" Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience"

Publié le par imagiter.over-blog.com

collages jasmine 1 26

De René Char…Exactement tout le contraire de ce que cette Société suicidaire nous impose…Dormir vivant, ne rien déranger, ne jamais agir, ne pas perturber le ronron barbare des financiers qui dévalisent "l'argent des autres" et ne peuvent, dans ces compulsions maniaques, que tuer la vie et la Terre…Ce capitalisme n'a jamais cité qu'un crime à ses yeux - ne PAS participer à la société de consommation (ce qui est prouesse et héroïsme et prouve que vous êtes devenus adultes, traité comme un simple délit par les arriérés immatures de la déchéance capitaliste ?)…

 

Le fait que ce système ne veule de vous qu'inerties, spectatoriats passifs, inactivités, atonies ou paralysies – le classe, immanquablement, dans le systèmes de mort…Ces systèmes se targuent d'une sagesse bien plus grande que l'angélisme ahuri du bonheur ou la naïveté de la vie…Seulement, ils affrontaient tous les débat, descendaient jusqu'au fond des arguments, ne se cachaient de rien, etc…

 

Or le système de vivre "sur l'argent des autres" (et de les obliger à demeurer inertes et "comme consentants" lorsque vous les dévalisez) se fait passer pour ce qu'il n'est pas…Il se fait croire de la vie exubérante, de l'aventure abondante, de la nouveauté incessante (tout ce qui trouble perturbe et dérange, en fait !!!)…Juste, comme aveu piteux de 2 choses:

1 -  Il ne peut se montrer frontalement tel qu'il est (il se condamne donc lui-même)

2 -  Il se montre atrocement jaloux de ce qu'il n'est pas (et admet que son contraire devient la seule légitimité qui puisse exister)

 

De quoi augmenter votre taux de répulsion envers la déchéance (sans excuses montrables !) des conformistes !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article