Chômage des jeunes ? Pareil que celui des autres tranches d’âge !

Publié le par imagiter.over-blog.com

122284254_4c6d9af41c.jpg

Démonstration ?

«  Mais quel est le taux d'activité chez les jeunes ? 30 %. Oui 30 %...70 % des jeunes sont à l'école .Donc un taux de chômage de 25 %, cela veut dire que le quart de 30 % des jeunes est au chômage. Le quart de 30 % c'est 7,5 %, c'est juste 1 sur 12. C'est le poids du chômage qu'on trouve dans toutes les tranches d'âge et il n'y a aucune spécificité du poids du chômage chez les jeunes. Si on dit: « Oui, mais un taux de 25 %, c'est quand même très élevé ! ». Bien sûr, c'est très élevé, mais qui est en emploi chez les jeunes de 18 à 25 ans ? Ceux qui sont en échec scolaire, ceux qui ont de faibles diplômes, donc ceux qui ont de faibles salaires. Et pour toutes les tranches d'âge, le taux de chômage pour ceux qui ont de faibles salaires, c'est 25 %. Il y a aucune spécificité du chômage des jeunes.

 

On nous a inventé une génération -toujours ce vocabulaire générationnel, qu'il faut combattre avec la plus grande fermeté- une génération qui serait une «génération sans emploi » dont il faudrait sauver l'emploi, et pour sauver l'emploi, qu'est-ce qu'on fait? On casse les salaires. C'est ce qui s'est fait. Moi j'ai enseigné en IUT pendant une trentaine d'années. A la fin de ma carrière, en IUT, nous sortions des jeunes à un salaire deux fois moindre que celui qu'ils avaient au début de ma carrière. Pour que l'on retrouve aujourd'hui à 25 ans le salaire de 1975 toutes choses égales par ailleurs, il faudrait le doubler. » qui a une parole aussi claire et puissante ? Bernard Friot, sociologue, parlant de son livre «L'enjeu des retraites » paru en mars 2013 !!!

 

Donc chômage des jeunes dans le même sac d’indignités inacceptables que le bobard démographique ? Et pourquoi ? POUR CACHER ceci :

 

« Imaginez l'effet sur l'ensemble des salaires, si le salaire à 25 ans était de 2 000 et non pas de 1000 € comme aujourd'hui !

 

Très bien – nous l’imaginons à la perfection !!!

 

Autre entrée dans le magma scandaleux de la propagande des trop riches ? De nouveau Bernard Friot, pour «L'enjeu des retraites » :

« C'est la même chose pour les travailleurs sans-papiers. Qu'est-ce que c'est qu'une immigration zéro ? C'est évidemment l'apparition de travailleurs sans-papiers qui vont exercer une pression à la baisse. Sauf que la différence avec les jeunes, c'est que ça ne peut pas être une catégorie de l'action publique, on ne peut pas dire qu'on fait une politique de sans-papiers, parce que justement on est en immigration zéro. C'est illégitime. Alors que les jeunes ont été totalement légitimés, au point qu'on est arrivé quand même à ce truc monstrueux, quand on y réfléchit, mais 30 secondes, « des emplois jeunes »... Imaginez qu'on ait crée des « emplois femmes ». C'est dire à quel point on avait naturalisé une génération. Et on est en train de nous refaire le coup en inventant des vieux. Donc il s'agit d'inventer en permanence, si on veut faire une pression à la baisse sur les salaires, ce qui est central dans le capitalisme. Il faut en permanence qu'il y ait des réserves de main-d’œuvre. Actuellement on est en train de créer, après la réserve de jeunes qui commence à battre de l'aile - le CPE montre que les jeunes n'acceptent plus trop de jouer ce rôle-là...- on est en train de créer une réserve de main-d’œuvre, ce sera les vieux, surtout de vieilles femmes d'ailleurs, entre 59 et 65, 66, 67 ans. Qui accepteront n'importe quoi …Qui seront dans une situation de compétition avec des salariés, dans des emplois normalement payés, bien sûr. »

 

Dans quelles bassesses s’englue le soi- disant haut de la société ? Comment de fois, dans l’Histoire, ces prétendues élites seraient tombées AUSSI BAS ?

 

Oui mais toujours sans nous !!!

 

Prochain article :

« Retraites par répartition c’est que des économies en masse »…

…vous voyez bien que nous pouvons les foutre K.O. !!!

 

Rappelons notre admirable butin :

- Doubler les salaires 

- Réponse à « Doubler les salaires » - C’est impossible, il y a trop d’enjeux !!!

- Pas de modification des taux de cotisations patronales depuis 1996 ?

- Le bobard démographique ?

- Chômage des jeunes ? Pareil que celui des autres tranches d’âge !

 

Tout ce qu’ils ont dit est retenu contre eux

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans le ridicule qui tue

Commenter cet article