Ce que le gestionnaire ne sait pas ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4413740018_6d79c8dbe0.jpg

Quasiment tout du réel. Jamais, ne connaîtra-t-il le tableau global et les impacts sociaux, individuels, particuliers de ces décisions évaluées. Oui il se précipite trop vite sur les chiffres. Des ratios locaux mais, il se prive, ainsi, de l'entier rationnel (tous les ratios réunis). Le sens transcendant global qui enveloppe, contient, renferme chacun de tous les ratio, coefficient, pourcentage, proportion, pourcentage, taux…

 

Ce sens global des chiffres n'est pas, lui-même, un chiffre à proprement dit. Il est au-dessus. Il est ce qui déchiffre les chiffres. La serrure qui peut contenir bien plus d'une unique clef.   

 

Multi-opticalisé !!!

 

Ainsi, il fonce sur le coût que contient la case "fraudes maladies" sans jamais pouvoir comprendre qu'il existe (hors sa comptabilité primaire et simpliste) une autre case. Celle des congés maladies prescrits par des médecins – et que les salariés refusent de prendre. Avec des phrases dites genre "on a besoin de moi au travail" (mais qui écoute)…c'est quoi le ratio congés pris abusivement / congés non pris ? Ces gains positifs ne sont jamais pris en compte. Un gestionnaire basique se montre tout à fait incapable d'intégrer des données qui ne soient pas linéaires. D'entendre des discours discontinus. De concevoir des géométries non euclidiennes…

 

Identiquement, oui dans tous les domaines, sa comptabilité est très sommaire…genre 2, 4, 6, 8,10 et non 2, 4, 8, 16, 32…genre une perte "géométrisée" c'est, à la fois, le trou du manque créé et le temps et les moyens nécessaires pour combler ce trou et le ramener à la situation antérieure (pendant ce temps là, vous ne "gagnez" rien) : ainsi, toute perte est, au minimum, double …comme tout gain forme une accumulation positive et les possibilités qu'offre cet amoncellement qui se multiplie donc : toute gain est, au minimum, double …dans ces conditions, ne pas géométriser l'économie*** la fait chuter dans le genre de puérilités nommées, ici, capitalisme…qui ne "sait" favoriser que les personnalités négatives et les activités plutôt nuisibles…genre le gestionnaire qui "sait si peu" du réel…oui il va s'obnubiler sur le pic des fraudeurs et "ignorer", biffer, omettre, oublier, mépriser, la masse énorme des non-fraudeurs…

 

*** afin d'approfondir voir La topologie de l'économie sur le site gratuit "freethewords.org" dans le livre "La queste des questions" (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

 

La réalité reste complète (femme-homme, à la fois, etc) et, pour cela, n'exclut rien et inclut tout. Qui veut devenir expert du réel doit devenir, pour commencer, l'être de l'androgynat de la pensée…Le convexe et le concave réunis, l'angle aigu qui cite l'angle obtus, l'intérêt général qui se hisse à égal face à tout intérêt particulier (quel qu'il soit), etc…la nouveauté de ce paradigme innovateur provient du non usage – avant lui - de certains sens, attitudes corporelles, exercices musculaires, influx nerveux, etc…Qui a appris à devenir expert du réel a traversé des expériences transformatrices…quelque part, vous devez devenir oui comme un athlète de la pensée !!!

 

Réussir à intégrer (dans votre géométrie mentale) que si VOUS pouvez rouler, en 2011, en voiture c'est parce que 7,5 sur 10 humains n'ont pas de véhicules à moteur…le vide disponible vacant que leur énorme masse laisse, permet, ouvre, autorise, encore, la circulation…lorsqu'une masse critique sera atteinte, l'ensemble de trop de véhicules en même temps sera comme IMMOBILISE… c'est "parce que" ceux- là ne roulent pas que "vous" le pouvez !!! Ne pas comprendre, physiologiquement, le sens des vecteurs de causalités augmentent vos nuisances d'incompétences !!!

 

Autre domaine d'athlétisme mental, Jacques Lacan, voulant faire comprendre l'essentialité de L'EXCLU, la notion de tiers exclu, le tiers qui "guérit" les situations malsaines bloquées dans le binaire et le dualisme…avait inventé une fable…un père devait partager ses 12 diamants entre ses 3 fils mais selon des proportions telles qu'il fallait emprunter "un 13 ème chameau" pour le comptage. Et le restituer ensuite puisque, bizarrement, le total partagé se montait à …12 !!! Qu'a-t-il été fait ? Faire appel à l'exclu, l'évincé, l'écarté, le dépossédé - oui le treizième…qui soudain change de paradigme…il ne trahit pas c'est lui qui est toujours trahi, mais que par la mauvaise volonté et mauvaise foi collective…et la morale c'est que ce monde est bloqué du fait que le tiers exclu soit évincé du partage. Alors que lui seul peut parvenir à un partage vraiment équitable pour toutes et tous…tant que tout le monde n'aura pas reconnu cette donnée magique tout demeurera coincé, immobilisé, empêché, comme ligoté…et tout le monde reste perdant (tiens, comme sous la dictature capitaliste ?)…

 

Impressionnant, n'est ce pas ? 

Cette masse si gigantesque de ce que le gestionnaire ne sait pas !!!

Et que d'avoir abandonné, à son unidimensionnalisme, le sort du monde, ne fait plus que créer des problèmes toujours plus noués entre eux, et embrouillés jusqu'au fond de l'irrationalité ? Insolubles par tous ses esprits intramuros !!! 

 

Face à ce chaos multiplié – faute de compétences multi-opticalisées

        …seuls des esprits radicalement différents – dont ce blog fait éloge –

                                                                                   nous en sortiront !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

Trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Commenter cet article