "bras invisibles", dont Adam Smith n'a aperçu qu'une "main". Identiquement, nous stagnons dans une absurdité où le Collectif reste sans emploi (alors qu'il contient, OBLIGATOIREMENT, 2 fois plus d'activités que le circuit rétracté et irréaliste actuel : une pensée holiste vous le fait vérifier en chiffres !). Eh bien ! dans cette situation de sous-évaluations interindividuelles, c'est le chômeur qui, en creux, libère la visibilité du travail employé. Et donc le vôtre. Etc. Que des "compensations plus que dues" à ces "inévitables" "facilitateurs" se voient "omises"…ce qui disqualifie qui ?

                                                                        ********

Preuve que, depuis  2 500 ans, les arriérés occidentaux n'ont vraiment rien compris à la Logique. La réalité y fonctionne selon le principe de contradiction (de cette gigantesque géométrie, ils en ont fait les minuscules "contrariétés" où l'infaisabilité des "contraires" !). Le principe de contradiction repose sur le "tiers exclu", sans qui, la logique est formelle là-dessus, la "réalité" (telle que, brouillonnement, définie aujourd'hui !) n'existerait pas. Notre civilisation repose sur ce qu'elle ne sait pas. Se montre incapable de comprendre. Ni même d'envisager. Ainsi, en tout domaine d'activités, c'est qui est "en creux" qui "permet" que vous existiez "en plein". Vous en dépendez, ils vous précèdent dans le vrai réel (celui des causes et effets – où les médias fous nous prouvent chaque jour leur radicale incompétence – faut les mettre en "quarantaine de sécurité", ils conduisent à la folie collective !!!). Que vous omettiez les "compensations sociales" à ces rôles essentiels – juge de votre déréalisation avancée. Pas de notre réalisme de roc !!!

                                                                       ******

Le capitalisme ose que ce qui est rare a de la valeur. Or, nous manquons cruellement d'esprits synthétiques. Nous manquons d'esprits à l'estimation maîtrisée. Nous manquons d'intuitifs (ves). Nous manquons d'êtres ayant appris, en grand, la géométrie relationnelle. Nous crevons de n'avoir point des êtres rompus à la résolution de conflits. Nous avons, collectivement (avec une entêtée bestialité inexcusable), empêché, depuis 35 ans, l'apparition de tout génie. Nous avons persécuté "doucement" (mais sans cesse) tous les êtres brillants, généreux, incisifs, rassembleurs, doués ou talentueux. Et, sauf, cas rares justement !, où quelques humains "exigeants" ont pu passer, malgré les blocus illégitimes des médias et du fric – nous pouvons dire que, trop nombreux, nous nous sommes montrés comme de réels complices de la racaille financière et des attardés ridicules des médias fous. Notre anti-société en actes (plus dissuadante que les terrorismes n'aboutissent) nous a tous privés des meilleur(e)s et des plus grand(e)s. Le féminin pour souligner que le soutien incompréhensible des femmes aux hommes répugnants de la finance et des médias déloyaux – a été trop massif. Là, où une ferme révolte radicale et subtile était possible – elles ont choisi l'émollience et les faux semblants. Sauf, évidemment, les femmes trop rejetées par leurs consœurs : les rebelles sans concession ! Vous voyez bien que la vulgarité capitaliste représente le plus grand danger pour la survie de l'espèce humaine.

                                                           *******

Les non-dits et les tabous se multiplient sans cesse. Il est interdit de ne pas interdire. Notre période hyper régressive atteint les limites du gérable (la destruction vient "du haut", des ex-élites !) . Le bourgeois est ce tricheur irresponsable, ce menteur nocif et ce voleur compulsif - qui va nous ramener directo à la bougie et aux cavernes.

Et personne d'autre !!!

                                                           *******

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

Le si rare moment de la jubilation

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans Victoires**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article