Censure partout culture nulle part

Publié le par imagiter.over-blog.com

5140593156_aa050fbdd8.jpg

 

Dès que vous écrivez un peu plus pour les autres, en général, un prétendu de gauche (le plus souvent)  vous signale que c’est, qu’il devient préférable de n’écrire que des blancs, que faut virer au chacun pour soi absolument, se rétrécir à son égoïsme,  que, d’ouvrir l’éventail de toutes les solutions alternatives vous ôtez, en fait, tout choix aux autres, tandis que si vous n’en laissez qu’un seul vous permettez, réellement, de choisir…et autres hallucinantes perversions que vous trouvez, à votre ébahissement intégral dès que vous « dérivez » dans les lieux des différences sociales. En gros, ces prétendus de gauche, voire extrêmes, ne vous « autorisent » plus que ce que la droite décide qu’il « peut » être écrit. Pour ces prétendus de gauche : censures partout pour qu’il n’y ai plus de culture nulle part. Surtout pas à gauche.

Si vous tentez de parler dans l’intérêt général, un prétendu de gauche (le plus souvent)  vous signale que ce serait préférable de vous taire. La moitié de la photo cachée pointe, telle ces disproportions que qui n’a pas produit d’œuvres, qui n’écrit ni ne confère, qui n’essaie pas de réimplanter du communautaire, etc – obtient de devenir le maître absolu de règles aléatoires ou arbitraires. Qui toutes crachent « censure partout culture nulle part ». C’est plutôt à gauche que der tels venins d’immobilisations sont utilisés. Avec la perversité suprême de faire de l’écrivain, du parleur, du partageur – l’unique responsable entier de ce « qui lui arrive »…Personne n’a rien dot, nul n’a rien empêché !!!.

Quel est ce mouvement, pire que suicidaire, qui fait (en général, initié par un prétendu de gauche ) pour empêcher la VERVE populaire, l’incessante créativité, la joyeuse gouaille, les remarques de bon sens, la claire causalité remise sur les rails ? Il y a à peine 3 petites décennies, parler pour autrui obtenait la jubilation d’autrui, écrire pour le communautaire, le soutien et le relais de beaucoup, foutre de l’insolence et de la rigueur argumentaire – était bien vu . Combien de modestes et rudimentaires polycopiés circulaient, comme de l’or collectif qui allumait les yeux. Aujourd’hui, dans une hyper communication  qui empêche clairement toute communication INTER INDIVIDUELLE, plus grand monde qui relaie, appuie ou diffuse le moindre texte. Si peu de « liens », de « signaler », de « recommander », de commenté dans le but de faire connaître. Actes qui demandent un seconde – le polycopié d’antan pouvait demander des heures. Tout est dit là. Censure partout culture nulle part

 

Qu’est –ce qui a pu se passer pour que le REALISME COMPLET des années 1970 (diffamé en « utopie ») donne place aux irrationalités plus qu’anti réalistes de cette époque de n’importe quoi qui ne pue plus que la totale incompétence partout et l’intelligence nulle part ?

 

Cet inquiétant « partage du travail » dans la culture, où ce seraient de prétendus de gauche qui font, réellement, tout le travail de la droite – est-ce bien tout le film ? Pourquoi tenter d’éliminer la diversité des voix, les alternatives réelles sinon pour (dans le marketing sociopolitique) faire croire que tout s’aligne derrière la tête d’épingle de leurs non pensées ? Faut faire croire que ces prétendu(e)s de gauche représentent quelque chose et quelqu’un : ce qui est faux !!! Ca exclut tellement que c’est 1 cm² sur 100 m² - c’est dire « l’irréprésentation » réelle…

Le monde risque de périr entier pour ces guerres d’egos infantiles. Le pensée est « immontrable » à la télé, que croyez vous que ces fous dangereux, ces clairs ennemis de la société, ces contestataires du bon sens- vont faire : eh bien ! supprimer la pensée. Les prétendus de gauche de toutes les « instances culturelles » ne semblent pas agir autrement…

 

Dans ces circonstances, nous portons clairement plainte contre ces prétendu(e)s de gauche qui font croire qu’ils la représentent  (à eux seuls !) pour :

- Trahisons de toutes les valeurs de gauche

- Comportements existentiels bien droitiers

- Et usages censurant totalement illégitimes.

Dans le but, clairement avoué, d’empêcher le peuple d’exister et de faire croire qu’ils le représentent. SANS LUI…

 

Nous avons, soigneusement, vérifié, ces prétendu(e)s de gauche ne font plus, en effet, partie que des marginaux réels (en cours de visibilisation) de la société. Tellement fragilisés que de piger que « censure partout culture nulle part » fait, désormais, partie de ces dizaines de petites prises de conscience. Qui – bout à bout - vont tout faire basculer...

 

(à suivre) 

 

Aussi le site freethewords.org à suivre de près

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article