Censure de tout ce qui ne vous convient pas ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

47459892_8576a99186.jpg

C’est ce qu’applique un président du conseil régional de Bretagne …Il veut que les citoyens adultes soient privés d’affiches judicieuses et percutantes….rappelons, sans relâche, que la censure c’est contre les peuples. Pas vraiment contre l’auteur. Sinon en trompe l’œil…

 

Les habitudes mentales désastreuses de ces personnages pointent massivement. D’où la nécessité de ce blog….Ils ne connaissent rien à la démocratie vraie…ON NE CENSURE PAS CE QUI VOUS DERANGE…on y répond par des actes sérieux, responsables et adaptés…on prend sur soi on tire pas sur les autres…tout le monde perd lorsqu’un président de conseil régional CENSURE…c’est une faute politique grave qui doit être sanctionnée !!! Ils avaient peut être l’habitude de dire 3 balivernes et que les peuples se taisent – ce temps est révolu !!!

 

L‘autorité ce n’est pas figer autrui de peur dans le mutisme obtenu de force, c’est trouver les démarches « économes » qui dénouent les problèmes…Surtout pas attaquer une bonne affiche qui pointe et résume la réalité du problème…

 

Pour les algues vertes ; il s’agit bien de mettre fin, avec certes des paliers de transitions, à l’agriculture intensive. Les coupables de l’agriculture intensive sont, en priorité, les industries phytosanitaires, les banques qui font le « chantage aux prêts » et enfin, les trop gros propriétaires agricoles (vous savez ceux qui ramassent quasiment tout de la Pac, Cette Pas qui constitue, tout de même, 40 % des subventions européennes)….Pas l’agriculteur lambda…qui est prêt à changer de mode d’agriculture à la condition que ne soit pas (comme par le passé) à son détriment…Les 3 coupables doivent donc (avec rétroactivité) reverser toutes ces sommes si indûment perçues – afin qu’elles permettent de quitter l’agriculture intensive !!!

 

Vous voyez que, dans ce contexte, interdire une affiche est la décision la plus STUPIDE qui pouvait être prise…il faut la traiter ainsi : de la bêtise qui refuse de prendre ses responsabilités…

 

Attaquer le messager et pas le message – seuls des esprits immatures, légers et pas du tout sérieux adoptent cette attitude. Une plage couverte d’algues vertes est le flagrant résultat des nitrates des engrais et des déjections animales….C’est aux industries phytosanitaires de réparer « leurs » dégâts, pas à Nature France Environnement d’enlever leur affiche. Cette affiche est démocratique et conforme à la nécessité des débats…

 

Les attitudes de ce président du conseil régional de Bretagne et des industries phytosanitaires ne sont pas démocratiques et pas conformes aux nécessités de débats…Ils sont en position de FAUTES LOURDES…Leurs déloyales techniques d’intimidation ne sont pas acceptables…C’est à eux DE RENDRE DES COMPTES. Et pas aux concepteurs de bonnes affiches…

 

Le monde à l’envers des dirigeants doit être remis à l’endroit.

Chaque jour ils prouvent qu’ils sont coupés du réel et se conduisent en puériles autruches qui refusent de regarder les conséquences de leurs prédations

 

Ils ont absolument tort : cela doit se savoir !….leur attitude de censurer tout ce qui ne convient pas à leur fonctionnement étriqué et unilatéral doit leur être rendu…

 

Ce sont eux qui devraient se trouver sous les feux de la Justice. Ce sont eux les fauteurs de troubles…les fouteurs de désordres dans la santé publique…

 

Qu’ils n’ont, ainsi, à attaquer personne. Juste à remplir leur fonction ou à dégager…

 

Faire enlever une affiche ne résout rien sinon de rouler ses bras et de dire « si j’ai un pouvoir c’est pour vous nuire »…Nous ne voulons plus de ces « faux jetons de la démocratie »…qui ne brandissent ce mot que pour empêcher l’usage concret de la réelle démocratie à autrui…

 

Désormais ce sont bien 10 000 affiches qui vont DENONCER ce genre de république bananière. Tiendront– il 10 000 procès ?

 

(à suivre)

 

 

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article